En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 875.93 PTS
+1.70 %
4 877.50
+1.79 %
SBF 120 PTS
3 888.85
+1.75 %
DAX PTS
11 205.54
+2.63 %
Dowjones PTS
24 654.44
+1.17 %
6 799.79
+1.21 %
1.136
-0.23 %

Assouplir pour motiver une relance économique

| Bourse Direct | 679 | 5 par 3 internautes

Face aux tensions et au regard des perspectives difficiles qui induisent une tendance baissière durable, les décideurs politiques et économiques semblent vouloir s’accorder pour assouplir un certain nombre de contraintes. En Europe, une polémique naît autour des règles budgétaires imposées par Bruxelles alors que du côté des USA, la FED est soumise à des pressions de D.Trump quant à son programme de remontée des taux. Pour stopper l’hémorragie indicielle et motiver une reprise économique, il est clair que certaines concessions doivent être faites. Pour l’instant, le CAC40 se raccroche à sa moyenne mobile à 20 trimestres située désormais à 4798, niveau qu’il faut sauvegarder en cette fin d’année pour envisager une amélioration début 2019. A contrario, la perte de 4715 (future décembre) serait destructrice d’un point de vue psychologique. Au fixing, le CAC40 a terminé en baisse de 0.95 % à 4754.08 dans un volume de 4.200 MDE.   

 

Les points sur le future décembre sont, à la hausse, 4825 (résistance intraday), 4870 (partie basse du précédent range), 4873 (haut du Gap baissier du 14 décembre), 4920 (MM50 mois sur le cash), 4930 (haut du Gap baissier du 6 décembre sur le future), 4936 (très sensible à MT), 4895/4914 (MM9 adaptative et MM20 jours), 4965 (fort à CT), 5001 (très fort en base mensuelle sur le cash), 5020 (cible en base jour), 5036 (sensible à CT), 5081 (MM100 semaines), 5095 (très fort à CT) puis 5148 (MM20 mois sur le future) voire 5175/5198 (très important) et à la baisse, 4798 (MM20 trimestres sur le cash), 4765 (signal de vente < 4763.50 en clôture), 4723 (+bas annuel sur le future), 4715/4672/4626 (cibles majeures et scénario du pire d’ici la fin du T1 2019) puis 4606 (MM200S très important) voire 4580/4510 (réplique).

A court terme, la configuration conservera un biais négatif > 4873 et qui plus est < 4825.

Structurellement, la configuration garde et gardera à notre avis une connotation négative à la clôture de l’exercice. Comme évoqué en préambule, le rendez-vous avec la FED pourrait non seulement contrecarrer un temps le mouvement baissier mais aussi permettrait de finir 2018 dans de meilleures conditions. Dans ce sens, le retour à la MM50 mois placée à 4920 sur le cash serait l’idéal. Ce niveau correspond également à la partie haute d’un Gap baissier du 6 décembre non comblé à 4930 sur le future. A contrario, un retour sur le plus bas du trimestre serait synonyme d’un aveu d’échec. En résumé, tout ne se jouera pas ce mercredi mais les marchés ont besoin d’un sursis.   

Au plus près, le prochain temps fort d’un point de vue technique est estimé au 19 décembre. De ce fait, il faudra faire très attention aux pièges qui risquent d’être tendus d’ici mercredi (décision sur les taux à 20H00 suivie de la conférence de presse à 20H30). Dans un premier temps et à l’image de la séance du jour, il est possible que les prix remontent. Pour l’instant, tant que le Gap du 14 décembre à 4873 n’est pas comblé, on peut conserver un biais vendeur dans l’optique de réduire les stratégies autour de 4715, sachant que la MM200 semaines est à notre sens la cible idéale à court terme. A contrario, il ne faudra pas insister > 4873.

Analyse réalisée au fixing du 18 décembre.

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

Après avoir intégré avec succès Goldcar en moins de 9 mois, Europcar Mobility Group renforce la gestion de sa Business Unit Low Cost. Cela passe par la nomination de 3 managers à des positions…

Publié le 18/01/2019

Communiqué de presse 18 janvier 2019 - N° 1     Bilan semestriel du contrat de liquidité SCOR SE avec la société EXANE BNP Paribas     Au titre du…

Publié le 18/01/2019

  COMMUNIQUE DE PRESSE   Luxembourg, le 18 janvier…

Publié le 18/01/2019

Chargeurs gagne 2,57% à 19,19 euros, après avoir annoncé une nouvelle organisation pour son pôle Technical Substrates, et précisé ses ambitions pour 2021, où il anticipe notamment franchir 100…

Publié le 18/01/2019

Schlumberger a réalisé au quatrième trimestre 2018 un bénéfice net de 538 millions de dollars, ou 39 cents par action, contre une perte de 2,26 milliards, ou 1,63 dollar par action, un an plus…