5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Avec Hawija, l'EI perd son dernier grand centre urbain en Irak

| AFP | 87 | Aucun vote sur cette news
Les forces irakiennes avancent vers Hawija, l'un des derniers bastions de l'EI, le 4 octobre 2017
Les forces irakiennes avancent vers Hawija, l'un des derniers bastions de l'EI, le 4 octobre 2017 ( Ahmad al-Rubaye / AFP )

Hawija, dont le Premier ministre irakien Haider al-Abadi a annoncé jeudi la libération, était la dernière grande ville aux mains du groupe Etat islamique (EI) en Irak et sa dernière position dans le nord du pays.

- Poudrière -

Située à 180 km au sud-est de Mossoul et à près de 300 km au nord de Bagdad, cette ville de plus de 70.000 habitants est peuplée dans son écrasante majorité d'Arabes sunnites issus d'influentes tribus.

La ville et les localités voisines sont la première source de production agricole de la province de Kirkouk, notamment de blé, d'orge et de maïs.

Elle est considérée depuis plusieurs années comme une poudrière en raison des tensions entre communautés chiite et sunnite. En avril 2013, des forces de sécurité dominées par les chiites étaient intervenues contre un campement de militants antigouvernementaux majoritairement sunnites, faisant 50 morts. Ce drame s'inscrit dans un long cycle de violences qui a ensanglanté l'Irak, pour culminer avec la prise par l'EI de près d'un tiers du pays en 2014.

- Dispute territoriale -

Hawija est située dans la province pétrolière de Kirkouk, que le pouvoir central de Bagdad et la région autonome du Kurdistan se disputent depuis des années.

Dans le sillon de la contre-offensive visant à stopper la percée fulgurante des jihadistes en 2014, les peshmergas --les combattants kurdes-- ont, de fait, pris le contrôle de nombreuses zones de la province de Kirkouk, normalement sous l'autorité des forces fédérales.

Pour Hawija, les milices chiites irakiennes, qui agissent notamment au sein du Hachd al-Chaabi, des unités paramilitaires associées aux forces gouvernementales dans la lutte anti-EI, ont déjà prévenu qu'elles feraient tout pour éviter les tentatives de séparatisme kurde.

La reconquête de Hawija intervient alors que les tensions se sont exacerbées avec la tenue le 25 septembre d'un référendum d'indépendance au Kurdistan irakien, auquel la province de Kirkouk avait participé contre l'avis de Bagdad, qui considère ce vote comme contraire à la Constitution.

- Stratégique -

Hawija a une position stratégique puisque située entre les deux principaux axes reliant Bagdad au nord-ouest du pays, vers Mossoul, et au nord-est, vers Kirkouk et Erbil, capitale du Kurdistan irakien.

Sa reconquête totale met fin à la présence territoriale de l'EI dans le nord et l'est du pays, plus de trois ans après l'offensive des jihadistes.

La reprise de Hawija ne laisse plus à l'EI qu'un seul fief en Irak: les localités d'al-Qaïm et de Rawa, dans le désert occidental frontalier de la Syrie. "Il n'y a plus que la bande frontalière à reconquérir", a affirmé jeudi le Premier ministre irakien.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS