5 279.90 PTS
-0.42 %
5 281.5
-0.35 %
SBF 120 PTS
4 231.79
-0.45 %
DAX PTS
12 363.48
-0.86 %
Dowjones PTS
24 922.69
+0.50 %
6 795.02
+0.53 %
Nikkei PTS
21 736.44
-1.07 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Syrie et Irak: les principaux reculs de l'EI

| AFP | 151 | Aucun vote sur cette news
Pièces d'artillerie de l'armée syrienne le 3 septembre 2017 près du village de Huraybishah dans la province de Deir Ezzor
Pièces d'artillerie de l'armée syrienne le 3 septembre 2017 près du village de Huraybishah dans la province de Deir Ezzor ( George OURFALIAN / AFP )

Le groupe État islamique (EI), qui s'était emparé en 2014 de larges pans de territoire en Irak et en Syrie, connaît d'importants revers depuis plusieurs mois.

- Syrie -

- KOBANE: Cette ville kurde à la frontière turque est devenue le premier symbole de la lutte contre l'EI, chassé le 26 janvier 2015 après plus de quatre mois de combats menés par les forces kurdes, avec le soutien des raids d'une coalition internationale antijihadistes menée par les États-Unis.

L'amphithéâtre romain de la ville antique de Palmyre (centre) le 3 mars 2017
L'amphithéâtre romain de la ville antique de Palmyre (centre) le 3 mars 2017 ( STRINGER / AFP/Archives )

- PALMYRE: La ville antique de Palmyre (centre) est reprise le 2 mars 2017 par le régime et son allié russe à l'EI. Elle avait changé de mains plusieurs fois depuis le début du conflit en 2011: conquise en mai 2015 par l'EI, elle avait été reprise par le régime en mars 2016 avant de retomber aux mains des jihadistes en décembre. Ils y ont détruit une partie des trésors archéologiques, classés au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco.

- DABIQ: Proche de la frontière turque, Dabiq, perdue par l'EI en octobre 2016, avait une portée symbolique pour les jihadistes car, selon une prophétie de l'islam, l'armée des musulmans doit y triompher face à des infidèles, qu'ils assimilaient à la coalition.

- PROVINCE D'ALEP: Le 30 juin 2017, l'EI se retire totalement de cette province septentrionale après des défaites face à l'armée turque qui y avait lancé une offensive.

Une femme membre des Forces démocratique syriennes (FDS) tient une position dans un immeuble non loin de la vieille ville de Raqa (nord), le 3 septembre 2017
Une femme membre des Forces démocratique syriennes (FDS) tient une position dans un immeuble non loin de la vieille ville de Raqa (nord), le 3 septembre 2017 ( Delil souleiman / AFP )

- BATAILLE DE RAQA: Le 5 novembre 2016, les combattants kurdes et arabes des Forces démocratique syriennes (FDS), soutenues par les États-Unis, lancent l'offensive contre la "capitale" de l'EI en Syrie. Le 1er septembre, les FDS qui affirment s'être emparées de plus de 60% de la cité, annoncent avoir chassé l'EI de la vieille ville de Raqa, se rapprochant de la zone la mieux fortifiée par les jihadistes dans le centre.

- BATAILLE DE DEIR EZZOR - Le 4 septembre l'armée syrienne s'est approchée de Deir Ezzor pour briser le siège imposé par l'EI depuis plus de deux ans à l'enclave gouvernementale dans cette ville, chef-lieu de la dernière province de Syrie encore aux mains des jihadistes.

- Irak -

Milices chiites lors de la bataille pour reprendre Tikrit au groupe Etat islamique (EI), dans le village d'Awaynat, le 28 février 2015
Milices chiites lors de la bataille pour reprendre Tikrit au groupe Etat islamique (EI), dans le village d'Awaynat, le 28 février 2015 ( AHMAD AL-RUBAYE, - / AFP/Archives )

- TIKRIT: A majorité sunnite, la ville est reprise le 31 mars 2015 par les forces irakiennes, avec l'implication de milices chiites et de la coalition internationale.

- RAMADI ET FALLOUJA: Chef-lieu de la vaste province occidentale d'Al-Anbar et ville sunnite à 100 km à l'ouest de Bagdad, Ramadi est reconquise le 9 février 2016. La localité voisine de Fallouja, première ville irakienne capturée par l'EI en janvier 2014, est reprise le 26 juin.

- MOSSOUL: Après neuf mois de combat, le 10 juillet 2017, les forces irakiennes, soutenues par des frappes de la coalition internationale chassent l'EI de la deuxième ville d'Irak, plus important bastion urbain des jihadistes dans ce pays.

Les forces gouvernementales et paramilitaires irakiennes lèvent les bras en signe de victoire le 30 août 2017 au nord de Tal Afar, l'un des derniers bastions jihadistes du pays
Les forces gouvernementales et paramilitaires irakiennes lèvent les bras en signe de victoire le 30 août 2017 au nord de Tal Afar, l'un des derniers bastions jihadistes du pays ( AHMAD AL-RUBAYE / AFP/Archives )

- TAL AFAR: Le 31 août 2017, le Premier ministre irakien Haider al-Abadi annonce la reprise de Tal Afar, ville stratégique pour l'EI sur la route vers la Syrie, et l'un de ses derniers bastions dans le pays. Le pouvoir irakien finalise ainsi la reconquête de la province septentrionale de Ninive.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/02/2018

    CGG   Société anonyme au capital de 5 785 750 euros Siège social : Tour Maine Montparnasse 33 avenue du Maine 75015 Paris 969 202 241 R.C.S.…

Publié le 22/02/2018

Efforts commerciaux payants.

Publié le 22/02/2018

Une belle occasion? En amont de la publication des résultats annuels d'Ipsos le 28 février prochain, Portzamparc estime qu'il est opportun de se...

Publié le 22/02/2018

Encore un faux pas

Publié le 22/02/2018

La fusion d'un microcontrôleur 32 bits ultra-basse consommation et d'un système radio Bluetooth 5 basse consommation (BLE) et IEEE 802.15.4 à haut niveau…

CONTENUS SPONSORISÉS