5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

SOITEC : RÉSULTATS SEMESTRIELS 2017-2018

| GlobeNewswire | 349 | Aucun vote sur cette news
SOITEC : RÉSULTATS SEMESTRIELS 2017-2018
Credits  ShutterStock.com

 

RÉSULTATS SEMESTRIELS 2017-2018

 

 

 

  • Chiffre d'affaires en forte croissance : 143 MEUR, +26% à taux de change constants     
  • Résultat opérationnel courant de 22,5 MEUR, en hausse de 139% 
  • Marge d'EBITDA[1] de l'Électronique[2] à 24,4% du chiffre d'affaires contre 16,5% au 1er semestre 2016-2017
  • Résultat net de 23,2 MEUR contre 3,1 MEUR au 1er semestre 2016-2017 et 8,4 MEUR pour l'ensemble de l'exercice 2016-2017
  • Poursuite du renforcement des fonds propres (217 MEUR), maintien d'un niveau de trésorerie solide (99 MEUR) et trésorerie nette[3] de 31,5 MEUR
  • Perspectives 2017-2018 : croissance du chiffre d'affaires de l'ordre de 25% à taux de change constants et taux de marge d'EBITDA1 de l'Électronique2 attendu à environ 25%

 

Bernin (Grenoble), France, 29 Novembre 2017 - Soitec (Euronext Paris), leader mondial de la conception et de la production de matériaux semi-conducteurs innovants, annonce ce jour ses résultats consolidés[4] pour les six premiers mois de l'exercice 2017-2018 (clos le 30 septembre 2017). Ces comptes ont été arrêtés par le Conseil d'administration lors de la réunion tenue ce jour.

Paul Boudre, Directeur Général de Soitec a déclaré : "Nous avons enregistré une forte croissance des revenus au cours des six premiers mois de l'exercice. Comme attendu, cette bonne dynamique provient principalement d'une demande soutenue pour nos produits de radiofréquence et de l'augmentation de la demande pour nos nouveaux produits en 300 mm, ce qui s'est traduit par un plus fort taux d'utilisation de nos capacités industrielles. En conséquence, la marge d'EBITDA de l'Électronique est en forte progression. Par ailleurs, la conversion anticipée de 99% de nos OCEANE en circulation a encore amélioré notre bilan et nous clôturons le premier semestre de l'année avec des fonds propres significativement plus élevés et une saine position de trésorerie nette positive. Soitec est maintenant dans une situation idéale pour réaliser les investissements de croissance que nous avons décidés pour accompagner l'adoption attendue de notre technologie FD-SOI.

Concernant les perspectives de l'exercice fiscal en cours, nous confirmons attendre autour de 25% de croissance de nos revenus à taux de change constants et une marge d'EBITDA de l'Électronique d'environ 25%. A plus long terme, nos matériaux semi-conducteurs innovants vont répondre aux besoins d'électronique embarquée dans les applications grand public, que ce soit pour la téléphonie mobile, l'automobile, l'Internet des Objets ou encore les infrastructures de l'informatique dans le cloud. Au 1er semestre, le lancement de la production en volume de notre produit Imager-SOI et la poursuite de la croissance des plaques de Photonics-SOI, en plus de l'augmentation des ventes de plaques de FD-SOI, constituent une parfaite illustration de notre capacité à servir de nouveaux segments de marché en croissance », a ajouté Paul Boudre.

 

 

Forte croissance du chiffre d'affaires et amélioration significative de la profitabilité opérationnelle

 

Soitec rappelle que le recentrage sur l'activité Électronique décidé en janvier 2015 était quasiment achevé au 31 mars 2016. En conséquence, les produits et charges résiduels du 1er semestre 2017-2018 liés à l'activité Solaire et Autres sont comptabilisés en "Résultat net des activités abandonnées", sous la ligne "Résultat opérationnel". Ainsi, jusqu'à la ligne "Résultat net après impôts des activités poursuivies », le compte de résultat consolidé du Groupe reflète pleinement et exclusivement l'activité du segment Électronique ainsi que les charges corporate. Ceci était déjà le cas pour les comptes du 1er semestre 2016-2017.

 

La société utilise des instruments financiers de couverture afin de couvrir le risque de change.  Fin mars 2017, Soitec a décidé d'appliquer la comptabilité de couverture en IFRS pour la campagne de couverture mise en place par la Société pour ses flux liés aux ventes des exercices 2017-2018 et 2018-2019. Les montants constatés sur le 1er semestre de l'exercice 2017-2018 se traduisent, après impôts différés, par une augmentation de 8 millions d'euros des Autres éléments du résultat global et de 3,5 millions d'euros du chiffre d'affaires.

