5 107.41 PTS
+0.39 %
5 106.00
+0.41 %
SBF 120 PTS
4 084.48
+0.39 %
DAX PTS
12 144.01
+0.65 %
Dowjones PTS
21 703.75
+0.13 %
5 786.54
-0.08 %
Nikkei PTS
19 383.84
-0.05 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

VALLOUREC : Résultats du deuxième trimestre et du premier semestre 2017

| GlobeNewswire | 186 | Aucun vote sur cette news
VALLOUREC : Résultats du deuxième trimestre et du premier semestre 2017
Credits Nataliya hora  ShutterStock.com

 

 

 

 

 

 

 

Communiqué de presse

 

 

 

 

 

Résultats du deuxième trimestre et du premier semestre 2017

 

Résultats du S1 2017 en hausse, cible de RBE 2017 revue à la hausse

  • RBE du T2 2017 positif à +3 millions d'euros
  • RBE du S1 2017 à -18 millions d'euros, en hausse de 86 millions d'euros par rapport au S1 2016
  • Cible de RBE 2017 revue à la hausse avec une amélioration entre +125 millions d'euros à +175 millions d'euros par rapport à 2016

 

 

 

Chiffres clés

S1

S1

% de

Données en millions d'euros

T2

T2

% de

2017

2016

variation

 

2017

2016

variation

1 013

572 

77,1 %

Production expédiée
(milliers de tonnes)

538

321 

67,6 %

1 716

1 434

19,7 %

Chiffre d'affaires

933

763

22,3 %

(18)

(104)

+86 mEUR

Résultat brut d'exploitation

3

(32)

+35 mEUR

-1,0 %

-7,3 %

+6,3 pts

(en % du CA)

0,3 %

-4,2 %

+4,5 pts

(254)

(415)

+161 mEUR

Résultat net, part du Groupe

(128)

(131)

+3 mEUR

(325)

(317)

-8 mEUR

Cash-flow disponible(1)

(105)

(78)

-27 mEUR

30 juin

31 déc

Variation

Données en millions d'euros

30 juin

31 mars

Variation

2017

2016

au S1

 

2017

2017

au T2

1 613

1 287

+326mEUR

Dette nette

1 613

1 533

+80 mEUR

  1. Le cash-flow disponible (Free cash flow, FCF), mesure à caractère non strictement comptable, se définit comme la capacité d'autofinancement après prise en compte des investissements industriels bruts et de la variation du besoin en fonds de roulement lié à l'activité.

na : non applicable

 

Boulogne-Billancourt (France), le 26 juillet 2017 - Vallourec, leader mondial des solutions tubulaires premium, annonce aujourd'hui ses résultats du deuxième trimestre et du premier semestre 2017. Le 25 juillet 2017, les comptes consolidés ont été présentés par le Directoire au Conseil de Surveillance.

 

Commentant ces résultats, Philippe Crouzet, Président du Directoire, a déclaré :

 

« Les résultats financiers de Vallourec au premier semestre reflètent l'amélioration de la performance du Groupe en séquentiel et par rapport au S1 2016, avec un résultat brut d'exploitation meilleur qu'anticipé initialement. Aux Etats-Unis, la demande en produits Pétrole et gaz est restée forte grâce à la croissance du nombre d'appareils de forage en activité. Cette tendance nous a permis de commencer à augmenter nos prix. Nous constatons aujourd'hui une tendance à la stabilisation du nombre d'appareils de forage en activité. Au Brésil, nous avons profité d'un bon niveau de livraisons pour l'offshore en début d'année et, comme anticipé, des bénéfices de notre Plan de Transformation. Dans le reste du monde, le nombre d'appel d'offres émanant des compagnies pétrolières nationales reste stable tandis que l'activité des compagnies pétrolières internationales montre les signes d'un rebond à venir dans un environnement toujours compétitif.

Nous restons pleinement mobilisés sur notre Plan de Transformation qui a permis de délivrer notre objectif d'économies de coûts. Nous avons également déployé notre nouvelle organisation dans le but de renforcer la proximité du Groupe avec ses clients dans chacune des régions, d'optimiser l'utilisation globale de ses ressources et de stimuler son développement.

