En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 783.18 PTS
+0.61 %
4 783.0
+0.62 %
SBF 120 PTS
3 797.36
+0.56 %
DAX PTS
10 811.48
+0.66 %
Dowjones PTS
23 675.64
+0.35 %
6 491.52
+0.00 %
1.140
+0.28 %

WENDEL : Chiffre d'affaires du 3e trimestre et ANR au 16 novembre 2018

| GlobeNewswire | 222 | Aucun vote sur cette news
WENDEL : Chiffre d'affaires du 3e trimestre et ANR au 16 novembre 2018
Credits  ShutterStock.com

Portefeuille simplifié et structure financière renforcée

Actif net réévalué par action : 145,1 EUR
en baisse de - 17,7 % depuis le début de l'année, principalement en raison des multiples de marché

Trésorerie disponible : 2,1 MdEUR

Loan-to-Value : 6,6 %

 

Actif net réévalué au 16 novembre 2018 : 6 715 MEUR soit 145,1 EUR par action, en baisse de - 17,7 % depuis le début de l'année

Chiffre d'affaires consolidé de 6,2 MdsEUR sur neuf mois, en hausse de + 3,8 %, dont + 3,1 % organique

Simplification du portefeuille : 4 cessions annoncées depuis le début de l'année, avec des valorisations supérieures à celles du dernier ANR avant l'annonce des cessions

Vente de CSP Technologies finalisée en août 2018 : produit net de 342 M$

Vente de Mecatherm finalisée en septembre 2018 : produit net de 85 MEUR

Vente de la participation de Wendel dans Saham Group finalisée en octobre 2018 : produit net de 155 M$

Vente de Nippon Oil Pump finalisée en novembre 2018 : produit net d'environ 85 MEUR

 

Cession de 4,73 % du capital de Bureau Veritas

Produit total de 400 MEUR

Wendel conserve le contrôle de Bureau Veritas, l'une des principales sociétés de son portefeuille

 

Évolution récente des sociétés non cotées

- Allied Universal a finalisé l'acquisition de U.S. Security Associates en octobre. Le groupe réalisera désormais un chiffre d'affaires annuel d'environ 7 Md$ et plus de 200 000 professionnels de la sécurité. Wendel a investi 78 M$ supplémentaires dans la société.

Le 14 novembre 2018, les banques d'IHS au Nigéria ont débloqué tous les comptes qui avaient été gelés jusqu'alors à la suite des mesures « post no debit » imposées par l'EFCC.


Retour aux actionnaires

·         Programme de rachat d'actions : rachat de 553 576 actions depuis le début de l'année, soit 1,2 % du capital

Wendel tient ce jour sa 17e journée des investisseurs, dédiée aux principales sociétés non cotées du Groupe.

 

André François-Poncet, Président du Directoire du groupe Wendel, a déclaré :

« La plupart de nos sociétés sont en croissance organique depuis le début de l'année. Nous sommes particulièrement satisfaits que Bureau Veritas conserve une bonne dynamique. La société a récemment confirmé ses perspectives de croissance organique pour 2018 et l'amélioration de sa marge opérationnelle ajustée à taux de change constants. Relativement imprévisibles, les conditions macroéconomiques et des marchés financiers actuelles pourraient peser sur la croissance de nos sociétés dans les mois à venir, mais nous sommes convaincus qu'elles sauront s'adapter à cet environnement. La performance du troisième trimestre a montré des tendances contrastées au sein de notre portefeuille, amenant certaines de nos sociétés à réviser leurs attentes pour l'année en cours.

Ainsi que nous l'avions annoncé, nous avons simplifié notre portefeuille et tiré parti d'un marché favorable aux vendeurs en cédant CSP Technologies, Mecatherm, Saham Group et Nippon Oil Pump à des niveaux de valorisation favorables. Nous venons également d'ajuster notre exposition à Bureau Veritas tout en demeurant son actionnaire de contrôle. Ces cessions ont généré plus de 1 MdEUR de produit net et apportent à Wendel de nouveaux moyens d'élargir son portefeuille à long terme et de rechercher de nouveaux actifs de qualité. Notre objectif de simplification de notre portefeuille, sous réserve que les conditions soient intéressantes, et de recherche d'investissements de taille plus importante en Europe, en Amérique du Nord et en Afrique demeure inchangé. Je suis confiant que la qualité du portefeuille de Wendel et la solidité de sa structure financière nous permettront de créer de la valeur pour l'ensemble de nos actionnaires. »