 

 

Compte de résultat consolidé (1ère partie)

 

(en millions d'euros)

S1
2017-2018

S1
2016-2017

  Évolution

 

 

 

 

Chiffre d'affaires

 143,0 

112,1

+28%

 

 

 

 

Marge brute

46,3

32,0

+45%

En pourcentage du chiffre d'affaires

32,4%

28,6%

 

 

 

 

 

Frais de Recherche & Développement

 (9,5) 

 (9,7) 

-1%

Frais administratifs et commerciaux

 (14,2) 

 (12,9) 

+10%

 

 

 

 

 

 

 

 

Résultat opérationnel courant

22,5

9,4

+139%

En pourcentage du chiffre d'affaires

15,8%

8,4%

 

 

 

 

 

EBITDA1 (activités poursuivies)

34,9

18,5

+89%

En pourcentage du chiffre d'affaires

24,4%

 16,5% 

 

 

 

Le chiffre d'affaires consolidé du 1er semestre 2017-2018 s'élève à 143,0 millions d'euros, en hausse de 28% (+26% à taux de change constants) par rapport à l'exercice précédent :

 

  • Portées par la demande soutenue liée aux applications de radiofréquence et d'électronique de puissance pour les marchés de la mobilité et de l'automobile, les ventes de plaques de 200 mm (66% du chiffre d'affaires) poursuivent leur croissance (+6% à taux de change constants).
  • Les ventes de plaques de 300 mm (31% du chiffre d'affaires) sont le principal vecteur de la croissance du chiffre d'affaires total puisqu'elles ont presque doublé (+102% à taux de change constants) grâce aux ventes d'Imager-SOI, dorénavant produit en volume, et à la forte progression des ventes de FD-SOI et du RF-SOI en 300 mm. Les ventes de Photonics-SOI continuent d'augmenter trimestre après trimestre. Le recul des ventes de PD-SOI n'est plus significatif puisqu'il est largement compensé par la croissance des autres produits en 300 mm.
  • Les revenus liés aux licences et à l'exploitation de la propriété intellectuelle (3% du chiffre d'affaires) sont en hausse de 52% à taux de change constants par rapport à l'exercice précédent.

 

 

La marge brute est en hausse à 46,3 millions d'euros (soit 32,4% du chiffre d'affaires) au cours du 1er semestre 2017-2018 contre 32,0 millions d'euros (soit 28,6% du chiffre d'affaires) pour le 1er semestre de l'exercice fiscal précédent. Ceci est essentiellement dû à l'augmentation du chiffre d'affaires qui a permis une meilleure absorption des coûts fixes de production. En effet, l'usine de Bernin I (dédiée aux plaques de 200 mm) a continué d'opérer à pleine capacité et a bénéficié d'une productivité accrue tandis que le taux d'utilisation des capacités de l'usine de Bernin II (dédiée aux plaques de 300 mm) a fortement progressé, passant d'un niveau d'environ 18% au 1er semestre 2016-2017 à plus de 30% au 1er semestre 2017-2018.

Le taux de marge de production[5] total a progressé pour le septième semestre consécutif, atteignant 36% des ventes de plaques au 1er semestre 2017-2018 contre 31% au premier semestre 2016-2017.

 

Les charges nettes de R&D sont quasi stables à 9,5 millions d'euros et représentent 6,7% du chiffre d'affaires contre 8,6% au cours du 1er semestre 2016-2017.

 

Les frais administratifs et commerciaux s'établissent à 14,2 millions d'euros au cours du 1er semestre 2017-2018, soit une hausse de 10% liées aux charges salariales totales. Toutefois, en pourcentage du chiffre d'affaires, les frais administratifs et commerciaux baissent pour s'établir à 10,0% contre 11,5% au cours de la même période de l'exercice précédent.

 

Le résultat opérationnel courant progresse de 139% pour atteindre 22,5 millions d'euros au 1er semestre 2017-2018, soit 15,8% du chiffre d'affaires contre 8,4% au 1er semestre 2016-2017.

 

Au cours du 1er semestre 2017-2018, l'EBITDA1 des activités poursuivies (Électronique) s'établit à 34,9 millions d'euros, soit 24,4% du chiffre d'affaires, contre 18,5 millions d'euros, soit 16,5% du chiffre d'affaires, au cours du 1er semestre 2016-2017.