Dans ce contexte, Vallourec a revu à la hausse sa cible de résultat brut d'exploitation pour l'exercice 2017. Celui-ci devrait s'inscrire en amélioration, dans une fourchette comprise entre +125 millions d'euros et +175 millions d'euros par rapport à celui de l'exercice 2016.»

 

 

 

I - CHIFFRE D'AFFAIRES CONSOLIDÉ PAR MARCHÉ

S1

S1

% de

Données en millions d'euros

T2

T2

% de

2017

2016

variation

 

2017

2016

variation

1 178

931

26,5 %

Pétrole et gaz, Pétrochimie

645

463

39,3 %

189

227

-16,7 %

Énergie électrique

105

142

-26,1 %

349

276

26,4 %

Industrie & autres

183

158

15,8 %

1 716

1 434

19,7 %

Total

933

763

22,3 %

 

 

Au premier semestre 2017, le chiffre d'affaires consolidé s'est établi à 1 716 millions d'euros, en augmentation de 19,7 % par rapport au premier semestre 2016. A périmètre et taux de change constants, le chiffre d'affaires s'est inscrit en hausse de 2,4 %, résultant d'un effet volume positif (+26,2 %), principalement lié au rebond des volumes aux Etats-Unis, en partie compensé par un effet prix/mix négatif (-23,8 %) s'expliquant par :

  • un changement de mix pour les livraisons du S1 2017 par rapport à un S1 2016 favorable,
  • une détérioration des prix en 2016 sur le marché Pétrole et gaz pesant sur le chiffre d'affaires 2017,
  • un changement de mix géographique avec une augmentation des volumes nord-américains vendus à un prix moyen inférieur à la moyenne du Groupe.

Les changements de périmètre (intégration de Tianda, intégration globale de VSB et cession de VHET) ont eu un effet positif de +11,7 %[1], tandis que l'effet change s'est établi à +5,6 %.

Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre 2017 s'est inscrit en hausse de 22,3 % par rapport au deuxième trimestre 2016, à 933 millions d'euros. A périmètre et taux de change constants, le chiffre d'affaires s'est inscrit en hausse de 5,7 %, avec un effet volume positif (+18,3 %) en partie compensé par un effet prix/mix négatif (-12,6 %). Ceci s'explique notamment par l'augmentation des volumes Pétrole et gaz livrés aux Etats-Unis qui a plus que compensé la baisse des prix et des livraisons OCTG dans la région EAMEA. Le chiffre d'affaires Industrie et autres a augmenté grâce à un effet volume positif et un chiffre d'affaires de la mine en hausse.

 

Pétrole et gaz, Pétrochimie (68,7 % du chiffre d'affaires consolidé)

Le chiffre d'affaires Pétrole et gaz s'est établi à 1 069 millions d'euros au S1 2017, en hausse de +23,9 % par rapport au S1 2016. A périmètre et taux de change constants, le chiffre d'affaires Pétrole et gaz est en hausse de 2,4 %.

  • Aux États-Unis, le chiffre d'affaires a plus que doublé grâce à l'augmentation des volumes. Les ventes du T2 2017 ont également été plus élevées qu'au T1 2017 grâce à des volumes plus importants et, dans une moindre mesure, à des prix plus élevés. Les usines américaines du Groupe ont progressivement accru leur production au cours du semestre et sont désormais proches de leur pleine capacité. A cela, s'ajoutent les premières importations venant des autres usines du Groupe, notamment brésiliennes. 
     
  • Dans la zone EAMEA, les volumes OCTG ont progressé par rapport au S1 2016 en raison de l'intégration des livraisons de Tianda et de l'intégration globale des exportations de VSB. Toutefois, le chiffre d'affaires s'est inscrit en baisse principalement en raison de livraisons aux compagnies pétrolières nationales à des prix de vente des commandes en carnet plus bas que ceux du S1 2016.
     
  • Au Brésil, le chiffre d'affaires Pétrole et gaz s'est inscrit en hausse, bénéficiant notamment de livraisons OCTG plus élevées à Petrobras au T1 pour le forage de puits d'exploration dans le champ Libra.