 

Chiffre d'affaires des sociétés du Groupe sur 9 mois 2018

 

Chiffre d'affaires consolidé sur neuf mois 2018

 

(en millions d'euros)

9 mois 2017

9 mois 2018

  var.

var. Organique

Bureau Veritas

3 492,8

3 535,0

+ 1,2 %

+ 3,9 %

Constantia Flexibles (1)

1 110,7

1 146,0

+ 3,2 %

+ 2,3%

Cromology (2)

546,2

509,4

- 6,7%

- 4,6 %

Stahl

526,7

662,0

+ 25,7%

+ 2,9%

Tsebo (3)

333,3

386,4

+ 15,9%

+ 8,4 %(4)

Chiffre d'affaires consolidé(5)

6 009,6

6 238,9

+ 3,8 %

+ 3,1 %

Le Groupe a adopté la norme IFRS 15, « Produits des activités ordinaires tirés des contrats conclus avec des clients » ; l'effet de son application initiale est pris en compte à la date de cette application initiale, soit le 1er janvier 2018. Les informations fournies pour 2017 n'ont pas été retraitées.

  1. Après la cession de la division Habillage de conditionnement et conformément à la norme IFRS 5 « Actifs non courant détenus en vue de la vente et activités abandonnées », les résultats 2017 de cette division sont comptabilisés dans « Résultat net des activités arrêtées ou destinées à être cédées » des comptes consolidés de Constantia Flexibles. Retraitée de l'impact de la norme IFRS 15 « Produits des activités ordinaires tirés des contrats conclus avec des clients », la variation du chiffre d'affaires est de + 4,2 %.
  2. Après la cession de Colorin et conformément à la norme IFRS 5, les résultats 2017 de cette division sont comptabilisés dans « Résultat net des activités arrêtées ou destinées à être cédées » des comptes consolidés de Cromology. Retraitée de l'impact de la norme IFRS 15 « Produits des activités ordinaires tirés des contrats conclus avec des clients », la variation du chiffre d'affaires est de - 5,8 %.
  3. Société consolidée depuis février 207.

(4)     Croissance organique sur neuf mois calculée à partir des chiffres convertis dans la devise de reporting (USD). La croissance organique de Tsebo sur la période de huit mois allant de février à septembre est de + 9,3 %.

  1. Après la la cession de CSP Technologies, Mecatherm et Nippon Oil Pump, et conformément à la norme IFRS 5, la contribution de ces trois sociétés en portefeuille aux résultats des neuf premiers mois 2017 et 2018 a été reclassée en « Résultat net des activités arrêtées ou destinées à être cédées ».

 

Chiffre d'affaires sur neuf mois 2018 des sociétés mises en équivalence

 

(en millions d'euros)

9 mois 2017

9 mois 2018

  var. 

var. Organique

Allied Universal

3 547,3

3 459,4

- 2,5%

+ 3,3 %

IHS

743,2

714,2

- 3,9%

+ 16,7 %

PlaYce

5,3

6,1

+ 15,8 %

n.d.

 

Chiffre d'affaires des sociétés du Groupe au 3e trimestre 2018

Chiffre d'affaires consolidé du 3e trimestre 2018

(en millions d'euros)

T3 2017

T3 2018

  var.

var. Oganique

Bureau Veritas

1 132,7

1 196,7

+ 5,7%

+ 4,8%

Constantia Flexibles (1)

376,3

386,9

+ 2,8%

+ 0,9%

Cromology (2)

178,9

168,1

- 6,0%

- 3,8%

Stahl

172,4

209,7

+ 21,6%

+ 0,4%

Tsebo

122,6

127,9

+ 4,3%

+ 7,6%

Chiffre d'affaires consolidé(3)

1 983,0

2 089,4

+ 5,4%

+ 3,1 %

Le Groupe a adopté la norme IFRS 15, « Produits des activités ordinaires tirés des contrats conclus avec des clients » ; l'effet de son application initiale est pris en compte à la date de cette application initiale, soit le 1er janvier 2018. Les informations fournies pour 2017 n'ont pas été retraitées.                                                     

(1)     Après la cession de la division Habillage de conditionnement et conformément à la norme IFRS 5 « Actifs non courant détenus en vue de la vente et activités abandonnées », les résultats 2017 de cette division sont comptabilisés dans « Résultat net des activités arrêtées ou destinées à être cédées » des comptes consolidés de Constantia Flexibles.

