En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.174
+0.20 %

Un "Robocop" bienveillant au service de la police hongroise

| AFP | 520 | Aucun vote sur cette news
Des enfants hongrois suivent les mouvements de
Des enfants hongrois suivent les mouvements de "Robi, le robot", dans une école de Szolnok, à l'est de Budapest, le 13 décembre 2017 ( Attila KISBENEDEK / AFP/Archives )

Des policiers hongrois ont reçu avant l'heure leur cadeau de Noël sous la forme d'un petit robot devenu leur meilleur allié pour communiquer sur les questions de sécurité auprès des enfants ou des personnes âgées.

"Salut les enfants", lance Robi le robot aux écoliers d'une école primaire de Szolnok (est), à 100 kilomètres de Budapest.

"Il y a des choses auxquelles vous devez être attentifs quand vous utilisez internet", poursuit-il, agitant les bras pour appuyer son propos, depuis le bureau sur lequel il est juché.

Des enfants écoutent l'intervention de la lieutenant-colonel Zita Szabo, accompagnée de
Des enfants écoutent l'intervention de la lieutenant-colonel Zita Szabo, accompagnée de "Robi le robot", à Szolnok, à l'est de Budapest, le 13 décembre 2017 ( Attila KISBENEDEK / AFP )

Du haut de ses quarante centimètres, et malgré sa petite voix, Robi captive les enfants.

"C'est une nouvelle façon de communiquer qui retient davantage l'attention", explique à l'AFP Csaba Erdos, un policier en charge des actions pédagogiques.

Robi est en mission dans le canton de Jasz-Nagykun-Szolnok depuis quelques mois et pourrait être rejoint à l'avenir par d'autres confrères robots déployés dans d'autres commissariats du pays, selon M. Erdos.

Le policier de 38 ans et son robot sont devenus inséparables pour aller prêcher la bonne parole dans les écoles et les maisons de retraites sur les sujets comme la sécurité routière, la cyber sécurité, la prévention des cambriolages.

Des enfants hongrois suivent les mouvements de
Des enfants hongrois suivent les mouvements de "Robi, le robot", dans une école de Szolnok, à l'est de Budapest, le 13 décembre 2017 ( Attila KISBENEDEK / AFP )

Robi n'a que trente minutes d'autonomie mais c'est suffisant pour que l'un des écoliers confie à l'AFP être très impressionné par cette première rencontre avec un robot. Il n'en avait vu, jusqu'ici, que dans le dessin animé "Transformers".

"Il faut s'habituer à sa voix mais je l'adore, il est très intelligent", confie Milan Markus.

Après la conférence, les enfants ne peuvent s'empêcher d'imiter les gestes du robot en riant.

De temps à temps, Robi fait également des apparitions devant les journalistes lors de conférences de presse où il prodigue là encore ses conseils et répond aux questions, à condition qu'elles soient programmées.

Avec son écusson de police sur le torse, Robi inspire confiance dans ces humanoïdes parfois perçus comme un défi pour l'être humain, veut croire Cszaba Erdos. "Les robots peuvent être un atout pour aider les humains. Ce ne sont pas forcément des êtres qui les menacent ou vont les remplacer, comme on le voit parfois dans les films".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

L'ANR triple net EPRA ressort à 54,9 E/action au terme du semestre...

Publié le 20/07/2018

    Compte-rendu de l'Assemblée Générale annuelle du 20 juillet 2018   L'assemblée générale mixte (ordinaire et extraordinaire) des actionnaires de la société BIGBEN…

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…