 

 

Résultat net supérieur au résultat opérationnel courant

 

Compte de résultat consolidé (2ème partie)

 

 

(en millions d'euros)

S1
2017-2018

S1
2016-2017

 

 

 

Résultat opérationnel courant

22,5

9,4

 

 

 

Autres produits et charges opérationnels

 (0,1) 

 (1,2) 

 

 

 

 

 

 

Résultat opérationnel

22,5 

8,2

 

 

 

Résultat financier net

 4,5 

 (5,9) 

Impôt

(2,6)

 (0,2) 

 

 

 

 

 

 

Résultat net des activités poursuivies

 24,4 

2,1

 

 

 

Résultat net des activités abandonnées

(1,2)

1,1

 

 

 

 

 

 

Résultat net

23,2

3,1

La société n'a quasiment pas enregistré d'autres charges d'exploitation au 1er semestre 2017-2018 tandis qu'un montant net de 1,2 million d'euros, principalement constitué des frais juridiques découlant d'un litige en matière de propriété industrielle avec la société Silicon Genesis Corporation (SiGen) aux États-Unis, avait été enregistré au cours du 1er semestre 2016-2017.

 

En conséquence, le résultat opérationnel s'élève à 22,5 millions d'euros contre 8,2 millions d'euros lors de l'exercice précédent.

 

Le résultat financier net est un produit de 4,5 millions d'euros contre une charge de 5,9 millions d'euros au 1er semestre 2016-2017. Ceci s'explique principalement par :

 

  • L'amortissement anticipé des OCEANE 2018 réalisé en août 2017 ayant entraîné une réduction de 41,8 millions d'euros de la dette de Soitec et permis de réduire à 0,4 million la charge d'intérêts sur les OCEANE contre 4,6 millions d'euros pour l'exercice précédent ;
  • La comptabilisation d'un produit financier de 4,6 millions d'euros lié au remboursement anticipé d'un dépôt de garantie en espèces qui concernait l'emprunt obligataire de la centrale solaire de Touwsrivier en Afrique du Sud au cours du 1er semestre 2017-2018;  La baisse des charges d'intérêts sur les contrats de location-financement qui sont passées de 0,7 million d'euros au 1er semestre 2016-2017 à 0,4 million au 1er semestre 2017-2018.

 

La charge d'impôt a augmenté pour atteindre 2,6 millions d'euros contre 0,2 million d'euros au 1er semestre 2016-2017.

 

Le résultat net après impôt des activités poursuivies s'établit à 24,4 millions d'euros au 1er semestre 2017-2018 contre 2,1 millions d'euros au 1er semestre 2016-2017.

 

Suite au désengagement des activités Énergie solaire ainsi que des activités Éclairage et Équipements, les produits et charges résiduels liés à ces activités sont comptabilisés en activités abandonnées. La perte nette de 1,2 million d'euros s'explique essentiellement par un impact de change négatif. Elle se compare à un bénéfice net de 1,1 million d'euros pour le 1er semestre 2016-2017.

 

Au total, Soitec a enregistré un résultat net de 23,2 millions d'euros au 1er semestre 2017-2018 contre un résultat net de 3,1 millions d'euros au 1er semestre de l'exercice précédent.

 


 

Fort niveau d'EBITDA des activités poursuivies et génération de trésorerie d'exploitation positive

 

 

Tableau de flux de trésorerie du 1er semestre 2017-2018

 

(en millions d'euros)

Activités poursuivies

Activités abandonnées

Total

 

 

 

 

Résultat net

24,4

(1,2)

23,2

 

 

 

 

Dépréciations et amortissements

9,3

-

9,3

 

 

 

 

Autres éléments non monétaires

1,2

(0,9)

0,3

 

 

 

 

 

 

 

 

EBITDA1

34,9

(2,1)

32,8

 

 

 

 

Variation du besoin en fonds de roulement

(29,0)

-

(29,0)

 

 

 

 

 

 

 

 

Flux net de trésorerie d'exploitation

5,9

(2,2)

3,8

 

 

 

 

Flux net de trésorerie généré / (utilisé) par les opérations d'investissement

(2,3)

0,4

(1,9)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Coût de la dette et remboursement d'emprunts
(y.c. contrats de location-financement)

(9,6)

-

(9,6)

 

 

 

 

(Charge) / Produit financier net

(0,7)

1,2

0,5

 

 

 

 

 

 

 

 

Flux net de trésorerie généré / (utilisé) par les opérations de financement

(10,3)

1,2

(9,1)

 

 

 

 

Effet de la variation du cours des devises

(3,0)

-

(3,0)

 

 

 

 

 

 

 

 

Variation de la trésorerie nette

(9,6)

(0,6)

(10,2)

 

 

 

Les éléments non monétaires liés aux activités poursuivies s'établissent à 10,5 millions d'euros dont 9,3 millions d'euros correspondant aux dépréciations et amortissements. L'EBITDA1 des activités poursuivies (Électronique) s'élève à 34,9 millions d'euros (en hausse de 89% par rapport au 1er semestre 2016-2017). La variation du besoin en fonds de roulement est négative à 29,0 million d'euros, incluant un montant de 7,3 millions d'euros de décaissements non récurrents de charges sociales.

