5 408.44 PTS
-0.35 %
5 406.0
-0.40 %
SBF 120 PTS
4 308.35
-0.38 %
DAX PTS
13 153.11
-0.23 %
Dowjones PTS
24 558.49
+0.22 %
6 411.19
+0.43 %
Nikkei PTS
22 758.07
-0.47 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

L’élastique se tend

| Bourse Direct | 541 | Aucun vote sur cette news

L’indice parisien s’est donc offert une séance de rebond dans le sillage de Wall Street dont les indices majeurs forment régulièrement de nouveaux plus hauts. 

La fin de la semaine sera très probablement volatile avec notamment la réunion de la BCE demain, la poursuite de la publication des résultats trimestriels américains et l’échéance des marchés dérivés vendredi. Le marché demeure assez creux et les mouvements risquent d’être d’autant plus erratiques.  La position ouverte sur le future CAC40, hors hausse liée à l’échéance de vendredi, demeure stable à moins de 400 000 contrats alors que le ratio de couverture sur les options redevient pessimiste sous 5200. Les investisseurs sont donc peu engagés et prudents. A court terme, la hausse peut donc continuer. Le CAC40 cash a terminé la séance en hausse 0,83 % à 5 216,07 dans un volume 2,901 de MDE. 

Les points sur le future Juillet sont, à la hausse, 5232.5, la zone 5243/5246, 5274.5 puis 5282.5 et la zone 5300/5302, 5311.5 puis 5319, 5334, 5358.5, 5366 puis la zone 5388.5/5392.5, 5408, 5421, 5438 (important) voire 5482 et à la baisse, 5221 5212.5 puis 5196 (important) 5179, 5160, 5144 puis 5112.5(alerte), 5066 voire 5016.5 (majeure) puis 4973.5, 4924.5, 4909 puis 4853.  

En intraday, la tendance est neutre > 5111,5 et < 5290. 

Graphiquement, le future CAC40 (cf. graphique joint en 14 heures) oscille toujours autour de la borne basse de son canal haussier de moyen terme sans s’en éloigner. Malgré des signes de faiblesse, la tendance reste donc haussière, bien que  les plages de variations soient étroites.

A court terme, en revanche, les mouvements en intraday se font parfois en quelques secondes, signe d’un marché creux et largement dominé par la spéculation. L’indice parisien construit son rebond par paliers de 70 points ce qui avec un support à 5184, permet de cibler 5245 pour les heures à venir. Le franchissement de ce niveau ouvrirait la voie à une accélération vers 5398. Reste que le niveau de 5282.5, borne haute du canal baissier de court terme pour demain, offrira une cible et une résistance intermédiaire à surveiller.

La rupture de 5184 déclencherait probablement un retour vers le niveau d’alerte à  5112.

Techniquement, sur le future CAC40, les oscillateurs en 1 heure et au-delà  clôturent la séance proches de leur médiane. Le marché demeure en trading range.

En stratégie, on privilégiera le sens acheteur sans trop s’engager. L’ordre stop sera placé sous 5184 en intraday.  Sous 5111, en revanche, on privilégiera le sens vendeur. 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Romain DAUBRY, Infos d'Experts
Article rédigé par Romain DAUBRY, membre de la cellule Infos d'Experts
18 ans d’expérience, spécialiste des marchés dérivés et titulaire du CFTe. J’ai rejoint l’équipe Infos d’Experts début 2014
Abonnez-vous
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2017

Modèle toujours valable

Publié le 13/12/2017

Le lanceur Ariane 5 vient de réussir son 82ème lancement consécutif, mettant en orbite quatre nouveaux satellites européens de navigation Galileo...

Publié le 13/12/2017

Le bâtiment rend visible l'acier. Le démarrage des travaux devrait avoir lieu au cours de l'été 2019...

Publié le 13/12/2017

La prise de participation du Groupe Renault se fera en partie via une augmentation de capital...

Publié le 13/12/2017

Orange a été désigné "opérateur du service universel des communications électroniques" pour une période de trois ans, a annoncé le ministère de l'Economie et des finances. Le service…

CONTENUS SPONSORISÉS