En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 488.04 PTS
-0.23 %
5 482.00
-0.25 %
SBF 120 PTS
4 323.21
-0.19 %
DAX PTS
12 258.60
+0.11 %
Dowjones PTS
26 536.82
-0.04 %
7 627.05
+0.00 %
1.137
+0.01 %

Cible de retracement touchée sur le CAC40

| Bourse Direct | 860 | 4.75 par 4 internautes

En amont de la conférence de presse de Mario Draghi, le CAC40 a poursuivi son retracement haussier pour toucher la cible idéale à très court terme peu avant la mi-séance (+ haut à 5332.58). Les prix sur le future juin sont donc revenus à hauteur des 50 % du dernier cycle baissier, niveau facilement atteint grâce notamment aux plus fortes pondérations payées pour l’occasion. Quid de la suite ? En effet et au moment où le focus commercial est passé en mode sourdine, les marchés sont à nouveau focalisés sur la perspective de baisses de taux, soutien essentiel aux conditions économiques actuelles qui tardent à trouver un second souffle. Néanmoins, cette addiction aux liquidités déjà surabondantes risque tôt ou tard de créer des tensions irréversibles. Post BCE et en fonction du fixing de fin de semaine, il faudra surveiller le retour > 5377 ou < 5240, deux niveaux clefs à court terme sur le future juin. Au fixing, le CAC40 a terminé en baisse de 0.26 % à 5278.43 dans un volume de 3.800 MDE.            

Les points sur le future juin sont, à la hausse, 5273 (MM20 jours et 1er niveau d’inflexion du dernier cycle baissier ponctuellement dépassé), 5317 (cible de rebond à TCT touchée), 5326 (MM50 jours), 5335.75 (très sensible à TCT valable jusqu’au 18 juin), 5370/5377 (très important à CT et cible de rebond en base journalière), 5387.50 (seuil d’invalidation du dernier cycle baissier) puis 5416/5443.50 (Gap baissier du 6 mai) voire 5494.50 (top annuel) et à la baisse 5243 (MM20 14 heures et 1er niveau d’inflexion du rebond actuel), 5198 (1er seuil d’alerte à CT), 5196 (MM20 semaines), 5150/5147 (seuil d’alerte = MM100 jours et 200 en 14H), 5122 (important, partie basse du range), 5084 (MM20 mois sur le future), 5067 (MM50 semaines) (support majeur de MT), 5035/5030 (MM200 jours et 100 semaines, niveau d’achat idéal d’ici le 19 juillet), puis 4984.25 (support majeur de MT) voire 4947/4900 (support mensuel majeur et scénario du pire d’ici début septembre).

A très court terme, la configuration conservera un petit biais positif > 5198.

D’un point de vue comportemental, le discours de Mario Draghi n’aura pas changé radicalement la donne, il a surtout motivé quelques prises de bénéfice. Au-delà des péripéties à venir, il faudra désormais attendre la FED (mercredi 19 juin) pour espérer un directionnel plus fort.     

Structurellement, la configuration à court terme conservera un biais neutre entre la MM20 semaines et la MM50 jours.   

En stratégie, il faudra peut-être laisser passer un peu de temps avant de prendre plus d’initiatives dans un sens comme dans l’autre et surtout s’assurer du maintien au-dessus ou en-deçà des niveaux indiqués en préambule.  

Au regard des dernières indications, on peut aussi bien conserver un biais vendeur < 5318 et qui plus est < 5285 pour viser 5225 puis 5184.50 (SL > 5387.50) qu’un biais acheteur > 5225 et qui plus est > 5240 pour viser 5317 puis 5335.75 (SL < 5198) dans l’idée de se renforcer si des éléments structurels viennent étayer le mouvement.     

Analyse réalisée au fixing du 06 juin.

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
4 avis
Note moyenne : 4.75
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/06/2019

Alliance Ventures, le fonds de capital-risque de Renault-Nissan-Mitsubishi, a annoncé jeudi un investissement dans « The Mobility House », une entreprise technologique qui propose une plateforme…

Publié le 27/06/2019

Du grain à moudre pour les investisseurs...

Publié le 27/06/2019

Walgreens Boots Alliance, la chaîne pharmaceutique américaine intégrée depuis un an au sein de l'indice historique Dow Jones, a annoncé pour le...

Publié le 27/06/2019

Morningstar avait suspendu la notation du fonds la semaine passée en raison d'inquiétudes sur la liquidité de certains actifs...