 

Le chiffre d'affaires Pétrochimie s'est établi à 109 millions d'euros au S1 2017, en hausse de 60,3 % principalement en raison d'un effet périmètre positif. A périmètre et taux de change constants, le chiffre d'affaires de la Pétrochimie est en hausse de 16,2 %.

 

Énergie électrique (11,0 % du chiffre d'affaires consolidé)

Le chiffre d'affaires Énergie électrique s'est élevé à 189 millions d'euros au S1 2017, en retrait de 16,7 % par rapport au S1 2016, en prenant en compte l'impact de l'intégration de Tianda. Cette baisse s'explique par le déclin des livraisons pour les secteurs conventionnel et nucléaire en Asie, notamment au T2, ainsi que par la cession de VHET en 2016. A périmètre et taux de change constants, le chiffre d'affaires Energie électrique est en baisse de 16,3 % par rapport au S1 2016.

 

 

Industrie & autres (20,3 % du chiffre d'affaires consolidé)

Le chiffre d'affaires Industrie & autres s'est établi à 349 millions d'euros au S1 2017, en hausse de 26,4 % par rapport au S1 2016.

  • En Europe, il a augmenté principalement en raison de la croissance des volumes pour l'application Mécanique.
  • Au Brésil, le chiffre d'affaires Industrie et autres a augmenté principalement grâce à la hausse du prix du minerai de fer et à des volumes et des prix plus élevés pour les tubes dédiés aux véhicules lourds et aux machines agricoles. 

A périmètre et taux de change constants, le chiffre d'affaires Industrie et autres a augmenté de 13,8 % par rapport au S1 2016.

 

II - ANALYSE DES RÉSULTATS CONSOLIDÉS

Le résultat brut d'exploitation au deuxième trimestre 2017 s'est établi à +3 millions d'euros, en amélioration par rapport à -32 millions d'euros au T2 2016.

Cette amélioration résulte essentiellement des économies de coûts et des changements de périmètre générés par la mise en oeuvre du Plan de Transformation, d'une meilleure performance de nos régions Brésil et Amérique du Nord et d'un changement favorable de provisions qui ont plus que compensé un effet prix/mix négatif du carnet de commandes livré dans la région EAMEA.

Le résultat brut d'exploitation du T2 2017 est meilleur qu'anticipé, principalement grâce à une meilleure performance du Brésil et des Etats-Unis et à un changement favorable de provisions.

Au premier semestre 2017, le résultat brut d'exploitation s'est établi à -18 millions d'euros, en amélioration de 86 millions d'euros par rapport au S1 2016, avec :

  • Un chiffre d'affaires consolidé en augmentation de 19,7 % par rapport au S1 2016, à 1 716 millions d'euros principalement liée à un effet périmètre positif et un chiffre d'affaires OCTG en Amérique du Nord en hausse;
  • Une marge industrielle de 213 millions d'euros, en augmentation de 91 millions d'euros par rapport au S1 2016 reflétant (i) l'augmentation des ventes en particulier aux Etats-Unis et au Brésil qui a plus que compensé la baisse de la contribution de la région EAMEA et (ii) l'impact des économies et des changements de périmètre liés au Plan de Transformation, atténué par l'augmentation du coût des matières premières;
  • Des coûts administratifs, commerciaux et de recherche (SG&A) à 221 millions d'euros, en baisse de 1,8 % par rapport au S1 2016, les économies de coûts ayant été partiellement compensées par un effet de change et de périmètre négatifs.

 

Le résultat d'exploitation est une perte de 189 millions d'euros, à comparer à une perte de 418 millions d'euros au S1 2016, soit une amélioration de 229 millions d'euros, résultant essentiellement de l'augmentation du résultat brut d'exploitation et de l'absence de charges de restructuration et de dépréciation d'actifs au S1 2017. Au S1 2016, le résultat d'exploitation avait été affecté par des charges de restructuration de 83 millions d'euros et par 68 millions d'euros de dépréciation d'actifs essentiellement liées aux initiatives stratégiques annoncées le 1er février 2016.  

