En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 408.60 PTS
-
5 407.5
+0.57 %
SBF 120 PTS
4 340.39
+0.51 %
DAX PTS
12 384.49
+0.43 %
Dowjones PTS
25 822.29
+0.25 %
7 397.23
+0.35 %
1.157
+0.03 %

Alternative pour l'Allemagne: des élus très à droite

| AFP | 433 | 5 par 1 internautes
La ministre allemande de la Défense Ursula von der Leyen reçoit les députés du parti anti-immigration AfD Alexander Gauland et Beatrix von Storch lors de la première séance du Parlement nouvellement élu, à Berlin le 24 octobre 2017
La ministre allemande de la Défense Ursula von der Leyen reçoit les députés du parti anti-immigration AfD Alexander Gauland et Beatrix von Storch lors de la première séance du Parlement nouvellement élu, à Berlin le 24 octobre 2017 ( STEFANIE LOOS / AFP )

Ils sont magistrats, universitaires ou banquiers. Mais derrière leur profil de notables, les 92 députés d'extrême droite qui font leur entrée mardi au Parlement allemand véhiculent pour beaucoup une idéologie flirtant avec le révisionnisme et la xénophobie.

A l'image des différents courants qui traversent le mouvement - des modérés venus de l'opposition à l'euro aux identitaires les plus radicaux - les profils des nouveaux élus sont divers.

Albrecht Glaser et Alice Weidel, députés de l'AfD, lors de la première séance du Parlement allemand où ils siègent pour la première fois le 24 octobre 2017
Albrecht Glaser et Alice Weidel, députés de l'AfD, lors de la première séance du Parlement allemand où ils siègent pour la première fois le 24 octobre 2017 ( John MACDOUGALL / AFP )

Outre des magistrats et des économistes, l'AfD fait entrer au Bundestag des ex-policiers et militaires, un ancien journaliste de radio, un pilote et même un ancien informateur de la Stasi, la police secrète de la RDA communiste.

De grandes tendances se dessinent tout de même: le groupe parlementaire AfD est le plus masculin, avec une proportion de femmes de seulement 10%; un grand nombre d'élus viennent de l'ex-RDA, là où le parti est le plus populaire; et une proportion importante sont des transfuges de la CDU, le parti de centre-droit d'Angela Merkel, dont ils dénoncent la "dérive" centriste sous sa houlette.

Le Parlement allemand
Le Parlement allemand ( Jochen GEBAUER / AFP )

Dans la vitrine que l'AfD aime à mettre en avant, on trouve Beatrix von Storch, une aristocrate installée dans un quartier branché de Berlin, proche des courants religieux intégristes et opposante farouche au multiculturalisme.

Beatrix von Storch de l'AfD à Berlin le 16 octobre 2017
Beatrix von Storch de l'AfD à Berlin le 16 octobre 2017 ( Tobias SCHWARZ / AFP/Archives )

Ou encore Alice Weidel, l'une des deux responsables du groupe parlementaire.

Ancienne banquière chez Goldman Sachs, cette économiste de 38 ans au verbe acéré n'a pas peur des apparentes contradictions: lesbienne revendiquée vivant en couple avec une femme originaire du Sri-Lanka, elle incarne un parti qui milite pour les valeurs familiales traditionnelles et dénonce l'immigration.

- AH1818 -

Son alter ego, Alexander Gauland, est davantage controversé. A 76 ans, dont 40 passés dans les rangs de la CDU, il a nettement durci le positionnement de l'AfD en tenant des propos révisionnistes sur le nazisme. A ses yeux, les Allemands peuvent être fiers du comportement de leurs soldats durant la Deuxième guerre mondiale.

La chef de file du parti anti-immigration AfD au Parlement allemand Alice Weidel vote pour élire le vice-président lors de la première séance de la nouvelle assemblée le 24 octobre 2017
La chef de file du parti anti-immigration AfD au Parlement allemand Alice Weidel vote pour élire le vice-président lors de la première séance de la nouvelle assemblée le 24 octobre 2017 ( Odd ANDERSEN / AFP )

La fin de la repentance allemande est un thème tout autant prisé par Wilhelm von Gottberg, d'un an l'aîné de Gauland.

Originaire des territoires du Reich perdus en Prusse orientale et longtemps représentant des Allemands expulsés d'Europe de l'Est en 1945, cet homme a un jour qualifié l'extermination des Juifs de "mythe" servant à "criminaliser" les Allemands.

Alexander Gauland, chef du groupe AfD au Parlement allemand, au Bundestag le 24 octobre 2017
Alexander Gauland, chef du groupe AfD au Parlement allemand, au Bundestag le 24 octobre 2017 ( Odd ANDERSEN / AFP )

Autre représentant de la branche nationale-radicale de l'AfD: Siegbert Droese. En 2016, il crée la polémique après la découverte d'une de ses voitures portant l'immatriculation "AH 1818", AH pour Adolf Hitler, les chiffres 1 et 8 pour l'emplacement des lettres A et H dans l'alphabet: un symbole prisé des néonazis.

Son collègue Jens Maier, juge à Dresde en Saxe, a lui exprimé de la sympathie pour Anders Behring Breivik, qui a tué 77 personnes en 2011 en Norvège. A ses yeux, le néonazi a agi "par désespoir" face au multiculturalisme.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/08/2018

   Bollène (France) - Le 21 août 2018 - 20:00 (CET)     EGIDE RENFORCE SON ORGANISATION COMMERCIALE AUX ETATS-UNIS   Le groupe Egide (ISIN: FR0000072373 - Reuters:…

Publié le 21/08/2018

Le montant du transfert s'élève à 6,5 ME auxquels pourront s'ajouter des incentives pour un maximum de 3,5 ME...

Publié le 21/08/2018

L'installation reflète l'adoption croissante de la technologie EOS en tant que standard de soin dans les centres orthopédiques...

Publié le 21/08/2018

Nacon officialise sa collaboration avec Marie-Laure 'Kayane' Norindr, joueuse professionnelle de eSport...

Publié le 21/08/2018

Entre le 13 et le 17 août, Bic a racheté pour près de 3,06 millions d’euros de ses propres actions. Ces transactions portent sur environ 39 000 titres rachetés à un prix moyen pondéré…