5 317.37 PTS
+0.15 %
5 334.5
+0.52 %
SBF 120 PTS
4 256.95
+0.13 %
DAX PTS
12 483.79
+0.18 %
Dowjones PTS
25 309.99
+1.39 %
6 896.60
+1.99 %
Nikkei PTS
21 892.78
+0.72 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Raqa, l'ex-capitale de l'EI en Syrie

| AFP | 234 | Aucun vote sur cette news
Les combattants des Forces démocratiques syriennes place Al-Naim à Raqa, après avoir repris la ville aux jihadistes de l'EI, le 17 octobre 2017
Les combattants des Forces démocratiques syriennes place Al-Naim à Raqa, après avoir repris la ville aux jihadistes de l'EI, le 17 octobre 2017 ( BULENT KILIC / AFP )

Raqa, cité millénaire dans le nord de la Syrie, a été la première grande ville du pays à tomber aux mains du groupe jihadiste Etat islamique (EI), avant qu'elle ne devienne sa "capitale" de facto durant plus de trois ans.

Après leur entrée dans Raqa début juin, les Forces démocratiques syriennes (FDS), une alliance de combattants arabes et kurdes soutenue par des forces spéciales américaines, ont annoncé mardi la prise "totale" de la cité après plusieurs mois de combats.

- Ex-capitale abbasside -

Raqa connaît son apogée sous le califat des Abbassides. En 772 après J.C., le calife Al-Mansour ordonne la construction, sur le modèle de Bagdad, d'une ville de garnison, al-Rafiqa, à côté de l'antique Raqa. Les deux villes sont ensuite unifiées.

De 796 à 809, le puissant calife Haroun al-Rachid décide de transférer la capitale des Abbassides, qui était à Bagdad, à Raqa, à la croisée des routes entre Byzance, Damas et la Mésopotamie. Il entreprend de grands travaux et dote la ville de palais, demeures et mosquées.

En 1258, la cité est dévastée par l'invasion des Mongols.

- Sur l'Euphrate -

Raqa, à majorité sunnite, est située dans la vallée de l'Euphrate, à un carrefour d'axes routiers.

Non loin de la frontière avec la Turquie, elle se trouve à 160 km à l'est d'Alep et moins de 200 km de la frontière irakienne.

La construction d'un barrage près de la ville de Tabqa, plus à l'ouest, a permis à Raqa de jouer un rôle important dans l’économie grâce à l’agriculture.

- Aux mains des rebelles -

Raqa devient en mars 2013 la première capitale provinciale à tomber aux mains de groupes de combattants opposés au régime de Bachar al-Assad, deux ans après le début de la révolte.

Les insurgés capturent son gouverneur et s'emparent du siège des renseignements militaires, l'un des pires centres de détention dans la province de Raqa, d'après l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

- Bastion de l'EI -

Début 2014, l'organisation jihadiste qui allait devenir en juin de la même année le groupe Etat islamique (EI) chasse par les armes les groupes rebelles et prend totalement le contrôle de la cité.

En juin, l'EI proclame un "califat" sur les territoires conquis à cheval sur la Syrie et l'Irak. En août de la même année, l'EI contrôle la province de Raqa.

Rapidement, le groupe extrémiste sunnite impose sa loi à Raqa par la terreur.

Il perdra néanmoins des villes à partir de juin 2015 dans la province de Raqa, comme Tal Abyad ou Aïn Issa, au profit de combattants kurdes.

- Exécutions et enlèvements -

L'EI multiplie les exactions à Raqa et procède à de nombreuses décapitations, exécutions massives, viols, rapts, nettoyage ethnique. Le groupe lapide des femmes soupçonnées d'adultère et inflige des morts atroces à des homosexuels.

Certaines atrocités sont mises en scène dans des vidéos, devenues une arme de propagande des jihadistes.

- Bataille de Raqa -

Raqa a été régulièrement la cible de frappes aériennes du régime syrien, de la Russie ainsi que de la coalition internationale antijihadistes dirigée par les Etats-Unis.

Le 5 novembre 2016, les Forces démocratiques syriennes (FDS) lancent l'offensive "Colère de l'Euphrate" pour chasser l'EI de Raqa. Elles sont appuyées dans les airs par la coalition internationale et au sol par des conseillers militaires américains.

Le 10 mai 2017, les FDS s'emparent de Tabqa et de son barrage, un verrou à une cinquantaine de km à l'ouest de Raqa.

Le 6 juin, elles entrent dans Raqa.

Le 1er septembre, l'alliance, qui a déjà chassé les jihadistes de plus de 60% de la cité, s'empare de la vieille ville.

Le 20 septembre, l'OSDH indique que les FDS contrôlent 90% de la ville. La bataille "touche à sa fin", estiment ces forces.

Le lendemain, l'ONG annonce que l'EI ne tient plus que quelques poches.

Le 17 octobre, les FDS annoncent avoir libéré la ville, après la prise des dernières positions jihadistes.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

Publié le 23/02/2018

Eiffage, au travers de sa filiale Eiffage Énergie Systèmes, a conclu un accord en vue d’acquérir 51 % du groupe Kropman, basé à Nimègue, aux Pays-Bas, spécialisé dans les domaines multi…

Publié le 23/02/2018

AXA a annoncé avoir publié au Bulletin des annonces légales obligatoires les résolutions que le Conseil d'administration soumettra à la prochaine Assemblée générale annuelle des actionnaires,…

Publié le 23/02/2018

BLEECKER   Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au capital de 20.787.356,70 EUR 39, Avenue George V - PARIS (75008) 572 920 650 RCS PARIS       Paris, le 23…

Publié le 23/02/2018

Natixis soumettra au vote de ses actionnaires, le 23 mai, le versement d'un dividende ordinaire, payé en numéraire, de 0,37 euro par action, au titre de l'année fiscale 2017. Le dividende sera…

CONTENUS SPONSORISÉS