5 319.17 PTS
-0.32 %
5 307.50
-0.41 %
SBF 120 PTS
4 234.88
-0.39 %
DAX PTS
12 993.73
-0.41 %
Dowjones PTS
23 358.24
-0.43 %
6 314.51
-0.39 %
Nikkei PTS
22 396.80
+0.20 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Tarkett : Résultats du troisième trimestre 2017 : Solide croissance organique de 6,1 % - EBITDA ajusté pénalisé par l'évolution défavorable des matières premières et des taux de change

| GlobeNewswire | 97 | Aucun vote sur cette news
Tarkett : Résultats du troisième trimestre 2017 : Solide croissance organique de 6,1 % - EBITDA ajusté pénalisé par l'évolution défavorable des matières premières et des taux de change
Credits  ShutterStock.com

Résultats du troisième trimestre 2017 :
Solide croissance organique de 6,1 %
EBITDA ajusté pénalisé par
l'évolution défavorable des matières premières
et des taux de change

 

 

                           Paris, le 24 octobre 2017

 

Points clés

                                                                                   

  • Chiffre d'affaires de 824 MEUR, en hausse de +3,7 % vs. T3 2016, dont +6,1 % de croissance organique (1)
  • Très forte croissance organique pour les segments CEI, APAC & Amérique latine (+15,5 %)(1) et Sport (+13,6 %)(1)
  • EMEA reste bien orienté (+2,9 %)(1)
  • Retrait plus important que prévu en Amérique du Nord (-4,2 %)(1), principalement en raison de l'activité moquette commerciale
  • EBITDA ajusté(2) de 101 MEUR (vs. 119 MEUR au T3 2016) et marge d'EBITDA ajusté de 12,3 % (vs. 15,0 % au T3 2016), pénalisés par l'évolution défavorable des prix des matières premières et des taux de change

(1) Croissance organique : à périmètre et à taux de change constants (A noter : dans la CEI, les augmentations de prix destinées à compenser les fluctuations des devises ne sont pas incluses dans la croissance organique. Celle-ci reflète donc uniquement les effets volume et prix). Voir définition des indicateurs alternatifs de performance en fin de document.

(2) EBITDA ajusté : les ajustements comprennent les dépenses liées aux restructurations, aux acquisitions et certains autres éléments non récurrents. Voir définition des indicateurs alternatifs de performance en fin de document.

 

 

Le chiffre d'affaires à périmètre et taux de change constants s'inscrit en hausse de 6,1 % au troisième trimestre 2017. Le segment CEI, APAC & Amérique latine poursuit une belle dynamique (+15,5 %), portée par de solides tendances dans les trois régions. Le segment Sport a également réalisé une très bonne performance (+13,6 %), grâce aux gazons synthétiques et aux pistes d'athlétisme. Le segment EMEA est resté bien orienté avec une croissance de 2,9 % conforme au S1 2017, une fois ajustée de l'effet de calendrier négatif (environ -1,5 %). Seule l'Amérique du Nord n'a pas répondu aux attentes, accusant un repli des ventes (-4,2 %), dû à un ralentissement dans l'activité moquette commerciale.

 

Les ventes ont crû de 3,7 % vs. T3 2016 en données publiées. Les taux de change ont eu un impact négatif de 2,5 %, principalement imputable à la dépréciation du dollar US et de la livre sterling face à l'euro et à l'impact net des prix de vente et des taux de change dans la CEI (« lag effet »). L'acquisition des actifs d'AlternaScapes, spécialiste de la distribution et de l'installation de gazon synthétique à usage paysager situé en Floride, représente un effet périmètre mineur (+0,1 %).

 

L'EBITDA ajusté s'élève à 101 MEUR vs. 119 MEUR au T3 2016 et la marge d'EBITDA ajusté s'établit à 12,3 % vs. 15,0 % au T3 2016. Comme anticipé, la hausse des prix des matières premières a significativement pesé, à hauteur de -8 MEUR sur l'ensemble du Groupe. L'EBITDA ajusté a également pâti de la dépréciation du rouble sur la période, entraînant un effet net lié aux devises et aux prix de vente dans la CEI de -5 MEUR. De plus, d'autres devises ont eu un impact négatif de -4 MEUR, principalement dû à l'affaiblissement du dollar US et à l'effet toujours négatif de la livre sterling.

 

 

Commentant ces résultats, Glen Morrison, Président du Directoire, a déclaré :

 

« Les bonnes tendances de vente observées au premier semestre 2017 dans la plupart des segments se sont confirmées par une croissance solide au T3, en particulier, dans le segment CEI, APAC & Amérique latine. Les pays de la CEI continuent à se renforcer et les segments EMEA et Sport sont restés bien orientés. Concernant l'Amérique du Nord, l'évolution des revenus est restée inégale, en particulier les activités de moquette commerciale. Les prix des matières premières se stabilisent au troisième trimestre, l'évolution défavorable devrait donc progressivement se réduire. »


Chiffre d'affaires

 

En millions d'euros

T3 2017

T3 2016

 Variation en %

Dont
croissance organique(1)

EMEA

227,2

222,9

+1,9 %

+2,9 %

Amérique du Nord

197,9

216,6

-8,6 %

-4,2 %

CEI, APAC & Amérique latine

178,0

157,7

+12,9 %

+15,5 %

Sport

220,4

197,2

+11,8 %

+13,6 %

Total Groupe

823,5

794,3

+3,7 %

+6,1 %

 

En millions d'euros

9M 2017

9M 2016

Variation en %

Dont
croissance organique(1)

EMEA

708,5

694,5

+2,0 %

+3,8 %

Amérique du Nord

610,6

627,7

-2,7 %

-2,5 %

CEI, APAC & Amérique latine

453,7

392,6

+15,6 %

+10,5 %

Sport

414,7

377,6

+9,8 %

+9,6 %

Total Groupe

2 187,5

2 092,4

+4,5 %

+4,2 %

 

 

EBITDA ajusté(2)

 

En millions d'euros

T3 2017

T3 2016

 Variation en %

EBITDA ajusté

 % du chiffre d'affaires

101,1

12,3 %

119,2

15,0 %

-15,2 %

-270 pb

 

En millions d'euros

9M 2017

9M 2016

 Variation en %

EBITDA ajusté

 % du chiffre d'affaires

261,4

11,9 %

270,6

12,9 %

-3,4 %

-100 pb

 

(1) Croissance organique : à périmètre et à taux de change constants (A noter : dans la CEI, les augmentations de prix destinées à compenser les fluctuations des devises ne sont pas incluses dans la croissance organique. Celle-ci reflète donc uniquement les effets volume et prix). Voir définition des indicateurs alternatifs de performance en fin de document.

(2) EBITDA ajusté : les ajustements comprennent les dépenses liées aux restructurations, aux acquisitions et certains autres éléments non récurrents. Voir définition des indicateurs alternatifs de performance en fin de document.

 

 


Commentaires par segment

 

Europe, Moyen-Orient, Afrique (EMEA)

 

Le chiffre d'affaires à périmètre et taux de change constants ressort en hausse de 2,9 % au troisième trimestre 2017, malgré un effet de calendrier négatif (estimé à -1,5 %). L'Allemagne et la Pologne ont fortement progressé sur le trimestre. Le Royaume-Uni a connu une croissance meilleure que prévu. En France, la dynamique positive, amorcée au premier semestre 2017, s'est confirmée au troisième trimestre. L'Espagne a continué d'afficher une belle croissance, même si les évolutions récentes en Catalogne créent de l'incertitude pour le reste de l'année. Après plusieurs trimestres de croissance dynamique, les ventes des pays nordiques sont restées stables. Le Moyen-Orient est en retrait, en ligne avec le premier semestre 2017.

 

Les hausses de prix que nous mettons en place actuellement devraient porter leurs fruits à plein en 2018.


Les ventes ont progressé de 1,9 % en données publiées, pénalisées par l'évolution défavorable des taux de change (principalement la livre sterling).

 

 

Amérique du Nord

 

En Amérique du Nord, les ventes du troisième trimestre 2017 ont reculé de -4,2 % par rapport au troisième trimestre 2016 à périmètre et à taux de change constants.

 

Les revêtements de sols résilients et les accessoires ont bien performé au troisième trimestre 2017, grâce aux efforts réalisés sur les deux dernières années en termes de niveau de service, de produits et de performance opérationnelle.

 

Les indications de marché font état d'une activité peu soutenue de la moquette commerciale. Nos ventes ont été plus faibles que prévu et en retrait sur le trimestre. Cette performance a cependant présenté de fortes disparités d'une région à l'autre. Nous mettons en place des mesures destinées à remédier à ces problèmes spécifiques et à améliorer notre positionnement concurrentiel. Nous avons par ailleurs, au cours des deux dernières années, investi dans le développement produits et lancé une large gamme avec de nombreuses nouveautés constituant une solide base de croissance pour l'avenir. Nous bénéficions de retours très positifs concernant nos nouveaux designs.

 

Les hausses de prix qui ont été introduites commencent à porter leurs fruits. Nous anticipons leur pleine contribution en 2018.

 

Les ventes ont reculé de 8,6 % en données publiées suite à la dépréciation du dollar US face à l'euro sur le trimestre.

 

 

CEI, APAC & Amérique latine

 

La croissance organique s'élève à 15,5 % au troisième trimestre 2017 (hors variations des prix de vente dans la CEI). Dans les pays de la CEI, nous avons pleinement bénéficié de la reprise grâce à notre position solide. La forte croissance enregistrée a été portée par une nouvelle progression des volumes ainsi que par la poursuite de l'amélioration du mix produit.

Dans la zone Asie-Pacifique, la croissance des ventes s'est poursuivie, soutenue par de belles tendances en Chine, en Asie du Sud-Est et en Australie. Grâce à une bonne dynamique des volumes dans la catégorie des dalles vinyle haut de gamme (LVT), l'Amérique latine a renoué avec la croissance malgré un environnement difficile au Brésil.

 

En données publiées, les ventes ont augmenté de 12,9 %, en raison de l'impact net des prix de vente et du rouble qui s'est déprécié sur la période.

 

En Russie, nous avons décidé au deuxième trimestre, avant la période de forte activité, de revoir les prix de vente à la baisse de 5 % à 15 % (par rapport au niveau des prix avant promotion en novembre 2016). Depuis, le rouble s'est progressivement déprécié entraînant un impact négatif sur l'EBITDA ajusté du segment (« lag effet ») de -5 MEUR. Compte tenu de la récente évolution des taux de change dans la CEI, nous sommes en train d'évaluer quel est le moment approprié pour passer une hausse de prix. 

 

 

Sport

 

Le segment Sport a dégagé une croissance organique dynamique de 13,6 % au troisième trimestre 2017, portée par les gazons synthétiques ainsi que les pistes d'athlétisme. Comme ce fut le cas au premier semestre 2017, la part des projets « clé-en-main » (comprenant la facturation des travaux de génie civil sous-traités) est restée élevée au troisième trimestre. De nouveaux projets prestigieux ont été achevés au troisième trimestre, comme le gazon hybride Lay & Play « poser et jouer » (PlayMaster®) du stade d'Amsterdam pour le FC Ajax, du stade San Mamés pour l'Athletic de Bilbao et du stade Matmut Atlantique pour les Girondins de Bordeaux. De plus, notre gazon hybride renforcé haut de gamme (GrassMaster®) est désormais installé sur les terrains d'entraînement des équipes de l'Olympique Lyonnais et de Manchester United. En Amérique du Nord, Tarkett a installé son produit très innovant, Beynon Rise-N-Run (piste d'athlétisme en dévers à système hydraulique) à l'Université du Michigan.

 

En données publiées, les ventes ont crû de 11,8 %, pénalisées par la dépréciation du dollar US face à l'euro.

 

 

Décision de l'Autorité de la concurrence française

 

La décision de l'Autorité de la concurrence française dans l'enquête menée à l'encontre de plusieurs fabricants de revêtements de sols résilients sur le marché français a été rendue publique le 19 octobre 2017. La sanction s'élève à 165 MEUR, soit un montant légèrement supérieur à la provision déjà comptabilisée par Tarkett au premier semestre. Tarkett analyse actuellement la décision. En tout état de cause, le Groupe comptabilisera une charge additionnelle de 15 millions d'euros au quatrième trimestre. Le règlement de l'intégralité du montant de l'amende interviendra en fin d'année 2017 ou au début de l'année 2018. Cet élément exceptionnel conduira Tarkett à reporter un résultat net négatif sur l'année 2017, mais ne remet pas en cause les objectifs financiers du plan stratégique 2020, ni la capacité du Groupe à respecter ses engagements financiers (« financial covenants »).

 

 

Perspectives

 

Sur le reste de l'année, nous anticipons une croissance modérée en EMEA et toujours de bonnes tendances en Sport. Après neuf mois de nette amélioration, la zone CEI devrait poursuivre sa progression, toutefois à un rythme plus modéré.

 

En Amérique du Nord, nous mettons actuellement en place des mesures pour remédier aux difficultés rencontrées et améliorer nos ventes afin de mieux nous positionner en 2018. Les fondamentaux restent tout de même bien orientés.

 

Nous confirmons que la hausse des prix des matières premières aura un impact de 30 MEUR à 35 MEUR sur l'EBITDA ajusté en année pleine. Les difficultés liées aux matières premières devraient se réduire en 2018.

 

Nous maintiendrons nos efforts sur les prix de vente en EMEA et en Amérique du Nord pour atténuer l'impact du coût des matières premières en 2018. Compte tenu de la récente évolution des taux de change dans la CEI, nous sommes en train d'évaluer quel est le moment approprié pour passer une hausse de prix.  

 

A ce stade, nous anticipons une baisse modérée de l'EBITDA ajusté du Groupe en 2017, par rapport à 2016.


Tarkett confirme les objectifs financiers du plan stratégique 2020 et, fort d'un bilan solide, continue d'analyser des opportunités de croissance externe, créatrices de valeur pour ses clients et ses actionnaires.

 

 

 

Changements au sein du Conseil de surveillance

 

Suite au Conseil de surveillance de Tarkett du 24 octobre 2017, les changements suivants ont été confirmés ou décidés :

 

  • M. Eric La Bonnardière a été nommé vice-président du Conseil en date du 26 juillet 2017, en remplacement de M. Jacques Garaïalde, qui reste membre indépendant du Conseil de surveillance. 
  • Mme Françoise Leroy est nommée Présidente du Comité des nominations et des rémunérations, jusqu'au terme de son mandat actuel de membre indépendante. Elle remplace M. Gérard Buffière, qui a remis sa démission en tant que membre indépendant du Conseil et Président du Comité des nominations et des rémunérations.
  • Mme Sabine Roux de Bézieux devient membre du Comité des nominations et des rémunérations. Par ailleurs, après examen du Comité des nominations et des rémunérations, le Conseil de surveillance a conclu que Mme Sabine Roux de Bézieux remplissait les conditions pour être considérée comme membre indépendante.

 

Didier Deconinck, Président du Conseil de surveillance de Tarkett, et l'ensemble de ses membres, remercient Gérard Buffière pour sa contribution aux travaux du Conseil et du Comité des nominations et des rémunérations et se réjouissent des nouveaux rôles au sein du Conseil d'Eric La Bonnardière, de Françoise Leroy et de Sabine Roux de Bézieux.

 

 

 

La conférence analystes aura lieu le mercredi 25 octobre 2017 à 11h00, heure de Paris et un service de webcast audio (en direct puis en différé, en anglais) sera également disponible sur le site www.tarkett.com.

 

 

 

Calendrier financier

  • 8 février 2018 : résultats financiers 2017 - communiqué de presse après bourse et présentation physique le lendemain matin
  • 24 avril 2018 : résultats du premier trimestre 2018 - communiqué de presse après bourse et conférence téléphonique le lendemain matin
  • 26 avril 2018 : Assemblée Générale Annuelle
  • 25 juillet 2018 : résultats financiers semestriels - communiqué de presse après bourse et présentation physique le lendemain matin
  • 23 octobre 2018 : résultats du troisième trimestre 2018 - communiqué de presse après bourse et conférence téléphonique le lendemain matin

 

 

 

À propos de Tarkett

Avec un chiffre d'affaires de plus de 2,7 milliards d'euros en 2016, Tarkett est un leader mondial des solutions innovantes de revêtements de sol et de surfaces sportives. Offrant une large gamme de solutions intégrant des sols vinyles, linoléum, caoutchouc, moquettes, parquets et stratifiés, gazons synthétiques et pistes d'athlétisme, le Groupe sert ses clients dans plus de 100 pays dans le monde. Avec 12 500 collaborateurs et 34 sites industriels, Tarkett vend 1,3 million de mètres carrés de revêtement de sol chaque jour, à destination des hôpitaux, des écoles, de l'habitat, des hôtels, des bureaux ou commerces et des terrains de sport. Engagé en faveur du développement durable, le Groupe a mis en place une stratégie d'éco-innovation et promeut l'économie circulaire. Tarkett est coté sur le marché réglementé d'Euronext (compartiment A, code ISIN FR0004188670, code mnémonique : TKTT) et figure dans les indices suivants : SBF 120, CAC Mid 60. www.tarkett.com  

 

Investor Relations contact

Tarkett - Alexandra Baubigeat Boucheron - alexandra.baubigeatboucheron@tarkett.com

 

Media Relations contacts

Tarkett - Véronique Bouchard Bienaymé - communication@tarkett.com

Brunswick - tarkett@brunswickgroup.com - Tél. : +33 (0) 1 53 96 83 83

 

 

 

Avertissement

Les informations contenues dans ce communiqué n'ont pas fait l'objet d'une vérification indépendante et aucun confort ou garantie, expresse ou implicite, n'est donné quant à la sincérité, l'exactitude, l'exhaustivité ou la véracité de l'information ou des opinions contenues dans ce document.

