5 366.15 PTS
-
5 364.00
-
SBF 120 PTS
4 270.60
-
DAX PTS
13 167.54
-
Dowjones PTS
23 590.83
+0.69 %
6 378.63
+1.11 %
Nikkei PTS
22 646.08
+1.02 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Irak: les principales étapes de la reconquête de Mossoul

| AFP | 146 | Aucun vote sur cette news
Un soldat des forces irakiennes avance à côté d'un humvees au milieu des décombres de la Vieille de Mossoul, le 10 juillet 2017
Un soldat des forces irakiennes avance à côté d'un humvees au milieu des décombres de la Vieille de Mossoul, le 10 juillet 2017 ( Fadel SENNA / AFP/Archives )

Les principales étapes de l'offensive qui a permis aux forces irakiennes de reprendre il y a deux mois au groupe Etat islamique (EI) la ville de Mossoul, son dernier grand bastion urbain en Irak.

Depuis, le groupe jihadiste a aussi été chassé de Tal Afar et de la totalité de la province septentrionale de Ninive.

- Début de l'offensive -

Le 17 octobre 2016, les forces irakiennes lancent une vaste opération pour reconquérir la deuxième ville d'Irak conquise par l'EI en juin 2014.

Des dizaines de milliers de membres des forces de sécurité sont impliqués, avec le soutien crucial de l'aviation de la coalition internationale antijihadistes menée par les Etats-Unis.

En deux semaines, des dizaines de localités environnantes sont reprises, dont la ville chrétienne de Qaraqosh.

- Entrée dans la ville -

Début novembre, l'armée annonce être entrée dans Mossoul par l'est.

Le chef de l'EI, Abou Bakr al-Baghdadi, sort d'un an de silence pour exhorter dans un rare enregistrement sonore ses troupes à lutter jusqu'au martyre.

Le 8 novembre, les peshmergas, combattants kurdes irakiens, annoncent avoir repris la localité proche de Bachiqa. Le 13, les forces irakiennes reprennent le site antique de Nimrod.

Les forces paramilitaires du Hachd al-Chaabi (Mobilisation populaire), dominées par des milices chiites, annoncent fin novembre avoir coupé la voie d'approvisionnement de l'EI entre Mossoul et la frontière de la Syrie.

- Mossoul-Est 'libérée' -

Le 8 janvier 2017, les forces d'élite atteignent le fleuve Tigre, au coeur de la ville, depuis l'est. Le 16, le service du contre-terrorisme irakien (CTS), fer de lance de l'offensive, annonce la reprise du tombeau de Jonas, important sanctuaire détruit par les jihadistes.

Le 24 janvier, les forces irakiennes annoncent avoir "totalement libéré" la partie est de Mossoul.

- Vieille ville -

Le 24 février, les forces irakiennes entrent dans l'ouest de Mossoul après avoir reconquis l'aéroport désaffecté.

Le 14 mars, les forces irakiennes annoncent la reprise de la gare ferroviaire, après avoir repris plusieurs bâtiments importants, comme le siège du gouvernement de la province de Ninive.

Le 4 mai, les forces irakiennes ouvrent un nouveau front dans le nord-ouest. L'opération vise à achever le siège de la vieille ville, où des dizaines de milliers de civils sont pris au piège par les jihadistes selon des ONG.

Le 18 juin, les forces irakiennes lancent l'assaut pour reprendre la vieille ville. L'EI y détruit la mosquée Al-Nouri et son minaret penché du XIIe siècle. Le 29, les forces irakiennes reprennent le site à moitié détruit de la mosquée.

- Mossoul 'libérée' -

Début juillet, les jihadistes multiplient les attentats, notamment avec des femmes et des adolescentes kamikazes, pour freiner les forces irakiennes.

Le 10 juillet, le Premier ministre Haider al-Abadi proclame la victoire sur "la brutalité et le terrorisme" à Mossoul.

- Crise humanitaire -

La bataille a fait des milliers de morts et blessés. En près de neuf mois de combats, près d'un million de personnes ont fui leurs maisons.

"Mossoul constitue le plus grand défi de stabilisation auquel l'ONU a été confrontée, par son échelle et sa complexité", estime la coordinatrice humanitaire des Nations unies pour l'Irak.

Selon des évaluations préliminaires, sur 54 quartiers résidentiels, 15 ont été "détruits", 23 "modérément endommagés" et 16 "légèrement endommagés".

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2017

Lors de la conférence annuelle de la RSNA 2017La toute dernière technologie offre de nouvelles modalités d'imagerie avec des vitesses et des...

Publié le 21/11/2017

L'Iran a mis en garde Total contre la perte de son investissement s'il se désengageait du champ gazier géant South Pars.

Publié le 21/11/2017

Le chiffre d'affaires du 3e trimestre de l'exercice 2017 d'ESI s'établit à 24,9 ME, en recul de 2,4% à taux constants par rapport à la même période...

Publié le 21/11/2017

Sur les 9 premiers mois de l'exercice 2017, le groupe réalise un chiffre d'affaires de 51 ME

Publié le 21/11/2017

Au troisième trimestre, ESI Group a réalisé un chiffre d'affaires de 24,9 millions d'euros en baisse de 2,4% à taux de change constant. L'effet de change sur la période est négatif à hauteur de…

CONTENUS SPONSORISÉS