 

Au total, les flux nets de trésorerie d'exploitation des activités poursuivies s'élèvent à 5,9 millions d'euros au 1er semestre 2017-2018. Un montant net de trésorerie de 2,3 millions d'euros a été utilisé pour les opérations d'investissement des activités poursuivies. Le flux net de trésorerie lié aux activités de financement des activités poursuivies est de -10,3 millions d'euros, reflétant principalement les remboursements de lignes de crédit et de contrats de location-financement pour des montants respectifs de 6,5 et 2,7 millions d'euros. Compte tenu d'un impact négatif des fluctuations de taux de change, la variation de trésorerie nette liée aux activités poursuivies s'élève à -9,6 millions d'euros.

 

Le flux net de trésorerie d'exploitation utilisé au cours du 1er semestre 2017-2018 par les activités abandonnées a atteint 2,2 millions d'euros. Parallèlement, la cession de la centrale solaire de Newberry a généré 0,4 million d'euro tandis que la trésorerie nette liée aux activités de financement des activités abandonnées s'est élevée à 1,2 million d'euros. Au total, le flux net de trésorerie utilisé par les activités abandonnées est de 0,6 million d'euros.

 

Au total, la situation de trésorerie nette de Soitec a diminué de 10,2 millions d'euros au cours du 1er semestre 2017-2018.

 

 

Poursuite du renforcement de la situation financière de Soitec

 

Les fonds propres de Soitec ont progressé de 67,7 millions d'euros au cours du 1er semestre 2017-2018. Ceci s'explique principalement par l'augmentation de capital de 40,9 millions d'euros qui a résulté de la conversion anticipée de 99% des OCEANE 2018 en août dernier et par une hausse des réserves de 23,2 millions d'euros liée au bénéfice dégagé durant la période.

 

L'endettement financier a été réduit de 53,3 millions d'euros durant la période (de 120,9 à 67,6 millions d'euros), essentiellement grâce à la conversion des OCEANE mentionnée ci-dessus mais, également, grâce à la réduction d'autres dettes, notamment les contrats de location-financement et les lignes de crédit, ainsi qu'à la baisse de la dette liée aux instruments financiers dérivés.

 

La trésorerie disponible s'élève à 99,1 millions d'euros au 30 septembre 2017 contre 109,3 millions d'euros au 31 mars 2017.

 

La trésorerie nette s'élève ainsi à 31,5 millions d'euros au 30 septembre 2017 à comparer à un endettement net de 11,6 millions d'euros au 31 mars 2017.

 

 

Programme d'investissements

 

Pour ce qui concerne ses investissements, Soitec a débuté le processus d'investissement de 40 millions d'euros dans son usine de Bernin II destiné à augmenter progressivement la capacité de production de plaques de FD-SOI. Cette dépense d'investissement se répartit entre les années fiscales 2017-2018 et 2018-2019.   

 


 

Afin d'accompagner la demande de plaques de FD-SOI sur le long terme, Soitec a également décidé au mois de septembre d'investir dans une ligne de production de FD-SOI destinée à la qualification dans son usine de Singapour. Cet investissement représente un montant de 40 millions de dollars qui sera engagé sur une période de 24 mois. Ceci constitue la première étape vers la réouverture de l'usine de Singapour pour laquelle, si l'investissement était confirmé, un montant additionnel d'environ 230 millions de dollars US serait requis afin de porter la capacité de l'usine de Singapour à 800 000 plaques par an (300 mm).

  

Evénement post-clôture

En octobre 2017, Soitec a procédé à l'acquisition de 100% de la société frec|n|sys, une start-up spécialisée dans la conception et la fabrication de composants à ondes acoustiques pour filtres et capteurs destinés à des milieux hostiles. Au-delà du développement de l'activité de frec|n|sys, Soitec compte accélérer la mise au point et le test de substrats usinés adaptés pour les dispositifs à ondes acoustiques pour filtres des modules frontaux et jouer un rôle plus important dans le développement de matériaux pour capteurs.

 

Perspectives 2017-2018

Le chiffre d'affaires de l'ensemble de l'exercice 2017-2018 est attendu en croissance d'environ 25% à taux de change constants. La demande de produits RF-SOI (200 mm) et de Power-SOI (200 mm) est attendue à un niveau soutenu, entraînant la poursuite du fonctionnement de Bernin I à pleine capacité au 2nd semestre 2017-2018, tandis que Soitec continuera à bénéficier à la marge des capacités de Simgui. Dans le même temps, l'activité en 300 mm de Soitec devrait continuer à croître au 2nd semestre 2017-2018 grâce à la poursuite de la progression des ventes de FD-SOI et de Photonics-SOI, la demande soutenue en Imager-SOI et la croissance du RF-SOI en 300 mm. En conséquence, Soitec confirme attendre un taux d'utilisation des capacités de Bernin II de l'ordre de 50% d'ici la fin de l'exercice ou le début du prochain exercice.

