En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 010.98 PTS
-
5 996.50
-
SBF 120 PTS
4 737.33
-
DAX PTS
13 515.75
-0.3 %
Dow Jones PTS
29 186.27
-0.03 %
9 188.57
+0.24 %
1.109
-0.04 %

Et maintenant ?

| Bourse Direct | 1331 | 4.50 par 2 internautes

 

Le CAC40 cash a clôturé la séance en baisse de 0,39 % à 5968,26 dans un volume de 4,214 MD€. 

C’est probablement la dernière semaine active de l’année sur l’indice parisien, alors qu’approche l’échéance des marchés dérivés de décembre, vendredi. La position ouverte sur le future CAC40 a progressé  de 18 000 contrats depuis le franchissement de 5850. L’intérêt acheteur est donc manifeste et le niveau de couverture est raisonnable, bien qu’il soit un peu moins important au-delà de 5950.  

Les points sur le future Décembre sont à la hausse, 5986.5 puis la zone 5995.5/6000.5 et la zone 6028/6036 voire 6050 puis 6080 voire 6241 et à la baisse, 5966, 5937 (alerte CT) voire la zone 5901/5910 puis 5848.

En intraday, la tendance est haussière au-delà de 5937.

Graphiquement, le future CAC40 (cf. graphique joint en 14 heures) s’est affranchi en fin de semaine dernière du grand trading range situé entre 5731 et 5937, au sein duquel il avait consolidé de fin octobre, au 3 décembre. Il consolide désormais au-delà de ce niveau, sans en retoucher la borne basse et préserve même, pour l’heure, le support majeur à 5966. Les cibles de moyen terme demeurent toujours 6130 et 6230.Ce mouvement serait invalidé sous la zone d’alerte 5670/5710 mais la rupture de la zone 5901/5910 mettrait déjà un coup d’arrêt à la dynamique haussière de moyen terme.  

A court terme, l’indice évolue au sein d’un petit triangle symétrique dont la borne basse est 5966 (support majeur) et la borne haute est 5981 pour la séance du 18 décembre. Ce triangle pointe à mercredi mi-séance, et la sortie devra avoir lieu rapidement au risque de déclencher un mouvement lent. Les probabilités plaident en faveur d’une poursuite haussière, pour aller viser la zone 6028, qui est la borne haute du canal haussier de long terme et 6037 la cible du triangle
Pourtant, le triple échec contre la résistance intermédiaire à 5986,5 incite à la prudence et font de ce niveau un point clé dans la reprise de la tendance haussière. Sous 5961, on reviendrait donc probablement tester le niveau de 5937 dont la rupture romprait la dynamique haussière de court terme et renverrait rapidement à 5910, la cible baissière du triangle.
Rappelons que les mouvements pourraient être accentués à l’approche l’échéance majeure des marchés dérivés de vendredi prochain.  

Techniquement, sur le future CAC40, les oscillateurs en journalier, évoluent en zone de surachat mais la séance de pause du jour a permis aux oscillateurs en unité de temps inférieurs, de se détendre. Le mouvement haussier peut se poursuivre.   

En stratégie, on privilégiera les sens acheteurs tant que 5 demeure support en clôture.   

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Romain DAUBRY, Infos d'Experts
Article rédigé par Romain DAUBRY, membre de la cellule Infos d'Experts
18 ans d’expérience, spécialiste des marchés dérivés et titulaire du CFTe. J’ai rejoint l’équipe Infos d’Experts début 2014
Abonnez-vous
Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/01/2020

Les titres de GE et de Safran, qui fabriquent les moteurs du Boeing 737 MAX ont chuté mercredi, au lendemain d'un nouveau report de la remise en service de l'appareil.

Publié le 22/01/2020

Pour la première fois, Le Bélier est en situation de trésorerie nette positive grâce à un free cashflow largement positif...

Publié le 22/01/2020

Les comptes du 4e trimestre sont ressortis inférieurs aux attentes, le secteur pâtissant d'un tassement des investissements dans le pétrole de schiste aux Etats-Unis.

Publié le 22/01/2020

Drone Volt aborde l'avenir avec un très grand optimisme...

Publié le 22/01/2020

Cette opération marque le début d'un partenariat stratégique entre Engie et EIYP, dont l'objectif est de renforcer une plateforme solaire en pleine croissance...