En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 269.92 PTS
-2.02 %
5 251.00
-2.19 %
SBF 120 PTS
4 172.22
-2.01 %
DAX PTS
11 364.17
-1.61 %
Dowjones PTS
25 502.32
-1.77 %
7 326.06
-2.23 %
1.130
-0.01 %

Pollution: à Lille, vignette obligatoire pour circuler, la police opte pour la prévention

| AFP | 262 | Aucun vote sur cette news
Un policier contrôle les automobilistes lors de restrictions de circulation des véhicules les plus polluants, le 27 février 2019 à Faches-Thumesnil, près de Lille
Un policier contrôle les automobilistes lors de restrictions de circulation des véhicules les plus polluants, le 27 février 2019 à Faches-Thumesnil, près de Lille ( Philippe HUGUEN / AFP )

"Si vous n'avez pas de vignette, je vais vous inviter à faire demi-tour" : mercredi matin dans la métropole lilloise, où les véhicules les plus polluants ont l'interdiction de circuler à cause du pic de pollution, les policiers privilégient la prévention à la sanction.

"Bonjour Monsieur, puis-je voir votre vignette Crit'air ?", demande un policier à un automobiliste sur une départementale à la frontière entre Faches-Thumesnil, commune non visée par le dispositif, et Ronchin, qui l'est.

"Vous entrez dans la zone concernée, vous devez avoir une vignette. Vous n'avez pas de vignette, en principe, c'est une amende de 68 euros. Pour cette fois-ci, je vais vous demander de faire demi-tour", explique-t-il.

Et conseille même : "Vous pouvez aussi vous faire accompagner par un collègue parce que si vous faites du covoiturage, vous êtes autorisés à entrer dans la zone".

Un panneau indique aux automobilistes sur la RN356 les restrictions de circulation concernant les véhicules les plus polluants, le 27 février 2019 à Englos, près de Lille
Un panneau indique aux automobilistes sur la RN356 les restrictions de circulation concernant les véhicules les plus polluants, le 27 février 2019 à Englos, près de Lille ( PHILIPPE HUGUEN / AFP )

Le Nord et le Pas-de-Calais sont en niveau d'alerte sur persistance de pollution aux particules fines (PM 10) depuis lundi, ce qui a poussé la préfecture du Nord à instaurer pour la première fois dans la métropole lilloise la circulation différenciée.

Ainsi, de 6H à minuit mercredi, seuls les véhicules équipés d’une vignette Crit'air 0, 1, 2 et 3 sont autorisés à circuler dans un périmètre qui couvre une douzaine de communes. Peuvent aussi circuler les poids lourds aux normes Euro 4, 5 et 6, les deux-roues, les véhicules utilisés à des fins de covoiturage et ceux bénéficiant d'une dérogation. La vignette coûte un peu plus de trois euros.

"A partir du moment où les gens cessent l'infraction, on ne les verbalise pas et ils préfèrent faire demi-tour plutôt que d'être verbalisés", explique Franck Metsu, commandant de police. "Mais il y aura des sanctions pour les gens qui sont dans le périmètre concerné", prévient-il.

"La vignette quoi ?"

Un policier contrôle les automobilistes lors de restrictions de circulation des véhicules les plus polluants, le 27 février 2019 à Faches-Thumesnil, près de Lille
Un policier contrôle les automobilistes lors de restrictions de circulation des véhicules les plus polluants, le 27 février 2019 à Faches-Thumesnil, près de Lille ( PHILIPPE HUGUEN / AFP )

"On fait beaucoup de pédagogie, la plupart sont avisés, certains sont surpris, certains font l'air d'être surpris, mais ça fera bientôt deux ans qu'on demande aux gens de s'équiper de la vignette Crit'air", commente le commandant de police. Ainsi, selon lui, sur dix véhicules, "deux à trois font demi-tour, il y a un taux d'équipement en vignette assez important".

"Une bonne chose pour la pollution, je vais juste devoir dire à mon chef que je serai en retard... parce que je n'ai pas de vignette", souffle un automobiliste. "J'avais vaguement entendu parler de ça à la radio hier, j'ai zappé... mais il y a des véhicules qui polluent plus que le mien et qui passent quand même !", peste Cyril, 27 ans.

Florian, 32 ans, fait figure de bon élève avec sa vignette sur le pare-brise, mais s'il pense que c'est une "bonne mesure" pour l'environnement, il se questionne : "Est-ce la meilleure solution de taxer les automobilistes ? C'est comme la taxe sur le carburant, ce sont toujours les mêmes personnes qui paient".

Un panneau indique aux automobilistes sur la RN356 les limitations de vitesse en raison d'un pic de pollution, le 27 février 2019 sur le périphérique de Lille
Un panneau indique aux automobilistes sur la RN356 les limitations de vitesse en raison d'un pic de pollution, le 27 février 2019 sur le périphérique de Lille ( Philippe HUGUEN / AFP )

"Je travaille en intérim, en décalé, je n'écoute pas toujours les informations, donc je n'étais pas au courant, et là je suis bloqué, je vais perdre un contrat pour des conneries", tempête Michel, 44 ans. "On nous empêche d'aller travailler, par contre les charges et tout ça, ça continue !", renchérit Sébastien, 35 ans.

"La vignette quoi ?", rétorque plus loin Marcelle, 76 ans, au policier. "La vignette qui vous autorise, selon le degré de pollution de votre véhicule, à accéder en ville", lui répond-il en expliquant la marche à suivre pour l'obtenir. "Je n'ai jamais entendu parler de ça... Comment vous dites ?"

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/03/2019

Elis a signé un accord portant sur l’acquisition de 100 % de l’activité Tapis de « Blesk InCare » en Russie. La finalisation de la transaction est soumise aux conditions réglementaires…

Publié le 22/03/2019

L'assemblée générale mixte des actionnaires d'Argan a approuvé la distribution d’un dividende 2018 de 1,35 euro par action, avec option pour le paiement du dividende en action (sur la totalité…

Publié le 22/03/2019

Au 31 décembre 2018, la trésorerie s'élevait à 3,5 ME

Publié le 22/03/2019

L’Assemblée Générale Mixte des actionnaires d’Elior Group a décidé de distribuer un dividende de 0,34 euro par action, au titre de l’exercice clos le 30 septembre 2018 et a offert aux…

Publié le 22/03/2019

L'Olympique Lyonnais confirme que des discussions exclusives ont été engagées avec l'ASVEL SASP, pour une prise de participation minoritaire au sein...