5 319.17 PTS
-0.32 %
5 307.50
-0.41 %
SBF 120 PTS
4 234.88
-0.39 %
DAX PTS
12 993.73
-0.41 %
Dowjones PTS
23 358.24
-0.43 %
6 314.51
-0.39 %
Nikkei PTS
22 396.80
+0.20 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Novartis: au troisième trimestre, croissance du chiffre d'affaires et du résultat dans toutes les divisions

| GlobeNewswire | 113 | Aucun vote sur cette news
Novartis: au troisième trimestre, croissance du chiffre d'affaires et du résultat dans toutes les divisions
Credits  ShutterStock.com
  • Chiffre d'affaires net en hausse de 2% (tcc[1], +2% USD), avec une croissance dans toutes les divisions:
    • Cosentyx (USD 556 millions, +83% tcc) a affiché une forte hausse dans toutes ses indications
    • Entresto (USD 128 millions, +138% tcc) en progression, grâce à un meilleur accès et à une expansion de sa force de vente aux Etats-Unis
    • En faisant abstraction de Gleevec/Glivec, Oncologie a augmenté de 11% (tcc)
    • Alcon a gagné 7%[2] (tcc) avec une forte croissance de Chirurgie et une progression continue de Soins de la vision
    • Sandoz a crû de 1% (cc), stimulé par la croissance hors Etats-Unis, laquelle a compensé totalement la pression sur les prix subie sur ce territoire
  • Résultat net en progression de 10% (tcc, +7% USD)
  • La marge opérationnelle core[1] a progressé de 1% (tcc, 0% USD), car les moteurs de croissance et la productivité ont compensé l'érosion de Gleevec/Glivec par les génériques:
    • BPA core d'USD 1,29, en augmentation de 6% (tcc, +5% USD)
  • Free cash-flow[1] en hausse de 18% à USD 3,1 milliards, grâce principalement à l'amélioration des flux de trésorerie issus des activités opérationnelles
  • Poursuite au T3 de l'essor de l'innovation et des progrès des nouveaux lancements:
    • Kymriah lancé aux Etats-Unis pour la leucémie lymphoblastique aiguë en pédiatrie, première homologation de la thérapie cellulaire CAR-T
    • ACZ885 CANTOS a démontré sa capacité à réduire les risques cardiovasculaires, notamment dans un sous-groupe qui a enregistré une baisse de 27% des accidents cardiaques. Une analyse de l'innocuité a indiqué, dans la mortalité due au cancer du poumon, un bénéfice qui sera évalué dans des études supplémentaires
    • Tafinlar + Mekinist: les données du traitement adjuvant ont montré une réduction du risque de récidive dans le mélanome à mutation BRAF V600+
    • Cosentyx a démontré des taux de réponse robustes et durables après 5 ans chez les patients atteints de psoriasis
    • AMG 334 a montré une diminution des jours de migraine chez les patients souffrant de migraine chronique et après échec d'un traitement antérieur
    • Rydapt a été homologué dans l'Union européenne pour la leucémie myéloïde aiguë (LMA) à mutation FLT3 et la mastocytose systémique au stade avancé
    • Le biosimilaire Rixathon (rituximab) a été accepté par la FDA pour son examen réglementaire
    • Alcon: la LIO Clareon AutonoMe a été homologuée par l'UE
  • Perspectives du Groupe en 2017 reconfirmées: chiffre d'affaires net attendu largement en phase avec celui de l'exercice précédent (tcc), résultat opérationnel core prévu globalement aligné sur l'exercice précédent (tcc) ou en recul à un taux bas à un chiffre (tcc)

 

Chiffres clés[1]

 

 

T3 2017

T3 2016

Variation %

 

M9 2017

M9 2016

Variation %

 

M USD

M USD

USD

tcc

 

M USD

M USD

USD

tcc

Chiffre d'affaires net

12 413

12 126

2

2

 

36 194

36 196

0

1

Résultat opérationnel

2 357

2 269

4

6

 

6 559

6 813

-4

-1

Résultat net

2 083

1 945

7

10

 

5 727

5 762

-1

2

BPA (USD)

0,89

0,81

10

12

 

2,43

2,42

0

3

Free cash-flow

3 064

2 591

18

 

 

7 972

6 479

23

 

Core

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résultat opérationnel

3 382

3 381

0

1

 

9 627

9 974

-3

-1

Résultat net

3 017

2 938

3

4

 

8 573

8 656

-1

1

BPA (USD)

1,29

1,23

5

6

 

3,64

3,63

0

2

 

[1] Taux de change constants (tcc), résultats core et free cash-flow ne sont pas des mesures IFRS. Leur explication se trouve à la page 44 du Rapport financier intermédiaire simplifié (disponible en anglais uniquement). Sauf indication contraire, les taux de croissance mentionnés dans le présent communiqué se réfèrent à la même période de l'exercice précédent.

