En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
-
5 475.50
-0.13 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.00 %
DAX PTS
12 430.88
-
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
+0.00 %
1.174
-0.05 %

Des marchés actions en plein imbroglio

| Bourse Direct | 1224 | 5 par 2 internautes

De toute évidence, cette fin de premier trimestre résume bien l’incertitude qui domine depuis début février et cette situation ne devrait guère s’améliorer sur fond de tensions diverses et variées. Pour autant et compte tenu d’un contexte relativement confus, nous n’envisageons pas de gros changements d’ici la prochaine réunion de la FED (21 mars). Le CAC40 devrait donc continuer d’osciller entre son premier niveau de support sensible situé à 5100 et la moyenne mobile à 100 jours placée à 5370. Seule la sortie de cette zone complexe donnerait de nouvelles perspectives, sachant que notre préférence reste toujours baissière. Attention, il faudra s’assurer que tout changement de cap plus marqué sera étayé d’éléments fondamentaux assez forts.  Au fixing, le CAC40 a terminé la séance en baisse de 0.18 % à 5233.36 dans un volume de 3.100 MDE.

Les points sur le future mars sont, à la hausse, 5270 (MM200 jours sur le future), 5293 (MM200 jours sur cash), 5310 (très sensible), 5360/5370 (MM100 jours sur le future et sur le cash), 5395 (cible future à CT), 5411 (fort) puis 5430 voire 5470/5477 (très fort) et à la baisse, 5257 (MM20 jours), 5200 (pré alerte à TCT), 5168, 5100 (support trimestriel sur le cash), 5073.50 (fort), 5051.21 (dernier + bas sur le cash), 5049 (MM20 mois sur le cash), 5015/4995 (très important sur le cash), 4969.50 (+ bas du 9 février sur le future),  4955 (MM20 mois sur le future) puis 4932 (MM100 semaines sur le cash) voire 4892/4865 (premier niveau de support majeur de long terme).

En base journalière, la configuration conservera un petit biais négatif < 5257.

Structurellement, on ne constate aucun réel changement. Pour l’instant, le risque d’une rechute est moindre dans un marché qui se contente d’arbitrer les considérations techniques de très court terme sur fond d’éventuels rebondissements politiques et économiques. A ce stade et compte tenu de l’évolution des indicateurs autour de leur médiane, le potentiel est estimé à plus ou moins 100 points par rapport à la MM20 jours. Au-delà de ces limites, on surveillera la sortie de la zone 5360/5100, sachant que nous garderons un biais baissier tant que la MM100 jours se constituera comme résistance. Il faut espérer que la clôture trimestrielle des contrats dérivés ce vendredi apporte des signaux plus clairs.

En termes de stratégie à moyen terme, nous écartons le risque d’un fort décrochage et privilégions au cours du printemps la vente sur rebond sous la MM100 jours mais également l’achat sur repli au-dessus de la MM100 semaines (zone 5370/4932 sur le cash). Au regard de la configuration sur cet horizon de temps, nous pensons encore que l’opportunité d’atteindre de nouveaux plus bas annuels reste supérieure.

Au plus près et en attendant des points d’entrée plus significatifs, il est préférable de cumuler les écarts au gré des indications techniques de très court terme. Sur cet horizon de temps, on surveillera 5310 et 5208. Au-delà ou en deçà de ces niveaux, 5430 et 5070 seraient les cibles légitimes.

Analyse réalisée au fixing du 14 mars.

 

 

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/09/2018

                                                                         23…

Publié le 21/09/2018

  A propos du contrat Rafale en Inde     Saint-Cloud, le 21 septembre 2018 - A propos du contrat signé en 2016 avec l'Inde pour la fourniture de 36 avions de combat…

Publié le 24/09/2018

Potentiel de croissance annuelle de l'EBITDA sous-jacent à moyen terme de 6 à 9 %, à périmètre et change constants, et potentiel de croissance du free cash…

Publié le 21/09/2018

Le boycott qui affecte depuis avril les produits Danone au Maroc a fait plonger dans le rouge les résultats de Centrale Danone, la filiale marocaine du géant français des produits laitiers.

Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…