5 319.17 PTS
-0.32 %
5 307.50
-0.41 %
SBF 120 PTS
4 234.88
-0.39 %
DAX PTS
12 993.73
-0.41 %
Dowjones PTS
23 358.24
-0.43 %
6 314.51
-0.39 %
Nikkei PTS
22 396.80
+0.20 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

SCOR démontre sa capacité à absorber les chocs - Résultats du troisième trimestre et des neuf premiers mois de 2017

| GlobeNewswire | 171 | Aucun vote sur cette news
SCOR démontre sa capacité à absorber les chocs - Résultats du troisième trimestre et des neuf premiers mois de 2017
Credits  ShutterStock.com

Communiqué de presse

26 octobre 2017 - N° 29

 

 

Résultats du troisième trimestre

et des neuf premiers mois de 2017

 

SCOR démontre sa capacité à absorber les chocs

 

 

Éléments-clés

  • Le troisième trimestre 2017 est marqué par une série exceptionnelle de catastrophes naturelles de grande ampleur. Comme annoncé le 9 octobre 2017, le coût des ouragans Harvey, Irma et Maria, ainsi que des séismes ayant affecté le Mexique, s'élève à EUR 430 millions après rétrocession et impôts au troisième trimestre (EUR 598 millions après rétrocession et avant impôts). En conséquence de ces événements, SCOR enregistre une perte nette
    d'EUR 267 millions au troisième trimestre 2017 et un résultat net d'EUR 25 millions au cours des neuf premiers mois de l'exercice.
  • Le ratio de solvabilité estimé du Groupe atteint environ 213 % au 30 septembre 2017, situé dans la partie haute de la zone optimale de 185-220 % définie dans le plan « Vision in Action ». Cela vient valider la stratégie et le modèle économique de SCOR, fondés notamment sur une politique de souscription disciplinée, une appétence au risque contrôlée, un développement équilibré des deux branches de réassurance Vie et P&C, une diversification géographique et sectorielle importante, une solide protection du capital et une gestion d'actifs prudente. Cette stratégie témoigne une nouvelle fois de la capacité du Groupe à absorber des chocs de très grande ampleur.  
  • Les programmes de rétrocession ont réagi comme prévu, démontrant l'efficacité de la politique de protection du capital mise en place par le Groupe. A la suite des évènements récents, SCOR conserve la majeure partie de ses capacités de rétrocession. La probabilité que le capital contingent de SCOR soit déclenché en 2017 est extrêmement faible.
  • Les objectifs du plan stratégique « Vision in Action » sont confirmés. À ce stade, la politique de dividende reste inchangée et le programme de rachat d'actions sera réalisé avant mi-2019, comme prévu initialement.
  • SCOR poursuit la mise en oeuvre de son plan stratégique « Vision in Action » et enregistre une solide croissance des primes brutes émises de 9,3 % à taux de change constants au cours des neuf premiers mois de 2017, par rapport à la même période de 2016 (+8,9 % à taux de change courants). Cette croissance rentable émane des deux divisions du Groupe : la division Vie croît de +8,7 % à taux de change constants sur l'ensemble de ses lignes de produits, en particulier dans les régions Amériques et Asie-Pacifique, et la division P&C, en hausse de +10,0 % à taux de change constants, est portée par les solides renouvellements de janvier, avril et juin, notamment aux Etats-Unis.

 

Denis Kessler, Président-Directeur général de SCOR, déclare : « SCOR démontre une nouvelle fois sa capacité à absorber les chocs. Les catastrophes naturelles survenues au troisième trimestre 2017 ont provoqué un véritable sursaut dans le secteur de la réassurance et SCOR est très bien placé pour bénéficier du nouvel environnement de marché. Les équipes du Groupe s'attacheront à procéder de façon efficace et rapide au règlement des sinistres, tout en se tenant aux côtés des clients du Groupe pour les accompagner face aux risques futurs. SCOR confirme la cohérence de sa stratégie et poursuit la mise en oeuvre du plan « Vision in Action », qui associe croissance, rentabilité et solvabilité. L'appétit au risque du Groupe ainsi que ses politiques de souscription, de protection et de gestion du capital sont inchangés.»

 

 

SCOR confirme la pertinence de son modèle économique

 

Principaux chiffres clés pour les neuf premiers mois et le troisième trimestre 2017 :

 

 

Neuf premiers mois

Troisième trimestre

en EUR millions (valeurs arrondies, à taux de change courants)

9 mois 2017

9 mois 2016

Variation

3e trimestre 2017

3e trimestre 2016

Variation

Primes brutes émises

11 122

10 216

+8,9 %

3 600

3 481

+3,4 %

Ratio de coûts du Groupe

4,9 %

5,0 %

-0,1 pt

5,0 %

4,8 %

+0,2 pt

ROE annualisé

0,5 %

9,3 %

-8,8 pt

-16,2 %

10,7 %

-26,9 pt

Résultat net*

25

438

-94,3 %

-267

 163

-263,8 %

ROE annualisé normalisé[1]

8,3 %

9,3 %

-1,0 pt

8,2 %

10,7 %

-2,5 pt

Résultat net* normalisé1

403

438

-8,8 %

127

163

-27.7 %

Capitaux propres

6 025

6 436

-6,4 %

6 025

6 436

-6,4 %

* Résultat net consolidé, part du Groupe.

 

Au cours des neuf premiers mois de 2017, les primes brutes émises atteignent EUR 11 122 millions, en hausse de 9,3 % à taux de change constants par rapport à la même période en 2016 (+8,9 % à taux de change courants). Cette croissance procède à la fois de l'activité Vie (+8,7 % à taux de change constants), qui progresse sur toutes ses lignes de produits, en particulier dans les régions Amériques et Asie-Pacifique, et de l'activité P&C (+10,0 % à taux de change constants), qui a bénéficié des solides renouvellements de janvier, d'avril et de juin.

 

Le ratio de coûts du Groupe recule à 4,9 % des primes au cours des neuf premiers mois de 2017, contre 5,0 % pour la même période en 2016.

 

Le résultat net du Groupe reste positif à EUR 25 millions au cours des neuf premiers mois de 2017, en dépit des catastrophes naturelles de grande ampleur survenues au cours du troisième trimestre. Pour ce seul troisième trimestre, la perte nette du Groupe s'établit à EUR 267 millions. Le taux de rendement annualisé des capitaux propres (ROE) au cours des neuf premiers mois 2017 s'établit à 0,5 %, soit 15 points de base de moins que le taux sans risque[2] (le ROE s'établit à -16,2 % pour le seul troisième trimestre 2017). Le rendement annualisé normalisé1 des fonds propres atteint 8,3 % au cours des neuf premiers mois de 2017.

 

Le modèle économique du Groupe lui permet de dégager un cash-flow opérationnel
d'EUR 671 millions au cours des neuf premiers mois de 2017. Les flux de trésorerie solides de SCOR Global P&C sont en ligne avec les attentes et ceux de SCOR Global Life rattrapent le retard accumulé depuis le premier trimestre 2017 et commencent à se normaliser, comme anticipé.

 

Les fonds propres s'élèvent à EUR 6,03 milliards au 30 septembre 2017, après prise en compte du résultat net d'EUR 25 millions sur la période, du paiement d'EUR 308 millions de dividendes au titre de l'exercice 2016 et d'un impact négatif résultant des conversions de devises étrangères d'un montant d'EUR 447 millions, principalement dû au fléchissement du dollar au cours du premier semestre 2017. Cela se traduit par un actif net comptable par action d'EUR 31,97 au 30 septembre 2017, contre
EUR 35,94 au 31 décembre 2016.

 

Le ratio d'endettement financier de SCOR s'élève à 26,3 % au 30 septembre 2017, reflétant l'impact sur les fonds propres du paiement du dividende et des conversions de devises étrangères.

 

 

SCOR Global P&C pâtit de la série exceptionnelle de catastrophes naturelles de grande ampleur survenues au cours du troisième trimestre 2017

Au cours des neuf premiers mois de 2017, les primes brutes émises de SCOR Global P&C s'élèvent à
EUR 4 622 millions, en hausse soutenue de 10,0 % à taux de change constants par rapport à la même période de 2016 (+9,2 % à taux de change courants). La croissance des primes devrait s'établir à
7 % - 8 % à taux de changes constants pour l'année 2017, comme communiqué à la Journée Investisseurs 2017.

 

 

Principaux chiffres de SCOR Global P&C :

 

 

Neuf premiers mois

Troisième trimestre

en EUR millions (valeurs arrondies, à taux de change courants)

9 mois 2017

9 mois 2016

Variation

3e trimestre 2017

3e trimestre 2016

Variation

Primes brutes émises

4 622

4 234

+9,2 %

1 502

1 433

+4,8 %

Ratio combiné net*

107,5 %

93,0 %

+14,5 pt

136,7 %

91,4 %

+45,3 pt

(*) Le calcul du ratio combiné net a été modifié en vue d'exclure certains éléments non techniques non significatifs précédemment pris en compte. Compte tenu de leur augmentation potentielle à l'avenir, ces éléments ont été exclus du calcul afin d'éviter tout effet de distorsion sur le ratio combiné net. L'effet de ce changement sur les ratios combinés publiés précédemment s'élève à +0,24 point de pourcentage pour les périodes des neuf premiers mois et du troisième trimestre 2016.

 

Après cinq années de sinistralité inférieure aux prévisions en matière de catastrophes naturelles, le troisième trimestre 2017 a été affecté par une exceptionnelle série d'événements de grande ampleur, comme il n'en arrive qu'une fois tous les 25 ans environ. Ces événements se sont traduits par un ratio de catastrophes naturelles de 16,8 % au cours des neuf premiers mois de 2017, dont 15 points de pourcentage imputables aux ouragans Harvey, Irma et Maria ainsi qu'aux séismes mexicains, dont le coût total représente EUR 598 millions après rétrocession et avant impôt (EUR 430 millions après rétrocession et impôts). En conséquence, le ratio combiné net ressort à 107,5 % pour les neuf premiers mois de 2017.

 

Avec un budget normalisé de sinistralité des catastrophes naturelles de 6 points de ratio combiné net, et hors effet de la révision du taux Ogden (qui avait été intégralement comptabilisé au premier trimestre 2017[3]) et des libérations de réserves au premier trimestre 2017[4], le ratio combiné net normalisé ressort à 95,0 %[5], en ligne avec l'hypothèse énoncée dans le plan « Vision in Action ».

 

Les programmes de rétrocession ont réagi comme prévu, démontrant l'efficacité de la politique de protection du capital mise en place par SCOR. La rétention du Groupe représente environ 60 % du total des pertes brutes liées aux cinq événements mentionnés. Si SCOR avait dû faire face à la même succession de catastrophes naturelles mais en intégrant un coût de l'ouragan Irma s'élevant à USD 125 milliards pour l'ensemble de l'industrie, le coût net supplémentaire pour le Groupe aurait été marginal.

 

Suite à cette série d'événements de grande ampleur, les capacités de souscription de SCOR Global P&C sont intactes.

 

 

SCOR Global Life enregistre une croissance rentable au cours des neuf premiers mois de 2017 et continue de s'étendre en Asie-Pacifique

SCOR Global Life enregistre une solide croissance au cours des neuf premiers mois de 2017, avec
EUR 6 500 millions de primes brutes émises, en hausse de 8,7 % à taux de change constants et courants par rapport à la même période de 2016. Cette augmentation résulte :

 

  • du développement de l'activité en Asie-Pacifique, avec la souscription d'un nouveau contrat dans la branche Solutions financières ;
  • du flux toujours soutenu d'affaires nouvelles dans les régions Europe-Moyen-Orient-Afrique et Amériques, dans toutes les lignes de produits.

 

Principaux chiffres de SCOR Global Life :

 

 

Neuf premiers mois

Troisième trimestre

en EUR millions (valeurs arrondies, à taux de change courants)

9 mois 2017

9 mois 2016

Variation

3e trimestre 2017

3e trimestre 2016

Variation

Primes brutes émises

6 500

5 982

+8,7 %

2 098

2 048

+2,4 %

Marge technique Vie

7,1 %

7,1 %

+0,0 pt

7,0 %

7,1 %

-0,1 pt

 

La croissance des primes pour l'exercice 2017 devrait s'établir entre 6,5 % et 7,5 % à taux de change constants, légèrement au-dessus de l'hypothèse de croissance annuelle des primes établie dans le plan « Vision in Action »[6].

 

SCOR Global Life enregistre une marge technique solide de 7,1 %, légèrement supérieure à l'hypothèse du plan « Vision in Action ». La rentabilité des affaires nouvelles est en ligne avec l'objectif de ROE du Groupe. Au cours des neufs premiers mois de 2017, les sinistres liés à la mortalité aux Etats-Unis ont été plus importants que prévu. Ces sinistres n'ont pas d'impact sur le résultat technique de la division Vie, grâce à une gestion active du portefeuille d'en-cours depuis l'acquisition des portefeuilles de Transamerica Re et Generali US et au niveau de réserves adéquat établi alors.

 

 

SCOR Global Investments enregistre un rendement des actifs de 2,6 % au cours des neuf premiers mois de 2017

Après la suspension temporaire des opérations de rééquilibrage du portefeuille au deuxième trimestre 2017, les réinvestissements ont repris au troisième trimestre, pour atteindre progressivement l'allocation d'actifs préconisée par le plan « Vision in Action » :

  • les liquidités ont été ramenées à 8 %, contre 9 % au deuxième trimestre 2017;
  • la part des obligations d'entreprises dans le portefeuille a augmenté (+3 points de base par rapport au deuxième trimestre 2017) ;
  • la duration du portefeuille obligataire a été légèrement relevée, à 4,6 ans[7], contre 4,5 ans au deuxième trimestre 2017.

Avec une note de crédit moyenne de A+, le portefeuille obligataire est de très bonne qualité.

Principaux chiffres de SCOR Global Investments :

 

 

Neuf premiers mois

Troisième trimestre

en EUR millions (valeurs arrondies, à taux de change courants)

9 mois 2017

9 mois 2016

Variation

3e trimestre 2017

3e trimestre 2016

Variation

Total des placements

26 620

27 568

-3,4 %

26 620

27 568

-3,4 %

  • dont total des actifs

18 405

19 154

-3,9 %

18 405

19 154

-3,9 %

  • dont total des fonds détenus par les cédantes et autres dépôts

8 215

8 414

-2,4 %

8 215

8 414

-2,4 %

Rendement des placements*

2,3 %

2,5 %

-0,2 pt

2,1 %

2,3 %

-0,2 pt

Rendement des actifs**

2,6 %

2,9 %

-0,3 pt

2,3 %

2,6 %

-0,3 pt

(*) Annualisé, après prise en compte des intérêts sur les dépôts (à savoir les intérêts sur les fonds déposés chez les cédantes).

(**) Annualisé, sans prise en compte des intérêts sur les dépôts (à savoir les intérêts sur les fonds déposés chez les cédantes).

 

SCOR Global Investments bénéficie d'un portefeuille très liquide. Au 30 septembre 2017, les cash-flows estimés pour les 24 prochains mois s'élevaient à EUR 5,6 milliards (y compris les liquidités, coupons et remboursements).

 

Au cours des neuf premiers mois de 2017, le portefeuille d'actifs génère une contribution financière
d'EUR 364 millions. La politique de gestion active menée par SCOR Global Investments a permis au Groupe de réaliser un montant de plus-values d'EUR 78 millions au cours de la période, principalement à partir du portefeuille obligataire.

 

Le rendement des actifs s'établit à 2,6 % au cours des neuf premiers mois de 2017 (2,7 % hors impact des catastrophes naturelles au troisième trimestre sur les fonds ILS). En tenant compte des fonds déposés chez les cédantes et des autres dépôts, le taux de rendement net des placements ressort à 2,3 % au cours des neuf premiers mois de 2017. Le rendement des réinvestissements s'établit à 2,6 %[8] au 30 septembre 2017. Dans les conditions de marché actuelles, le rendement des actifs pour l'exercice 2017 devrait se situer entre 2,7 % et 3,2 %.

 

Les actifs (hors fonds déposés chez les cédantes et autres dépôts) s'élèvent à EUR 18 405 millions au 30 septembre 2017, et sont constitués de : 7 % de liquidités, 77 % d'obligations (dont 1 % de placements à court terme), 4 % de prêts, 3 % d'actions, 5 % d'immobilier et 4 % d'autres placements. Le montant total des placements, y compris les fonds déposés chez les cédantes et autres dépôts (qui représentent EUR 8 215 millions), s'élève à EUR 26 620 millions au 30 septembre 2017, contre
EUR 27 731 millions au 31 décembre 2016. Cette évolution reflète en particulier l'effet de la baisse du dollar par rapport à l'euro.

 

 


 

ANNEXE

1 - Principaux chiffres du compte de résultat des neuf premiers mois et du troisième trimestre 2017

 

Neuf premiers mois

Troisième trimestre

en EUR millions (valeurs arrondies, à taux de change courants)

9 mois 2017

9 mois 2016

Variation

3e trimestre 2017

3e trimestre 2016

Variation

Primes brutes émises

11 122

10 216

+8,9 %

3 600

3 481

+3,4 %

Primes brutes émises P&C

4 622

4 234

+9,2 %

1 502

1 433

+4,8 %

Primes brutes émises Vie

6 500

5 982

+8,7 %

2 098

2 048

+2,4 %

Produits financiers

448

501

-10,5 %

136

156

-12,8 %

Résultat opérationnel

97

710

-86,3 %

-365

244

-249,6 %

Résultat net1

25

438

-94,3 %

-267

163

-263,8 %

Bénéfice par action (EUR)

0,14

2,37

-94,3 %

-1,43

0,88

-262,3 %

Cash-flow opérationnel

671

1 304

-48,5 %

343

854

-59,8 %

1: Résultat net consolidé, part du Groupe.

 

2 - Principaux ratios du compte de résultat des neuf premiers mois et du troisième trimestre 2017

 

Neuf premiers mois

Troisième trimestre

 

9 mois 2017

9 mois 2016

Variation

3e trimestre 2017

3e trimestre 2016

Variation

Rendement des placements 1

2,3 %

2,5 %

-0,2 pt

2,1 %

2,3 %

-0,2 pt

Rendement des actifs 1,2

2,6 %

2,9 %

-0,3 pt

2,3 %

2,6 %

-0,3 pt

Ratio combiné net P&C 3

107,5 %

93,0 %

+14,5 pt

136,7 %

91,4 %

+45,3 pt

Marge technique Vie 4

7,1 %

7,1 %

+0,0 pt

7,0 %

7,1 %

-0,1 pt

Ratio de coûts du Groupe 5

4,9 %

5,0 %

-0,1 pt

5,0 %

4,8 %

+0,2 pt

Rendement annualisé des capitaux propres moyens pondérés (ROE)

0,5 %

9,3 %

-8,8 pt

-16,2 %

10,7 %

-26,9 pt

1. Annualisé ; 2. Hors fonds déposés chez les cédantes ; 3. Le ratio combiné net correspond à la somme du total des sinistres, du total des commissions et du total des frais de gestion P&C, divisée par les primes nettes acquises de SCOR Global P&C ; 4. La marge technique de SCOR Global Life correspond au résultat technique, divisé par les primes nettes acquises de SCOR Global Life ; 5. Le ratio de coûts est le total des frais de gestion divisé par les primes brutes émises.

 

3 - Chiffres clés du bilan au 30 septembre 2017 (en EUR millions, à taux de change courants)

 

au 30 septembre 2017

au 31 décembre 2016

Variation

Total des placements 1,2

26 620

27 731

-4,0 %

Provisions techniques (brutes)

28 681

28 715

-0,1 %

Capitaux propres

6 025

6 695

-10,0 %

Actif net comptable par action (EUR)

31,97

35,94

-11,0 %

Ratio d'endettement

26,3 %

24,4 %

+1,9 pt

Total des liquidités3

1 620

2 282

-29,0 %

 

1. Le total des placements comprend les actifs et fonds déposés chez les cédantes et autres dépôts, les coupons courus, les obligations catastrophes, les obligations indexées sur le risque de mortalité, ainsi que les dérivés de change. 2. Hors actifs nets pour le compte d'investisseurs tiers. 3. Inclut la trésorerie et l'équivalent de trésorerie.

 

 

4 - Objectifs du plan « Vision in Action »

 

Objectifs

Rentabilité

ROE supérieur ou égal à 800 points de base au-dessus du taux sans risque à 5 ans au cours du cycle1

Solvabilité

Ratio de solvabilité dans la zone optimale comprise entre 185 % et 220 %

 

1. Le taux sans risque est calculé sur la base d'une moyenne mobile sur 5 ans des taux sans risque à cinq ans.

 

 

5 - Hypothèses du plan « Vision in Action »

 

 

Hypothèses

P&C

Croissance des primes brutes émises

3 % p.a. - 8 % p.a.

Ratio combiné

~95 % - 96 %

Vie

Croissance des primes brutes émises

5 % p.a. - 6 % p.a.

Marge technique

6,8 % - 7,0 %

Investissements

Rendement des actifs

2,5 % - 3,2 %

Groupe

Croissance des primes brutes émises

~4 % p.a. - 7 % p.a.

Ratio de coût

4,9 % - 5,1 %

Taux d'imposition

22 % - 24 %

 

Contacts

 

Marie-Laurence Bouchon

Directrice de la communication

+33 (0)1 58 44 75 43

mbouchon@scor.com

 

 

Ian Kelly

Directeur des Relations Investisseurs

+44 203 207 8561

ikelly@scor.com

 

http://www.scor.com/

 

Twitter : @SCOR_SE

 

Avertissement général

 

Les chiffres mentionnés dans le présent rapport sont susceptibles, une fois additionnés, de ne pas correspondre parfaitement aux totaux figurant dans les tableaux et dans le corps du texte. Les pourcentages, et les variations en pourcentage, étant calculés sur la base de chiffres complets (décimales incluses), la présentation peut comporter des écarts minimes de totaux et de pourcentage, dus aux arrondis.

Sauf mention contraire, les classements des activités et des positions sur le marché sont de source interne.

 

Énoncés prévisionnels

 

Le présent rapport comprend des énoncés et informations prévisionnels relatifs aux objectifs de SCOR, qui concernent en particulier ses projets actuels ou futurs. Ces énoncés sont parfois identifiables par le biais de l'usage de conjugaisons au futur ou au conditionnel, et de verbes tels que « estimer », « croire », « viser », « projeter », « attendre », « aboutir à », ainsi que de l'adverbe « probablement » et autres expressions similaires. Il convient de noter que l'atteinte de ces objectifs et la réalisation des énoncés prévisionnels dépendent de circonstances et de faits qui interviendront à l'avenir. Les énoncés prévisionnels et les informations relatives à des objectifs peuvent pâtir de risques connus ou inconnus, d'incertitudes et d'autres facteurs susceptibles de modifier sensiblement les résultats, performances et réalisations futurs par rapport à ce que SCOR prévoyait ou attendait. Vous trouverez des informations sur les risques et incertitudes susceptibles d'affecter les activités de SCOR dans le Document de référence 2016 déposé le 3 mars 2017 à l'Autorité des marchés financiers française (l'AMF) sous la référence D.17-0123 et également disponible sur le site internet de SCOR : www.scor.com.

En outre, ces énoncés prévisionnels ne constituent pas une « prévision du bénéfice » au sens de l'article 2 du Règlement CE 809/2004.

 

Informations financières

 

Les informations financières sur le Groupe contenues dans le présent rapport ont été établies sur la base des interprétations et des normes IFRS telles que publiées et validées par l'Union européenne.

Sauf mention contraire, les éléments du bilan et du compte de résultat et les ratios de l'année précédente n'ont pas été reclassés.

Le mode de calcul des ratios financiers (tels que l'actif net comptable par action, le rendement des placements, le rendement des actifs, le ratio de coûts du Groupe, le rendement annualisé des capitaux propres moyens pondérés, le ratio combiné net P&C et la marge technique Vie) est expliqué en Annexe de la présentation aux investisseurs publiée le 27 juillet 2017 (page 20).

Les informations financières contenus dans le présent communiqué de presse n'ont pas été auditées. Sauf mention contraire, tous les chiffres sont présentés en euros. Les montants éventuellement cités relatifs à une période postérieure au 30 septembre 2017 ne doivent pas être interprétés comme des éléments financiers prévisionnels pour la période concernée.

 



[1] Hors effets de la révision du taux Ogden (- EUR 116 millions avant impôt), de la libération des réserves au premier trimestre (+ EUR 45 millions avant impôt) et de l'impact négatif des catastrophes naturelles sur les fonds ILS au troisième trimestre
(- EUR 10 millions après impôt), et en tenant compte d'un budget de catastrophes naturelles de 6%.

[2] Sur la base de la moyenne mobile sur cinq ans des taux sans risque à cinq ans.

[3] Un effet négatif exceptionnel d'EUR 116 million (avant impôt).

[4] Un impact positif d'EUR 45 millions (avant impôt) de la libération de réserves dans les branches à déroulement long.

[5] Voir la page 34 de la présentation Investisseurs pour le détail du calcul du ratio combiné.

[6] Pour plus d'informations sur les objectifs et les hypothèses du plan « Vision in Action », se référer à l'annexe en page 8.

[7] Duration de 4,9 ans pour les actifs en portefeuille (contre 4,5 ans au deuxième trimestre 2017, après retraitement au titre du changement de méthodologie, voir la présentation de la Journée Investisseurs 2017, page 135).

[8] Ce taux correspond aux taux de réinvestissement marginaux fondés sur l'allocation des classes d'actifs de rendement (à savoir le portefeuille obligataire, les prêts et l'immobilier) sur les neuf premiers mois de 2017, conformément aux hypothèses de duration des réinvestissements et aux écarts de rendement (spreads) actuels. Courbes de rendement au 30/09/2017.


Copyright GlobeNewswire

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :
http://hugin.info/143549/R/2144813/822059.pdf

Information réglementaire
Ce communiqué de presse est diffusé par Nasdaq Corporate Solutions. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.



 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/11/2017

Affine a acquis auprès de la société belge Banimmo (dont elle détient 49,5 %), le marché Vaugirard, situé à Paris 15ème face à la gare Montparnasse. Cette galerie commerciale, ouverte sur le…

Publié le 17/11/2017

Gaussin Manugistique, spécialisée dans l'audit des process de manutention, a annoncé la réception usine par son distributeur Blyyd de 2 véhicules ATM (Automotive Trailer Mover) Full Elec. Les ATM…

Publié le 17/11/2017

Résultats trimestriels...

Publié le 17/11/2017

Article L. 233-8-II du Code de commerce et article 223-16 du Règlement général de l'AMF Dénomination sociale de l'émetteur :             Atos SE Name and…

Publié le 17/11/2017

Conformément à la réglementation relative aux rachats d'actions, Atos SE déclare ci-après les opérations d'achats d'actions propres pour un montant de 13,8 millions…

CONTENUS SPONSORISÉS