En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 425.45 PTS
-0.07 %
5 426.50
-0.05 %
SBF 120 PTS
4 346.62
+0.00 %
DAX PTS
12 558.46
+0.14 %
Dowjones PTS
25 019.41
+0.38 %
7 375.82
+0.00 %
Nikkei PTS
22 597.35
+1.85 %

L’alternance domine au gré des intérêts spéculatifs

| Bourse Direct | 437 | Aucun vote sur cette news

Après avoir été renvoyé post BCE sur sa borne basse vendredi dernier (+ bas à 5095.12), le CAC40 repart en direction de la partie haute au gré d’intérêts spéculatifs qui se jouent d’une activité relativement faible cet été pour créer des contrepieds à répétition (+ haut à 5208.33). Pour l’instant, le CAC40 a non seulement aligné une troisième séance de hausse consécutive mais aussi repris une marge confortable avec la zone de danger. Au fixing, l’indice parisien a terminé en hausse de 0.56 % à 5190.17 dans un volume de 3.300 MDE.

Sauf surprise, l’évolution au cours du mois d’août devrait rester identique à celle du trading range en place depuis début juillet. Pour le moment, les investisseurs sont visiblement à l’écart des joutes estivales, se contentant de couvrir le risque d’une déconvenue plus profonde. En fonction des considérations techniques de très court terme, il faut continuer d’arbitrer les marchés jusqu’au mois de septembre en espérant que des catalyseurs plus forts réveillent le courant acheteur. Exception faite d’une pointe de volatilité suite au communiqué de la FED ce soir à 20H00, la zone 5255/ 5076 sur le cash devrait normalement rester en place. Tout débordement en force non justifié dans un sens comme dans l’autre sera à prendre avec une certaine prudence.  

Structurellement, la situation s’est améliorée depuis le début de la semaine. La sauvegarde du support sensible conjuguée au retour au-dessus des moyennes courtes a visiblement motivé ce retracement à la hausse mais pour combien de temps ? A ce stade, il n’y a pas de réellement changement et comme indiqué plus haut, il serait surprenant d’en avoir d’ici septembre. Désormais et pour espérer en découdre plus haut, il est primordial de préserver au moins la MM20 semaines placée actuellement à  5155 sur le future août. Au-delà de cette ligne de tendance de moyen terme s’ouvre à nouveau la perspective de franchir la partie haute du nuage située à 5254 en base journalière. L’acquisition durable de ce palier est importante dans le sens où elle permettrait éventuellement de mettre un terme au cycle de distribution en place depuis début mai. On peut dire que le débordement net de 5330 le confirmerait.      

A contrario, la perte de 5180 (pivot intraday) serait un premier signe de faiblesse. Néanmoins, il faudrait repasser sèchement sous la MM20 semaines pour envisager un renvoi sur la partie basse. Dans ce sens, la zone 5114/5085 sera le palier support de référence et ce jusqu’au vendredi 4 août. Ensuite et comme indiqué sur le graphique, la volatilité pourrait signer son retour dès le 10 août. En cas de forte déconvenue, les cibles restent identiques. On surveillera, 5056, 5030 et surtout 4971.50 (pied du Gap du 24 avril) sachant que 4897 serait le meilleur retracement à moyen terme sur le contrat future.

En résumé, nous repoussons à septembre l’éventualité d’un nouveau rallye tout comme la possibilité de revenir à des achats plus nourris à bon compte.

En base 14 heures, la tendance conservera un biais haussier > 5180.

Les points sur le future août sont, à la hausse, 5190-5212 (important), 5254-5285 (sensible), 5312 (résistance mensuelle et cible daily), 5330 (sensible), 5385.50 (double top), 5395 (réplique nuage) puis 5435 voire 5460 (très fort)  et à la baisse, 5155, 5114-5085 (important), 5056 (+ bas du 24 avril + réplique), 5030 (niveau de retracement idéal à moyen terme sur le cash), 4989 (très fort) puis 4971.50 (pied du Gap du 24 avril) voire 4897 (cible de MT sur le future).

En stratégie, le marché s’accorde sur le fait qu’un point bas durable a été vu autour de 5100, ce qui motive systématiquement les rebonds. Bien entendu, cette évidence n’est mise en avant que lorsque les prix remontent car, sous l’aspect graphique et technique, rien ne permet d’écarter le risque d’une rupture surprenante ! Quoi qu’il en soit, on travaillera en principal la zone 5254/5114 voire par extension la zone 5285/5085. Il faudra tenter d’affiner ses prises de risque en fonction du volume et surtout par rapport au comportement algorithmique.

 

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

LES SUMMER DAYS

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 16 juillet 2018

CODE OFFRE : SUMMER18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2018

SuperSonic Imagine rebondit encore dans un volume fourni en bourse

Publié le 16/07/2018

Renault (+1,13% à 74,43 euros) est bien orienté aujourd’hui sur la place de Paris, après avoir dévoilé des ventes mondiales record pour son premier semestre 2018 et relevé ses prévisions de…

Publié le 16/07/2018

Les résultats de Deutsche Bank au deuxième trimestre ont nettement dépassé les attentes. Les bonnes surprises sont suffisamment rares s’agissant de la première banque allemande pour que les…

Publié le 16/07/2018

A l’occasion du salon aéronautique de Farnborough, qui débute aujourd’hui au Royaume-Uni, Airbus annonce la commande par la compagnie aérienne taïwanaise Starlux de 17 appareils de la famille…

Publié le 16/07/2018

Les dernières alliances entre grandes acteurs la distribution alimentaire sont dans le viseur de l'Autorité de la concurrence...