(2)     Après la cession de Colorin et conformément à la norme IFRS 5, les résultats 2017 de cette division sont comptabilisés dans « Résultat net des activités arrêtées ou destinées à être cédées » des comptes consolidés de Cromology.

(3)     Après la signature des accords relatifs à la cession de CSP Technologies, Mecatherm et Nippon Oil Pump, et conformément à la norme IFRS 5, la contribution de ces trois sociétés en portefeuille aux résultats des troisièmes trimestres 2017 et 2018 a été reclassée en « Résultat net des activités arrêtées ou destinées à être cédées ».

 

Chiffre d'affaires du 3e trimestre 2017 des sociétés mises en équivalence

(en millions d'euros)

T3 2017

T3 2018

 var.

var. Oganique

Allied Universal

1 154,0

1 209,3

+ 4,8%

+ 2,8%

IHS

238,7

255,7

+ 7,2%

+ 22,0 %

PlaYce

1,8

2,2

+ 20,5 %

n.d.


 

Activité des sociétés du Groupe

 

Bureau Veritas - Croissance organique en accélération à + 4,8 % au troisième trimestre

(Intégration globale)

 

Le chiffre d'affaires des neufs premiers mois de l'année s'élève à 3 535 MEUR, en hausse de + 1,2 % par rapport à l'année précédente, dont + 3,9 % de croissance organique.

Le chiffre d'affaires du troisième trimestre s'élève à 1,2 MdEUR, en hausse de + 5,7 % par rapport au troisième trimestre 2017.

Les six activités de Bureau Veritas ont enregistré une croissance organique au cours du trimestre. Le retour à la croissance positive dans l'activité Marine & Offshore (+ 1,0 %), après 2 années de baisse, confirme la reprise attendue pour la fin 2018. Notre activité Industrie (+ 3,5 %) a connu une nouvelle amélioration, bénéficiant de la réussite de l'Initiative de croissance services Opex et du retour à la croissance des activités Capex Pétrole & Gaz. La croissance organique de l'activité Agroalimentaire & Matières premières est de + 5,3 % et celle de Bâtiment & Infrastructures de + 4,6 %. La Certification enregistre une fois de plus la meilleure croissance organique (+ 14,9 %), bénéficiant fortement de la période de révision des normes qui s'est achevée mi-septembre.

Les 5 Initiatives de Croissance ont généré une croissance organique du chiffre d'affaires de + 7,9 %.

La croissance externe est de + 3,8 % avec six acquisitions finalisées depuis le début de l'année en soutien aux Initiatives de croissance Bâtiment & Infrastructures, Agroalimentaire et services Opex, ajoutant environ 85 MEUR de chiffre d'affaires annualisé.

L'évolution des taux de change a eu un impact négatif de - 2,9 %, du fait principalement de l'appréciation de l'euro par rapport au dollar américain et à des devises corrélées, ainsi que la dépréciation de plusieurs devises de pays émergents.

 

Perspectives 2018 confirmées

Pour l'exercice 2018, Bureau Veritas prévoit :

·         une accélération de la croissance organique du chiffre d'affaires par rapport à l'exercice 2017 ;

·         une légère amélioration de la marge opérationnelle ajustée à taux de change constant par rapport à l'exercice 2017 ;

·         une génération de flux de trésorerie en amélioration à taux de change constant par rapport à l'exercice 2017.

 

Pour plus d'informations : https://group.bureauveritas.com/

 

Constantia Flexibles - Croissance organique sur neuf mois de + 2,3 %(1), tirée par une bonne dynamique de la division Pharma. 

(Intégration globale - conformément à la norme IFRS 5, la contribution aux neuf premiers mois 2017 des activités Habillage de conditionnement est comptabilisée en « Résultat net des activités arrêtées ou destinées à être cédées ».) 

 

Le chiffre d'affaires sur les neuf premiers mois 2018 s'élève à 1 146,0 MEUR, en hausse de + 3,2 % par rapport aux neuf premiers mois 2017 (1 110,7 MEUR), dont + 2,3 % de croissance organique. L'évolution des taux de change a eu un impact négatif de - 2,0 %, dû principalement à l'affaiblissement du dollar américain, du rouble russe, du rand sud-africain et de la roupie indienne. Les variations de périmètre (essentiellement à la suite de l'acquisition de Creative Polypack) ont contribué à hauteur de + 3,9 % et l'application de la norme IFRS 15 a eu un impact négatif de - 1,0 %. 

La croissance organique sur neuf mois (+ 2,3 %)(1) a été principalement tirée par la forte croissance organique de la division Pharma (+ 3,0 %), favorisée en particulier par la croissance des activités opercules de blisters, complexes d'aluminium formables et lentilles de contact. La division Consumer a progressé à un rythme légèrement plus faible (+ 2,4 % de croissance organique sur les neuf premiers mois), malgré des conditions de marché relativement difficiles, avec une activité en croissance aux Etats Unis, en Allemagne ainsi que dans les pays émergents.

(1)    Prise en compte de la norme IFRS 15.

 

Cromology - Baisse organique du chiffre d'affaires de - 4,6 % sur les neuf premiers mois, traduisant la performance médiocre enregistrée notamment en France et en Italie. 

(Intégration globale - Conformément à la norme IFRS 5, la contribution sur les neuf premiers mois 2017 des activités de Colorin est comptabilisée en « Résultat net des activités arrêtées ou destinées à être cédées ».) 

Sur les neuf premiers mois de l'année, Cromology a enregistré un chiffre d'affaires de 509,4 MEUR, en baisse de - 6,7 % par rapport aux neuf premiers mois 2017. L'activité de Cromology affiche un repli organique de - 4,6 % sur une année du fait principalement de la faible performance en France (-5,4 %) et en Italie (- 12 %). L'application de la norme IFRS 15 a eu un impact négatif de - 0,9 %. Les effets de périmètre ont eu un impact légèrement négatif de - 0,9 % et l'évolution des taux de change a eu un impact négatif de - 0,3 % sur le chiffre d'affaires. 

 

En raison du fléchissement marqué de son chiffre d'affaires et de la forte hausse des prix des matières premières, en partie compensée par la révision de sa politique tarifaire et de l'augmentation de + 3,4 % des prix de vente de ses produits, l'Ebitda 2018 de Cromology s'inscrira en baisse par rapport à 2017, comme cela a déjà été constaté au premier semestre. Compte tenu de ces difficultés, Pierre Pouletty, le nouveau Président qui a rejoint la société le 12 juin, et le nouveau CEO, Loïc Derrien, qui a pris ses fonctions le 27 août, mettent en oeuvre le redressement opérationnel et financier de la société.

 

Stahl - Croissance organique de + 2,9 % sur les neuf premiers mois et intégration en bonne voie de l'activité chimie pour le cuir de BASF. 

(Intégration globale) 

 

Le chiffre d'affaires de Stahl s'élève à 662,0 MEUR sur les neuf premiers mois de l'année, en hausse de + 25,7 % par rapport aux 526,7 MEUR enregistrés sur les neuf premiers mois 2017. Cette augmentation résulte de la combinaison de la croissance organique (+ 2,9 %) et d'un effet périmètre (+ 27,0 %) lié à l'intégration de l'activité chimie pour le cuir de BASF (contribution de 142,1 MEUR), toutefois en partie amoindrie par les variations des taux de change (affaiblissement du dollar américain par rapport à l'euro principalement au cours du premier semestre), qui ont eu un impact négatif de - 4,2 % sur le chiffre d'affaires. 

La croissance organique a été principalement tirée par la poursuite de la croissance à deux chiffres de l'activité Performance Coatings, mais a en partie pâti de la moindre performance de la division Leather Chemicals. Bien que la performance organique sur neuf mois soit solide, Stahl a fait face à des conditions de marché plus difficiles au cours du troisième trimestre et au début du quatrième, en particulier sur le segment des chaussures en Chine et en Inde. En outre, le chiffre d'affaires du segment automobile a souffert de ventes de voitures plus faibles en Chine et des arrêts temporaires de production de certains équipementiers du fait de capacité industrielle insuffisante pour répondre aux nouveaux tests de CO2 (« WLTP »).

L'intégration de la division Chimie pour le cuir de BASF est en bonne voie, avec des synergies et des économies de coûts annuelles de plus de 25 MEUR réalisées.

Enfin, le 28 août 2018, Stahl a annoncé la nomination d'un nouveau Directeur financier et administrateur de Stahl Holdings B.V. début 2019. Frank Sonnemans, âgé de 57 ans, succèdera au Directeur financier actuel, Bram Drexhage, qui prendra sa retraite courant 2019.

