En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.175
+0.00 %

L’Europe végète pendant que Wall Street s’enflamme

| Bourse Direct | 611 | 4.20 par 5 internautes

La phase haussière due en grande partie à la détente du dollar sur fond d’une relative décrue des tensions commerciales est probablement réalisé en grande partie en Europe. Le CAC40 s’est certes éloigné de niveaux sensibles de support de moyen et long terme mais, une fois de plus, il a calé autour des 5500 points alors que Wall Street s’enflamme sur fond d’un éventuel accord commercial avec le Canada. Sauf exceptionnel et d’ici la prochaine réunion de la BCE le 13 septembre, il est probable d’assister à une consolidation sous la forme d’une dérive horizontale entre 5530 et 5430. Seul point négatif du jour, la livre turque est de nouveau sous pression après l’abaissement par Moody’s de la note de vingt institutions financières turques. Les indices européens ont peu réagi à cette nouvelle car attendue. Du coup, on ne constate aucun signe de faiblesse caractéristique sur le CAC40 qui gardera un maximum de chances de poursuivre plus avant au-dessus de la MM20 jours. Au fixing du jour, le CAC40 a terminé en hausse de 0.30 % à 5501.33 dans un volume moyen de 2.400 MDE.   

Les points sur le future septembre sont, à la hausse, 5523 (cible à CT), 5536 (top estival sur le future), 5549.50 (top du 15 juin sur le future), 5555 (résistance hebdo), 5572/5590 (cible rêvée à MT), 5655 puis 5674.50 (top historique) voire 5688 (résistance trimestrielle/très fort) et à la baisse, 5465 (MM9 adaptative), 5433.50 (MM20 jours), 5420 (MM20 semaines), 5406.50 (pivot de l’été), 5402 (MM100 jours et niveau d’alerte à CT), 5371 (alerte à CT), 5347 (fort sur le cash), 5285 (MM200 jours), 5274 (MM50 semaines/ important), 5265 (MM20 mois sur le cash/très important), 5241 (sensible) puis 5234 (signal de vente de MT sur le cash) voire 5203 (50 % de retracement entre le plus bas et plus haut annuel/ très sensible).

A court terme, la tendance conservera un biais très positif > MM9 adaptative en clôture.

Structurellement et comme anticipé, le besoin de consolider était déjà visible mardi après-midi d’un point de vue technique. Pour autant, le reflux du jour ne remet pas en cause le dernier cycle de reprise activé le 15 août. Pour l’instant, on ne retiendra pas grand-chose des péripéties estivales, si ce n’est que les marchés continuent de préserver l’essentiel à défaut de faire mieux.

Côté devises, le dollar a repris un peu de vigueur face à l’euro, ce qui a aussi motivé le léger reflux des indices. Après un point bas mardi à 1.1735, les tensions techniques ont généré un retracement à 1.1660. Néanmoins et là aussi, les chances de poursuivre plus avant resteront fortes > de la zone 1.1615/1.1580. Pour autant, il faudrait réussir à déborder 1.1750 (niveau très sensible de CT) pour envisager un pull back vers 1.1930, ce qui parait hypothétique en amont des banques centrales.   

En stratégie de moyen terme, on peut toujours conserver > des MM50 semaines (sur le future) et 20 mois (sur le cash) dans le but d’alléger vers 5600 (+ ou – 50 points). Dans le cas contraire, il ne faudra pas insister < 5203 et qui plus est < 5123 (support essentiel en base mensuelle). 

Au plus près, il faut plutôt chercher à réaliser des écarts le temps d’une détente plus significative des indicateurs de court terme. On conservera néanmoins un biais acheteur > des MM9 adaptative et MM20 jours tout en essayant d’alléger au mieux et notamment à 5523. Dans le cas contraire, on n’insistera pas sur rupture nette de la MM100 jours.

Analyse réalisée au fixing du 29 août.

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
5 avis
Note moyenne : 4.20
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...

Publié le 21/09/2018

Gascogne a révélé ses résultats au titre de son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste du papier et de l’emballage a publié un résultat net consolidé de 5 millions d’euros, un…

Publié le 21/09/2018

Amoeba vient de publier des résultats semestriels 2018 impactés par le repositionnement de la société. Ainsi, le groupe a dévoilé une perte nette de 4,497 millions d’euros sur la période,…