5 289.86 PTS
+0.64 %
5 259.5
+0.13 %
SBF 120 PTS
4 239.49
+0.61 %
DAX PTS
12 487.90
+0.83 %
Dowjones PTS
24 964.75
-1.01 %
6 779.69
+0.13 %
Nikkei PTS
21 925.10
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

L’évolution lancinante se poursuit sur le CAC40

| Bourse Direct | 522 | Aucun vote sur cette news

Le rebond des indices américains hier soir conjugué à un news flow positif venu de Chine ont permis au CAC40 de remonter en première partie de séance vers le seuil symbolique des 5500 points (+ haut à 5515.16 et + bas à 5474.11). Pour autant et une fois de plus, le manque de directionnel en place depuis le 9 janvier amenuise de plus en plus les chances de poursuivre plus avant. Cette situation pourrait devenir problématique tôt ou tard mais l’éventualité d’un retour de bâton plus cinglant sera certainement différée en fin de mois lors des effets d’annonce des banques centrales (BCE et FED les 25 et 31 janvier). Pour l’instant, il vaudrait mieux reporter les nouvelles prises de risque, le temps d’avoir des indications plus convaincantes. Au fixing, le CAC40 a terminé la séance en hausse de 0.02 % à 5494.83 dans un  volume de 3.700 MDE.

Les points sur le future janvier sont, à la hausse, 5536.40 (+ haut 2017 sur le cash), 5565, 5585 (résistance mensuelle) puis 5645 voire 5675 (cible trimestrielle) et 5695/5715 (cible semestrielle) et à la baisse, 5470.75 (Pied du Gap du 08.01), 5423 (MM20 jours), 5394/5386 (seuil d’alerte à TCT), 5367 (MM20 semaines sur le cash), 5360 (seuil d’alerte du dernier cycle haussier), 5347.63 (Pied du Gap du 4.01 sur le cash), 5337 (MM100 jours), 5295 (important), 5255 (très important/support trimestriel sur le cash), 5248.79 (pied du Gap du 21 septembre) puis 5246 (MM200 jours) voire 5242 (important sur le future).

En base 14 heures, la tendance restera très positive > 5415 et surtout > 5470.

Structurellement, on ne constate aucun signe caractéristique de faiblesse, tout juste la poursuite de cette phase lancinante dans d’étroites limites.

Comme indiqué en préambule, il faudra certainement étayer d’éléments fondamentaux une éventuelle sortie par le haut. Dans ce sens, deux clôtures consécutives voire la création d’un écart type au-dessus des tops annuels de 2017 et 2018 devraient permettre d’atteindre la zone 5590/5600 voire 5635 en base mensuelle.    

Pour écarter cette perspective, il faudrait repasser en clôture sous le pied du Gap du 8 janvier à 5470.75 sur le cash. Néanmoins, pour envisager un retour de bâton plus cinglant, il faudrait enfoncer sèchement les MM20 jours et 20 semaines. Dans ce sens, la zone 5295/5255 sera le seuil vital à préserver.

En stratégie de fond, on peut conserver en clôture > 5200 et qui plus est > 5256 pour viser 5600 (+ ou – 30 points) d’ici fin janvier puis la zone 5675/5715 à un horizon trimestriel et semestriel.

A court terme, il vaut mieux différer ses achats. Pour l’instant, les prix continuent d’évoluer dans d’étroites limites et ce dans un contexte quasi similaire sachant que cette situation risque de finir par être improductive. Pour les stratégies très courtes, il faut toujours privilégier les écarts et plutôt les achats sur repli entre 5415/5385 (stop < MM100 jours) voire sur signal étayé. Au plus près, on surveillera encore la zone 5470/5536.   

Analyse réalisée au fixing du 18  janvier.

 

 

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2018

Gaussin précise leurs modalités financières et le calendrier de réalisation...

Publié le 20/02/2018

"Nous abordons 2018 avec confiance et détermination tout en restant très vigilants sur les évolutions de nos marchés à court terme", dit Christel Bories, PDG du Groupe Eramet...

Publié le 20/02/2018

Drive & Share s'adresse à ceux qui souhaitent bénéficier de la flexibilité que procure la possession d'une voiture, mais qui n'ont pas besoin de l'utiliser régulièrement...

Publié le 20/02/2018

En particulier, 1,71 MdE de travaux vont échoir à Eiffage...

Publié le 20/02/2018

Cette opération s'inscrit dans la stratégie du Groupe BPCE de recentrage dans les secteurs et zones prioritaires de développement...

CONTENUS SPONSORISÉS