Le taux de marge d'EBITDA1 de l'activité Électronique2 de l'exercice 2017-2018est attendu de l'ordre de 25%. La profitabilité opérationnelle va continuer de bénéficier de la marge de production élevée de Bernin I. Comme pour le 1er semestre 2017-2018, la hausse attendue du taux d'occupation de Bernin II engendrera une augmentation du levier opérationnel.

 

Changements au sein de la gouvernance de la Société

Suite à la démission de Victoire de Margerie de ses fonctions de Présidente du Conseil et d'administratrice de la Société, le Conseil d'administration réuni ce jour a élu à l'unanimité Thierry Sommelet en qualité de nouveau Président du Conseil pour une période de transition expirant à l'issue de l'Assemblée Générale des actionnaires qui sera convoquée en 2018 à l'effet de se prononcer sur les comptes de l'exercice clos le 31 mars 2018.

Thierry Sommelet est Directeur, membre du comité de Direction et Responsable Technologie, Média et Télécom de Mid & Large Cap de Bpifrance.

Il est le représentant permanent de Bpifrance au sein du Conseil d'administration de Soitec depuis 2015.  

Par ailleurs, le Conseil d'administration a décidé d'élire Douglas Dunn comme administrateur référent.

Douglas Dunn dispose d'une expérience professionnelle d'une cinquantaine d'années dans l'industrie électronique, dont quarante-trois passées dans le secteur des semi-conducteurs.

Il est administrateur de la Société depuis plus de treize années.

Pour finir, le Conseil d'administration a pris acte de la démission de Xi Wang de ses fonctions d'administrateur et a coopté à l'unanimité Nabeel Gareeb comme son successeur.

Nabeel Gareeb est l'ex-CEO et l'ex-COO de sociétés cotées sur NYSE tel que MEMC Electronic Materials Inc. et International Rectifier.

En juillet dernier, il a rejoint le bureau de direction de National Silicon Industry Group (NSIG), l'un des actionnaires stratégiques de la Société, à l'effet d'établir un écosystème des matériaux pour soutenir la croissance de l'industrie des semi-conducteurs en Chine.

 


 

Disclaimer

 

Ce document a été préparé par Soitec (la «Société») le 29 novembre 2017 dans le cadre de l'annonce des résultats du premier semestre de l'exercice 2017-2018.

 

Ce document est fourni à titre d'information uniquement. Il s'agit uniquement d'informations publiques.

 

L'activité commerciale et la situation financière de la Société sont décrites dans le Document de Référence 2016-2017 de la Société, enregistré par l'Autorité des marchés financiers le 4 juillet 2017 sous le visa n°D.17-0720 (le « Document de Référence ») et dans le rapport semestriel 2017-2018 de la Société. Des copies en français du Document de Référence sont disponibles en français et en anglais auprès de la Société et peuvent également être consultées sur le site internet de l'AMF (www.amf-france.org). Le Document de Référence et le rapport semestriel 2017-2018 peuvent aussi être téléchargés et sur le site internet de la Société (www.soitec.com).

 

Votre attention est attirée sur les facteurs de risque décrits au chapitre 4 du Document de Référence. Une revue de ces facteurs de risques a été conduite après la clôture de premier semestre de l'exercice 2017-2018 et aucun nouveau risque n'a été identifié. Ce document contient des informations sommaires et doit être lue conjointement avec le Document de Référence et avec le rapport semestriel 2017-2018. En cas de divergence entre ce document et le Document de Référence ou le rapport semestriel 2017-2018, le Document de Référence ou, le cas échéant, le rapport semestriel 2017-2018, prévaudra.

 

L'information contenue dans ce document n'a pas été vérifiée de manière indépendante. Aucune garantie, expresse ou implicite, n'est donnée quant à l'exactitude ou au caractère complet des informations et des opinions contenues dans ce document. Les informations contenues dans ce document sont fournies uniquement à la date des présentes. Ni la Société, ni ses actionnaires ni aucune de ses filiales, conseillers ou représentants légaux ne peuvent être tenus responsables pour toute perte découlant de l'utilisation de ce document ou de son contenu ou en lien avec ce document.

