En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 409.43 PTS
-
5 416.00
-
SBF 120 PTS
4 333.74
-
DAX PTS
12 561.02
+0.16 %
Dowjones PTS
25 064.36
+0.18 %
7 357.90
-0.24 %
Nikkei PTS
22 644.05
+0.21 %

Syrie: les points en discussion aux pourparlers de Genève

| AFP | 284 | Aucun vote sur cette news
Des membres du Haut Comité aux Négociations (HCN) de l'opposition syrienne lors d'une réunion à Genève, le 18 avril 2016
Des membres du Haut Comité aux Négociations (HCN) de l'opposition syrienne lors d'une réunion à Genève, le 18 avril 2016 ( FABRICE COFFRINI / AFP/Archives )

L'émissaire spécial de l'ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, a fixé pour l'ordre du jour de la 8e session de pourparlers intersyriens qui s'ouvre mardi à Genève quatre sujets de discussions qu'il a présentés comme des "paniers".

Trois de ces "paniers" figurent dans la résolution 2254 du Conseil de sécurité de l'ONU, adoptée en 2015, et le quatrième, sur le terrorisme, a été ajouté en 2017 sur l'insistance de Damas.

Voici les quatre "paniers" à l'ordre du jour:

- Gouvernance -

La résolution 2254 appelle à la mise en place d'une "gouvernance crédible, inclusive et non-sectaire" en Syrie.

Pour le Haut Comité aux Négociations (HCN), composante la plus dure de l'opposition, ce mot signifie "transition politique" avec à la clé le départ du président syrien Bachar al-Assad.

Une ligne rouge à ne pas franchir pour les négociateurs de Damas qui refusent de discuter de l'avenir du chef de l'Etat.

- Nouvelle Constitution -

Selon l'ONU, cette question sera au coeur du 8e round.

Des experts des deux camps travaillent déjà depuis plusieurs mois à l'élaboration d'un nouveau texte, sous l'égide de l'ONU.

- Elections supervisées -

Le chef de la délégation de Damas, Bachar al-Jaafari (c), le 14 juillet 2017 à Genève
Le chef de la délégation de Damas, Bachar al-Jaafari (c), le 14 juillet 2017 à Genève ( / POOL/AFP/Archives )

Dans sa résolution, le Conseil de sécurité avait prévu des élections "avec le niveau le plus élevé de transparence (...) sous la supervision des Nations unies" à la mi-2017.

Ce calendrier était optimiste, mais l'ONU ne désespère pas de progresser sur cette question qui sera elle aussi au coeur des pourparlers.

- Terrorisme -

Ce dossier a été imposé par les négociateurs du régime au début de l'année.

Le chef de la délégation de Damas, Bachar al-Jaafari, avait jusqu'ici l'habitude de qualifier les représentants de l'opposition, en particulier ceux du HCN, de "terroristes".

Pour l'opposition, il ne s'agit que d'un artifice pour éviter de parler de l'avenir du président Assad.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2018

L'étude permettait d'étudier la faisabilité et la facilité d'utilisation et la satisfaction des patientes utilisant eCO...

Publié le 16/07/2018

Myrian 2.4 intègre de nouveaux outils de diagnostic exclusifs...

Publié le 16/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 16/07/2018

Retour d'assemblée générale...

Publié le 16/07/2018

"Ces partenariats sont construits en conformité avec les règles du droit de la concurrence", assure Carrefour...