5 541.99 PTS
-
5 552.0
-
SBF 120 PTS
4 432.20
-
DAX PTS
13 463.69
+0.22 %
Dowjones PTS
26 214.60
+0.55 %
6 906.28
+1.05 %
Nikkei PTS
23 959.30
+0.60 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Consolidation somme toute logique

| Bourse Direct | 510 | 4 par 2 internautes

Comme souligné ces derniers jours, les considérations techniques tendues à très court terme devaient finir tôt ou tard par faire plier le courant acheteur, c’est chose faite. Après avoir donc approché son top de 2017 à 5536.40 (+ haut du jour à 5529.30), le CAC40 entame une phase de consolidation jusqu’ici en bon ordre (+ bas à 5487.56). Dans l’état actuel, l’indice parisien garde un maximum de chances de poursuivre son rallye de début d’année. Seul un retour appuyé sous 5433 sur le cash le remettrait en cause. A noter que ce repli a été également motivé par un reflux du dollar contre euro mais aussi des marchés américains. Au fixing, le CAC40 a terminé la séance en baisse de 0.35 % à 5504.68 dans un  volume plus étoffé de 4.300 MDE.

Les points sur le future janvier sont, à la hausse, 5525, 5536.40 (+ haut 2017 sur le cash), 5540, 5575, 5585 (résistance mensuelle et trimestrielle) puis 5635 voire 5650 et 5695 (cible semestrielle) et à la baisse, 5470.75 (Pied du Gap du 08.01), 5449.50, 5418 (sensible à TCT), 5389 (MM20 jours), 5371 (seuil d’alerte à TCT), 5347.63 (Pied du Gap du 4.01 sur le cash), 5348 (MM20 semaines sur le cash), 5312 (MM100 jours), 5295 (important), 5256 (très important/support trimestriel sur le cash), 5248.79 (pied du Gap du 21 septembre) puis 5242 (important sur le future) voire 5229 (MM200 jours).

En base 14 heures, la tendance restera très positive > 5418 et surtout > 5469.

Structurellement, les chances de poursuivre plus avant restent fortes. Comme exposé sur les dernières notes, le volume décroissant sur le future janvier conjugué à la réalisation d’un double sommet mais aussi aux tensions à très court terme ont fini par stopper la progression et induire un reflux. Pour l’instant et en base clôture, on ne constate aucun signe caractéristique de faiblesse.  

En cas de reprise du rallye, 5575 voire 5635 pourraient constituer des cibles légitimes de la figure haussière actuelle activée sur débordement net de 5418 (future janvier) et de 5433 (cash).    

Pour retarder cette perspective, probablement réalisable post banques centrales (réunion de la BCE et de la FED les 25 et 31 janvier), il faudrait repasser brutalement sous 5469 (support intraday). Néanmoins, pour envisager un retour de bâton cinglant, 5418 sur le future janvier et surtout les MM20 jours et 20 semaines doivent être enfoncés brutalement. Dans ce sens, 5295 serait la dernière sauvegarde d’ici le 19 janvier (clôture des Dérivés).

En stratégie de fond, on peut conserver en clôture > 5200/5175 et qui plus est > 5256 pour viser 5575 voire 5635/5695 au cours du premier semestre 2018.

Pour les stratégies très courtes, les prix sont toujours inscrits à l’intérieur de la structure verticale (voir graphique). Ceux-ci évoluent dans une figure sous la forme d’un biseau ascendant. Cette configuration dite baissière pourrait motiver une consolidation plus profonde mais aussi réveiller la volatilité. A ce stade, la situation de surachat excessive en base 14 heures s’est détendue mais pas suffisamment pour percer le double sommet. Au fixing, le RSI4 est retombé à 64 contre 96 mais le Momentum reste élevé à 206 contre 195 (dernier plus haut historique le 27 avril 2017 à 298). Le reflux a donc eu lieu et avant de retrouver un potentiel important (notamment en base journalière), il faudra certainement que les prix dérivent horizontalement quelques jours.

Au plus près, on articulera ses prises de risque entre 5528-5540 (stop < 5575) et 5469-5440 (stop < 5418). Sinon et à court terme, il faut continuer de privilégier le sens acheteur > 5410-5400 (stop < 5370).

Analyse réalisée au fixing du 10  janvier.

 

 

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/01/2018

Bigben anticipe pour le 4e trimestre 2017-2018 un chiffre d'affaires du même ordre qu'au 4e trimestre 2016-2017...

Publié le 22/01/2018

Les résultats, qui seront présentés le 31 mai 2018, devraient confirmer la pertinence du modèle économique

Publié le 22/01/2018

Les coûts encourus et refacturés au 4e trimestre seront encaissés au cours du 1er trimestre 2018. En outre, au cours du trimestre, Poxel a reversé à Merck Serono un pourcentage à deux…

Publié le 22/01/2018

Orientis Gourmet est un groupe français créé en 2001 spécialisé dans les thés et infusions premium...

Publié le 22/01/2018

"Les Etats-Unis et l'Asie représentent des marchés à fort potentiel"...

CONTENUS SPONSORISÉS