En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 753.93 PTS
-1.23 %
4 755.0
-1.03 %
SBF 120 PTS
3 786.89
-1.18 %
DAX PTS
10 666.67
-1.13 %
Dowjones PTS
24 104.06
-1.17 %
6 588.64
-0.37 %
1.140
+0.04 %

VALLOUREC : Résultats du troisième trimestre et des neuf premiers mois 2018

| GlobeNewswire | 782 | Aucun vote sur cette news
VALLOUREC : Résultats du troisième trimestre et des neuf premiers mois 2018
Credits Nataliya hora  ShutterStock.com

 

 

 

 

 

 

 

Communiqué de presse

 

 

 

 

 

Résultats du troisième trimestre et des neuf premiers mois 2018

 

  • Chiffre d'affaires de 2 805 millions d'euros sur 9M 2018, en hausse de 4,7 % par rapport aux 9M 2017 (+12,9 % à taux de change constants) porté par le dynamisme du marché Pétrole et Gaz, tant en termes de prix que de volumes
  • RBE en amélioration continue trimestre après trimestre :
    • 61 millions d'euros en 9M 2018, en amélioration de 70 millions d'euros par rapport aux 9M 2017
    • 43 millions d'euros au T3 2018, en amélioration de 34 millions d'euros par rapport au T3 2017
  • RBE du quatrième trimestre 2018 visé en progression continue et plus élevé que celui du T3

 

 

Boulogne-Billancourt (France), le 15 novembre 2018 - Vallourec, un leader mondial des solutions tubulaires premium, annonce aujourd'hui ses résultats du troisième trimestre et des neuf premiers mois 2018. L'information financière consolidée a été présentée par le Directoire au Conseil de Surveillance le 14 novembre 2018.

 

Chiffres clés           

9M

9M

% de

En millions d'euros

T3

T3

% de

2018

2017

variation

 

2018

2017

variation

1 670

1 601

4,3 %

Production expédiée
(milliers de tonnes)

583

588

-0,9 %

2 805

2 680

4,7 %

Chiffre d'affaires

961

964

-0,3 %

61

(9)

+70 mEUR

Résultat brut d'exploitation

43

9

+34 mEUR

2,2 %

-0,3 %

+2,5 pts

En % du CA

4,5 %

0,9 %

+3,6 pts

(399)

(373)

-26 mEUR

Résultat net, part du Groupe

(92)

(119)

+27 mEUR

(571)

(397)

-174 mEUR

Cash flow disponible(2)

(153)

(72)

-81 mEUR

30 sept.

31 déc.

Variation

En millions d'euros

30 sept.

30 juin

Variation

2018

2017

sur la période

 

2018

2018

sur la période

2 097

1 542

+555 mEUR

Dette nette

2 097

1 934

+163 mEUR

 

 

Commentant ces résultats, Philippe Crouzet, Président du Directoire, a déclaré :

« Au troisième trimestre, le résultat brut d'exploitation de Vallourec a continué à progresser, reflétant les hausses de prix passées sur les produits OCTG aux Etats-Unis. Vallourec continue de récolter les bénéfices de son Plan de Transformation. Le Groupe génère des économies de coûts significatives et sécurise des succès commerciaux dans toutes les régions grâce à ses nouvelles routes depuis la Chine et le Brésil.

 

A long terme, nous continuons à anticiper des tendances positives pour nos principaux marchés et restons confiants dans la solidité de la demande. A court terme, alors qu'aux Etats-Unis l'augmentation temporaire des stocks devrait avoir pour effet de ralentir la demande, les livraisons Pétrole et Gaz du Groupe sur les marchés internationaux devraient continuer à croître. Au quatrième trimestre, Vallourec vise un résultat brut d'exploitation en progression continue et plus élevé que celui du troisième trimestre 2018.» 