 

Ce document contient certaines déclarations prospectives. Ces éléments prospectifs concernent les perspectives, les développements futurs et la stratégie future de la Société et sont basés sur des analyses des prévisions de bénéfices et des estimations des montants non encore déterminables. Par leur nature, les énoncés prospectifs sont soumis à divers risques et incertitudes en ce qui a trait aux événements futurs et dépendent de circonstances qui peuvent ne pas se matérialiser pas à l'avenir. Les énoncés prospectifs ne garantissent pas les performances futures de la Société.

 

La position financière, les résultats et les flux de trésorerie réels de la Société, ainsi que les tendances dans le secteur dans lequel la Société opère, peuvent différer considérablement de celles contenues dans ce document. En outre, même si la situation financière, les résultats, les flux de trésorerie de la Société et le développement dans le secteur dans lequel la Société opère étaient conformes aux énoncés prospectifs contenus dans ce document, ces éléments ne peuvent être interprétés comme une indication fiable des résultats ou du développement futurs de la société.

 

La Société n'assume aucune obligation de mettre à jour ou de corriger toute déclaration prospective afin de refléter un événement ou une circonstance qui peut survenir après la date du présent document. En outre, la survenance de l'un des risques décrits au chapitre 4 du document de référence peut avoir un impact sur ces éléments prospectifs.

Ce document ne constitue ni ne fait partie d'une offre ou d'une sollicitation d'achat, de souscription ou de remboursement de titres de la Société dans un pays quelconque. Ce document, ou une partie de celui-ci, ne doit pas constituer la base ou être invoqué dans le cadre de tout contrat, engagement ou décision d'investissement.

 

Notamment, ce document ne constitue pas une offre ou une sollicitation pour l'achat ou la vente de titres aux États-Unis. Les titres ne peuvent être offerts ou vendus aux États-Unis en l'absence d'enregistrement ou d'une exemption de l'enregistrement en vertu de la loi de 1933 sur les valeurs mobilières des États-Unis, telle que modifiée (la «Loi sur les valeurs mobilières»). Les actions de la Société n'ont pas été et ne seront pas enregistrées en vertu de la Loi sur les valeurs mobilières. Ni la Compagnie ni aucune autre personne n'a l'intention de procéder à une offre publique de titres de la Société aux États-Unis.)

 

Agenda

Soitec tiendra un Capital Market Day le 4 décembre 2017.

Le chiffre d'affaires du 3ème trimestre de l'exercice 2017-2018 sera publié le 17 janvier 2018 après bourse.

 

A propos de Soitec

Soitec (Euronext, Paris) est un leader mondial de la production de matériaux semi-conducteurs innovants. L'entreprise s'appuie sur ses technologies uniques pour servir les marchés de l'électronique. Avec plus de 3000 brevets, elle mène une stratégie d'innovations disruptives pour permettre à ses clients de disposer de produits qui combinent performance, efficacité énergétique et compétitivité. Soitec compte des sites industriels, des centres de R&D et des bureaux commerciaux en Europe, aux Etats-Unis et en Asie.

Pour en savoir plus, veuillez consulter le site www.soitec.com et suivez-nous sur Twitter : @Soitec_FR.

Soitec et Smart Cut sont deux marques déposées de Soitec.

 

Relations Investisseurs :

Steve Babureck

+33 (0)6 16 38 56 27 

+1 858 519 6230

steve.babureck@soitec.com

Contact presse :

 

Camille Dufour 

+33 (0)6 79 49 51 43

camille.dufour@soitec.com

 

Isabelle Laurent

+33 (0)1 53 32 61 51 isabelle.laurent@ddbfinancial.fr

 

Fabrice Baron

+33(0)1 53 32 61 27

fabrice.baron@ddbfinancial.fr

 

#  #  #

Soitec est une société anonyme à conseil d'administration au capital de 62 758 749,70 euros, dont le siège social est situé Parc Technologique des Fontaines - Chemin des Franques - 38190 Bernin (France), immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Grenoble sous le numéro 384 711 909.

 

 

 


États financiers consolidés du 1er semestre de l'exercice 2017-2018

 

Compte de résultat consolidé

 

 

S1 2017-2018

S1 2016-2017

(en millions d'euros)

(clos le 30 septembre 2017)

(clos le 30 septembre 2016)

 

 

 

Ventes

143,0 

112,1

 

 

 

Coût des ventes

(96,7)

(80,1)

 

 

 

 

 

 

Marge brute

46,3 

32,0

 

 

 

Frais commerciaux et de marketing

(3,5)

(3,4)

Frais de recherche et de développement

 (9,5) 

 (9,7) 

Frais généraux et administratifs

(10,7) 

 (9,5) 

 

 

 

 

 

 

Résultat opérationnel courant

 22,5 

9,4

 

 

 

Autres produits opérationnels

-

-

Autres charges opérationnelles

(0,1)