Le résultat financier est négatif à -101 millions d'euros, contre -68 millions d'euros au S1 2016, essentiellement en raison de la reconnaissance d'une perte de 13 millions d'euros liée à la variation de la juste valeur des titres NSSMC détenus par Vallourec depuis 2009, de charges d'intérêts plus élevées et de l'intégration globale de VSB.

L'impôt sur les bénéfices est un produit de 18 millions d'euros au S1 2017, à comparer à un produit de 46 millions d'euros au S1 2016, principalement en raison de la reconnaissance d'impôts différés actifs.

La part des participations ne donnant pas le contrôle s'élève à 21 millions d'euros au S1 2017, contre 27 millions d'euros au S1 2016.

Le résultat net, part du Groupe est une perte de 254 millions d'euros au S1 2017, contre une perte de 415 millions d'euros au S1 2016.

 

III - FLUX DE TRÉSORERIE & SITUATION FINANCIÈRE

Vallourec a généré un flux de trésorerie disponible négatif de -325 millions d'euros au S1 2017, contre un flux de trésorerie disponible négatif de -317 millions d'euros au S1 2016. Cette évolution est principalement due aux éléments suivants :

  • Des flux nets de trésorerie générés par l'activité négatifs de -160 millions d'euros, contre -203 millions d'euros au S1 2016. La meilleure performance du résultat brut d'exploitation a été en partie compensée par des charges d'intérêts payées plus élevées sur la période et une évolution défavorable des provisions non cash ;
  • L'évolution du besoin en fonds de roulement s'est établi à -104 millions d'euros contre -41 millions d'euros  au S1 2016. Cette augmentation qui a eu lieu au T1 2017 avant une stabilisation au T2 s'explique principalement par la reprise de l'activité aux Etats-Unis. Elle a été en partie compensée par des gains d'efficacité opérationnels dans la gestion du besoin en fonds de roulement.
  • Des investissements industriels bruts de -61 millions d'euros, contre -73 millions d'euros au S1 2016.

 

En conséquence, au 30 juin 2017, l'endettement net du Groupe a augmenté de 326 millions d'euros par rapport au 31 décembre 2016 pour atteindre 1 613 millions d'euros. La consommation de trésorerie a été gérée efficacement au T2 (la dette nette a augmenté de 80 millions d'euros au T2 2017).  

Vallourec disposait au 30 juin 2017 de 867 millions d'euros de trésorerie. 

 

Vallourec disposait à la même date de 2,3 milliards d'euros de lignes de crédit moyen et long terme confirmées, (y compris 0,2 milliard d'euros de lignes de crédit arrivant à échéance en juillet 2017), dont 0,7 milliard d'euros a été tiré.

 

Au 30 juin 2017, la dette court terme s'élevait à 1 419 millions d'euros, y compris 0,7 milliard d'euros de lignes de crédit moyen et long terme tiré.

 

Pour rappel, par avenants en date du 17 mars 2017, le ratio de dettes financières nettes consolidées sur fonds propres consolidés à respecter par le Groupe pour l'ensemble de ses lignes de crédit moyen et long terme a été porté de 75 % à 100 % pour les exercices 2018, 2019 et 2020.

 

 

IV -  PLAN DE TRANSFORMATION

 

Le 26 janvier 2017, Vallourec a finalisé la cession d'une participation de 60 % dans l'aciérie de Saint-Saulve à Asco Industries. Vallourec conserve les 40 % restants.

 

La nouvelle organisation structurée autour de quatre régions : Amérique du Nord, Amérique du Sud, Europe/Afrique (EA) et Moyen-Orient/Asie (MEA) et de deux départements centraux (Développement et Innovation et Technologie et Industrie) est en place. Cette nouvelle organisation vise à renforcer la proximité du Groupe avec ses clients dans chacune des régions, à permettre d'optimiser l'utilisation globale de ses ressources et à stimuler son développement.

 

Vallourec poursuit le déploiement de son Plan de Transformation, et en particulier de sa nouvelle empreinte industrielle rationalisée, ainsi que son programme rigoureux de réductions structurelles de coûts.

 

Au premier semestre 2017, le Plan de Transformation a permis de générer 78 millions d'euros de réductions de coûts brutes.

 

 

V - TENDANCES DE MARCHÉ & PERSPECTIVES 

 

Au second semestre 2017, le chiffre d'affaires et les résultats en Amérique du Nord devraient être en amélioration par rapport au premier semestre, grâce à une augmentation des livraisons depuis les usines américaines qui seront revenues à leur pleine capacité, et aux augmentations de prix qui prendront effet dès le T3.

 

Au Brésil, cependant, les résultats devraient être affectés notamment par des livraisons en baisse pour l'offshore, en raison de l'anticipation des livraisons au cours du S1 2017, et par la baisse des prix du minerai de fer.

 

Dans la région EAMEA, le marché Pétrole et gaz commence à montrer les signes d'un redémarrage à venir des appels d'offre de la part des compagnies pétrolières internationales. Ceux-ci ne devraient pas avoir d'impact sur le second semestre.

 

Vallourec n'anticipe pas de changement significatif dans ses autres activités, dont l'environnement de marché restera très compétitif.  

 

Les initiatives du Plan de Transformation devraient générer des économies de coûts significatives, en ligne avec les objectifs du Groupe.

 

Bien qu'il opère dans un environnement volatil et incertain, aux conditions actuelles de marché, Vallourec revoit à la hausse sa cible de résultat brut d'exploitation 2017 et vise désormais une amélioration comprise entre +125 millions d'euros et +175 millions d'euros par rapport à l'exercice 2016[2].

 

 

Présentation des résultats du deuxième trimestre et du premier semestre 2017

Conférence téléphonique en anglais et audio webcast à 18h30 (heure de Paris).

 +44(0)20 3427 1901 (depuis le Royaume-Uni), 

+33(0)1 76 77 22 25 (depuis la France),

+1 646 254 3364 (depuis les États-Unis),

+44(0)20 3427 1901 (depuis tout autre pays)

Code d'accès à la conférence : 8686175

 

  • L'audio webcast sera disponible sur le site web à l'adresse suivante :

http://www.vallourec.com/FR/GROUP/FINANCE

 

 

 

Calendrier

  

9 novembre 2017

Publication des résultats du troisième trimestre et des neuf premiers mois de l'exercice 2017

 

 

 

À propos de Vallourec

Leader mondial sur ses marchés, Vallourec fournit des solutions tubulaires de référence pour les secteurs de l'énergie et pour d'autres applications parmi les plus exigeantes : des puits de pétrole et de gaz en conditions extrêmes aux centrales électriques de dernière génération, en passant par des projets architecturaux audacieux et des équipements mécaniques ultra-performants. Fidèle à son esprit pionnier et fort d'une R&D de pointe, Vallourec ne cesse de repousser les frontières technologiques. Implanté dans une vingtaine de pays, au plus près de ses clients, le Groupe rassemble près de 19 000 collaborateurs passionnés et engagés qui offrent bien plus que des tubes : ils proposent des solutions toujours plus innovantes, fiables et compétitives, pour rendre possibles tous les projets.

Coté sur Euronext à Paris (code ISIN : FR0000120354, Ticker VK) éligible au Service de Règlement Différé (SRD), Vallourec fait partie des indices SBF 120 et Next 150.

Aux États-Unis, Vallourec a mis en place un programme sponsorisé d'American Depositary Receipt (ADR) de niveau 1 (ISIN code : US92023R2094, Ticker : VLOWY). La parité entre l'ADR et l'action ordinaire Vallourec est de 5 pour 1.

