5 176.61 PTS
+0.71 %
5 159.50
+0.71 %
SBF 120 PTS
4 136.55
+0.73 %
DAX PTS
12 263.86
+0.71 %
Dowjones PTS
22 024.87
+0.12 %
5 917.42
+0.16 %
Nikkei PTS
19 729.28
+0.00 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Venezuela: ce que l'on sait ou pas de la Constituante

| AFP | 124 | Aucun vote sur cette news
Le président vénézuélien Nicolas Maduro fête les résultats du vote à l'élection de l'Assemblée constituante, le 31 juillet 2017 à Caracas
Le président vénézuélien Nicolas Maduro fête les résultats du vote à l'élection de l'Assemblée constituante, le 31 juillet 2017 à Caracas ( RONALDO SCHEMIDT / AFP )

Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, a réussi à imposer l'élection d'une Assemblée constituante dimanche, en dépit du rejet de l'opposition et de la réprobation de la communauté internationale. Que sait-on et qu'ignore-t-on de cette initiative controversée?

- Ce que l'on sait -

- La Constituante sera un "super pouvoir", au dessus de tous les pouvoirs constitués, y compris le Parlement dominé par l'opposition.

"Elle peut tout régénérer, tout créer, c'est le pouvoir des pouvoirs", a affirmé Nicolas Maduro, promettant que cette assemblée apportera "la paix" face aux manifestations qui réclament son départ, et ont fait quelque 120 morts en quatre mois.

Le "manque de limites" de la Constituante met en échec la démocratie, mais "la résistance de la société, le coût de la répression pour le gouvernement et la pression internationale" pourraient les imposer, a déclaré à l'AFP l'analyste Colette Capriles, de l'université Simon Bolivar.

- La nouvelle Constitution sera rédigée par 545 constituants, dont 364 élus en fonction de règles territoriales et 181 par secteurs sociaux. L'opposition, qui a refusé de participer, critique ce "vote corporatiste" défini par M. Maduro.

Face aux accusations de "fraude" pour installer une "dictature", le régime chaviste rétorque qu'elle ouvre la voie à une "démocratie directe".

- La Constituante sera installée mercredi prochain au Palais législatif, où elle siègera parallèlement au Parlement.

- M. Maduro a assuré que la nouvelle Constitution, qui remplacera celle promulguée en 1999 par le défunt président Hugo Chavez, sera soumise à référendum.

L'analyste Colette Capriles souligne que la Constituante pourra prendre des décisions relevant de l'exécutif et du législatif, ainsi que l'ont annoncé le chef de l'Etat et des hauts fonctionnaires.

L'initiative a été lancée sans consultation préalable par les urnes.

- Certaines des personnalités les plus puissantes du pouvoir en place siègeront à la Constituante, dont le numéro deux du Parti socialiste uni du Venezuela (PSUV, au pouvoir), Diosdado Cabello, ainsi que la ministre des Affaires étrangères, Delcy Rodriguez, et la Première dame, Cilia Flores.

- Ce que l'on ignore -

- La durée de session sera décidée par les constituants.

- Si, étant un "super pouvoir", elle va dissoudre ou non des institutions comme le Parlement ou le Parquet, ainsi qu'en ont menacé de hauts responsables du camp présidentiel.

- La Procureure générale, Luisa Ortega, chaviste qui a rompu avec le président et tenté de freiner le projet via des recours rejetés par la Cour suprême (accusée de servir le gouvernement), a mis en garde contre le risque d'"un système totalitaire".

- S'il y aura des élections. Une des responsables du pouvoir électoral, Socorro Hernandez, a déclaré que les élections de gouverneurs -prévues en 2016 mais reportées à décembre 2017- dépendront des "décisions" des constituants.

- L'opposition craint que la présidentielle de 2018 soit suspendue.

- La Constituante est "une mesure désespérée" d'un gouvernement qui sait qu'il ne peut convoquer d'élections car il va perdre", a déclaré à l'AFP Diego Moya-Ocampos, analyste d'IHS Markit Country Risk à Londres.

La gestion de M. Maduro et la Constituante sont rejetées par 80% des Vénézuéliens, selon l'institut de sondage Datanalisis.

- Si cette assemblée va lancer une chasse aux sorcières, qui augmenterait le nombre de "prisonniers politique", estimés à environ 500 par l'ONG Foro Penal. Mais l'ex-ministre Delcy Rodriguez assure que la Constituante ne vise pas à "anéantir l'adversaire".

Selon M. Maduro, l'un des objectifs est d'établir "un dialogue" pour surmonter la crise, mais il a aussi averti que "justice sera faite pour les crimes de la droite" pendant les manifestations.

Le président soutient que la Constituante apportera la stabilité économique dans un pays en faillite, mais les mesures pour y parvenir n'ont pas été détaillées.

Selon le consultant Ecoanalitica, si les manifestations se poursuivent jusqu'à la fin de l'année, le PIB se contractera de 9% en 2017 contre une prévision de -4,3% à l'origine, enchaînant quatre années de chute.

"Avec l'aggravation du conflit, le désinvestissement et les sanctions (internationales), la crise que nous voyons n'est que la pointe de l'iceberg", estime Luis Vicente Leon, président de Datanalisis.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 04/08/2017

Delcy Rodriguez (C), ancienne cheffe de la diplomatie vénézuélienne élue présidente de la Constituante, le 4 août 2017 à Caracas ( JUAN BARRETO / AFP )Delcy…

Publié le 04/08/2017

Le président du Venezuela Nicolas Maduro à Caracas, le 31 juillet 2017 ( RONALDO SCHEMIDT / AFP )La très contestée Assemblée constituante portée par le président du Venezuela Nicolas Maduro…

Publié le 31/07/2017

Le président du Venezuela Nicolas Maduro célèbre les résultats de l'élection à Caracas, le 31 juillet 2017 ( RONALDO SCHEMIDT / AFP )Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, a réussi à…

Publié le 31/07/2017

Des policiers vénézueliens après l'explosion d'un engin au passage de leurs motos à Caracas le 30 juillet 2017 ( JUAN BARRETO / AFP )La violence meurtrière a fait irruption dimanche au…

Publié le 28/07/2017

Le président vénézuélien Nicolas Maduro serre contre lui le drapeau national, le 27 juillet 2017 à Caracas ( Federico PARRA / AFP )Le président vénézuélien Nicolas Maduro joue son va-tout…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/08/2017

Global EcoPower, constructeur de centrales de production d’électricité à partir d’énergies renouvelables, confirme la distribution d’actions gratuites à tous les actionnaires, à raison de…

Publié le 16/08/2017

A 11h00 en zone euroInflation définitive de juillet.Balance commerciale de juin.13h30 en zone euroCompte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la BCEA 14h30 aux Etats-UnisIndice…

Publié le 16/08/2017

L'attribution gratuite concernera toutes les actions détenues à la clôture de la séance du 23 août

Publié le 16/08/2017

L'accord, conclu avec un acteur chinois majeur des Telecom & Media, s'accompagne d'une prise de participation minoritaire au capital de myDevices pour un montant de 3,5 millions de dollars

Publié le 16/08/2017

Information relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social     16 août 2017     CROSSJECT (ISIN : FR0011716265 ; Mnémo :…

CONTENUS SPONSORISÉS