 

I - CHIFFRE D'AFFAIRES CONSOLIDÉ PAR MARCHÉ

 

9M
2018

9M
2017

% de

variation

A taux de change constants

En millions d'euros

T3

2018

T3

2017

% de

variation

A taux de change constants

 

  1 991 

1 859

7,1 %

16.2 %

Pétrole et gaz, Pétrochimie

  706 

  681 

3,7 %

11.2 %

  229 

283

-19,1 %

-17,3 %

Energie électrique

  49 

  94 

-47,9 %

-45,7 %

  585 

538

8,7 %

16,9 %

Industrie & Autres

  206 

  189 

9,0 %

17,5 %

  2 805 

2 680

4,7 %

12,9 %

Total

  961 

  964 

-0,3 %

4,3 %

 

 

Au troisième trimestre 2018, Vallourec a enregistré un chiffre d'affaires de 961 millions d'euros, relativement stable par rapport à 964 millions d'euros au troisième trimestre 2017, avec un effet volume négatif de -0,9 %, un effet prix/mix de +5,3 % essentiellement aux Etats-Unis partiellement compensé par un effet devises négatif de -4,7 %. La baisse des volumes par rapport au T3 2017 s'explique essentiellement par le recul des activités Energie électrique.

                                                                                                                                      

Au cours des neuf premiers mois 2018, Vallourec a enregistré un chiffre d'affaires de 2 805 millions d'euros, en hausse de 4,7 % par rapport aux neuf premiers mois 2017 reflétant un effet volume positif de +4,3 %, un effet prix/mix de +8,6 % partiellement compensé par un effet devises négatif de -8,2%. La progression du chiffre d'affaires est principalement liée à l'augmentation des volumes et des prix aux Etats-Unis.

 

En séquentiel, le chiffre d'affaires du T3 2018 est en baisse de 2,1 % par rapport aux 982 millions d'euros du T2 2018 principalement en raison de la baisse des volumes et du chiffre d'affaires Energie électrique. 

 

Pétrole et gaz, Pétrochimie (71.0 % du chiffre d'affaires consolidé)

Au T3 2018, le chiffre d'affaires Pétrole et gaz s'est établi à 626 millions d'euros, en hausse de 1,6 % par rapport au T3 2017 (+5,9 % à taux de change constants).

Au cours des 9 premiers mois 2018, le chiffre d'affaires Pétrole et gaz a atteint 1 732 millions d'euros, en hausse de 2,8 % par rapport aux 9 premiers mois 2017 (+11,8 % à taux de change constants) :

  • En Amérique du Nord, le chiffre d'affaires Pétrole et Gaz a significativement augmenté par rapport aux 9M 2017 malgré un effet devises négatif : la hausse de la demande de tubes a été soutenue par la forte progression de l'activité de forage (le nombre moyen d'appareils de forage aux Etats-Unis a crû de 19% par rapport aux 9M 2017). Les prix ont augmenté significativement au cours de la période, avec une hausse additionnelle sur les OCTG à compter du 1er juillet 2018. 
     
  • Dans les régions EA et MEA, le chiffre d'affaires Pétrole et Gaz s'est inscrit en baisse par rapport aux 9M 2017. L'augmentation du chiffre d'affaires OCTG a été plus que compensée par un effet forex défavorable et une baisse des livraisons de Pipe Projects, pour lesquels des commandes importantes ont été enregistrées au cours des derniers mois.
     
  • En Amérique du Sud, le chiffre d'affaires Pétrole et Gaz a été en légère hausse par rapport aux 9M 2017. L'augmentation du chiffre d'affaires a été limitée par la dépréciation du réal brésilien.

Au T3 2018, le chiffre d'affaires Pétrochimie s'est établi à 80 millions d'euros, en hausse de 23,1 % par rapport au T3 2017 (+23,7 % à taux de change constants) principalement grâce à la bonne dynamique aux Etats-Unis.

Au cours des 9 premiers mois 2018, le chiffre d'affaires Pétrochimie s'est établi à 259 millions d'euros, en hausse de 48,9 % par rapport aux 9M 2017 (+58,9 % à taux de change constants) principalement grâce à la bonne dynamique aux Etats-Unis.

 

Industrie & autres (20,8 % du chiffre d'affaires consolidé)

Au T3 2018, le chiffre d'affaires Industrie & autres s'est établi à 206 millions d'euros, en hausse de 9,0 % par rapport au T3 2017 (+17,5 % à taux de change constants).

