En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 552.34 PTS
+0.03 %
5 543.00
-0.12 %
SBF 120 PTS
4 380.30
+0.15 %
DAX PTS
12 260.07
+0.26 %
Dowjones PTS
27 154.20
-0.25 %
7 834.90
-0.88 %
1.122
+0.00 %

Et maintenant ?

| Bourse Direct | 568 | 5 par 1 internautes

Le CAC40 cash a clôturé la séance en baisse de 0,13 % à 5528.33 dans un énorme volume de 8,128 MDE et la semaine sur une hausse de  2,85 %.  

L’indice parisien marque donc une pause légitime le jour de l’échéance semestrielle. Bien qu’il y ait toujours de la couverture sur l’échéance de juillet, l’intérêt a sensiblement baissé sur le future CAC40. La nouvelle échéance débute avec 82 000 contrats de moins que la précédente, soit  20 % contrats de moins et forme donc une divergence baissière avec les prix. Bien que le mouvement reste haussier à moyen terme et que certains indices majeurs forment de nouveaux plus hauts historiques, signe de force, les investisseurs pourraient prendre du bénéfice à court terme. Ce qui semble confirmé par l’énorme volume au fixing, entrainant quelques points de baisse sur les valeurs moteurs de la hausse depuis le 1er janvier.

Les points sur le future juin sont à la hausse, 5515, 5541, 5597 voire 5645 et 5723 et à la baisse, 5494.5 et 5486(majeur), 5473.5 (intermédiaire) 5443 puis la zone 5385/5407 puis 5349 voire 5320 (alerte).

En intraday, la tendance est haussière > 5486.

Graphiquement, le future CAC40 (cf. graphique joint en 14 heures) marque une pause après un rallye de 8 % en 3 semaines. Les deux dernières bougies en étoiles filantes (petit corps surmonté d’une longue mèche) indiquent que les vendeurs ont repris la main au cours de la séance, signe au moins, d’une pause dans la tendance.
Par ailleurs, l’indice a buté contre la précédente ligne de tendance haussière sans parvenir à la réintégrer.
La tendance demeure haussière à moyen terme mais un retour vers le support majeur à 5483 est probable. Aucune alerte majeure ne serait déclenchée tant que 5320 demeure support en clôture. Il faudra compter avant cela avec la zone de support majeure elle aussi, située entre 5386 et 5407, qui fournirait un bon niveau d’entrée à l’achat. A l’inverse, le franchissement de 5547 permettrait de cible 5596.

 Techniquement, sur le future CAC40, les oscillateurs sont en zone de surachat mais aucune divergence n’apparait à ce stade.   

En stratégie, on privilégiera le sens acheteur > 5473 et vendeur sous ce niveau. 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Romain DAUBRY, Infos d'Experts
Article rédigé par Romain DAUBRY, membre de la cellule Infos d'Experts
18 ans d’expérience, spécialiste des marchés dérivés et titulaire du CFTe. J’ai rejoint l’équipe Infos d’Experts début 2014
Abonnez-vous
Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2019

Le chiffre d'affaires de Nanobiotix au titre du second trimestre 2019 est de 31,9 KE...

Publié le 19/07/2019

Derichebourg a signé un contrat de prêt de 130 millions d’euros avec la Banque européenne d’investissement, destiné à contribuer au financement à long terme d’un programme pluriannuel…

Publié le 19/07/2019

Le chiffre d’affaires de Nanobiotix au titre du second trimestre 2019 est de 31 900 euros contre 77 300 un an plus tôt. Il provient de la refacturation des frais partagés liés à l’organisation…

Publié le 19/07/2019

Les investissements de ce programme pluriannuel concerneront principalement l'amélioration des taux de valorisation des matières traitées

Publié le 19/07/2019

Le mnémonique deviendra ALUNT