En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 813.13 PTS
-
4 785.0
+0.27 %
SBF 120 PTS
3 831.94
-
DAX PTS
10 788.09
-0.21 %
Dowjones PTS
24 388.95
-2.24 %
6 613.28
-3.30 %
1.143
+0.35 %

Contre pied

| Bourse Direct | 617 | 5 par 1 internautes

Le CAC40 a terminé la séance en baisse de 0.64 % à 5242.79 dans un  volume de 3.426 MDE. La Bourse de Paris a ouvert sur une note positive mais prudente dans l’attente de la publication des chiffres de l’inflation aux Etats-Unis,  la dernière statistique majeure avant la décision de la FED le 21 mars prochain. Cette statistique n’a eu que peu d’impact (comme prévu + 0,20 % en février) mais l’annonce de la révocation du Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères a surpris les investisseurs. Cette nouvelle déconvenue au sein du gouvernement de D. Trump a fait passer l’indice parisien dans le rouge, mettant ainsi un terme à une série de six séances d’affilée de hausse.

Les points sur le future mars sont, à la hausse 5256, 5274, 5293 voire 5317 (majeur),  5356, 5392 et 5469 puis 5517 voire 5552 (majeur) et à la baisse, 5258, 5245 puis la zone 5216/5224 puis la zone 5164/516,  5148 voire la zone 5116/5127 voire 5075 (majeur).

En intraday, la tendance conserve un biais haussière > 5225. 

Graphiquement, après avoir aligné une septième séance consécutive de hausse, la poursuite du mouvement reste incertaine alors que l’indice parisien a encore buté contre la borne haute d’un large triangle symétrique et que les volumes continuent de baisser. Est-ce le signe que le rebond s’épuise ou au contraire que le marché en garde sous la semelle et reste assez prudent face à ce rebond ? La seconde hypothèse nous parait plus appropriée tant que le CAC40 ne sera pas repassé au-dessus de la partie haute du triangle symétrique avec une confirmation au-dessus de 5315/5320. Si tel était le cas, on pourrait espérer une poursuite du mouvement en direction de  5350 voire de 5360/5370 (meilleur niveau de retracement).

A contrario, tout l’enjeu pour les acheteurs sera de maintenir la dynamique de ces derniers jours, autrement dit de préserver déjà la MM20 en 14 heures située à 5228. En-dessous, on pourrait rapidement revoir 5220/5200 puis potentiellement 5160/5150 (partie basse du triangle symétrique).

En stratégie, on pourra privilégier l’alternance entre 5315 et 5150, dans l’attente d’avoir une tendance plus affirmée.

 

 

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 07/12/2018

Au seul mois de novembre, l'avionneur européen a reçu 43 commandes et livré 89 appareils.

Publié le 07/12/2018

Les souscriptions n'ont pas atteint le montant minimum de 75% de l'offre...

Publié le 07/12/2018

FR0000185621,EN

Publié le 07/12/2018

"Nous sommes satisfaits de ces résultats précliniques qui démontrent que Sarconeos accélère la différenciation des cellules musculaires squelettiques...

Publié le 07/12/2018

Bouygues Telecom et de Keyyo ont approuvé unanimement le projet de rapprochement. Ainsi, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Eric Saiz, Dominique Roche, ainsi…