En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 378.85 PTS
-0.07 %
5 386.00
+0.26 %
SBF 120 PTS
4 257.86
-0.08 %
DAX PTS
11 549.96
-0.46 %
Dowjones PTS
25 987.64
+0.94 %
7 490.63
+1.49 %
1.135
-0.58 %

Des prix totalement décorrélés de la réalité

| Bourse Direct | 859 | 4.33 par 3 internautes

Comme anticipé, les marchés ont continué leur ascension à la veille de l’échéance trimestrielle des contrats dérivés (nouveau top annuel à 5358.41 sur le cash), ce qui démontre encore une fois l’importance des politiques monétaires pour les marchés. En clôture, l’indice parisien a désormais rebondi de 16.14 % par rapport au plus bas de l’année, le gain trimestriel latent étant de 13.09 % après – 13.89 % au T4 de 2018. On soulignera aussi que cette reprise est aussi entretenue par des vendeurs aux abois. Pour la suite et au regard de la configuration de court terme, il vaudrait mieux que la macroéconomie redonne des signes encourageants et que les tensions commerciales ne repartent pas de plus belle car l’exposition au crédit est phénoménale, supérieure à celle de 2008. En résumé, l’abondance de liquidités entretient la croissance indicielle de ce début d’année. Au fixing, le CAC40 a terminé en hausse de 0.82 % à 5349.78 dans un volume de 3.400 MDE.           

Les points sur le future mars sont, à la hausse, 5347 (très fort), 5354.79 (Gap du 08 octobre sur le cash comblé), 5365 (très fort), 5400 (fort) puis 5436/5470/5495 voire 5546.80 (top automne 2018) et à la baisse 5295 (support intraday), 5289.50 (Tenkan Sen et 1er niveau d’inflexion à enfoncer en clôture), 5280 (MM20 mois sur le cash), 5268 (préalerte intraday), 5240 (MM20 jours), 5234 (alerte intraday), 5180 (MM50 semaines), 5161.50 (très sensible à CT), 5156 (MM200 jours sur le future et 1er warning de CT), 5147.75 (Kinjun Sen très fort à CT), 5120 (MM100 semaines sur future), 5080 (2éme warning à CT), 5038 (MM50 jours) puis 5031 (1er support majeur de MT) voire 5021.50 (pied du gap du 12 février).

A court terme, la configuration restera très positive > MM20 jours et qui plus est > 5295.

D’un point de vue comportemental, l’appétit pour le risque a de nouveau créé des divergences importantes avec l’économie réelle. A la veille de la  clôture trimestrielle des dérivés, il est clair que les prix ne reflètent pas la réalité du terrain, ce qui montre un certain degré d’insouciance. Du côté des USA, on surveillera également mardi prochain l’évolution des indices américains à l’occasion de la clôture du VIX (indice de volatilité S&P500). Pour l’instant, les vendeurs de volatilité ont la partie belle.       

Structurellement, la configuration restera très positive > MM200 jours et très positive > MM20 jours en base clôture hebdomadaire. Pour peu que l’essai soit transformé la semaine prochaine, on peut dire aussi que le CAC40 arrive à un niveau de prix permettant d’ouvrir une nouvelle dimension haussière (cf graphique cash). Dans ce sens, le retour et le maintien des prix au-dessus de 5365 sur le cash permettrait d’exploiter une zone perdue au cours du dernier trimestre de 2018 dont le top de l’automne dernier serait l’un des objectifs de référence. En amont, la zone 5436/5470 sur le future mars pourrait bloquer. Dans le cas contraire, la perte de la MM20 jours risquerait de motiver des dégagements mais tant que la MM200 jours restera support en clôture, les chances d’aller plus avant resteront élevées.  

En stratégie, la perspective d’une consolidation en trois temps semble être compromise mais avant d’y renoncer, il vaut mieux attendre de voir quelle sera l’attitude du marché la semaine prochaine en amont de la FED (20 mars) alors que les transactions commerciales sino américaines sont loin d’aboutir contrairement aux dernières annonces.  

Pour les Day traders, nous conseillons d’attendre un repli autour de la MM200 jours pour revenir à l’achat et dans une optique de moyen terme, de revenir entre les MM50 et 100 jours. Ce scénario serait à redéfinir > 5365 en clôture.

Au plus près et dans l’optique d’un mouvement correctif post échéance voire dans le courant de la semaine prochaine, on pourrait vendre sur signal dans l’idée de réduire la voilure autour de la MM200 jours (+ ou – 30 points), tout à fait réalisable. En attendant, on peut arbitrer la zone 5295/5365.

Analyse réalisée au fixing du 14 mars.

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 4.33
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/03/2019

La participation des actionnaires d'Implanet est décisive pour obtenir le quorum nécessaire à la tenue de cette Assemblée générale...

Publié le 21/03/2019

La période d'observation en cours se poursuit jusqu'au 18 mai 2019...

Publié le 21/03/2019

Paris, 21 mars 2019, 18h30   AB Science annonce que de nouvelles données dans la SLA ont été sélectionnées pour une présentation orale à la conférence 2019 de la Muscular…

Publié le 21/03/2019

Poxel a généré en 2018 un bénéfice net de 13,5 millions d’euros, contre une perte nette de 22,3 millions d’euros en 2017. Dans le même temps, le chiffre d’affaires de la société…

Publié le 21/03/2019

Année solide malgré une provision pour prime...