(1,2)

 

 

 

 

 

 

Résultat opérationnel

22,5 

8,2

 

 

 

Produits financiers

6,0

1,0

Charges financières

(1,5)

(6,9)

 

 

 

 

 

 

Résultat financier

4,5 

(5,9)

 

 

 

 

 

 

Résultat avant impôt

27,0

2,3

 

 

 

Impôt

(2,6)

 (0,2) 

 

 

 

 

 

 

Résultat net d'impôt des activités poursuivies

24,4 

2,1

 

 

 

Résultat net d'impôt des activités abandonnées

(1,2)

1,1

 

 

 

 

 

 

Résultat net de l'ensemble consolidé

23,2 

3,1

 

 

 

Intérêts minoritaires

-

-

 

 

 

 

 

 

Résultat net, part du Groupe

23,2 

3,1

 


 

Bilan consolidé au 30 septembre 2017

 

 

Actif

30 septembre 2017

31 mars
2017

(en millions d'euros)

 

 

 

 

 

Actifs non courants :

 

 

 

 

 

Immobilisations incorporelles

2,7

2,5

Projets de développement capitalisés

1,3

1,5

 

 

 

 

 

 

Total immobilisations incorporelles

4,1

4,0

 

 

 

Immobilisations corporelles

112,3

113,5

Actifs financiers non courants

12,7

12,2

Autres actifs non courants

36,9

31,3

 

 

 

 

 

 

Total des actifs non courants

165,9

161,0

 

 

 

Actifs courants :

 

 

 

 

 

Stocks

34,4

33,6

Clients et comptes rattachés

39,9

40,0

Autres actifs courants

11,2

14,8

Actifs financiers courants

10,6

1,8

Trésorerie et équivalents de trésorerie

99,1

109,3

 

 

 

 

 

 

Total des actifs courants

195,1 

199,5 

 

 

 

Actifs des activités abandonnées

24,8

29,1

 

 

 

 

 

 

Total de l'actif

 385,9 

 389,6 

 


 

Capitaux propres et passif

30 septembre 2017

31 mars
2017

(en millions d'euros)

 

 

 

 

 

Capitaux propres :

 

 

 

 

 

Capital social

62,8

60,6

Primes liées au capital

926,3

887,5

Actions propres

(0,4)

(0,5)

Réserves et report à nouveau

(781,9)

(806,0)

Autres réserves

10,0

7,5

 

 

 

 

 

 

Capitaux propres

216,8

149,1

 

 

 

 

 

 

Total des capitaux propres
de l'ensemble consolidé

216,8

149,1

 

 

 

Passifs non courants :

 

 

 

 

 

Dettes financières à long terme

60,8

104,7

Passifs d'impôts différés

2,1

-

Provisions et autres passifs non courants

14,9

15,2

 

 

 

 

 

 

Total des passifs non courants

77,9

119,8

 

 

 

Passifs courants :

 

 

 

 

 

Dettes financières à court terme

6,7

16,2

Fournisseurs

31,4

44,4

Provisions et autres passifs courants

42,6

46,3

 

 

 

 

 

 

Total des passifs courants

80,7

106,9

 

 

 

Passifs des activités abandonnées

10,5

13,7

 

 

 

 

 

 

Total du passif

 385,9 

 389,6 


 

Tableau de flux de trésorerie consolidé

 

 

S1
2017-2018

S1
2016-2017

 

(en millions d'euros)

(clos le 30 septembre 2017)

(clos le 30 septembre 2016)

 

 

 

 

 

Résultat net des activités poursuivies

24,4 

2,1

 

 

 

 

 

Résultat net des activités abandonnées

(1,2)

1,1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résultat net de l'ensemble consolidé

23,2 

3,1

 

 

 

 

 

Elimination des éléments non monétaires :

 

 

 

 

 

 

 

Dotation aux amortissements

9,3

11,1

 

Dépréciation pour perte de valeur sur immobilisations et amortissements accélérés

-

(0,4)

 

Dotations aux provisions nettes

0,9

(1,2)

 

Dotations aux provisions pour retraites

0,4

0,3

 

Résultat sur cessions d'actifs

0,0

(0,3)

 

Variation des impôts

2,6

0,2

 

Résultat financier

(4,5)

5,9

 

Paiements fondés sur les actions

1,8

0,9

 

Eléments non monétaires liés aux activités abandonnées

(0,9)

(5,9)

 

 

 

 

 

 

 

 

Total des éléments non monétaires

9,6

10,5

 

dont activités poursuivies

10,6

16,4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EBITDA

32,8

13,6

 

dont activités poursuivies

34,9

18,5

 

 

 

 

 