 

IHS - Croissance organique solide de +16,7 %, atténuée par le taux de change au Nigeria. Tous les comptes jusqu'alors gelés à la suite des mesures « post no debit » imposées par l'EFCC ont été débloqués.

(Mise en équivalence)

 

Sur les neuf premiers mois de 2018, le chiffre d'affaires d'IHS s'élève à 852,8 M$, en hausse organique de + 16,7 % sur l'année. La croissance organique est tirée par l'augmentation du nombre total de tours détenues et gérées qui atteint 23 631[1] au 30 septembre 2018, par de nouveaux locataires, par des amendements aux contrats existants (« technology tenants »), ainsi que par les mécanismes d'indexation des contrats. Sur les neuf premiers mois 2017, le chiffre d'affaires nigérian, qui représente près de 70 % du chiffre d'affaires total, a été converti au taux fixé par la banque centrale du pays (305 NGN pour 1 USD), alors que celui des neuf premiers mois 2018, est converti au taux de change du NAFEX (environ 363 NGN pour 1 USD), ce qui a entraîné un impact négatif sur le chiffre d'affaires exprimé en dollars américains. La croissance totale du chiffre d'affaires en dollars est par conséquent de + 3,8 %.

Le rachat de 9Mobile par Teleology aurait été approuvé par le NCC à la mi-novembre, et suivi de la nomination d'un nouveau Conseil d'administration.

Enfin, au 14 novembre 2018, les banques IHS du Nigéria ont débloqué tous les comptes qui étaient jusqu'alors gelés à la suite des mesures « post no debit » imposées par l'EFCC. Rappelons que, à la connaissance d'IHS, aucune allégation formelle ni investigation ne lui a été notifiée dans le cadre des demandes de l'EFCC.


[1] Nombre de tours hors managed services et tours en cours de construction

Allied Universal - Croissance organique de + 3,3 % sur les neuf premiers mois 2018, acquisition de USSA réalisée.

(Mise en équivalence)

 

Sur les neufs premiers mois 2018, Allied Universal a généré un chiffre d'affaires de 4,1 Mds$, en hausse de + 4,8 % par rapport à l'année précédente. Cette croissance reflète les gains apportés par les acquisitions finalisées et comprend + 3,3 % de croissance organique, principalement tirée par une augmentation des taux horaires par rapport à 2017.

Le taux de chômage aux Etats-Unis reste bas par rapport aux niveaux historiques ce qui entraîne une hausse continue des salaires et rend les nouvelles embauches difficiles. La société se concentre sur sa capacité à générer une croissance rentable et a lancé des initiatives de productivité et d'amélioration de la rentabilité pour faire face à la tension du marché de l'emploi américain.

Allied Universal poursuit sa stratégie d'acquisition depuis le début de l'année et a acheté Covenant Security, société spécialisée dans la sécurité basée à Philadelphie, le 5 février 2018. Présente dans l'ensemble des États-Unis et employant 1 900 personnes, Covenant génère un chiffre d'affaires annuel d'environ 80 M$.

Le 26 octobre 2018, Allied Universal a annoncé la finalisation de l'acquisition de U.S. Security Associates (« USSA ») pour 1 Md$ environ. Installée à Roswell, Géorgie, USSA figure parmi les principaux prestataires de services de sécurité et de services associés aux États-Unis, avec plus de 50 000 professionnels de la sécurité qui interviennent auprès de plusieurs milliers de clients présents dans un grand nombre de secteurs différents. En 2017, USSA a généré un chiffre d'affaires pro forma d'environ 1,5 Md$ et un Ebitda ajusté pro forma d'environ 95 Mds$. Cette transaction renforce encore la position de leader d'Allied Universal dans son secteur aux États-Unis.

 

Saint-Gobain - Croissance organique de + 4,3 % sur neuf mois. Objectifs confirmés.

(non consolidée)

 

Le groupe Saint-Gobain réalise sur les 9 premiers mois de 2018 un chiffre d'affaires de 31 130 MEUR, contre 30 570 MEUR sur les 9 premiers mois de 2017. L'effet de change s'établit à - 3,6% sur 9 mois, avec un troisième trimestre en moindre repli de - 1,9% résultant principalement de l'appréciation du dollar américain par rapport à l'euro, malgré la poursuite de la dépréciation du réal brésilien, des couronnes des pays nordiques et d'autres devises en Asie et pays émergents.

A données comparables, le chiffre d'affaires progresse de + 4,3 % sur 9 mois et + 3,1 % sur le troisième trimestre. Celui-ci marque une nouvelle accélération de la hausse des prix à + 3,5 %, après + 2,5 % au premier semestre, dans un contexte toujours marqué par le renchérissement des coûts des matières premières et de l'énergie. Les volumes progressent de + 1,4 % sur 9 mois avec un troisième trimestre quasi stable (- 0,4 %) affecté notamment par une base de comparaison élevée dans les Matériaux Haute Performance et les Produits d'extérieur aux Etats-Unis.

L'effet périmètre contribue à la croissance totale à hauteur de + 1,1 % sur 9 mois et reflète essentiellement l'intégration de sociétés en Asie et pays émergents (KIMMCO, Megaflex, Isoroc Pologne, Tumelero), dans de nouvelles niches technologiques ou de services (TekBond, Scotframe, Maris, Logli Massimo) et la consolidation de nos positions fortes (Glava, Kirson, Wattex, Biolink, SimTek, acquisitions de proximité dans le Pôle Distribution Bâtiment dont Per Strand). La moindre contribution de l'effet périmètre de + 0,6 % au troisième trimestre est liée à l'accélération du programme d'optimisation du portefeuille, avec notamment les cessions des mousses isolantes EPS en Allemagne et des activités d'installation verrière au Royaume-Uni.

 

Saint-Gobain confirme son objectif pour l'année 2018 d'une progression du résultat d'exploitation à structure et taux de change comparables et anticipe pour le second semestre 2018 une progression à structure et taux de change comparables clairement supérieure à celle enregistrée au premier semestre.

 

Le 26 novembre 2018, Saint-Gobain a annoncé l'accélération de sa transformation avec le lancement du programme « Transform & grow » qui s'appuie sur deux pilliers : une modification profonde de la structure organisationnelle du groupe et une accélération du programme de rotation du portefeuille. Saint-Gobain prévoit un effet positif sur la marge d'exploitation de plus de 100 points de base.

 

Pour plus d'informations : https://www.saint-gobain.com/

 

Tsebo - Croissance organique de + 8,4 %, stimulée par la forte croissance des pôles Nettoyage et Facilities Management.

(Intégration globale depuis le 1er février 2017) 

 

Sur les neuf premiers mois 2018, le chiffre d'affaires de Tsebo s'élève à 461,4 M$, en hausse sur l'année de + 11,4 %. Tsebo a bénéficié d'une croissance organique solide (+ 8,4 %) tirée par les activités Nettoyage et Facilities Management, ainsi que d'un impact favorable lié à la variation des taux de change (+ 2,0 %), notamment l'appréciation du rand sud-africain par rapport au dollar américain. La croissance a également bénéficié d'un effet périmètre positif (+ 1,0 %) lié aux acquisitions de Rapid FM au Nigeria et de Servcor au Zimbabwe, permettant à Tsebo de servir ses clients dans ces pays. Tsebo continue d'enregistrer une forte croissance organique, à un rythme toutefois moins rapide qu'en début d'année, les conditions de marché en Afrique du Sud s'étant durcies.

En octobre, Tsebo s'est vu confirmer pour une nouvelle année le niveau 1 BEE (la notation la plus haute possible dans le système de notation des entreprises BEE défini par le ministère sud-africain du Commerce et de l'Industrie). 

 

Actif net réévalué de Wendel : 145,1 EUR par action

 

L'actif net réévalué s'élève à 6 715 MEUR soit 145,1 EUR par action au 16 novembre 2018 (détail en annexe 1 ci-après), contre 176,4EUR par action au 31 décembre 2017, soit une baisse de - 17,7 %. La décote sur l'ANR s'élève à 22,8 % au 16 novembre 2018.

Conformément à la méthodologie Wendel de calcul de l'ANR, la valeur d'IHS au 16 novembre 2018 est calculée sur la base de la dette nette figurant dans les derniers comptes arrêtés (c'est-à-dire la dette nette au 30 juin 2018) et, par conséquent, ne prend pas en compte le déblocage récent des comptes bancaires gelés. La prise en compte de ce déblocage aurait eu un impact positif de + 0,70 EUR par action.

