5 397.21 PTS
-0.03 %
5 396.00
-0.06 %
SBF 120 PTS
4 300.39
-0.07 %
DAX PTS
13 131.88
-0.17 %
Dowjones PTS
24 336.56
+0.03 %
6 360.76
+0.26 %
Nikkei PTS
22 938.73
+0.56 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Coup de semonce

| Bourse Direct | 543 | Aucun vote sur cette news

L’indice parisien a ouvert la séance sur un gap baissier entre  5191.38 et 5183.37, sur fond de tensions géopolitiques et a invalidé la hausse post BCE de la semaine dernière.

Sur le Dow Jones et le Standard & Poor’s, les bougies en étoiles filantes, d’hier soir confirment le risque latent.Le CAC40 cash a terminé la séance en baisse de 1,40 % à 5145.70 dans un volume en hausse de 3,448 MDE. 

Les points sur le future Août sont, à la hausse, 5154, 5168, la zone 5195/5212.5, puis la zone 5238/5241, 5274.5 (important) puis 5282.5 et la zone 5300/5302, 5311.5 puis 5319, 5334, 5356 et à la baisse 5111.5, puis la zone 5074/5082 (alerte) 5066 voire 5016.5 (majeure) puis 4973.5, 4924.5, 4909 puis 4853.  

En intraday, la tendance est neutre > 5082 et < 5275. 

Graphiquement, le future CAC40 (cf. graphique joint en 14 heures) évolue toujours au sein du canal baissier actif depuis avril. Reste qu’il n’est pas parvenu à toucher la borne haute de ce canal depuis le 20 juin et demeure bloqué par la zone de résistance à 5200/5230. Si le niveau de 5140 offre un support intermédiaire, il faudra franchir 5154 en clôture pour invalider le mouvement baissier. La cible se situe donc à 5080 et une extension vers 5060 est à envisager.  

Techniquement, sur le future CAC40, les oscillateurs en 4 heures et en deçà sont en survente, alors qu’ils sortent de leur zone de surachat en journalier. Ces divergences laissent envisager une pause du marché dans les heures à venir.   

En stratégie, on privilégiera le sens vendeur sous 5154.  

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Romain DAUBRY, Infos d'Experts
Article rédigé par Romain DAUBRY, membre de la cellule Infos d'Experts
18 ans d’expérience, spécialiste des marchés dérivés et titulaire du CFTe. J’ai rejoint l’équipe Infos d’Experts début 2014
Abonnez-vous
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2017

L'Ataribox sera une machine évoluant sous un système d'exploitation Linux, avec un processeur AMD

Publié le 11/12/2017

Le message de Nicolas Hulot est passé. Après avoir reporté la baisse du nucléaire à 50% dans la production électrique française, le ministre de la Transition écologique et solidaire réclamait…

Publié le 11/12/2017

Les salles de cinéma françaises ont enregistré 17,14 millions d'entrées en novembre, en baisse de 1,9% sur un an, selon les chiffres du CNC. En octobre, la fréquentation avait chuté de 15,2%.…

Publié le 11/12/2017

      Information mensuelle relative au nombre total d'actions et de droits de vote de Neopost SA   Etabli en application de l'article 223.11 du Règlement…

CONTENUS SPONSORISÉS