Augmentation (diminution) de trésorerie sur :

 

 

 

 

 

 

 

Stocks

(0,7)

(3,1)

 

Clients et comptes rattachés

(1,0)

6,9

 

Autres créances

(2,3)

(1,1)

 

Fournisseurs et comptes rattachés

(13,2)

(14,2)

 

Autres dettes

(11,8)

(4,8)

 

Variation du BFR des activités abandonnées

0,0

0,3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Variation du BFR

(29,0)

(15,9)

 

dont activités poursuivies

(29,0)

(16,3)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Flux de trésorerie générés par l'activité

3,8

(2,3)

 

dont activités poursuivies

5,9

2,2

 

 


 

 

S1
2017-2018

S1
2016-2017

(en millions d'euros)

(clos le 30 septembre 2017)

(clos le 30 septembre 2016)

 

 

 

Flux de trésorerie générés par l'activité

3,8

(2,3)

dont activités poursuivies

5,9

2,2

 

 

 

Acquisitions d'immobilisations incorporelles

(0,8)

(0,6)

Acquisitions d'immobilisations corporelles

(9,5)

(3,5)

Cessions d'immobilisations incorporelles et corporelles

0,0

0,3

(Acquisitions) et cessions d'actifs financiers

8,0

0,8

Flux d'(investissement) et désinvestissement des activités abandonnées

0,4

0,8

 

 

 

 

 

 

Flux de trésorerie liés aux opérations d'investissement

(1,9)

(2,2)

dont activités poursuivies

(2,3)

(3,0)

 

 

 

Sommes reçues des actionnaires : augmentation de capital et exercice de stock-options

0,0

145,3

Tirages de lignes de crédit

-

9,2

Remboursement d'emprunts (y compris contrats de location financement)

(9,6)

(110,7)

Intérêts financiers reçus

0,5

0,1

Intérêts financiers versés

(1,3)

(5,4)

Flux de financement des activités abandonnées

1,2

(0,0)

 

 

 

 

 

 

Flux de trésorerie liés aux opérations de financement

(9,1)

38,5

dont activités poursuivies

(10,3)

38,5

 

 

 

Effet de la variation des cours des devises

(3,0)

0,1

 

 

 

 

 

 

Variation de la trésorerie nette

(10,2)

34,1

dont activités poursuivies

(9,6)

37,8

 

 

 

Trésorerie à l'ouverture

109,3

49,1

Trésorerie à la clôture

99,1

83,1

 

 

 



[1] L'EBITDA représente le résultat opérationnel courant (EBIT) avant dépréciations, amortissements, éléments non monétaires liés aux paiements fondés sur les actions et aux variations des provisions sur les éléments de l'actif courant et des provisions pour risques et charges. Cet indicateur n'est pas un solde IFRS. Il est utilisé pour mesurer la capacité de la société à générer de la trésorerie à partir de ses activités opérationnelles. L'EBITDA n'est pas défini par les normes IFRS et ne saurait être considéré comme une alternative à aucun autre indicateur financier.

[2] La marge d'EBITDA de l'Électronique est égale au ratio EBITDA des activités poursuivies / Chiffre d'affaires

[3] La trésorerie nette représente la trésorerie et équivalents de trésorerie moins l'endettement financier. L'endettement financier net représente l'endettement financier diminué de la trésorerie et équivalents de trésorerie.

[4] Les procédures d'audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Les travaux de documentation des commissaires aux comptes sont en cours de finalisation. Le rapport de certification sera émis après les dernières vérifications sur le rapport de gestion et l'annexe aux états financiers.

[5]  La marge de production correspond au chiffre d'affaires lié aux ventes de plaques (hors revenus liés aux licences et à l'exploitation de la propriété intellectuelle) diminué du coût des ventes avant coûts de distribution, avant coûts spécifiques liés aux ventes de licences et aux redevances de brevets (principalement versés au CEA-Leti pour l'utilisation de la technologie Smart Cut(TM)). Les coûts des ventes sont des coûts de production qui comprennent les coûts des matières premières, essentiellement du silicium, les coûts de fabrication, dont les coûts de main-d'oeuvre directe, l'amortissement et les frais de maintenance du matériel de production et des infrastructures de la salle blanche, ainsi que la quote-part des frais généraux affectés à la production. Les ventes et coûts liés à Simgui sont inclus dans le calcul de la marge de production. Cet indicateur n'est pas défini par les normes IFRS et ne saurait être considéré comme une alternative à aucun autre indicateur financier.


Copyright GlobeNewswire

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :
http://hugin.info/143589/R/2152864/826824.pdf

Information réglementaire
Ce communiqué de presse est diffusé par Nasdaq Corporate Solutions. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.



 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS