5 548.26 PTS
+0.11 %
5 550.0
+0.18 %
SBF 120 PTS
4 441.90
+0.22 %
DAX PTS
13 578.12
+0.85 %
Dowjones PTS
26 214.60
+0.55 %
6 906.28
+0.00 %
Nikkei PTS
24 124.15
+1.29 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

21 points de range avant la FED

| Bourse Direct | 481 | 5 par 1 internautes

L’indice parisien a continué son accumulation en partie haute à quelques heures de la publication du compte rendu de la réunion de la FED et de la conférence de presse de J. Yellen.

Les investisseurs n’attendent pas d’informations majeures mais des précisions quant à la date de la prochaine hausse des taux et quant au rythme auquel la Banque Centrale américaine planifie d’alléger son bilan. La hausse actuelle du marché se construit cependant sur une base peu solide à en juger par les faibles volumes et la position ouverte sur les options (50 % inférieure à la moyenne de 2017). Qui plus est, le ratio de couverture est devenu particulièrement optimiste, voire complaisant, alors que la volatilité bat des records de faiblesse à 9,37 à Paris et à 7 environ sur l’indice Standard & Poor’s 500. Le mouvement reste pourtant haussier et peut se poursuivre encore mais les excès fourniront des opportunités pour se placer à la vente. D’autant plus que le consensus qui s’attendait à un mouvement de correction depuis quelques semaines commence à considérer que le marché est solide…Le CAC40 cash a terminé la séance sur une timide hausse de 0,06 % à  5240.67 dans un volume de 2,701 MDE.   

Les points sur le future Octobre sont, à la hausse 5231.5, 5261 (important), 5278 puis la zone 5291/5302, voire 5334 et 5347.5 et à la baisse 5225, 5217, 5195, puis 5154.5 (important), 5129 puis 5095.5(important) puis la zone 5074, la zone 5036/5044 voire 5000 puis 4963 et 4853. 

En intraday, la tendance est haussière > la zone 5225/5217 et surtout > 5191.

Graphiquement, le future CAC40 (cf. graphique joint en 14 heures) continue à évoluer au sein du canal haussier de court terme en place depuis le 6 septembre. 

Il n’a pourtant progressé que de 52 points au cours des 7 dernières séances.

Aucun signal de retournement n’est lisible pour le moment, pourtant il devient difficile de payer un indice en net surachat. On achètera donc sur replis et les prochaines cibles sont 5261 et éventuellement la zone 5291/5302. L’extension maximale à court terme serait 5347.5.

La rupture de 5186 donnerait l’alerte pour un retour à minima à 5154.5

Techniquement, sur le future CAC40, les oscillateurs en journalier sont toujours en zone de surachat et divergent désormais en 4 heures.

En stratégie, on travaillera à l’achat > 5210 et surtout > 5191.5. Sous 5186 ou sur excès haussier rapide, on en profitera pour se positionner à la vente.  

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Romain DAUBRY, Infos d'Experts
Article rédigé par Romain DAUBRY, membre de la cellule Infos d'Experts
18 ans d’expérience, spécialiste des marchés dérivés et titulaire du CFTe. J’ai rejoint l’équipe Infos d’Experts début 2014
Abonnez-vous
Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2018

Le titre se maintient au-dessus de l'ancienne zone de résistance des 65 euros. Il est soutenu par sa moyenne mobile à 20 séances tandis que le RSI est bien orienté sans être en zone de surachat.…

Publié le 23/01/2018

  Paris, 23 janvier 2018 - Atos, leader international de la transformation digitale, annonce aujourd'hui que sa solution de gestion des identités et accès « Evidian IAM » a…

Publié le 23/01/2018

D'après les chiffres de Médiamétrie...

Publié le 23/01/2018

Louis Capital Markets Midcap Partners estime qu'il est encore trop tôt pour se positionner sur ID Logistics en dépit d'une année 2017 blanche...

Publié le 23/01/2018

Plus perfectionné que son frère jumeau...

CONTENUS SPONSORISÉS