 

Autres faits marquants depuis le début de l'année 2018 

 

Simplification du portefeuille 

 

Finalisation de la cession de CSP Technologies 

Le 27 août 2018, à la suite de l'obtention des autorisations réglementaires nécessaires, Wendel a annoncé avoir finalisé la cession de CSP Technologies à AptarGroup, Inc. Cette transaction a généré pour Wendel un montant de liquidités net de 342 M$, soit 140 M$ de plus que sa valorisation dans l'ANR du 2 mai 2018. 

 

Finalisation de la cession de la participation de Wendel dans Saham Group

À la suite de l'obtention des autorisations réglementaires nécessaires, Wendel a annoncé le 11 octobre 2018 avoir finalisé la cession de sa participation dans Saham Group. Cette transaction a généré pour Wendel un montant de liquidités net de 155 M$. Le Groupe bénéficie également d'un droit à 13,3 % des plus-values réalisées en cas de cession par Saham des autres activités du groupe (Centres de relation client, Immobilier, Santé et Education) pendant les 24 prochains mois, à des valorisations supérieures à certains seuils prédéfinis. 

 

Finalisation de la cession de Mecatherm

Le 31 juillet 2018, Wendel a annoncé avoir reçu une offre ferme pour l'acquisition de la totalité du capital de Mecatherm pour une valeur d'entreprise de 120 MEUR, soit environ 10 fois l'Ebitda attendu fin 2018.

L'opération a été finalisée le 27 septembre 2018 et Wendel a touché un produit net d'environ 85 MEUR soit 40 MEUR de plus que la valorisation de Mecatherm dans l'ANR du 2 mai 2018. 

 

Finalisation de la cession de NOP

La vente de NOP a été finalisée le 28 novembre 2018. Wendel a reçu un produit net d'environ 85 MEUR, soit 13 MEUR de plus que la valorisation de la société dans l'ANR de Wendel au 24 août 2018, et environ 3,5 fois les capitaux propres initialement investis, soit un TRI d'environ 29 % depuis l'investissement dans la société en décembre 2013.

 

 

Amélioration du profil de la dette 

 

Moody's attribue à Wendel la notation Baa2 avec perspective stable 

Le 5 septembre 2018, Moody's a attribué à Wendel la note d'émetteur à long terme Baa2. Ainsi que l'indique l'avis sur le crédit rédigé par Moody's, cette note, supérieure de deux crans au seuil Investment Grade, reflète la cohérence et la prudence de la stratégie suivie par le Groupe, ainsi que sa politique financière stable, illustrée par un très faible endettement en valeur de marché actuel, et sa volonté de le maintenir à un bas niveau au travers des cycles du marché. 

 

Extension des lignes de crédit

Wendel a allongé mi-octobre la maturité de sa facilité de crédit non tirées de 750 MEUR. Sa nouvelle échéance est fixée au 17 octobre 2023.

 

Rachats d'actions 

 

Depuis le début de l'année, Wendel a racheté 553 576 de ses actions sur le marché, pour un total de 68,2 MEUR, et détient désormais 913 074 actions propres, soit 2,0 % de son capital.

 

Agenda

 

21.03.2019

Résultats annuels 2018 / Publication de l'ANR du 31 décembre 2018 (avant Bourse).


16.05.2019

Assemblée générale 2019 / Publication de l'ANR du 31 mars 2019 et trading update du T1 (avant Bourse).


30.07.2019

Résultats du T2 2019 / Publication de l'ANR du 30 juin 2019 et trading update du T2 (après Bourse).


03.09.2019

Comptes consolidés semestriels 2019 (avant Bourse) - Publications des comptes consolidés résumés semestriels.


07.11.2019

Investor Day 2019 / Publication de l'ANR du 30 septembre 2019 et trading update du T3 (avant Bourse).


 

À propos de Wendel

Wendel est l'une des toutes premières sociétés d'investissement cotées en Europe. Elle investit en Europe, en Amérique du Nord et en Afrique, dans des sociétés leaders dans leur secteur : Bureau Veritas, Saint-Gobain, Cromology, Stahl, IHS, Constantia Flexibles et Allied Universal, dans lesquelles elle joue un rôle actif d'actionnaire majoritaire ou de premier ordre. Elle met en oeuvre des stratégies de développement à long terme qui consistent à amplifier la croissance et la rentabilité de sociétés afin d'accroître leurs positions de leader. À travers Oranje-Nassau Développement qui regroupe des opportunités d'investissements de croissance, de diversification ou d'innovation, Wendel est également investi dans PlaYce et Tsebo en Afrique.

