5 255.39 PTS
-0.50 %
5 249.5
-0.54 %
SBF 120 PTS
4 209.23
-0.53 %
DAX PTS
12 373.49
-0.63 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
+0.00 %
Nikkei PTS
22 149.21
+1.97 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Après la débâcle, les marchés se reprennent mais s’interrogent

| Bourse Direct | 1122 | 4.75 par 4 internautes

Dans le sillage du rebond technique à Wall Street, les marchés européens tentent de se rétablir après la brusque correction de ces dernières séances. La bonne réaction appuyée par du volume à proximité des 5000 points sur le contrat future CAC40 février (+ bas à 5040.50 et à 5101.15 sur le cash) est plutôt rassurante même si, à ce stade, le risque de rechute n’est pas écarté. Pour l’instant, il est clair que les investisseurs ne vont pas se presser pour reprendre leurs achats. Il faudra certainement passer par une phase de détente suivie d’un signal rassurant pour envisager un retour du courant acheteur alors que les marchés américains, en phase de reprise, sont toujours sujets à des pointes de volatilité. Au fixing, le CAC40 a terminé la séance en forte hausse de 1.82 à 5255.90 dans un volume étoffé de 5.400 MDE.

Les points sur le future février sont, à la hausse, 5250, 5275 (MM200 jours), 5296/5299 (premier niveau d’inflexion), 5305 (MM200 jours sur le cash), 5335 (sensible), 5378 (MM100 jours et niveau d’invalidation du dernier cycle baisser) puis 5392 (MM20 semaines sur le cash) voire 5447 (MM20 jours) et à la baisse, 5158,  5101.15 (dernier + bas sur le cash), 5075 (très fort sur le future), 5040.50 (dernier + bas sur le future), 5002 (MM20 mois sur le cash), 4995/4961 (+ bas du mois d’août dernier sur le cash et le future), 4938.50 (pied du Gap haussier du 24 avril 2017), 4901 (MM20 mois sur le future), 4889/4876 (très important sur le future) puis 4810.50 (+ bas du 18 avril 2017) voire 4743 (MM200 semaines sur le cash).

En base 14 heures, la tendance restera très négative < 5296 et qui plus est < 5275.

Structurellement, la configuration demeure très négative et tant que la MM200 jours située à 5274 restera résistance en clôture, il sera difficile d’entrevoir une amélioration.  

A court terme, le pire a été probablement évité dans un premier temps. Au regard d’un certain nombre d’indications techniques (notamment une survente à court terme), l’espoir d’un maintien au-dessus de 5158 reste du domaine du possible. En revanche, si les prix restent trop longtemps comprimés entre 5275 et 5158 sous la forme d’une accumulation ponctuée de contrepieds, le risque d’une rechute redeviendra assez fort au bénéfice d’une détente qui aura été retrouvée à court terme (voir graphique en PJ). Pour l’instant, la survente avec excès constatée sur les derniers plus bas a permis un rebond jugé technique.

En termes de stratégie, il faut privilégier le sens vendeur et par voie de conséquence, différer les initiatives au long court. Attention, il est préférable de vendre sur rebond, soit sur zone 5275/5295, soit plus prudent entre 5295/5335 voire sur signal si un écart type conséquent se crée sous 5158.

En cas de correction plus marquée, la zone 4890/4745 nous semble bien appropriée pour revenir à l’achat fort. Le retour durable au-dessus de la MM20 jours invaliderait cette perspective.

Analyse réalisée au fixing du 07 février.

 

 

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
4 avis
Note moyenne : 4.75
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/02/2018

Activité commerciale intense...

Publié le 19/02/2018

Sabeton a annoncé son chiffre d'affaires social...

Publié le 19/02/2018

Moody's a relevé de Baa2 à Baa1 la note d'émetteur de long terme attribuée à Ahold-Delhaize. L'agence de notation s'attend à ce que le distributeur belgo-néerlandais continue à faire croitre…

Publié le 19/02/2018

Fin du contrat de liquidité avec Invest Securities

CONTENUS SPONSORISÉS