Au cours des 9 premiers mois 2018, le chiffre d'affaires Industrie & autres s'est établi à 585 millions d'euros, en hausse de 8,7 % par rapport aux 9M 2017 (+16,9 % à taux de change constants) :

  • En Europe, il a augmenté principalement en raison de la hausse des prix pour les applications Mécanique et Automobile, malgré un ralentissement des volumes au T3 2018 lié au déstockage opéré chez certains distributeurs.
  • En Amérique du Sud, il a progressé essentiellement grâce à l'augmentation des volumes pour les applications Mécanique et Automobile liée à la reprise progressive de l'économie brésilienne.

 

 

Énergie électrique (8,2 % du chiffre d'affaires consolidé)

Au T3 2018, le chiffre d'affaires Énergie électrique s'est élevé à 49 millions d'euros, en recul de 47,9 % par rapport au T3 2017 (-45,7 % à taux de change constants), les ventes pour les applications conventionnelles ayant été en forte baisse par rapport au T3 2017 en raison d'un nombre plus faible de projets en Asie.

Au cours des 9 premiers mois 2018, le chiffre d'affaires Énergie électrique a atteint 229 millions d'euros, en recul de 19,1 % par rapport aux 9M 2017 (-17,3 % à taux de change constants). Cette baisse a affecté les applications conventionnelles et nucléaires.

 

II - ANALYSE DES RÉSULTATS CONSOLIDÉS

 

Analyse des résultats consolidés du T3 2018

 

Le résultat brut d'exploitation du troisième trimestre 2018 s'est établi à 43 millions d'euros, contre 9 millions d'euros au T3 2017.

  • La marge industrielle a progressé de 26 millions d'euros, malgré un chiffre d'affaires relativement stable. La marge industrielle en pourcentage du chiffre d'affaires est passée 11,8 % à 14,6 % reflétant (i) la hausse des volumes et des prix Pétrole et Gaz principalement aux Etats-Unis, (ii) les économies générées par le Plan de Transformation (iii) partiellement compensés par l'augmentation du coût des matières premières;
  • Des coûts administratifs, commerciaux et de recherche (SG&A) en baisse de 2,9 % à 99 millions d'euros, représentant 10,3 % du chiffre d'affaires contre 10,6 % au T3 2017.

 

Le résultat d'exploitation est une perte de 29 millions d'euros, à comparer à une perte de 88 millions d'euros au T3 2017. Cette amélioration s'explique par l'augmentation du résultat brut d'exploitation et l'absence de charges de «Cessions d'actifs, restructurations et autres» qui s'élevaient à 16 millions d'euros au T3 2017.

Le résultat financier est négatif à -60 millions d'euros, contre -39 millions d'euros au T3 2017, essentiellement en raison de charges d'intérêts plus élevées sur la période.

L'impôt sur les bénéfices est de -2 millions d'euros, à comparer à un produit de 6 millions d'euros au T3 2017.

La part des participations ne donnant pas le contrôle s'élève à -2 millions d'euros, contre 2 millions d'euros au T3 2017.

Le résultat net, part du Groupe est une perte de 92 millions d'euros, contre une perte de 119 millions d'euros au T3 2017.

 

Analyse des résultats consolidés des neuf premiers mois 2018

Le résultat brut d'exploitation des neuf premiers mois 2018 s'est établi à 61 millions d'euros, contre -9 millions d'euros au cours des neuf premiers mois 2017 grâce à :

  • Une marge industrielle de 373 millions d'euros, en augmentation de 46 millions d'euros par rapport aux 9M 2017 reflétant (i) la hausse des volumes et des prix Pétrole et Gaz principalement aux Etats-Unis, (ii) les économies générées par le Plan de Transformation (iii) partiellement compensées par l'augmentation du coût des matières premières et un impact forex défavorable ; 
  • Des coûts administratifs, commerciaux et de recherche (SG&A) à 299 millions d'euros, en baisse de 7,4 % par rapport aux 9M 2017, représentant 10,7 % du chiffre d'affaires contre 12,1 % du chiffre d'affaires des 9M 2017. Cette amélioration reflète principalement les impacts favorables de forex et les effets du Plan de Transformation.

 

Hors reprises nettes de provisions, le résultat brut d'exploitation des 9M 2018 ressort en progression de 77 millions d'euros par rapport à celui des 9M 2017, les reprises nettes de provisions s'étant élevées à 29 millions d'euros en 9M 2018 contre 36 millions d'euros en 9M 2017.

 

Le résultat d'exploitation est une perte de 234 millions d'euros, à comparer à une perte de 277 millions d'euros pour les neuf premiers mois 2017. L'amélioration du résultat brut d'exploitation a été en partie compensée par l'impact     négatif des « Cession d'actifs, restructuration et autres» et des dépréciations d'actifs dont le montant est en hausse de 58 millions d'euros par rapport aux 9M 2017. Ces éléments ont été comptabilisés au premier semestre 2018 et résultaient principalement des mesures de restructuration en Europe et de la cession des deux entités françaises restantes de l'activité « Produits de forage ».

Le résultat financier est négatif à -165 millions d'euros, contre -140 millions d'euros pour les neuf premiers mois  2017. Cette augmentation résulte principalement de charges d'intérêts plus élevées en raison de l'émission d'emprunts obligataires en octobre 2017 et avril 2018. Par ailleurs, le résultat financier des 9M 2017 intégrait une perte de 13 millions d'euros liée à la variation de la juste valeur des titres NSSMC détenus par le Groupe.

L'impôt sur les bénéfices s'est élevé à -2 millions d'euros, à comparer à un produit de 24 millions d'euros pour les neuf premiers mois 2017. Le produit d'impôt s'est réduit en raison de la meilleure performance aux Etats-Unis.  

La part des participations ne donnant pas le contrôle est nulle contre 23 millions d'euros pour les neuf premiers mois 2017.

Le résultat net, part du Groupe est une perte de 399 millions d'euros, contre une perte de 373 millions d'euros pour les neuf premiers mois 2017.

 


 

III - FLUX DE TRÉSORERIE & SITUATION FINANCIÈRE

Au T3 2018, Vallourec a généré un flux de trésorerie disponible négatif de -153 millions d'euros contre un flux de trésorerie disponible négatif de -72 millions d'euros au T3 2017.

 

Au cours des neuf premiers mois 2018, Vallourec a généré un flux de trésorerie disponible négatif de -571 millions d'euros, contre un flux de trésorerie disponible négatif de -397 millions d'euros au cours des neuf premiers mois 2017. Cette évolution est principalement due aux éléments suivants :

  • Des flux nets de trésorerie générés par l'activité en légère amélioration à -198 millions d'euros, contre -208 millions d'euros en 9M 2017 malgré des charges d'intérêts et de restructuration plus élevées ;
  • L'évolution du besoin en fonds de roulement s'est établie à -309 millions d'euros contre -103 millions d'euros  en 9M 2017. Cette augmentation est due à la hausse d'activité et inclut une augmentation temporaire des stocks. Le besoin en fonds de roulement devrait s'inscrire en baisse au T4 2018.
  • Les investissements industriels se sont établis à -64 millions d'euros, contre -86 millions d'euros sur les neuf premiers mois 2017 et reflètent les besoins correspondant à la nouvelle empreinte industrielle du Groupe.

 

En conséquence, au 30 septembre 2018, l'endettement net du Groupe s'est établi à 2 097 millions d'euros contre 1 934 millions d'euros au 30 juin 2018[1].

Vallourec continue de bénéficier d'une liquidité solide. Le Groupe disposait au 30 septembre 2018 de 769 millions d'euros de trésorerie et de 2,2 milliards de lignes de crédit moyen et long terme confirmées et non tirées. A la même date, la dette court terme s'élevait à 1 072 millions d'euros, dont 264 millions d'euros de billets de trésorerie.

 

La prochaine échéance de remboursement significative de dette aura lieu en août 2019 et a déjà été refinancée à travers l'émission d'obligations pour un montant de 400 millions d'euros en avril 2018.

 

 

IV -  PLAN DE TRANSFORMATION

 

Vallourec poursuit le déploiement de ses routes de production les plus compétitives, en particulier VSB, et Tianda dont l'intégration industrielle et commerciale progresse de façon satisfaisante, ce qui permet d'augmenter la compétitivité de l'offre globale du Groupe. Ces nouvelles routes démontrent leur efficacité en étant à l'origine de succès commerciaux significatifs.

 

Le haut-fourneau et l'aciérie de Belo Horizonte au Brésil ont été fermés mi-juillet, comme planifié.

