En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 170.40 PTS
-0.05 %
5 169.50
-0.04 %
SBF 120 PTS
4 144.27
+0.08 %
DAX PTS
11 709.45
-0.57 %
Dowjones PTS
25 798.42
+2.17 %
7 276.43
+0.00 %
1.157
+0.01 %

En manque de directionnel

| Bourse Direct | 725 | 4 par 1 internautes

Le CAC40 cash a fini en hausse de 0,24 % à 5422,54 dans un volume de 2.6 MDE.

Le CAC40 a continué de plafonner sous 5450 dans un contexte de prudence avant l'audition du nouveau président de la FED, J. Powell, devant les parlementaires américains. Les opérateurs craignent aussi l’éventualité d’une forte baisse de certaines grandes technologiques US ayant largement contribué à la forte hausse du Nasdaq ces derniers mois. La déception liée aux résultats de Netflix pourrait effectivement faire douter les investisseurs qui depuis plusieurs mois achètent l’action malgré un multiple de valorisation très élevé. Le moindre doute sur une surévaluation des valeurs qui ont contribué à cette forte hausse pourrait entraîner de violentes réactions. Il faudra donc suivre de près les publications des grandes technologiques telles qu’Amazon, Microsoft ou Google dans les jours qui viennent.

Les points sur le future juillet sont, à la hausse, 5432 puis 5456  5382 et la zone 5352 (important), 5399.5 puis 5408 (majeur) voire 5458, 5497 puis 5546 puis 5589 et à la baisse,  5375, la zone 5331/5339, la zone 5309/5315.5, 5292, 5288, 5267, 5246 (bas du range) puis 5209, 5143 (majeur) puis 5040 voire 4917. 

En intraday, la tendance neutre entre  > 5331 et surtout < 5432. 

Graphiquement, le manque de tonus à l’approche de la zone de résistance forte située entre 5420 et 5450 continue de bloquer la poursuite d’un rebond qui a stoppé sa course le 22 mai à 5595 en retraçant 50 % de ce mouvement qui avait pris appui le 28 mars à 4897 et depuis ne trouve pas de catalyseur pour se relancer. Il faudra donc déjà refranchir 5405 en clôture puis 54420/5440 pour faire reculer les vendeurs et ainsi ouvrir la porte à une poursuite du rebond en direction du gap baissier du 18 juin laissé ouvert entre 5491,94 et 5501,88.

A contrario, Il faudrait casser 5375 puis la MM20 jours à 5451 pour faire reculer les acheteurs et 5322 pour carrément les faire fuir.

Analyse réalisée le 17 juillet.

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Jean AMAR, Infos d'Experts
Article rédigé par Jean AMAR, membre de la cellule Infos d'Experts
27 ans d’expérience et expert dans l’ensemble des métiers des titres et de la négociation, ancien du Palais Brongniart, je participe au développement de l’offre Infos d’Experts depuis 2002.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/10/2018

Wall Street a bondi de plus de 2% hier soir avec même une hausse de presque 3% pour le Nasdaq

Publié le 17/10/2018

Par courrier reçu le 15 octobre 2018 par l'AMF, M...

Publié le 17/10/2018

EOS imaging abandonne 3,8% à 4 euros au lendemain de l'annonce d'un chiffre d'affaire trimestriel de 7,96 millions d'euros, en baisse de 6%, et de 4%...

Publié le 17/10/2018

En repli de 3,77% à 62,58 euros, Danone accuse la plus forte baisse du CAC 40 malgré une croissance organique de 1,4% au troisième trimestre, supérieure au consensus qui la donnait à 1,2%. Les…

Publié le 17/10/2018

Par courrier reçu le 16 octobre 2018 par l'AMF, la société BlackRock, Inc...