En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 636.25 PTS
-0.65 %
5 636.50
+0.06 %
SBF 120 PTS
4 447.36
-0.59 %
DAX PTS
12 633.60
-
Dow Jones PTS
26 770.20
-0.95 %
7 868.49
+0. %
1.116
-0.1 %

Nouveaux tests des Sea Bubbles, "taxis volants", sur la Seine

| AFP | 544 | 4.40 par 5 internautes
Alain Thébault (à droite) lors d'un test de Sea Bubble en mai 2018 sur la Seine à Paris
Alain Thébault (à droite) lors d'un test de Sea Bubble en mai 2018 sur la Seine à Paris ( Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives )

Des essais des Sea Bubbles, ces "taxis volants" sur l'eau, vont reprendre lundi à Paris, grâce à une dérogation de la préfecture de la région Ile-de-France qui envisage une exploitation commerciale à partir du printemps 2020.

Cette expérimentation, prévue du 16 au 20 septembre, "intervient après plusieurs étapes importantes, franchies avec succès: la présentation d'un dossier technique conforme à la réglementation qui lui est applicable, suivie de la délivrance d'un titre de navigation pour le bateau de l'entreprise Sea Bubbles (...) ainsi que la mise à disposition par Ports de Paris d'une escale prévue sur le port de Bercy", indique la préfecture dans un communiqué.

"Si elle se révèle concluante, une exploitation commerciale de SeaBubbles pourra être envisagée au printemps 2020", ajoute le représentant de l'Etat.

Pour ces essais, l'engin à propulsion électrique "sera autorisé à naviguer à une vitesse maximale de 30 km/h sur un itinéraire allant d'Issy-les-Moulineaux à Bercy, entre 8 heures et 10 heures le matin et entre 15 heures et 17 heures l'après-midi", indique encore la préfecture.

Les Sea Bubbles, petits bateaux blancs, reprennent le principe de l'hydroptère développé par le navigateur Alain Thébault, avec des "foils", sorte d'arcs en fibre de verre immergés qui, grâce à la vitesse, maintiennent le bateau hors de l'eau à environ 50 cm au-dessus des vagues.

"Nous sommes ravis d'être de retour à Paris (...). L'ensemble des signaux semble effectivement passer au vert pour un début d'opération commerciale de nos Bubble Taxis dès le premier trimestre 2020. Nous confirmons ainsi l'ambition de SeaBubbles de replacer la Seine au centre de la mobilité francilienne en respectant le principe +Zéro bruit, Zéro vague, Zéro émission de CO2+", a déclaré le président directeur général de SeaBubbles, Anders Bringdal, cité dans le communiqué.

Un premier prototype de "bulle" avait été testé le 16 juin 2017 sur la Seine avec le soutien de la maire PS de Paris Anne Hidalgo. Le navigateur Alain Thébault avait par la suite déploré à plusieurs reprises des lourdeurs administratives.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
5 avis
Note moyenne : 4.40
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2019

Clasquin, spécialiste de l'ingénierie en transport aérien et maritime et en logistique overseas, annonce l'intégration à compter du 1er octobre 2019...

Publié le 18/10/2019

Le chiffre d'affaires de Pharmasimple ressort à 14,3 millions d'euros en forte hausse de 64,4% par rapport à la même période de l'année dernière...

Publié le 18/10/2019

L'agence fédérale de l'aviation (FAA) américaine a accusé vendredi Boeing de lui avoir caché des documents importants liés à la certification du 737 MAX. Le titre Boeing chute à Wall Steet…

Publié le 18/10/2019

L'Assemblée Générale Extraordinaire de Dalet qui devait se tenir le 23 octobre 2019 à 14 heures a été reportée pour des raisons techniques...

Publié le 18/10/2019

Pharmasimple a récolté sur ce début d’année 2019 les premiers fruits de son plan de transformation entamée l’année dernière. Au premier semestre 2019, le chiffre d’affaires ressort ainsi…