5 319.17 PTS
-0.32 %
5 307.50
-0.41 %
SBF 120 PTS
4 234.88
-0.39 %
DAX PTS
12 993.73
-0.41 %
Dowjones PTS
23 358.24
-0.43 %
6 314.51
-0.39 %
Nikkei PTS
22 396.80
+0.20 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Les principaux attentats jihadistes visant des étrangers en Afrique

| AFP | 149 | Aucun vote sur cette news
Déploiement des forces de l'ordre burkinabè lors de l'attaque contre un restaurant à Ouagadougou, le 13 août 2017
Déploiement des forces de l'ordre burkinabè lors de l'attaque contre un restaurant à Ouagadougou, le 13 août 2017 ( Ahmed OUOBA / AFP )

Plusieurs pays africains ont été depuis deux ans le théâtre d'attaques jihadistes visant des lieux fréquentés par une clientèle étrangère, à l'instar de celle menée dimanche soir à Ouagadougou, qui a fait 18 morts et une dizaine de blessés.

- Burkina Faso -

- Le 15 janvier 2016, un commando attaque avec des armes automatiques le café Cappuccino et plusieurs autres établissements dont l'hôtel de luxe Splendid, faisant 30 morts, majoritairement des étrangers, et 71 blessés. L'assaut, donné par les forces burkinabè soutenues par des militaires français, dure une douzaine d'heures.

L'attaque est revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui l'attribue au groupe jihadiste Al-Mourabitoune dirigé par l'Algérien Mokhtar Belmokhtar.

- Côte d'Ivoire -

- Le 13 mars 2016, un commando jihadiste sème la terreur dans la station balnéaire très populaire de Grand-Bassam, à une vingtaine de kilomètres à l'est d'Abidjan, faisant 19 morts et 22 blessés.

Parmi les victimes figurent 11 Ivoiriens (dont trois membres des forces spéciales), quatre Français, une Allemande, une Macédonienne, un Libanais et Nigériane.

L'attaque, la première de ce type à frapper le pays, est revendiquée par Aqmi.

- Mali -

- Le 7 mars 2015, un attentat à la grenade et à l'arme automatique par un homme masqué en plein centre de Bamako fait cinq morts (trois Maliens, un Français et un Belge) et huit blessés, dont deux Suisses, au bar-restaurant La Terrasse, haut lieu de la vie nocturne dans la capitale. Cet attentat, le premier à frapper des Occidentaux à Bamako, est revendiqué par Al-Mourabitoune.

- Le 7 août 2015, une attaque contre un hôtel de Sévaré (centre) fait officiellement 13 morts, dont quatre étrangers --deux Ukrainiens, un Népalais et un Sud-Africain--, employés par des sous-traitants de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma).

L'attentat est revendiqué par un cadre jihadiste proche du prédicateur islamiste radical malien Amadou Koufa et lié à l'Algérien Mokhtar Belmokhtar.

- Le 20 novembre 2015, l'hôtel Radisson Blu de Bamako est frappé par un attentat qui fait 20 morts dont 14 étrangers, en plus des deux assaillants. L'attaque est revendiquée par Aqmi, en coordination avec Al-Mourabitoune, qui scelle son ralliement à Aqmi.

- Le 18 juin 2017, une attaque jihadiste contre le campement Kangaba, un lieu de villégiature proche de Bamako fréquenté par des étrangers fait cinq morts, trois civils (dont un Portugais et un Chinois) et deux militaires. Une quarantaine de civils réchappent de l'attentat, revendiqué le lendemain par la principale alliance jihadiste du Sahel liée à Al-Qaïda.

- Egypte -

- Le 31 octobre 2015, les 224 occupants d'un Airbus A321 russe, touristes et membres d'équipage, périssent dans le crash de leur appareil dans la péninsule du Sinaï. Le crash est revendiqué par la branche égyptienne de l'organisation jihadiste Etat islamique (EI). Moscou confirme que celui-ci a été provoqué par l'explosion d'une bombe.

- Tunisie -

- Le 18 mars 2015, deux hommes attaquent à l'arme automatique le musée du Bardo à Tunis, tuant 22 personnes, 21 touristes étrangers et un policier tunisien. Les deux assaillants sont abattus par les forces de l'ordre.

- Le 26 juin 2015, 38 touristes, dont 30 Britanniques, sont tués lorsqu'un étudiant tunisien armé d'une Kalachnikov ouvre le feu dans un hôtel de Port el-Kantaoui, près de Sousse, à 140 km au sud de Tunis.

Les deux attentats sont revendiqués par l'EI.

- Somalie -

Le 14 juin 2017, au moins 18 personnes sont tuées lors de l'attaque de deux restaurants à Mogadiscio par un commando de militants islamistes somaliens shebab, affiliés à Al-Qaïda.

Les restaurants et hôtels fréquentés par des responsables somaliens ou des étrangers constituent des cibles plus faciles que les bâtiments officiels, très protégés.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/11/2017

Affine a acquis auprès de la société belge Banimmo (dont elle détient 49,5 %), le marché Vaugirard, situé à Paris 15ème face à la gare Montparnasse. Cette galerie commerciale, ouverte sur le…

Publié le 17/11/2017

Gaussin Manugistique, spécialisée dans l'audit des process de manutention, a annoncé la réception usine par son distributeur Blyyd de 2 véhicules ATM (Automotive Trailer Mover) Full Elec. Les ATM…

Publié le 17/11/2017

Résultats trimestriels...

Publié le 17/11/2017

Article L. 233-8-II du Code de commerce et article 223-16 du Règlement général de l'AMF Dénomination sociale de l'émetteur :             Atos SE Name and…

Publié le 17/11/2017

Conformément à la réglementation relative aux rachats d'actions, Atos SE déclare ci-après les opérations d'achats d'actions propres pour un montant de 13,8 millions…

CONTENUS SPONSORISÉS