 

www.vallourec.com

Suivez-nous sur Twitter @Vallourec

 

 

 

Pour plus d'informations, veuillez contacter :

 

Relations investisseurs

 

Relations presse

Alexandra Fichelson

 

Héloïse Rothenbühler

Guilherme Camara

 

Tél : +33 (0)1 41 03 77 50 / +33 (0)6 45 45 19 67

Tél : +33 (0)1 49 09 39 76

 

heloise.rothenbuhler@vallourec.com

Investor.relations@vallourec.com

 

 

 

 

 

Relations actionnaires individuels

 

 

N° Vert : 0 800 505 110

 

 

actionnaires@vallourec.com

 

 

 

 

 

 

 

 

Réflexions et informations prospectives

Ce communiqué de presse contient des réflexions et des informations prospectives. De par leur nature, ces réflexions et informations comprennent des projections financières et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs et des attentes concernant des opérations, des produits et services ou les performances futures. Bien que la Direction de Vallourec estime que ces réflexions et informations prospectives sont raisonnables, Vallourec ne peut garantir leur exactitude ou leur exhaustivité. Ces réflexions et informations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes qui sont difficiles à prévoir et généralement en dehors du contrôle de Vallourec, qui peuvent impliquer que les résultats et événements effectivement réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés, induits ou prévus dans les réflexions et les informations prospectives. Ces risques comprennent ceux qui sont développés ou identifiés dans les documents publics déposés par Vallourec auprès de l'AMF, y compris ceux énumérés dans la section «Facteurs de Risques » du Document de référence déposé auprès de l'AMF le 21 Mars 2017 (N° D.17-0191).


 

 

Annexes

 

Pièces jointes à ce communiqué :

  • Production expédiée
  • Taux de change
  • Chiffre d'affaires par zone géographique
  • Chiffre d'affaires par marché
  • Tableau des flux de trésorerie
  • Flux de trésorerie disponible
  • Compte de résultat consolidé résumé
  • Bilan consolidé résumé

 

 

 

Production expédiée

 

En milliers de tonnes

2017

2016

% de

 

variation

 

 

 

 

T1

475 

251

89,2 %

T2

538

321

67,6 %

T3

 

333

 

T4

 

376

 

 

 

 

 

Total

1 013

1 281

 

 

 

Taux de change

 

Taux de change moyen

S1 2017

S1 2016

EUR / USD

1,08

1,12

EUR / BRL

3,44

4,13

USD / BRL

3,18

3,70

 

 

 

Chiffre d'affaires par zone géographique

 

En millions d'euros

S1

En %

S1

En %

% de

 

2017

du CA

2016

du CA

variation

 

 

 

 

 

 

Europe

280

16,3 %

307

21,4 %

-8,8 %

Amérique du Nord

414

24,1 %

238

16,6 %

73,9 %

Amérique du Sud

315

18,4 %

217

15,1 %

45,2 %

Asie et Moyen-Orient

558

32,5 %

404

28,2 %

38,1 %

Reste du Monde

149

8,7 %

268

18,7 %

-44,4 %

 

 

 

 

 

 

Total

1 716

100,0 %

1 434

100,0%

19,7 %

 

 

 

Chiffre d'affaires par marché

 

S1

En %

S1

En %

% de

En millions d'euros

T2

En %

T2

En %

% de

2017

du CA

2016

du CA

variation

 

2017

du CA

2016

du CA

variation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 1 069 

62,3 %

863

60,2 %

23,9 %

Pétrole et gaz

  584 

62,6 %

425

55,7 %

37,4 %

  109 

6,4 %

68

4,7 %

60,3 %

Pétrochimie

  61 

6,5 %

38

5,0 %

60,5 %

 1 178 

68,7 %

931

64,9 %

26,5 %

Pétrole et gaz, Pétrochimie

  645 

69,1 %

463

60,7 %

39,3 %

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  189 

11,0 %

227

15,8 %

-16,7 %

Énergie électrique

  105 

11,3 %

142

18,6 %

-26,1 %

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  155 

9,0 %

133

9,3 %

16,5 %

Mécanique

  83 

8,9 %

75

9,8 %

10,7 %

  70 

4,1 %

49

3,4 %

42,9 %

Automobile

  37 

4,0 %

26

3,4 %

42,3 %

  124 

7,2 %

94

6,6 %

31,9 %

Construction & autres

  63 

6,7 %

57

7,5 %

10,5 %

  349 

20,3 %

276

19,3 %

26,4 %

Industrie & autres

  183 

19,6 %

158

20,7 %

15,8 %

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 1 716 

100,0 %

1 434

100,0 %

19,7 %

Total

  933 

100,0 %

763

100,0 %

22,3 %

 

 

 

Tableau des flux de trésorerie

 

S1

S1

En millions d'euros

T2

T2

T1

2017

2016

 

2017

2016

2017

(160)

(203)

Capacité d'autofinancement

(78)

(68)

(82)

(104) 

(41)

 

Variation du BFR lié à l'activité

-

 

20

(104)

+ baisse, (hausse)

(264)

(244)

Flux nets de trésorerie générés
par l'activité

(78)

(48)

(186)

(61)

(73)

Investissements industriels bruts

(27)

(30)

(34)

-   

  - 

Investissements financiers

  - 

  - 

-

  - 

959

Augmentation de capital

-   

959

-

-   

(1)

Dividendes versés

  -   

(1)

-

(1)

(66)

Cessions d'actifs et autres éléments

25

(35)

(26)

 

(326)

 

575

Variation de l'endettement net

 

(80) 

845

 (246)

+ baisse, (hausse)

1 613

944

Endettement net (fin de période)

1 613

944

1 533

 

 

 

Flux de trésorerie disponible

 

S1

S1

Variation

(en mEUR)

En millions d'euros

T2

T2

Variation

(en mEUR)

2017

2016

 

2017

2016

(160)

(203)

43

Capacité d'autofinancement (CAF) (A)

(78)

(68)

(10)

(104)

(41)

(63)

Variation du BFR lié à l'activité (B)

-

20

(20)

+ baisse, (hausse)

(61)

(73)

12

Investissements industriels bruts (C)

(27)

(30)

3

(325)

(317)

(8)

Cash-flow disponible (A)+(B)+(C)

(105)

(78)

(27)


 

Compte de résultat consolidé résumé

 

S1

S1

% de

Données en millions d'euros

T2

T2

% de

2017

2016

variation

 

2017

2016

variation

1 716

1 434

19,7 %

Chiffre d'affaires

933

763

22,3 %

(1 503)

(1 312)

14,6 %

Coûts industriels des produits vendus(1)

(821)

(691)

18,8 %

213

122

74,6 %

Marge industrielle

112

72

55,6 %

12,4 %

8,5 %

+3,9 pts

(en % du CA)

12,0 %

9,4%

+2,6 pts

(221)

(225)

-1,8 %

Coûts administratifs, commerciaux et de recherche(1)

(108)

(109)

-0,9 %

(10)

(1)

na

Autres

(1)

5

na

(18)

(104)

+86 mEUR

RESULTAT BRUT D'EXPLOITATION

3

(32)

+35 mEUR

-1,0 %

-7,3%

+6,3 pts

RBE / Chiffre d'affaires (en %)

0,3 %

-4,2%

+4,5 pts

 

 

 

 

 

 

 

(151)

(141)

7,1 %

Amortissements industriels

(72)

(71)

1,4 %

(23)

(22)

na

Amortissements et autres dépréciations

(12)

(11)

na

-

(68)

na

Dépréciation d'actifs

-

(5)

na

3

(83)

na

Cession d'actifs, restructuration et autres

3

(9)

na

(189)

(418)

+229 mEUR

RESULTAT D'EXPLOITATION

(78)

(128)

+50 mEUR

(101)

(68)

48,5 %

Résultat financier

(58)

(34)

70,6 %

(290)

(486)

+196 mEUR

RESULTAT AVANT IMPOTS

(136)

(162)

+26 mEUR

18

46

na

Impôts sur les bénéfices

(1)

18

na

(3)

(2)

na

Quote-part dans les résultats nets des entreprises associées

(1)

-

na

(275)

(442)

+167 mEUR

RESULTAT NET DE L'ENSEMBLE CONSOLIDE

(138)

(144)

+6 mEUR

21

27

na

Participations ne donnant pas le contrôle

10

13

na

(254)

(415)

+161 mEUR

RESULTAT NET, PART DU GROUPE

(128)

(131)

+3 mEUR

(0,6) 

(2,4)

na

RESULTAT PAR ACTION

(en EUR)

(0,3) 

(0,3)

na

  1. Avant amortissements

na : non applicable

 


Bilan consolidé résumé

En millions d'euros

 

 

 

 

 

Actif

30 juin

31 déc.

Passif

30 juin

31 déc.

2017

2016

2017

2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Capitaux propres, part du Groupe

2 817

3 284

Immobilisations incorporelles nettes

105

125

Intérêts attribuables aux participations ne donnant pas le contrôle

433

494

Écarts d'acquisition

359

383

Total des capitaux propres

3 250

3 778

Immobilisations corporelles nettes

3 277

3 618

Prêt actionnaire 

79

84

Actifs biologiques

79

88

Emprunts et dettes financières

1 061

1 121

Entreprises associées

123

125

Engagements envers le personnel

225

227

Autres actifs non courants

296

348

Impôts différés passifs

57

80

Impôts différés actifs

198

190

Autres provisions et passifs

116

121

Total actifs non courants

4 437

4 877

Total passifs non courants

1 459

1 549

 

 

 

 

 

 

Stocks et en-cours

1 162

1 035

Provisions

192

280

Clients et comptes rattachés

593

546

Emprunts et concours bancaires courants

1 419

1 453

Instruments dérivés - actifs

39

58

Fournisseurs

590

530

Autres actifs courants

247

283

Instruments dérivés - passif

12

105

Trésorerie et équivalents de trésorerie

867

1 287

Autres passifs courants

344

310

Total actifs courants

2 908

3 209

Total passifs courants

2 557

2 678

Actifs destinés à être cédés

  - 

46

Passifs destinés à être cédés

  - 

43

TOTAL ACTIF

7 345

8 132

TOTAL PASSIF

7 345

8 132

 

 

 

 

 

 

Endettement net

1 613

1 287

Résultat net, part du Groupe

 (254)

(758)

 

 



[1] Pourcentage tenant compte d'une prise d'effet au 1er janvier 2016 des variations de périmètre intervenues en 2016.

[2] Le 26 avril 2017, Vallourec visait un RBE en amélioration dans la fourchette haute de 50 millions à 100 millions d'euros par rapport à 2016. Pour rappel, le RBE de 2016 s'est établi à -219 millions d'euros.

 



Copyright GlobeNewswire

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :
http://hugin.info/143606/R/2123248/809751.pdf

Information réglementaire
Ce communiqué de presse est diffusé par Nasdaq Corporate Solutions. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.



 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 03/08/2017

Montrouge, le 3 août 2017 Résultats du deuxième trimestre et du premier semestre 2017 T2-17 : nouveau trimestre de forte hausse du…

Publié le 03/08/2017

Il sagit dune correction du communiqué 07:15 03.08.2017 CEST. Explication de la modification - Page 5: Aux Etats-Unis, le marché de la papeterie était en légère baisse…

Publié le 03/08/2017

Groupe BIC - Communiqué de presse Clichy - 3 août 2017         Résultats du deuxième trimestre et du premier semestre 2017 [1]   Bonne performance au deuxième…

Publié le 02/08/2017

Paris, 2 août 2017 T2-17 : DES RESULTATS SOLIDES Produit net bancaire des métiers stable (6 392 M EUR, -0,5% /T2-16), la forte croissance des activités de Banque de…

Publié le 01/08/2017

Paris, le 1er août 2017 RÉSULTATS[1] DU DEUXIÈME TRIMESTRE ET DU PREMIER SEMESTRE 2017 DU GROUPE BPCE   Dynamique commerciale soutenue de l'ensemble des métiers Un…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/08/2017

Le bureau d'études préfère Subsea 7...

Publié le 22/08/2017

Ford a signé un protocole d'accord avec le constructeur chinois de voitures électriques Anhui Zotye Automobile, aux termes duquel les deux groupes vont étudier la possibilité de créer une…

Publié le 22/08/2017

Atos renforce son alliance avec Dell EMC à travers un accord mondial de distribution qui verra Dell EMC commercialiser les serveurs haut de gamme...

Publié le 22/08/2017

Moteurs de croissance identifiés

CONTENUS SPONSORISÉS