En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 742.38 PTS
-1.47 %
4 778.5
-0.54 %
SBF 120 PTS
3 769.59
-1.63 %
DAX PTS
10 622.07
-1.54 %
Dowjones PTS
24 341.28
-0.20 %
6 662.12
+0.74 %
1.135
-0.35 %

L’alternance devrait dominer sur le CAC40

| Bourse Direct | 1117 | 5 par 3 internautes

Après avoir retracé 50 % du dernier cycle baissier, il ne se passe plus grand chose sur les marchés européens sujets toujours à certaines interrogations. Sorti des arbitragistes qui profitent encore de la publication des résultats de sociétés pour réaliser de brefs écarts, les investisseurs sont clairement aux abonnés absents. Au regard des ratios de couverture élevés, il est donc plus probable de voir se développer une longue période végétative, le temps d’avoir un peu plus d’indications de la part des banques centrales. A noter que les prochaines réunions sont prévues les 8 et 21 mars (BCE et FED). Compte tenu de ces éléments, l’indice parisien devrait évoluer entre 5150 et 5400 jusqu’à la clôture trimestrielle des contrats dérivés (16 mars). Seul le débordement étayé de 5400 voire la rupture de 5100 induirait une réplique d’environ 150 points, de quoi retoucher le top annuel voir le plus bas d’août dernier. Au fixing, le CAC40 a terminé la séance en hausse de 0.23 % à 5302.17 dans un volume de 3.100 MDE.

Les points sur le future mars sont, à la hausse, 5270 (MM200 jours), 5296 (MM20 jours sur le future), 5298 (MM200 jours sur le cash), 5310 (seuil d’inflexion à TCT), 5343 (cible à TCT), 5373/5386 (MM100 jours) puis 5425 voire 5470 (très fort) et à la baisse, 5260 (support jour), 5244.50, 5219 (alerte à TCT), 5188.14 (pied du Gap sur le cash), 5134 (alerte à CT), 5074 (très sensible sur le future), 5051.21 (dernier + bas sur le cash), 5006 (MM20 mois sur le cash), 4969.50 (+ bas du 9 février sur le future), 4995/4958 (+ bas d’août dernier sur le cash et le future), 4935.50 (pied du Gap haussier du 24 avril 2017), 4903 (MM20 mois sur le future) puis 4876 (très important sur le cash) voire 4807.50 (+ bas du 18 avril 2017).

En base journalière, la configuration conservera un biais neutre entre 5270 et 5372.

Structurellement, la configuration à court terme tend avec difficulté à prendre un biais neutre.  

Pour l’instant, le maintien au-dessus de la MM200 jours sur plusieurs clôtures reste le facteur indispensable dans la perspective du comblement du Gap baissier hebdomadaire laissé ouvert le 5 février sur le cash entre 5332.77 et 5364.98. 

A contrario, le comblement du Gap haussier du 15 février suivi d’une clôture sous son pied à 5188.14 ferait rejaillir les tensions. Dans ce sens, les moyennes mobiles à 20 mois placées respectivement à 5006 sur le cash et à 4902 sur le future serait le pire scénario en base journalière.

A court terme et comme évoqué en préambule, il est préférable de jouer l’alternance plutôt qu’un fort directionnel.

En termes de stratégie, on peut conserver les récentes positions à l’achat au-dessus de 5180 (dernier carat) afin de cibler 5343. Dans la foulée et en cas de pull back tenu sur 5305, on pourrait renforcer dans le but de solder idéalement sur la MM100 jours.

Pour ceux qui ont conservé des positions vendeuses, on peut encore les maintenir sous la MM100 jours en clôture car la configuration de long terme est contrariante. Pour rappel, les divergences constatées en octobre et janvier, conjuguées à une configuration similaire sur les indicateurs de force, invitent à penser que la dernière vague de correction sera suivie. A très court terme, on pourrait éventuellement reprendre le fil de la vente contre 5343 ou sous 5260 pour viser 5197 dans l’optique éventuellement d’attaquer plus fort sous 5180 pour viser 5135.  

Analyse réalisée au fixing du 21 février.

 

 

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2018

CS a des objectifs de croissance ambitieux dans l'industrie spatiale en Europe. Moltek serait un complément idéal aux activités de CS Space...

Publié le 10/12/2018

Communiqué de presse Paris La Défense, le 10 décembre 2018 Albioma cède son activité de méthanisation en France à Evergaz   Biométhanisation Partenaires, société…

Publié le 10/12/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 10/12/2018

Global Ecopower a affiché des résultats semestriels en progression. Ainsi, le groupe a fait état d’un résultat net, part du groupe de 2,024 millions d'euros au premier semestre, contre -0,659…

Publié le 10/12/2018

Compagnie des Alpes vient de lever le voile sur ses résultats 2107/2018. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié un résultat net part du groupe en hausse de plus…