 

Ce communiqué peut contenir des estimations et/ou des informations prospectives. Elles ne constituent pas des prévisions relatives aux résultats de Tarkett ou à d'autres indicateurs de performance, mais plutôt des tendances ou des objectifs, selon le cas. Ces informations sont par nature sujettes à des risques et incertitudes, dont la plupart ne sont pas sous le contrôle de Tarkett, dont notamment les risques décrits dans le document de référence de Tarkett déposé le 21 mars 2017 et disponible sur le site internet (www.tarkett.com). Ces risques et incertitudes incluent ceux décrits ou identifiés dans le document de référence déposé à l'AMF à la section « Facteurs de Risques ». Ces informations ne constituent pas des garanties quant aux performances futures de Tarkett, qui peuvent différer de manière significative. Tarkett ne s'engage pas à publier de mise à jour de ces informations en vue de tenir compte d'événements ou de circonstances postérieurs à la date de publication du communiqué.

 

 


 

Annexes

 

Chiffre d'affaires par segment

 

En millions d'euros

T1 2017

T1 2016

Variation (en %)

Dont croissance organique(1)

EMEA

243,4

232,4

+4,7%

+7,0%

Amérique du Nord

190,3

187,2

+1,6%

-2,1%

CEI, APAC & Amérique latine

121,3

103,5

+17,2%

+2,0%

Sport

56,7

53,2

+6,6%

+3,6%

TOTAL

611,7

576,3

+6,1%

+2,8%

 

En millions d'euros

T2 2017

T2 2016

Variation (en %)

Dont croissance organique(1)

EMEA

237,9

239,3

-0,5%

+1,5%

Amérique du Nord

222,4

223,9

-0,7%

-1,3%

CEI, APAC & Amérique latine

154,4

131,4

+17,4%

+11,3%

Sport

137,6

127,3

+8,0%

+5,9%

TOTAL

752,3

721,8

+4,2%

+3,2%

 

En millions d'euros

S1 2017

S1 2016

Variation (en %)

Dont croissance organique(1)

EMEA

481,3

471,6

+2,1%

+4,2%

Amérique du Nord

412,7

411,1

+0,4%

-1,6%

CEI, APAC & Amérique latine

275,7

234,9

+17,4%

+7,2%

Sport

194,3

180,5

+7,6%

+5,3%

TOTAL

1 364,0

1 298,1

+5,1%

+3,0%

 

En millions d'euros

T3 2017

T3 2016

Variation (en %)

Dont croissance organique(1)

EMEA

227,2

222,9

+1,9%

+2,9%

Amérique du Nord

197,9

216,6

-8,6%

-4,2%

CEI, APAC & Amérique latine

178,0

157,7

+12,9%

+15,5%

Sport

220,4

197,2

+11,8%

+13,6%

TOTAL

823,5

794,3

+3,7%

+6,1%

 

En millions d'euros

9M 2017

9M 2016

Variation (en %)

Dont croissance organique(1)

EMEA

708,5

694,5

+2,0%

+3,8%

Amérique du Nord

610,6

627,7

-2,7%

-2,5%

CEI, APAC & Amérique latine

453,7

392,6

+15,6%

+10,5%

Sport

414,7

377,6

+9,8%

+9,6%

TOTAL

2 187,5

2 092,4

+4,5%

+4,2%

 

(1) Croissance organique : à périmètre et à taux de change constants (A noter : dans la CEI, les augmentations de prix destinées à compenser les fluctuations des devises ne sont pas incluses dans la croissance organique. Celle-ci reflète donc uniquement les effets volume et mix). Voir définition des indicateurs alternatifs de performance en fin de document.

 


 

EBITDA ajusté(1) Groupe par trimestre

 

En millions d'euros

2017

2016

Marge 2017

(% du CA)

Marge 2016

(% du CA)

T1

51,5

45,0

8,4%

7,8%

T2

108,8

106,5

14,5%

14,8%

T3

101,1

119,2

12,3%

15,0%

9M

261,4

270,6

11,9%

12,9%

 

 

EBITDA ajusté(1) semestriel par segment

 

En millions d'euros

S1 2017

S1 2016

Marge S1 2017
(en % du CA)

Marge S1 2016
(en % du CA)

EMEA

68,5

74,8

14,2%

15,9%

Amérique du Nord

51,7

59,3

12,5%

14,4%

CEI, APAC & Amérique latine

40,2

24,8

14,6%

10,6%

Sport

23,0

18,2

11,8%

10,1%

Frais centraux non alloués

(23,1)

(25,7)

-

-

TOTAL

160,3

151,4

11,8%

11,7%

 

 (1) EBITDA ajusté : les ajustements comprennent les dépenses liées aux restructurations, aux acquisitions et certains autres éléments non-récurrents. Voir définition des indicateurs alternatifs de performance en fin de document.


 

Définition des indicateurs alternatifs de performance

(non définis par les normes IFRS)

 

Le groupe Tarkett utilise les indicateurs financiers non définis par les normes IFRS suivants :

  • Croissance organique
  • EBITDA ajusté

 

Ces indicateurs sont calculés ainsi :

  • Croissance organique :
    • Cet indicateur mesure l'évolution du chiffre d'affaires net par rapport à la même période de l'année précédente, hors effet de change et hors variations de périmètre.
    • L'effet change est obtenu en appliquant les taux de change de l'année précédente aux ventes de l'année en cours et en calculant la différence avec les ventes de l'année en cours. Il comprend également l'effet des ajustements de prix dans les pays de la CEI destinés à compenser l'évolution des devises locales par rapport à l'euro.
    •  L'effet périmètre est constitué :
      • des ventes de l'année en cours réalisées par les entités non présentes dans le périmètre de consolidation sur la même période de l'année précédente, et ce jusqu'à leur date anniversaire d'intégration ;
      • de la réduction des ventes liée aux activités cédées, non présentes dans le périmètre de consolidation de l'année en cours mais intégrées dans les ventes de la même période de l'année précédente, et ce jusqu'à la date anniversaire de la cession.

 

L'évolution des ventes nettes de l'année se décompose ainsi :

En millions d'euros

2017

2016

Variation

(en %)

Dont effet change

Dont effet périmètre

Dont croissance organique

Total Groupe - T1

611,7

576,3

+6,1%

+3,3%

0,0%

+2,8%

Total Groupe - T2

752,3

721,8

+4,2%

+0,9%

+0,1%

+3,2%

Total Groupe - S1

1 364,0

1 298,1

+5,1%

+2,0%

+0,1%

+3,0%

Total Group - T3

823,5

794,3

+3,7%

-2,5%

+0,1%

+6,1%

Total Group - 9M

2 187,5

2 092,4

+4,5%

+0,2%

+0,1%

+4,2%

 

  • EBITDA ajusté :
    • Résultat d'exploitation avant dépréciations et dotations aux amortissements et retraité des produits et charges suivants :
      • coûts de restructuration visant à accroître la rentabilité future du Groupe,
      • plus-values et moins-values réalisées sur des cessions significatives d'actifs,
      • provisions et reprises de provision pour perte de valeur,
      • coûts relatifs aux regroupements d'entreprises et aux restructurations juridiques,
      • dépenses liées aux rémunérations en actions,
      • autres éléments ponctuels, considérés comme non-récurrents par nature.  

Copyright GlobeNewswire

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :
http://hugin.info/159910/R/2144180/821689.pdf

Information réglementaire
Ce communiqué de presse est diffusé par Nasdaq Corporate Solutions. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.



 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/11/2017

Affine a acquis auprès de la société belge Banimmo (dont elle détient 49,5 %), le marché Vaugirard, situé à Paris 15ème face à la gare Montparnasse. Cette galerie commerciale, ouverte sur le…

Publié le 17/11/2017

Gaussin Manugistique, spécialisée dans l'audit des process de manutention, a annoncé la réception usine par son distributeur Blyyd de 2 véhicules ATM (Automotive Trailer Mover) Full Elec. Les ATM…

Publié le 17/11/2017

Résultats trimestriels...

Publié le 17/11/2017

Article L. 233-8-II du Code de commerce et article 223-16 du Règlement général de l'AMF Dénomination sociale de l'émetteur :             Atos SE Name and…

Publié le 17/11/2017

Conformément à la réglementation relative aux rachats d'actions, Atos SE déclare ci-après les opérations d'achats d'actions propres pour un montant de 13,8 millions…

CONTENUS SPONSORISÉS