[2] Les résultats d'Alcon au troisième trimestre bénéficient en partie de mouvements de stocks chez les distributeurs, contribuant pour environ 2% (tcc) à la croissance.

 

ALCON, EXAMEN STRATéGIQUE

 

Début 2017, nous avons annoncé un examen stratégique de la division Alcon dans le but d'explorer toutes les options en vue de maximiser sa valeur pour nos actionnaires.

 

Notre examen stratégique a avancé à grands pas et nous avons étudié toutes les options, allant de la conservation de cette activité à une entrée en bourse ou à la création d'une société distincte. Dans ce contexte, nous avons mis à jour le plan stratégique d'Alcon. Il se confirme que ce dernier a le potentiel de réaliser une croissance de ses ventes à un rythme égal ou supérieur à celui du marché, en dégageant une profitabilité au moins au niveau de celle de son secteur. Nous avons également accompli de grands progrès en développant des solutions possibles sur les marchés des capitaux. Ces solutions comprennent l'établissement d'états financiers propres, la structuration d'entités fiscales et juridiques ainsi que l'identification des lieux où l'enregistrement et la cotation d'une nouvelle entité pourraient se faire.

 

Les résultats du troisième trimestre et de l'exercice 2017 à ce jour indiquent que le plan d'accélération de la croissance d'Alcon commence à porter ses fruits, grâce à une équipe de management forte. A court terme, Alcon bénéficiera de sa concentration sur l'achèvement de son redressement, en tirant parti de l'infrastructure et de la puissance financière de Novartis. L'examen stratégique fait également ressortir que la création d'une société distincte par le biais d'une sortie via les marchés des capitaux pourrait dégager une plus-value supplémentaire pour les actionnaires. Les critères principaux permettant de prendre une décision finale et d'organiser le planning de cette sortie sont tributaires de la poursuite de la croissance des ventes d'Alcon et de l'amélioration de sa marge. Il faudra que la démonstration de cette croissance et de cette amélioration se poursuive pendant plusieurs trimestres avant de parvenir à une action potentielle peu probable avant le premier semestre 2019.

 

En outre, nous avons décidé de transférer, à compter du 1er janvier 2018, les produits ophtalmiques en vente libre de Novartis (ventes d'USD 0,7 milliard en 2016) à la division Alcon. Nous sommes en effet persuadés qu'étant complémentaires au secteur d'activité Soins de la vision d'Alcon, c'est là que ces produits créeront le plus de valeur. En même temps, ce transfert permettra à notre division Innovative Medicines de se concentrer pleinement sur les produits issus du pipeline prometteur de R&D de Novartis, notamment sur RTH258. Le secteur d'activité majeur des produits ophtalmiques sur ordonnance (ventes d'USD 4,8 milliards en 2016) restera ainsi dans la division Innovative Medicines.

 

Bâle, le 24 octobre 2017 - En commentant les résultats, Joseph Jimenez, Directeur général de Novartis, a déclaré: «Au troisième trimestre, Novartis est devenu la première société à commercialiser un traitement CAR-T, sous le nom de Kymriah. Les ventes du Groupe ont été solides, avec une croissance dans toutes les divisions; Alcon a enregistré une forte progression tant des ventes que du résultat opérationnel core. Nous sommes en voie de réaliser nos objectifs pour l'exercice complet, confirmant notre confiance dans la phase de croissance.»

 

RAPPORT DU GROUPE

 

Résultats financiers du troisième trimestre

 

Le chiffre d'affaires net a atteint, au troisième trimestre, USD 12,4 milliards (+2%, +2% tcc), car la croissance en volume de 7 points de pourcentage, comprenant la croissance de Cosentyx, d'Entresto et d'Alcon, a été en partie contrebalancée par l'effet négatif de la concurrence des génériques
(-4 points de pourcentage) et des prix (-1 point de pourcentage).

