En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 889.79 PTS
+1.74 %
4 875.0
+1.60 %
SBF 120 PTS
3 879.10
+1.54 %
DAX PTS
10 880.02
+0.92 %
Dowjones PTS
24 370.24
-0.22 %
6 704.24
+0.00 %
1.133
+0.08 %

Les principaux points du plan loup 2018-2023

| AFP | 329 | Aucun vote sur cette news
Deux loups européens en semi-liberté dans le parc des Angles (Pyrénées-orientales), le 18 juin 2015
Deux loups européens en semi-liberté dans le parc des Angles (Pyrénées-orientales), le 18 juin 2015 ( RAYMOND ROIG / AFP/Archives )

Le plan loup 2018-2023 vise, malgré la colère des éleveurs, à augmenter la population de loups à 500 individus d'ici 2023, contre environ 360 aujourd'hui. Voici les principaux points du texte publié lundi.

- Abattages -

Les plafonds d'abattage annuel de loups seront désormais basés sur les recommandations scientifiques qui estiment qu'il ne faut pas abattre plus de 10 à 12% de l'effectif pour assurer la viabilité de l'espèce, ce qui suppose une population de 500 loups.

En 2018, année de transition, le plafond initial est fixé à 40 loups, mais ce nombre sera "actualisé" une fois connus les chiffres de la population au printemps et porté à 10% de la population. Fin 2017, la population, en expansion, était d'environ 360 individus.

A partir de 2019, le plafond sera fixé à 10% de l'effectif, avec possibilité pour les autorités de relever ce plafond à 12%.

Les tirs de prélèvements, opérations décidées par le préfet, pourront avoir lieu de septembre à décembre. En revanche, toute l'année, les éleveurs pourront avoir recours à des tirs de défense en cas d'attaque contre leur troupeau, dans la limite des 12%.

- Protection et indemnisation des éleveurs -

Les éleveurs pourront recevoir des aides pour mettre en place des mesures de protection de leurs troupeaux: gardiennage renforcé, parcs électrifiés, chiens de protection... Le financement dépend de l'importance de la prédation sur le lieu de l'élevage.

Le plan préconise également une meilleure formation des éleveurs, une amélioration de l'attractivité du métier de berger et évoque l'expérimentation du déploiement d'équipes mobiles de bergers expérimentés pour aider sur des foyers d'attaques importants.

Des moutons enfermés à la direction régionale de l'environnement, de L'amenagement et du Logement de Midi-Pyrenées), le 1er décembre 2017
Des moutons enfermés à la direction régionale de l'environnement, de L'amenagement et du Logement de Midi-Pyrenées), le 1er décembre 2017 ( REMY GABALDA / AFP/Archives )

Le gouvernement souhaite d'autre part tester des dispositifs "innovants" de protection et d'effarouchement. Évoquant certaines expérimentations déjà menées (pistolet d'alarme, feux, effarouchement sonore, lanternes...), le texte liste d'autres pistes comme de nouveaux types de dispositifs électrifiés, des clôtures de 3 mètres de haut ou encore le "marquage des alpages par des crottes de loups de meutes très éloignées" pour simuler leur présence et décourager les autres.

Côté indemnisation, jusqu'à présent, les éleveurs dont les troupeaux avaient été attaqués pouvaient être indemnisés si la responsabilité du loup était prouvée ou possible. Cette indemnisation "sera désormais soumise à la mise en place préalable de mesures de protection".

- Meilleure connaissance du loup -

Pour mieux protéger les troupeaux, il faut mieux comprendre le comportement des loups, les mécanismes d'attaque et les limites territoriales des meutes, note le plan, qui veut la mise en place de nouveaux programmes de recherche.

Face aux doutes de certains sur le comptage des loups, le gouvernement préconise une amélioration des bases de données et de la collecte des informations sur la présence des loups sur un territoire qui s'étend.

Le texte note d'autre part la difficulté de faire la différence entre des attaques de loups et celles de chiens errants. Le plan insiste ainsi sur l'importance de mieux "prendre en charge" les chiens errants dans les zones concernées, pour ne pas mélanger les responsabilités et également prévenir les risques d'hybridation.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2018

Insurgency: Sandstorm...

Publié le 12/12/2018

Chargeurs annonce le lancement de sa nouvelle ligne de production Techno Smart pour Chargeurs Protective Films pour la fin du premier semestre 2019, soit six mois en avance sur le calendrier initial.…

Publié le 12/12/2018

Inditex recule de 4,60% à 25,12 euros à Madrid, pénalisé par des résultats trimestriels inférieurs aux attentes. Ainsi, le géant du prêt-à-porter espagnol a fait état d’un bénéfice net…

Publié le 12/12/2018

Albioma flambe de plus de 13% à 17,8 euros après l'entrée à son capital du fonds d'investissement Impala, contrôlé par l'homme d'affaires Jacques Veyrat. Ce dernier a acquis les 5,5% détenus…

Publié le 12/12/2018

Pernod Ricard progresse de plus de 4% à 146,3 euros, soutenu par l'annonce de l'intrusion du fonds activiste Elliott à son capital. Le fonds dirigé par Paul Singer a révélé ce matin avoir acquis…