5 261.57 PTS
+0.10 %
5 266.5
+0.27 %
SBF 120 PTS
4 225.57
+0.28 %
DAX PTS
12 405.59
+0.16 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
+0.00 %
Nikkei PTS
21 925.10
-1.01 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

VIKTORIA INVEST : Communiqué du 30 novembre 2017

| GlobeNewswire | 120 | Aucun vote sur cette news
VIKTORIA INVEST : Communiqué du 30 novembre 2017
Credits  ShutterStock.com

                                        

 

 

 

      Viktoria Invest

Communique de presse

 

 

 

Paris, le 30 novembre 2017

 

VIKTORIA INVEST

 

Les actionnaires de Viktoria Invest, réunis en Assemblée Générale le 30 septembre 2017, ont décidé de procéder à un changement complet des membres du Conseil d'Administration de la Société.

Comme annoncé par le Communiqué du 2 novembre 2017, le Conseil d'Administration a conduit divers audits et a élaboré un plan de réduction des dépenses d'autant plus indispensable que les charges courantes décidées par l'ancienne équipe dirigeante ne sont pas couvertes par les revenus de la Société.

Il est également rappelé que le Conseil d'Administration a dû pallier en urgence la carence du précédent Conseil qui n'avait pas établi les comptes semestriels et le rapport de gestion dont les publications étaient pourtant requises par la règlementation.

Au-delà d'une dégradation de l'exploitation courante, le résultat des audits a permis de mettre à jour des rémunérations et des avantages au bénéfice de quelques personnes sans commune mesure avec les moyens de la Société, constitutifs d'abus de biens sociaux. C'est ainsi que de nombreuses décisions ont été prises et/ou engagées, au préjudice de la Société et en rupture d'égalité entre actionnaires.

La gravité de ces faits a conduit le Conseil d'Administration à délivrer diverses mises en demeure tendant à l'annulation de cessions d'actifs conclues au bénéfice notamment de l'ancien Président de la Société ainsi que de nouveaux actionnaires ayant bénéficié d'informations privilégiées.

 

 

 

Dans le même temps, il doit être porté à la connaissance des actionnaires que ces mêmes personnes mises en cause, multiplient, depuis le 30 septembre 2017, les démarches tendant à interférer illégalement dans la gestion actuelle de la Société et de ses filiales (destruction de données et d'archives, paralysie organisée des organes de gestion des filiales, fausse qualité à agir, menaces, etc.), situations contraignant la Société à introduire diverses actions judiciaires, notamment pénales.

 

Le Conseil d'Administration a décidé de concentrer la stratégie de la Société au cours des douze prochains mois autour des axes suivants :

  • poursuivre la mise en place des mesures (i) d'économies des coûts fonctionnement, (ii) d'annulation des actions gratuites attribuées, (iii) tendant au remboursement des rémunérations rejetées par l'Assemblée Générale, (iv) à la restitution d'actifs détournés, et plus généralement à la préservation de la valeur de la Société et à l'intérêt social de celle-ci,
  • poursuivre la mise en place des mesures garantissant une gouvernance légitime d'actionnaire majoritaire de l'actif Victoria Angkor qui est, à ce jour, appréhendé illégitimement par un ancien dirigeant de la Société et par des intermédiaires locaux intervenant dans la plus grande opacité. La stratégie de la Société au titre de cet actif majeur sera également de poursuivre et finaliser les négociations dernièrement engagées avec les actionnaires minoritaires de la filiale pour mettre un terme à de multiples actions judiciaires génératrices d'engagements financiers massifs, incontrôlés et économiquement injustifiables ;
  • de procéder à la cession de certains actifs non stratégiques ou portant un endettement et, plus particulièrement, ceux grevés par des actions judiciaires génératrices de coûts importants ;
  • à défaut d'être en mesure de travailler sur de prétendus projets d'investissement dont il n'existe nulle trace dans les archives de la Société, contrairement aux affirmations de l'ancienne équipe dirigeante, mettre en oeuvre la stratégie d'investissement d'accompagnement actionnarial, d'opérations spéciales et de financement au capital de PME/ETI, dans le strict respect de la capacité financière de la Société.

 

 

 

Cette stratégie sera menée dans le seul intérêt de la Société et de l'ensemble de ses actionnaires sans distinction.

 

 

A propos de Viktoria Invest

Viktoria Invest, holding financier diversifié (hôtellerie, immobilier, papier, casinos) est coté sur le marché Eurolist C NYSE Euronext Paris (ISIN FR0000035719).

Viktoria Invest gère directement un hôtel de luxe au Cambodge (75 %), détient la Société Anonyme Immobilière Parisienne de la Perle et des Pierres Précieuse - SAIP (96,66 %), agissant directement et indirectement via la SNC Paris Croix des Petits Champs, et la SARL Les Vergers (100 %), société immobilière ayant la qualité de marchand de biens. Viktoria Invest détient une participation dans Gascogne (15,98 %) qui en fait un des plus importants actionnaires de cette société cotée sur Eurolist C, et une participation dans la Société Française de Casinos - SFC (10 %).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Copyright GlobeNewswire

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :
http://hugin.info/143431/R/2153170/826990.pdf

Information réglementaire
Ce communiqué de presse est diffusé par Nasdaq Corporate Solutions. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.



 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2018

Le groupe avait gelé les positions avec le rachat de Pioneer...

Publié le 20/02/2018

Edenred (+6,34% à 27,36 euros) écrase la concurrence au sein du marché SRD et atteint un nouveau sommet après avoir dévoilé des performances opérationnelles très solides. Sur le seul…

Publié le 20/02/2018

L'ouverture en trou de cotation baissier du 6 février a entraîné la rupture de la zone de support des 44.8 euros. Le titre est sous pression depuis, contenu par ses moyennes mobiles à 20 et 50…

Publié le 20/02/2018

Le titre a gagné 15% cette année...

Publié le 20/02/2018

Peu d'évolution sur Bonduelle (+0,1% à 37,6 euros) après l'annonce du rachat de l'activité fruits et légumes transformés Del Monte au Canada auprès de...

CONTENUS SPONSORISÉS