En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 378.84 PTS
+0.38 %
5 317.0
+0.36 %
SBF 120 PTS
4 238.84
+0.21 %
DAX PTS
12 114.47
+0.61 %
Dowjones PTS
25 679.90
-0.33 %
7 376.70
+0.00 %
1.114
-0.23 %

G7 Environnement: une scène de "catastrophe naturelle" pour dénoncer l'inaction

| AFP | 287 | Aucun vote sur cette news
Des membres du collectif Alter G7 Metz miment le 5 mai 2019 à Metz
Des membres du collectif Alter G7 Metz miment le 5 mai 2019 à Metz "une scène de catastrophe naturelle" pour dénoncer "la mascarade" des grandes puissances face à "l'urgence climatique" à l'occasion du G7 Environnement ( JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP )

Une cinquantaine de membres du collectif Alter G7 Metz a mimé dimanche "une scène de catastrophe naturelle" pour dénoncer "la mascarade" des grandes puissances face à "l'urgence climatique" à l'occasion du G7 Environnement qui se déroule à Metz jusqu'à lundi.

"On sait qu'ils sont d'accord pour surtout ne rien changer, continuer à engranger des profits et à faire en sorte que les pays soient en concurrence fiscale et que le système capitaliste soit bien protégé", dénonce Charlotte, membre du collectif.

A côté d'elle, près de la gare, à proximité d'un barrage policier et à quelques centaines de mètres du Centre des congrès où se déroule le sommet, des hommes, des femmes et des membres du collectif déguisés en animaux sont allongés sur le sol. Habillés d'une combinaison blanche, "des exterminateurs" déposent des déchets plastiques et électroménagers, puis versent sur le sol du charbon et des boues rouges.

Des membres du collectif Alter G7 Metz miment le 5 mai 2019 à Metz
Des membres du collectif Alter G7 Metz miment le 5 mai 2019 à Metz "une scène de catastrophe naturelle" pour dénoncer "la mascarade" des grandes puissances face à "l'urgence climatique" à l'occasion du G7 Environnement ( JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP )

Parmi les animaux, un lémurien, un poussin et un personnage de jeu vidéo, "parce que si on continue, on n'aura que des animaux artificiels", résume l'un des participants.

Des hommes et des femmes en costume ou manteau noir, portant des masques représentant les visages des dirigeants du G7, les regardent en faisant semblant de trinquer, hilares. Leurs coupes en plastique sont remplies de faux billets de banque.

"Le G7, cette jet-set", s'amuse l'un deux, cigare à la main et portant un masque de Justin Trudeau, le Premier ministre canadien. "On est en train de tout détruire, les copains! Je viens vendre des poulets à la Javel aux Européens", ironise-t-il.

Ils trinquent avec un homme en costume sur lequel sont épinglés les noms de multinationales. "Les multinationales sont avec les grands du G7 pour se faire plein de pognon", dit-il.

"C'est une scène de catastrophe naturelle pour dénoncer la mascarade du G7 Environnement", explique Charlotte.

"On est dans l'inaction. Ca fait vingt ans, quarante ans, qu'on rabâche les mêmes solutions", regrette-t-elle.

Après une vingtaine de minutes, encadrés par un cordon de forces de l'ordre, les militants ont chanté: "On est là, on est là, même si vous ne le voulez pas, nous on est là, face au G7 des cyniques, pour l'urgence climatique, nous on est là. Face aux plus grands des pollueurs et pour un monde meilleur, même si vous ne le voulez pas, nous on est là!".

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 30 juin 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/05/2019

Epée de Damoclès sur l'homéopathie en France

Publié le 21/05/2019

Le conseil d'administration d'Aéroports de Paris a décidé de proposer au Président de la République de reconduire Augustin de Romanet en qualité de PDG. Ce dernier sera auditionné par les…

Publié le 21/05/2019

La spéculation sur Engie bat son plein alors l'Etat pourra réduire sa participation de 23,6% dans le groupe énergétique une fois la loi Pacte...

Publié le 21/05/2019

Epée de Damoclès sur l'homéopathie en France

Publié le 21/05/2019

À compter du 8 Juillet prochain, Thierry de Séverac est nommé directeur ingénierie et aménagement du groupe ADP, membre du Comité Exécutif. Il remplace Guillaume Sauvé, qui rejoint un autre…