Wendel est cotée sur l'Eurolist d'Euronext Paris.

Notation attribuée par Standard & Poor's : Long terme : BBB- avec perspective stable - Court terme : A-3 depuis le 7 juillet 2014

Notation attribuée par Moody's : Long terme : BBB- avec perspective stable - Court terme : P-2 depuis le 5 septembre 2018

Wendel est le Mécène Fondateur du Centre Pompidou-Metz. En raison de son engagement depuis de longues années en faveur de la Culture, Wendel a reçu le titre de Grand Mécène de la Culture en 2012.


Pour en savoir plus :

suivez-nous sur Twitter @WendelGroup

 



 

Annexe : ANR au 16 novembre 2018 : 145,1 EUR par action

 

(en millions d'euros)

 

 

16.11.2018

Participations cotées

Nombre d'actions

Cours (1)

3 521

Bureau Veritas

156,3 M

19,6 EUR

3 066

Saint-Gobain

14,2 M

32,1 EUR

455

Participations non cotées et Oranje-Nassau Développement (2)

3 555

Autres actifs et passifs de Wendel et holding (3)

 

114

Trésorerie et placements financiers (4)

 

 

2 056

Actif brut réévalué

 

 

9 245

Dette obligataire Wendel et intérêts courus

 

 

- 2 530

Actif net réévalué

 

 

6 715

Dont dette nette

 

 

- 474

Nombre d'actions

 

 

46 280 641

Actif net réévalué par action

 

 

145,1 EUR

Moyenne des 20 derniers cours de bourse de Wendel

 

112,0 EUR

Prime (Décote) sur l'ANR

 

 

- 22,8 %

 

  1. Moyenne des 20 derniers cours de clôture de bourse calculée au 16 novembre 2018.
  2. Participations non cotées (Cromology, Stahl, IHS, Constantia Flexibles, Allied Universal) et Oranje-Nassau Développement (SGI Africa, Tsebo et investissements indirects et dettes). Comme dans le calcul ANR au 24 août 2018, le calcul de la valorisation d'IHS est basé uniquement sur l'Ebitda afin de prendre en compte le caractère particulier de société en développement. Conformément à la méthodologie, la valeur d'IHS au 16 novembre 2018 est calculée sur la base de la dette nette figurant dans les derniers comptes arrêtés (c'est-à-dire la dette nette au 30 juin 2018) et, par conséquent, ne prend pas en compte le déblocage récent des comptes bancaires gelés. La prise en compte de ce déblocage aurait eu un impact positif de + 0,70 EUR par action. Les actions MCC détenues par Constantia Flexibles sont valorisées au cours de clôture moyen des 20 derniers jours de bourse.
  3. Dont 1 028 574 actions propres Wendel.
  4. Trésorerie et placements financiers de Wendel et de ses holdings, ils comprennent 1,8 MdEUR de trésorerie disponible et 0,3 MEUR de placements financiers liquides disponibles.

Les conversions de change des actifs et passifs libellés dans d'autres devises que l'euro sont réalisées sur la base du taux de change de la date de l'ANR.

 

La matérialisation des conditions de co-investissement pourrait avoir un effet dilutif sur la participation de Wendel. Ces éléments sont pris en compte dans le calcul de l'ANR. Voir page 274 du document de référence 2017.

 



Copyright GlobeNewswire

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :
http://hugin.info/143616/R/2227291/874398.PDF

Information réglementaire
Ce communiqué de presse est diffusé par West Corporation. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.



 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/12/2018

Les marchés européens rebondissent modestement avant la Fed. Si une hausse de 25 points de base de ses taux d’intérêt est considérée comme acquise, les investisseurs attendent surtout des…

Publié le 19/12/2018

Plus forte baisse du SBF 120, Natixis perd 6,87% à 4,147 euros au lendemain d’un profit warning, dont l’impact a été amorti par la confirmation du versement d’un dividende exceptionnel de 1,5…

Publié le 19/12/2018

Alors que le constructeur français a dernièrement demandé à son partenaire la tenue d'une assemblée générale extraordinaire des actionnaires afin de discuter de la gouvernance et d'autres…

Publié le 19/12/2018

D'un point de vue graphique, le titre est orienté à la hausse, soutenu par une oblique haussière depuis la mi-octobre. Du côté des indicateurs techniques, les moyennes mobiles à 20 et 50…

Publié le 19/12/2018

Evolution possible du capital...