 

La ligne de finition à destination des centrales électriques conventionnelles de Saint-Saulve sera fermée d'ici fin 2018.

 

 


 

V - TENDANCES DE MARCHÉ & PERSPECTIVES 2018

 

Au quatrième trimestre 2018, Vallourec anticipe les tendances de marché suivantes:

  • Aux Etats-Unis, alors que le nombre d'appareils de forage en activité devrait rester stable à un haut niveau, le Groupe anticipe un ralentissement de la demande dû à l'augmentation temporaire des stocks constitués sur le marché en prévision de l'application de la Section 232, qui a pour objectif de favoriser les acteurs domestiques, y compris Vallourec.
  • Au Brésil, l'activité de forage est anticipée stable.
  • Dans le reste du monde, les activités Pétrole et Gaz de Vallourec devraient bénéficier de volumes et d'un prix/mix en hausse.

 

Le Plan de Transformation devrait générer des économies de coûts plus élevées au second semestre 2018 qu'au premier semestre.

 

En conséquence, Vallourec vise un résultat brut d'exploitation du quatrième trimestre 2018 en progression continue et plus élevé que celui du troisième trimestre.

 

Vallourec continue à anticiper une demande en hydrocarbures soutenue ainsi qu'un déclin continu des puits. Ces tendances devraient soutenir la croissance de l'activité des compagnies pétrolières et gazières.

 


 

Réflexions et informations prospectives

Ce communiqué de presse contient des réflexions et des informations prospectives. De par leur nature, ces réflexions et informations comprennent des projections financières et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs et des attentes concernant des opérations, des produits et services ou les performances futures. Bien que la Direction de Vallourec estime que ces réflexions et informations prospectives sont raisonnables, Vallourec ne peut garantir leur exactitude ou leur exhaustivité. Ces réflexions et informations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes qui sont difficiles à prévoir et généralement en dehors du contrôle de Vallourec, qui peuvent impliquer que les résultats et événements effectivement réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés, induits ou prévus dans les réflexions et les informations prospectives. Ces risques comprennent ceux qui sont développés ou identifiés dans les documents publics déposés par Vallourec auprès de l'AMF, y compris ceux énumérés dans la section «Facteurs de Risques » du Document de référence déposé auprès de l'AMF le 21 Mars 2018.

 

 

 

Présentation des résultats du troisième trimestre et des neuf premiers mois 2018

Conférence téléphonique en anglais et audio webcast à 18h00 (heure de Paris)

+44 (0)330 336 9128 (UK),  

+33 (0)1 76 77 22 89 (France),

+1 646-828-8193 (USA),

+44 (0)330 336 9128 (Other countries)

Code d'accès à la conférence : 3323633

 

 

  • L'audio webcast sera disponible sur le site web à l'adresse suivante :

http://www.vallourec.com/FR/GROUP/FINANCE

 

 

 

Calendrier

  

20 février 2019

Publication des résultats du quatrième trimestre et de l'exercice 2018

 

 

 


 

À propos de Vallourec

Leader mondial sur ses marchés, Vallourec fournit des solutions tubulaires de référence pour les secteurs de l'énergie et pour d'autres applications parmi les plus exigeantes : des puits de pétrole et de gaz en conditions extrêmes aux centrales électriques de dernière génération, en passant par des projets architecturaux audacieux et des équipements mécaniques ultra-performants. Fidèle à son esprit pionnier et fort d'une R&D de pointe, Vallourec ne cesse de repousser les frontières technologiques. Implanté dans une vingtaine de pays, au plus près de ses clients, le Groupe rassemble près de 19 500 collaborateurs passionnés et engagés qui offrent bien plus que des tubes : ils proposent des solutions toujours plus innovantes, fiables et compétitives, pour rendre possibles tous les projets.

Coté sur Euronext à Paris (code ISIN : FR0000120354, Ticker VK) éligible au Service de Règlement Différé (SRD), Vallourec fait partie des indices SBF 120 et Next 150.

Aux États-Unis, Vallourec a mis en place un programme sponsorisé d'American Depositary Receipt (ADR) de niveau 1 (ISIN code : US92023R2094, Ticker : VLOWY). La parité entre l'ADR et l'action ordinaire Vallourec est de 5 pour 1.

 

www.vallourec.com

Suivez-nous sur Twitter @Vallourec

 

 

 

Pour plus d'informations, veuillez contacter :

 

Relations investisseurs

 

Relations presse

Jean-Marc Agabriel

 

Héloïse Rothenbühler

Tél : +33 (0)1 49 09 39 77

 

Tél : +33 (0)1 41 03 77 50 / +33 (0)6 45 45 19 67

investor.relations@vallourec.com

 

heloise.rothenbuhler@vallourec.com

 

 

 

 

 

 

Relations actionnaires individuels

 

 

N° Vert : 0 800 505 110

 

 

actionnaires@vallourec.com

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Annexes

 

Pièces jointes à ce communiqué :

  • Production expédiée
  • Taux de change
  • Chiffre d'affaires par zone géographique
  • Chiffre d'affaires par marché
  • Compte de résultat consolidé résumé
  • Bilan consolidé résumé
  • Tableau des flux de trésorerie
  • Flux de trésorerie disponible
  • Définitions des données financières à caractère non strictement comptable

 

 

 

Production expédiée

 

En milliers de tonnes

2018

2017

% de

 

variation

 

 

 

 

T1

515

475

8,4%

T2

572

538

6,3%

T3

583

588

-0,9%

T4

 

655

 

 

 

 

 

Total

1 670

2 256

 

 

 

 

Taux de change

 

Taux de change moyen

9M
2018

9M
2017

EUR / USD

1,19

1,11

EUR / BRL

4,30

3,54

USD / BRL

3,60

3,17

 

 

 


 

Chiffre d'affaires par zone géographique

 

 

En millions d'euros

9M

En %

9M
2017

En %

% de

 

2018

du CA

du CA

variation

 

 

 

 

 

 

Europe

427

15,2 %

420

15,7 %

1,7 %

Amérique du Nord

964

34,4 %

676

25,2 %

42,6 %

Amérique du Sud

469

16,7 %

452

16,9 %

3,8 %

Asie et Moyen-Orient

767

27,4 %

869

32,4 %

-11,7 %

Reste du Monde

178

6,3 %

263

9,8 %

-32,3 %

 

 

 

 

 

 

Total

2 805

100,0 %

2 680

100,0 %

4,7 %

 

 

 

Chiffre d'affaires par marché

 

9M

En %

9M
2017

En %

% de

En millions d'euros

T3

En %

T3

En %

% de

2018

du CA

du CA

variation

 

2018

du CA

2017

du CA

variation

 

 

 

   

 

 

 

 

 

1 732

61,8 %

1 685

62,9 %

2,8 %

Pétrole et gaz

  626 

65,2 %

616

63,9 %

1,6 %

259

9,2 %

174

6,5 %

48,9 %

Pétrochimie

  80 

8,3 %

65

6,7 %

23,1 %

1 991

71,0 %

1 859

69,4 %

7,1 %

Pétrole et gaz, Pétrochimie

  706 

73,5 %

681

70,6 %

3,7 %

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

229

8,2 %

283

10,6 %

-19,1 %

Energie électrique

  49 

5,0 %

94

9,8 %

-47,9 %

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

323

11,5 %

245

9,1 %

31,8 %

Mécanique

  120 

12,5 %

90

9,3 %

33,3 %

115

4,1 %

105

3,9 %

9,5 %

Automobile

  37 

3,8 %

35

3,7 %

5,7 %

147

5,2 %

188

7,0 %

-21,8 %

Construction & autres

  49 

5,1 %

64

6,6 %

-23,4 %

585

20,8 %

538

20,0 %

8,7 %

Industrie & Autres

  206 

21,4 %

189

19,6 %

9,0 %

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 805

100,0 %

2 680

100,0 %

4,7 %

Total

  961 

100,0 %

964

100,0 %

-0,3 %

 

 

 


 

Compte de résultat consolidé résumé

 

9M

9M

% de

En millions d'euros

T3

T3

% de

2018

2017

variation

 

2018

2017

variation

2 805

2 680

4,7 %

CHIFFRE D'AFFAIRES

961

964

-0,3 %

(2 432)

(2 353)

3,4 %

Coûts industriels des produits vendus(1)

(821)

(850)

-3,4 %

373

327

14,1%

Marge industrielle

140

114

22,8 %

13,3 %

12,2 %

1,1 pt

(En % du CA)

14,6 %

11,8 %

2,7 pts

(299)

(323)

-7,4 %

Coûts administratifs, commerciaux et de recherche(1)

(99)

(102)

-2,9 %

(13)

(13)

na

Autres

2

(3)

na

61

(9)

+70 mEUR

RESULTAT BRUT D'EXPLOITATION

43

9

+34 mEUR

2,2 %

-0,3 %

+2,5 pts

RBE/Chiffre d'affaires en %

4,5 %

0,9 %

+3,5 pts

(197)

(221)

-10,9 %

Amortissements industriels

(63)

(70)

-10,0 %

(26)

(33)

na

Amortissements et autres dépréciations

(8)

(10)

na

(15)

(1)

na

Dépréciations d'actifs

(1)

(1)

na

(57)

(13)

na

Cession d'actifs, restructuration et autres

-

(16)

na

(234)

(277)

+43 mEUR

RESULTAT D'EXPLOITATION

(29)

(88)

+59 mEUR

(165)

(140)

17,9 %

Résultat financier

(60)

(39)

53,8 %

(399)

(417)

+18 mEUR

RESULTAT AVANT IMPOT

(89)

(127)

+38 mEUR

(2)

24

na

Impôt sur les bénéfices

(2)

6

na

2

(3)

na

Quote-part dans les résultats nets des entreprises associées

1

-

na

(399)

(396)

-3 mEUR

RESULTAT NET TOTAL

(90)

(121)

+31 mEUR

-

23

na

Participations ne donnant pas le contrôle

(2)

2

na

(399)

(373)

-26 mEUR

RESULTAT NET, PART DU GROUPE

(92)

(119)

+27 mEUR

(0,9)

(0,8)

-0,1 EUR

RESULTAT NET PAR ACTION (en EUR)

(0,2)

(0,3)

+0,1 EUR

 

 

  1. Avant amortissements

na : non applicable

 


Bilan consolidé résumé

 

En millions d'euros

Actif

30-sept

31-déc

Passif

30-sept

31-déc

2018

2017

2018

2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Capitaux propres, part du Groupe

1 857

2 426

Immobilisations incorporelles nettes

74

89

Intérêts attribuables aux participations ne donnant pas le contrôle

448

459

Écarts d'acquisition

353

348

Total des capitaux propres

2 305

2 885

Immobilisations corporelles nettes

2 701

2 977

Prêt actionnaire 

55

72

Actifs biologiques

60

71

Emprunts et dettes financières (A)

1 794

1 817

Entreprises associées

108

102

Engagements envers le personnel

186

209

Autres actifs non courants

143

137

Impôts différés passifs

28

18

Impôts différés actifs

241

242

Autres provisions et passifs

52

61

Total actifs non courants

3 680

3 966

Total passifs non courants

2 060

2 105

 

 

 

 

 

 

Stocks et en-cours

1 172

1004

Provisions

145

149

 

Clients et comptes rattachés

 

703

568

Emprunts et concours bancaires courants (B)

1 072

746

Instruments dérivés - actifs

5

32

Fournisseurs

565

582

Autres actifs courants

222

231

Instruments dérivés - passif

34

13

Trésorerie et équivalents de trésorerie (C)

769

1021

Autres passifs courants

315

321

Total actifs courants

2 871

2 856

Total passifs courants

2 131

1 811

Actifs destinés à être cédés

  - 

  64 

Passifs destinés à être cédés

  - 

13

TOTAL ACTIF

6 551

6 886

TOTAL PASSIF

6 551

6 886

 

 

 

 

 

 

Dette nette (A+B-C)

2 097

1 542

Résultat net, part du Groupe

-399

-537

 

 

 


 

 

Tableau des flux de trésorerie

9M

9M

En millions d'euros

T3
2018

T3
2017

T2
2018

T1
2018

 

2018

2017

 

 

(198)

(208)

Capacité d'autofinancement

(54)

(48)

(61)

(83)

 

(309)

(103)

Variation du besoin en fonds de roulement lié à l'activité
+ baisse (hausse)

(73)

1

(84)

(152)

 
 

(507)

(311)

Flux nets de trésorerie générés
par l'activité

(127)

(47)

(145)

(235)

 

(64)

(86)

Investissements industriels bruts

(26)

(25)

(19)

(19)

 

-

 -

Investissements financiers

-

-

-

-

 

 -

 -

Augmentation et diminution des fonds propres

-

-

-

-

 

 -

 -

Impact des acquisitions

-

-

-

-

 

 -

 -

Dividendes versés

-

-

-

-

 

16

39

Cessions d'actifs et autres éléments

(10)

40

13

13

 

(555)

 

(358)

 

Variation de l'endettement net

(163)

(32)

(151)

(241)

 

+ baisse (hausse)

 

2 097

1 645

Endettement net (fin de période)

2 097

1 645

1 934

1 783

 

 

 

Flux de trésorerie disponible

 

9M

9M

Variation

En millions d'euros

T3

T3

Variation

2018

2017

2018

2017

(198)

(208)

10

Capacité d'autofinancement (A)

(54)

(48)

-6

(309)

(103)

-206

Variation du besoin en fonds de roulement
lié à l'activité (B)

(73)

1

-74

+ baisse (hausse)

 

 

 

(64)

(86)

22

Investissements industriels bruts (C)

(26)

(25)

-1

(571)

(397)

-174

Cash flow disponible
(A)+(B)+(C)

(153)

(72)

-81


 

Définitions des données financières à caractère non strictement comptable

 

Investissements industriels bruts : Les investissements industriels bruts se définissent comme la somme des décaissements liés aux acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles et ceux liés aux acquisitions d'actifs biologiques.

 

Cash-flow disponible (Free cash-flow, FCF) : Le cash-flow disponible se définit comme la capacité d'autofinancement après prise en compte des investissements industriels bruts et de la variation du besoin en fonds de roulement lié à l'activité.

 

Marge industrielle : La marge industrielle se définit comme la différence entre le chiffre d'affaires et les coûts industriels des produits vendus (c'est-à-dire après imputation des coûts industriels variables et des coûts industriels fixes), hors amortissements.

 

Dette nette consolidée : La dette nette consolidée se définit comme les emprunts et dettes financières non courants + emprunts et concours bancaires courants - Trésorerie et équivalents de trésorerie.

 

Covenant bancaire: Tel que défini dans les contrats bancaires, le ratio « covenant bancaire » est le rapport entre la dette nette consolidée du Groupe (y compris le prêt d'actionnaire au Brésil) sur les capitaux propres du Groupe retraités des gains et pertes sur produits dérivés et des écarts d'évaluation (gains et pertes sur les filiales consolidées en devises).

 

Données à taux de change constants : Les données présentées « à taux de change constants » sont calculées en neutralisant l'effet de conversion en euro du chiffre d'affaires des sociétés du Groupe dont la devise fonctionnelle n'est pas l'euro. L'effet de change de conversion est neutralisé par l'application des taux de change de l'année N-1 au chiffre d'affaires de l'année N de ces sociétés.

 



[1] Pour mémoire, le ratio « dette nette consolidée du Groupe sur les capitaux propres du Groupe », tel que défini dans les contrats bancaires et testé annuellement le 31 décembre, est retraité des gains et pertes sur produits dérivés et des écarts d'évaluation (gains et pertes sur les filiales consolidées en devises).

 



Copyright GlobeNewswire

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :
http://hugin.info/143606/R/2225907/873315.pdf

Information réglementaire
Ce communiqué de presse est diffusé par West Corporation. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.



 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2018

Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel Brie Picardie Société coopérative à…

Publié le 10/12/2018

Magasin laboratoire...

Publié le 10/12/2018

Communiqué de Presse             Paris, le 10 décembre 2018   Tableau de déclaration mensuelle des opérations réalisées en novembre 2018 Date de début…

Publié le 10/12/2018

10 DECEMBRE 2018 NOMBRE D'ACTIONS ET DE DROITS DE VOTE COMPOSANT LE CAPITAL INFORMATION MENSUELLE 30 NOVEMBRE 2018     La société Officiis Properties…

Publié le 10/12/2018

Lundi 10 décembre 2018AIR FRANCE-KLM Le groupe aérien publiera (avant Bourse) le trafic du mois de novembre. Mardi 11 décembre 2018Aucune publication n'est attendue.Mercredi 12 décembre…