5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Virbac : la croissance du chiffre d'affaires au deuxième trimestre rattrape en grande partie le recul du premier trimestre

| GlobeNewswire | 169 | Aucun vote sur cette news
Virbac : la croissance du chiffre d'affaires au deuxième trimestre rattrape en grande partie le recul du premier trimestre
Credits  ShutterStock.com

Virbac : la croissance du chiffre d'affaires au deuxième trimestre rattrape en grande partie le recul du premier trimestre


Communiqué diffusé le 17 juillet 2017

 


Le chiffre d'affaires du Groupe au deuxième trimestre s'est élevé à 234,8 millions EUR, en forte croissance de +7,5% par rapport à la même période de 2016, dont +5,7% de croissance organique. Les principales contributions à cette performance sont celles des États-Unis, qui réalisent une activité soutenue sur la période (+21%), de l'aquaculture, ainsi que de la Chine, du Brésil et du Mexique. Les gammes endectocides (Sentinel) et spécialités en animaux de compagnie, et les antiparasitaires et vaccins bovins tirent la croissance du trimestre.

 

Sur l'ensemble du premier semestre le chiffre d'affaires ressort à 434,5 millions EUR contre 430,0 millions EUR sur la même période en 2016, soit une évolution globale de +1,1%. Hors impact favorable des taux de change, le chiffre d'affaires est en léger recul de -1,2%.

 

Aux États-Unis, l'activité du premier semestre affiche un recul de -10,7%, dont   -12,1% à taux de change comparables, en amélioration, cependant, par rapport au premier trimestre qui était en retrait de -44% à taux de change constants. Sentinel est en recul en ventes nettes ex-Virbac, bien que les ventes ex-distributeurs restent stables sur la période. Les ventes ex-Virbac de la gamme Iverhart sont en recul important, bien qu'elles progressent au niveau des ventes ex-distributeurs. Cette progression est néanmoins très inférieure aux prévisions et n'a pas permis de provoquer un réassort important des distributeurs compte tenu de leur niveau de stock. Les autres gammes sont stables en ventes ex-Virbac, mais continuent de progresser en ventes auprès des cliniques.

 

En dehors des États-Unis, le Groupe affiche un premier semestre en croissance organique de +1,1% (+3,4% à taux réels). L'Europe est globalement stable à changes constants, notamment en raison d'une activité en retrait sur l'OTC (effet de base défavorable dû au lancement des antiparasitaires Fipro Duo début 2016). Dans le reste du monde, la croissance organique continue d'être soutenue dans de nombreux pays émergents, en particulier en Chine, au Brésil et au Mexique. A l'inverse, en Inde, la performance a été fortement marquée par le double impact de la démonétisation en début d'année, et de l'entrée en vigueur de la nouvelle réglementation fiscale qui a conduit les distributeurs à diminuer massivement leur stock à fin juin. La performance a également été plus contrastée au Japon du fait de la concurrence. Enfin au Chili les ventes sont en légère décroissance par rapport à 2016 avec une activité contrastée (gamme vaccins en progrès et gamme antibiotique en retrait comparé à une base élevée au premier semestre 2016). 

 

Sur le plan des espèces, le chiffre d'affaires dans le segment des animaux de compagnie est en recul globalement de -4,1%, dont -4,9% à périmètre et changes constants, ce qui reflète un retour plus lent que prévu aux États-Unis. Hors États-Unis, le recul de l'activité est de -0,7%, dont -1,2% de croissance organique. Les gammes les plus négativement impactées en comparaison à la même période en 2016 sont les antiparasitaires internes et externes pour animaux de compagnie et les vaccins chiens qui ont souffert de la réduction temporaire des capacités de production. A l'inverse, les gammes spécialités pour chiens et chats continuent à progresser.

 

Dans le segment des animaux de production, l'évolution globale ressort à +8,7% dont +4,4% à changes constants. L'effet positif des taux de change concerne l'Asie-Pacifique et l'Amérique latine. À taux et périmètres constants, les secteurs bovins et élevage industriel (porcs et volailles) affichent une belle croissance, respectivement de +5,7% et +4,2%. Le secteur de l'aquaculture, est en léger recul sur le semestre (-0,4% à taux constants).

 

Chiffres clés

 

CHIFFRE D'AFFAIRES DU PREMIER SEMESTRE 2017

Provisoire

434,5 MEUR

_________

CROISSANCE GLOBALE

+1,1%

_________

CROISSANCE À TAUX

DE CHANGE CONSTANTS

-1,2%

_________

CROISSANCE À CHANGES ET PÉRIMÈTRE CONSTANTS

-1,2%

 

 

dont :

ANIMAUX DE COMPAGNIE

-4,9%

 

 

ANIMAUX D'ÉLEVAGE

+4,4%

 

 


CHIFFRES CONSOLIDÉS

Chiffres non audités - en millions d'euros

 

2017

2016

Évolution

Évolution

à taux de

change

constants

 

Évolution à change et périmètre constants

Chiffre d'affaires du 1er trimestre

199,7

211,4

-5,5%

-8,3%

-8,3%

Chiffre d'affaires du 2e trimestre

234,8

218,6

+7,5%

+5,7%

+5,7%

Chiffre d'affaires du 1er semestre

434,5

430,0

+1,1%

-1,2%

-1,2%

                                            


Copyright GlobeNewswire

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :
http://hugin.info/136717/R/2120849/808036.pdf

Information réglementaire
Ce communiqué de presse est diffusé par Nasdaq Corporate Solutions. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.



 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 15/12/2017

Qu'il doit tarder au management d'H&M (-13,68% à 172,9 couronnes suédoises) de tourner définitivement la page de ce terrible exercice 2016/2017, clos fin novembre, qui a vu le cours de l'action…

Publié le 15/12/2017

Adobe a publié un résultat net de 501,6 millions d'euros soit 1 dollar par action au titre de son quatrième trimestre clos le 1er décembre, contre 399,6 millions de dollars et 80 cents par action…

Publié le 15/12/2017

H&M a vu ses ventes baisser de 4% au quatrième trimestre clos fin novembre. En devises locales, elles ont reculé de 2%. Le groupe a déploré des ventes "très inférieures à (ses) attentes et une…

Publié le 14/12/2017

  Toulouse, le Groupe IGE+XAO annonce : Chiffre d'affaires consolidé du 1er trimestre 2017/2018 en normes IFRS. (Période du 1er août 2017 au 31 octobre…

Publié le 13/12/2017

Groupe Partouche a connu une forte hausse de l'activité au quatrième trimestre clos fin octobre. Le produit brut de jeux (PBJ) ressort à 172,5 millions d'euros, en hausse de 5,2%, et le chiffre…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS