En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 862.96 PTS
-0.27 %
4 857.50
-0.33 %
SBF 120 PTS
3 877.59
-0.29 %
DAX PTS
11 138.62
-0.60 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.00 %
1.136
-0.00 %

Procès Nemmouche: la communauté juive craint une dérive "complotiste" de la défense

| AFP | 174 | Aucun vote sur cette news
Contrôle de la salle  avec une audience préliminaire dans le procès de Medhi Nemmouche au tribunal de Bruxelles, le 20 décembre 2018
Contrôle de la salle avec une audience préliminaire dans le procès de Medhi Nemmouche au tribunal de Bruxelles, le 20 décembre 2018 ( Geert VANDEN WIJNGAAERT / POOL/AFP/Archives )

Le représentant de la communauté juive de Belgique, Yohan Benizri, craint que la défense au procès de Mehdi Nemmouche ne cherche "à minimiser le caractère antisémite" de la tuerie au musée juif de Bruxelles ou ne dérive vers un "discours complotiste".

Le président du Comité de coordination des organisations juives de Belgique (CCOJB), partie civile au procès qui s'ouvre jeudi à Bruxelles, juge "accablantes" les preuves contre l'accusé, qui ne reconnaît pas les faits dont il est suspecté.

Q: Le procès de Mehdi Nemmouche, accusé de quatre assassinats au musée juif en 2014, s'ouvre jeudi. Qu'en attendez-vous ?

R: "Le dossier d'instruction est effroyable. Le faisceau de preuves contre Mehdi Nemmouche est accablant. Nous ne comprendrions pas que ce monsieur ne soit pas condamné. Les faits vont être exposés aux yeux de tous. Ce sera très, très difficile, sinon impossible, de ne pas voir toutes ces preuves accumulées. Je suis persuadé que les jurés en prendront toute la mesure."

Q: Avez-vous des craintes ?

R: "La défense de Nemmouche, lui peut-être, vont tenter soit de minimiser le caractère antisémite de cet attentat terroriste, soit de tenir un discours de type complotiste. Je ne veux pas me faire l'écho de ces bêtises, mais il y a eu des allégations tout à fait farfelues sur le Mossad qui serait derrière cette affaire (hypothèse évoquée notamment par la défense de Nemmouche, ndlr). Il y avait le même type de discours dans les cercles complotistes et antisémites après les attentats du 11 septembre aux Etats-Unis. Ces théories complotistes visent à dénaturer le débat, à le déplacer ailleurs. Nous ne voulons pas que Mehdi Nemmouche devienne une star. C'est un terroriste, quelqu'un dont on n'attend pas la parole."

Q: Depuis la fin des années 90, la communauté juive de Belgique avait été épargnée par les attentats meurtriers. Avez-vous été surpris qu'un tel acte ait été perpétré à Bruxelles ?

R: "Il y avait un antisémitisme latent et un certain nombre d'incidents antisémites inquiétants, mais le traumatisme d'un attentat contre une cible juive remontait à des dizaines d'années. Dans le même temps, nous n'étions pas naïfs quand on a vu que dans les pays voisins, il y a eu des attentats antisémites graves, notamment à Toulouse (le 19 mars 2012, Mohammed Merah tue trois enfants et un professeur juifs, ndlr). Face à la menace à laquelle nous faisions face, nous savions que les frontières ne compteraient pas (...) Nemmouche voulait répéter ce qu'a fait Merah."

(Propos recueillis par Françoise Michel)

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/01/2019

Le London Stock Exchange envisage de lancer une offre concurrente à celle d’Euronext sur la Bourse norvégienne, Oslo Børs, affirme le journal britannique, Evening Standard. L’opérateur de la…

Publié le 21/01/2019

Lundi 21 janvier8h00 en en AllemagnePrix à la production en décembre14h00 en SuissePerspectives économiques mondiales du FMIMardi 22 janvier11h00 en AllemagneIndice ZEW du sentiment des…

Publié le 21/01/2019

HERMES INTERNATIONAL                                                                  21/01/2019        Bilan…

Publié le 21/01/2019

Paris, le 21 janvier, 2019 - Atos, leader international de la transformation digitale, lance aujourd'hui sa nouvelle solution Evidian SafeKit 100% logicielle, qui assure aux…

Publié le 21/01/2019

A la suite du départ en retraite de Xavier Viollet, Directeur Général Délégué, Charlotte Dennery, CEO de BNP Paribas Leasing Solutions, fait évoluer son comité de direction générale. Pascal…