 

Le résultat opérationnel a atteint USD 2,4 milliards (+4%, +6% tcc), stimulé principalement par les moteurs de croissance, par la productivité et par un gain provenant d'une modification du régime des retraites en Suisse; cette progression a été en partie contrebalancée par l'érosion des ventes dues aux génériques. Les ajustements core se sont élevés à USD 1,0 milliard (2016: USD 1,1 milliard).

 

Le résultat net augmenté à USD 2,1 milliards (+7%, +10% tcc), soutenu par la vigueur du résultat opérationnel et par une hausse de la quote-part dans le résultat net des entreprises associées.

 

Le BPA d'USD 0,89 (+10%, +12% tcc), a bénéficié de la progression du résultat net et du programme de rachat d'actions.

 

Le résultat opérationnel core s'est inscrit à USD 3,4 milliards (0%, +1% tcc), car les moteurs de croissance et la productivité ont compensé l'érosion des ventes due aux génériques. La marge opérationnelle core à taux de change constants a baissé de 0,2 point de pourcentage. Après l'adjonction de l'impact négatif des effets de change s'élevant à 0,5 point de pourcentage, cette diminution nette de 0,7 point de pourcentage a ramené cette marge à 27,2% du chiffre d'affaires net.

 

Le résultat net core s'est élevé à USD 3,0 milliards (+3%, +4% tcc), stimulé par la progression du résultat opérationnel core et par l'augmentation de la quote-part dans le résultat net core des entreprises associées.

 

Le BPA core d'USD 1,29 (+5%, +6% tcc) a bénéficié de la progression du résultat net core et du programme de rachat d'actions.

 

Le free cash-flow s'est élevé à USD 3,1 milliards (+18% USD), contre USD 2,6 milliards au troisième trimestre 2016. L'augmentation d'USD 0,5 milliard résulte essentiellement d'une amélioration des flux de trésorerie issus des activités opérationnelles et d'une diminution des investissements nets dans les immobilisations incorporelles.

 

Innovative Medicines a enregistré, au troisième trimestre, un chiffre d'affaires net d'USD 8,3 milliards (+2%, +2% tcc). La progression des ventes a bénéficié d'une hausse des volumes se chiffrant à 8 points de pourcentage. La concurrence des génériques a eu un impact négatif de 6 points de pourcentage, dû largement aux génériques de Gleevec/Glivec en Europe aux Etats-Unis. L'impact des prix a été négligeable.

 

Le résultat opérationnel a atteint USD 2,2 milliards (+8%, +11% tcc), stimulé principalement par une hausse des ventes, par la productivité et par un gain provenant d'une modification du régime des retraites en Suisse; cette progression a été en partie contrebalancée par l'érosion des ventes dues aux génériques, par une augmentation des investissements destinés à la croissance et par une diminution des gains de cessions. Les ajustements core se sont élevés à USD 478 millions (2016: USD 656 millions). Le résultat opérationnel core s'est inscrit à USD 2,7 milliards (-1%, +1% tcc). La marge opérationnelle core à taux de change constants a baissé de 0,3 point de pourcentage, à cause de l'érosion due aux génériques, des investissements destinés à la croissance de Kisqali, de Cosentyx et d'Entresto, en partie compensés par l'accroissement des ventes et par des gains de productivité. Après adjonction de l'impact négatif des effets de change s'élevant à 0,4 point pourcentage, le recul net de 0,7 point pourcentage a ramené cette marge à 32,0% du chiffre d'affaires net.

 

Sandoz a enregistré, au troisième trimestre, un chiffre d'affaires net d'USD 2,6 milliards (+3%, +1% tcc), car la croissance en volume se chiffrant à 8 points de pourcentage a été neutralisée par l'érosion des prix s'élevant à 7 points de pourcentage. Le chiffre d'affaires en Europe dans le reste du monde a augmenté de 9% (tcc), compensant le recul affiché aux Etats-Unis (-13% tcc).

 

Le résultat opérationnel a progressé à USD 390 millions (+10%, +9% tcc), grâce principalement à l'accroissement des ventes et de la marge brute, en partie contrebalancé par une hausse des investissements destinés à la croissance dans Marketing et vente. Le résultat opérationnel core s'est élevé à USD 580 millions (+9%, +8% tcc). La marge opérationnelle core à taux de change constants a augmenté de 1,5 point de pourcentage. Après déduction de l'impact négatif des effets de change s'élevant à 0,2 point de pourcentage, l'augmentation nette de 1,3 point de pourcentage a hissé la marge à 22,4% du chiffre d'affaires net.

 

Alcon a réalisé, au troisième trimestre, un chiffre d'affaires net d'USD 1,5 milliard (+6%, +7% tcc), enregistrant une croissance de ses deux secteurs d'activité dans toutes les régions. Les ventes de Chirurgie ont augmenté de 9% (tcc) grâce à un large rétablissement dans la plupart des segments de marché, avec une forte croissance des produits vitréorétiniens. La division a investi dans l'expansion des lancements de ses nouveaux produits, tandis que la LIO Clareon AutonoMe a été homologuée en octobre dans l'UE. Les ventes de Soins de la vision ont progressé de 4% (tcc), grâce à la poursuite de la croissance à deux chiffres de Dailies Total1. Les résultats d'Alcon au troisième trimestre ont en partie bénéficié de mouvements de stocks chez les distributeurs, contribuant pour environ 2% (tcc) à la croissance.

 

La perte opérationnelle s'est chiffrée à USD 50 millions, au même niveau que l'exercice précédent, car la croissance des ventes a été contrebalancée par des charges pour pertes de valeur liées aux activités de développement. Le résultat opérationnel core s'est élevé à USD 238 millions (+16%, +23% tcc), stimulé par la hausse des ventes. La marge opérationnelle core à taux de change constants a augmenté de 2,1 points de pourcentage. Après déduction de l'impact négatif des effets de change s'élevant à 0,8 point de pourcentage, l'augmentation nette de 1,3 point de pourcentage a hissé la marge à 15,6% du chiffre d'affaires net.

 

Résultats financiers des neuf premiers mois

 

Le chiffre d'affaires net a atteint, au cours des neuf premiers mois, USD 36,2 milliards (0%, +1% tcc), car la croissance en volume de 6 points de pourcentage, comprenant la progression de Cosentyx, Entresto, Promacta/Revolade et Tafinlar + Mekinist, a été neutralisée par l'effet négatif de la concurrence des génériques (-3 points de pourcentage) et des prix (-2 points de pourcentage).

 

Le résultat opérationnel s'est inscrit à USD 6,6 milliards (-4%, -1% tcc) car l'érosion due aux génériques et l'accroissement des pertes de valeur ont été en grande partie compensés par les moteurs de croissance, la productivité et la baisse des amortissements. Les ajustements core se sont élevés à USD 3,1 milliard (2016: USD 3,2 milliards).

 

Le résultat net a atteint USD 5,7 milliards (-1%, +2% tcc), grâce à une hausse de la quote-part dans le résultat net des entreprises associées.

 

Le BPA d'USD 2,43 (0%, +3% tcc), a bénéficié de la progression du résultat net et du programme de rachat d'actions.

 

Le résultat opérationnel core s'est inscrit à USD 9,6 milliards (-3%, -1% tcc). La marge opérationnelle core à taux de change constants a baissé de 0,7 point de pourcentage, essentiellement à cause de l'érosion due aux génériques de Gleevec/Glivec, en partie compensée par les moteurs de croissance et la productivité. Après adjonction de l'impact négatif des effets de change s'élevant à 0,3 point pourcentage, le recul net de 1,0 point pourcentage a ramené cette marge à 26,6% du chiffre d'affaires net.

 

Le résultat net core s'est élevé à USD 8,6 milliards (-1%, +1% tcc), grâce à une hausse de la quote-part dans le résultat net des entreprises associées.

 

Le BPA core d'USD 3,64 (0%, +2% tcc) a bénéficié de la progression du résultat net core et du programme de rachat d'actions.

 

Le free cash-flow s'est élevé à USD 8,0 milliards (+23% en USD), contre USD 6,5 milliards dans la période comparable de 2016. L'augmentation d'USD 1,5 milliard résulte essentiellement de l'amélioration des flux de trésorerie issus des activités opérationnelles.

 

Innovative Medicines: le chiffre d'affaires net a atteint, au cours des neuf premiers mois, USD 24,3 milliards (0%, +2% tcc), car la croissance en volume de 7 points de pourcentage, comprenant la progression de Cosentyx, Entresto, Promacta/Revolade et Tafinlar + Mekinist, a plus que compensé l'effet négatif de la concurrence des génériques (-5 points de pourcentage). L'impact des prix a été négligeable.

 

Le résultat opérationnel s'est inscrit à USD 6,0 milliards (-2%, +2% tcc). Les ajustements core ont totalisé USD 1,7 milliard (2016: USD 1,9 milliard); cette baisse par rapport à l'exercice précédent est due essentiellement à une diminution des amortissements. Le résultat opérationnel core s'est inscrit à USD 7,7 milliards (-4%, -1% tcc). La marge opérationnelle core à taux de change constants a baissé de 0,8 point de pourcentage, essentiellement à cause de l'érosion due aux génériques et des investissements de croissance pour Entresto, Kisqali et Cosentyx, en partie compensés par l'accroissement des ventes et par des gains de productivité. Après adjonction de l'impact négatif des effets de change s'élevant à 0,3 point pourcentage, le recul net de 1,1 point pourcentage a ramené cette marge à 31,6% du chiffre d'affaires net.

 

Sandoz a enregistré, au cours des neuf premiers mois, un chiffre d'affaires net d'USD 7,5 milliards (-1%, -1% tcc), car la croissance en volume se chiffrant à 6 points de pourcentage a été annihilée par l'érosion des prix s'élevant à 7 points de pourcentage. Le recul des ventes aux Etats-Unis (-10% tcc) a été en grande partie compensé par une progression de 4% (tcc) en Europe et dans le reste du monde. Les ventes mondiales de produits biopharmaceutiques ont progressé de 14% (tcc).

 

Le résultat opérationnel s'est situé à USD 1,1 milliard (-2%, -3% tcc), principalement en raison de la pression sur les prix aux Etats-Unis et des investissements destinés à la croissance dans Marketing et vente, qui ont été en partie compensés par la progression des ventes dans le reste du monde et par l'augmentation de la marge brute. Le résultat opérationnel core s'est inscrit à USD 1,5 milliard (-1%, -1% tcc). La marge opérationnelle core à taux de change constants a diminué de 0,1 point de pourcentage, diminution compensée par l'impact positif des effets de change se chiffrant à 0,1 point de pourcentage; il en est résulté une marge opérationnelle core de 20,6% du chiffre d'affaires net, alignée sur celle des neuf premiers mois de l'exercice précédent.

 

Alcon a vu son chiffre d'affaires net s'élever à USD 4,5 milliards (+2%, +3% tcc) sur les neuf premiers mois. Les ventes du secteur d'activité Chirurgie ont augmenté (+3% tcc), sous l'impulsion de l'excellente performance du portefeuille vitréorétinien et des consommables dans les opérations de la cataracte. Les ventes de Soins de la vision ont progressé (+3% tcc), grâce à la poursuite de la croissance à deux chiffres de Dailies Total1.

 

Au cours de neuf premiers mois, la perte opérationnelle s'est chiffrée à USD 112 millions, contre une perte d'USD 12 millions dans la période de comparaison en 2016, sous l'impact du plan de croissance et de charges pour perte de valeur liées aux activités de développement. Le résultat opérationnel core s'est élevé à USD 636 millions (-7%, -2% tcc). La marge opérationnelle core à taux de change constants a diminué de 0,9 point de pourcentage. Après adjonction de l'impact négatif des effets de change s'élevant à 0,5 point, la diminution nette de 1,4 point a abaissé la marge à 14,3% du chiffre d'affaires net.

 

Principaux moteurs de croissance

 

Nos résultats financiers du troisième trimestre sont soutenus par une concentration constante sur les principaux moteurs de croissance, notamment Cosentyx, Entresto, Promacta/Revolade, Tasigna, Tafinlar + Mekinist, Jakavi et Kisqali, ainsi que sur les produits biopharmaceutiques et les marchés émergents en expansion.

 

Moteurs de croissance

  • Cosentyx (USD 556 millions, +83% tcc) a poursuivi, au troisième trimestre, sa trajectoire ascendante, enregistrant une forte croissance dans ses trois indications: l'arthrite psoriasique, la spondylite ankylosante et le psoriasis. Depuis son lancement, Cosentyx a été utilisé pour traiter plus de 100'000 patients.
     
  • Entresto (USD 128 millions, +138% tcc), a continué de croître, bénéficiant d'un accès amélioré, d'une expansion de la force de vente aux Etats-Unis et de son remboursement élargi en Europe.
     
  • Promacta/Revolade (USD 227 millions, +36% tcc) a fortement progressé à un taux à deux chiffres dans toutes les régions, stimulé par sa croissance continue dans le monde entier et par sa progression dans la classe de la thrombopoïétine dans le purpura thrombocytopénique immunologique chronique.
     
  • Tasigna (USD 482 millions, +12% tcc) a enregistré une solide croissance, soutenue principalement par les Etats-Unis et les marchés émergents de croissance.
     
  • Tafinlar + Mekinist (USD 224 millions, +27% tcc) a affiché une performance soutenue par une croissance à deux chiffres dans toutes les régions.
     
  • Jakavi (USD 201 millions, +31% tcc) a poursuivi sa progression à deux chiffres dans toutes les régions, sous l'impulsion du traitement de la myélofibrose et du remboursement de l'indication de seconde intention dans la polycythémie essentielle dans un nombre accru de pays.
     
  • Gilenya (USD 801 millions, 0% tcc) a connu un niveau de vente similaire à celui enregistré aux Etats-Unis dans la période comparable de l'exercice précédent, tandis que la solide croissance affichée en Europe a été en partie neutralisée par un timing défavorable des ventes dans les marchés émergents en expansion.
     
  • Kisqali (USD 26 millions), le lancement de cet inhibiteur de CDK4/6 a progressé au troisième trimestre, comprenant son homologation par l'UE. La campagne de lancement a débuté fin août aux Etats-Unis et à fin septembre, la grande majorité des patients avaient accès au remboursement.
     
  • Biopharmaceutiques (USD 292 millions, +9% tcc), ces produits ont progressé principalement sous l'impulsion de Zarxio aux Etats-Unis et des lancements de Rixathon (rituximab) et d'Erelzi (etanercept) dans l'UE.

 

Marchés émergents en expansion

  • Le chiffre d'affaires net des marchés émergents en expansion - qui englobent tous les marchés, à l'exception des Etats-Unis, du Canada, de l'Europe de l'Ouest, du Japon, de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande - a augmenté, au cours des neuf premiers mois (+5% USD, +8% tcc), sous l'impulsion de la Chine (+11% tcc) et de la Russie (+23% tcc).

 

Renforcer la R&D

 

Rapport sur l'innovation

 

Bénéficiant de ses investissements continus dans l'innovation, Novartis possède l'un des pipelines les plus compétitifs de l'industrie pharmaceutique avec plus de 200 projets en développement clinique.

 

Principaux développements au troisième trimestre 2017:

 

Nouvelles homologations et avis réglementaires

  • Kymriah (tisagenlecleucel, précédemment CTL019) a obtenu la première homologation jamais délivrée par la FDA pour une thérapie cellulaire CAR-T. Kymriah est indiqué pour traiter la leucémie lymphoblastique aiguë à cellules B chez l'enfant et le jeune adulte.
     
  • Kisqali (ribociclib) a été homologué par l'UE pour le traitement de première intention, en association avec n'importe quel inhibiteur de l'aromatase, du cancer du sein HR+/HER2- au stade avancé ou métastasique.
     
  • Rydapt (midostaurine) a été homologué par l'UE pour le traitement de la leucémie myéloïde aiguë (LMA) à mutation FLT3, dont le diagnostic est récent, ainsi que de trois types de mastocytose systémique avancée.
     
  • Alcon a lancé, en octobre, sa lentille intraoculaire (LIO) Clareon AutonoMe dans l'UE avec un nouveau dispositif automatique d'implantation jetable et pré-chargé, qui constitue le matériel optique le plus avancé à ce jour. AutonoMe est un système d'implantation intuitif et facile à utiliser, qui améliore la précision du contrôle de l'insertion de la LIO au cours de l'opération de la cataracte.

 

Demandes d'homologation

  • AMG 334 (erenumab): la FDA a accepté, au troisième trimestre, la demande d'homologation pour prévenir la migraine chez les patients souffrant de quatre jours au moins de migraine par mois.
     
  • Tasigna: la FDA a accepté une demande d'autorisation supplémentaire de mise sur le marché (NDA), en lui a accordant le statut d'examen prioritaire. Le but de cette NDA est d'obtenir que l'indication de «rémission sans traitement» soit ajoutée à la notice du produit.
     
  • Rixathon, biosimilaire de rituximab (Rituxan® de Roche) proposé par Sandoz: la FDA a accepté de procéder à son examen réglementaire.

 

Résultats d'essais cliniques en cours et autres faits saillants

  • ACZ885 (canakinumab) CANTOS: l'étude de phase III a satisfait à son critère principal en obtenant une réduction de 15%, statistiquement significative, du risque cardiovasculaire chez les patients ayant subi un infarctus du myocarde et souffrant d'une athérosclérose inflammatoire. Un sous-groupe de participants à l'étude dans la cohorte recevant une dose de 150 mg, dont l'inflammation a baissé en dessous de la hsCRP médiane mesurée trois mois après l'administration d'une dose unique, a enregistré une réduction relative de 27% du risque cardiovasculaire par rapport au critère principal. Ce résultat a été présenté lors d'un congrès de la Société européenne de cardiologie et dans le New England Journal of Medicine.
     
  • ACZ885 CANTOS: des analyses en aveugle et prédéfinies de l'étude de phase III portant sur son innocuité en oncologie, ont montré, dans la cohorte recevant une dose de 300 mg, une diminution de 77% de la mortalité et de 67% de la survenance de cas dans le cancer du poumon. Ces résultats ont été publiés dans The Lancet. Novartis est en discussion avec les autorités réglementaires en ce qui concerne les résultats obtenus dans le cancer du poumon et prévoit de commencer à les évaluer dans des études confirmatoires supplémentaires de phase III.
     
  • Cosentyx: les résultats portant sur cinq années ont été présentées à l'Académie européenne de dermatologie et de vénéréologie. Ces résultats ont montré que cette molécule biologique éclaircissait fortement et sur une longue durée l'épiderme de malades atteints de psoriasis à plaques modéré à grave et que son innocuité perdurait après cinq ans de traitement.
     
  • Tafinlar + Mekinist: les résultats d'une étude de phase III portant sur son utilisation comme traitement adjuvant ont été présentés à la Société européenne d'oncologie médicale. Ces résultats ont montré une diminution de 53% du risque de récidive chez les patients ayant subi l'ablation d'un mélanome à mutation BRAF V600 positive et des améliorations significatives dans les critères secondaires, tels que la survie globale, la survie sans métastases à distance et l'absence de récidive. En octobre, la FDA a accordé la désignation de percée thérapeutique à Tafinlar + Mekinist comme traitement adjuvant du mélanome.
     
  • Gilenya: l'essai de phase III PARADIGMS dans la sclérose en plaques chez les enfants et adolescents a montré une réduction significative des rechutes par rapport à l'interféron bêta-1a. PARADIGMS est la première étude de ce genre de la SEP en pédiatrie. Les autres traitements standard n'ont pas été évalués lors d'essais comparatifs conçus spécialement pour des enfants et adolescents.
     
  • AMG 334 (erenumab): une nouvelle analyse présentée à la Société internationale des céphalées (SIC) a montré une diminution significative des jours de migraine par mois chez les patients atteints de migraines chroniques et chez qui des traitements préventifs antérieurs avaient échoué. En outre, une étude d'innocuité axée sur le domaine cardiovasculaire a reconfirmé sa tolérance semblable à un placebo.
     
  • Xolair a confirmé son efficacité dans la reprise du traitement après une interruption chez les patients atteints d'urticaire chronique spontanée: 90% d'entre eux ont recouvré un contrôle efficace des symptômes au cours des 12 semaines suivant la reprise du traitement. Les résultats de l'étude de phase IIIb OPTIMA ont reconfirmé que près des deux tiers des patients traités avec Xolair 300 mg pendant six mois sont bien contrôlés.
     
  • Lucentis: des résultats intermédiaires de l'étude comparative RIVAL présentés au congrès EURETINA ont confirmé l'efficacité du traitement et sa persistance par rapport à aflibercept chez les patients souffrant de la forme néovasculaire de la DMLA. Les résultats de LUMINOUS, une étude de Lucentis pendant cinq ans, ont montré dans la pratique son efficacité et son innocuité dans cinq affections de la rétine.
     
  • Promacta/Revolade: des données ont montré que ce traitement permettait aux malades de contrôler, sur le long terme, la thrombocytopénie immunologique chronique ou persistante (PTI). Près de 70% des patients ont maintenu, pendant de longues périodes, un nombre de plaquettes >=30×109/L sans traitement de secours. En outre, plus du tiers d'entre eux ont arrêté de prendre un ou plusieurs médicaments concomitants contre cette maladie. Ces résultats ont été publiés en octobre dans Blood, la revue de la Société américaine d'hématologie.
     
  • Sandoz: le biosimilaire d'adalimumab (Humira® d'AbbVie) a satisfait à la référence biologique en termes d'efficacité et d'innocuité dans une étude clinique de 51 semaines. Ce biosimilaire est actuellement en cours d'examen par l'EMA pour le traitement de plusieurs maladies immunologiques.

 

Créer une entreprise plus forte à l'avenir

 

Au troisième trimestre, nous avons encore progressé dans nos programmes de productivité et de qualité:

  • Novartis Business Services (NBS), notre organisation de services transdivisionnaires, continue de réaliser des économies durables, en adoptant une approche disciplinée des investissements, tout en améliorant la qualité des services. De plus, nous avons poursuivi l'optimisation de notre présence géographique pour renforcer davantage les compétences de nos cinq Global Service Centers.
     
  • Novartis Technical Operations (NTO) continue de réaliser ses priorités consistant à accroître l'efficience en tirant profit des synergies dans la production, à améliorer l'allocation des ressources et à diminuer ses dépenses externes. L'organisation de chaîne d'approvisionnement intégrée améliore les niveaux de service à la clientèle, la coordination à l'échelle mondiale des lancements de produits et l'agilité à répondre à la variabilité à court terme des marchés. En outre, NTO revoit ses stratégies de logistique, afin d'améliorer la compétitivité globale de Novartis grâce à un réseau de distribution plus efficace.
     
  • Global Drug Development (GDD), implémenté en 2016, supervise le développement des médicaments dans le portefeuille des médicaments innovants et des biosimilaires. Cette approche de la gestion du portefeuille à l'échelle de l'entreprise permet une meilleure allocation des ressources et une augmentation de la productivité de la R&D.
     
  • Novartis continue de se concentrer sur la conformité, une qualité fiable des produits et une efficacité durable qui s'inscrivent dans la stratégie qualité. Au total, 161 inspections conduites par les autorités de la santé à l'échelle mondiale ont été achevées au cours des neuf premiers mois de 2017 (54 au T3), dont 25 ont été menées par la FDA (7 au T3). Les résultats de toutes ces inspections ont été considérés comme bons ou acceptables, sauf pour une inspection du site de production d'Alcon à Puurs en Belgique effectuée par le Ministère russe du commerce et de l'industrie et qui nécessite de nouvelles réponses avant de pouvoir être clôturée.

 

Structure du capital et endettement net

 

Maintenir un bon équilibre entre les investissements dans nos activités, une structure financière solide et des rendements attrayants pour nos actionnaires reste une priorité.

 

En janvier 2017, Novartis a annoncé un plan de rachat d'actions jusqu'à concurrence d'USD 5 milliards exécuté sur la seconde ligne de négoce. Au cours des neuf premiers mois de l'année, Novartis a racheté 47,0 millions d'actions (USD 3,7 milliards) dans le cadre de ce programme de rachat et 9,8 millions d'actions (USD 0,8 milliard), afin de compenser la dilution liée aux plans de rémunération en actions des collaborateurs. En outre, 2,8 millions d'actions (USD 0,2 milliard) ont été rachetées aux collaborateurs et 12,8 millions d'actions propres (USD 0,7 milliard) ont été distribuées à la suite de l'exercice d'options et d'attributions effectives d'actions dans le cadre des plans de rémunération des collaborateurs. Par conséquent, le nombre total d'actions en circulation a diminué de 46,8 millions par rapport au 31 décembre 2016. Novartis vise à compenser intégralement l'effet dilutif provenant des plans de rémunération des collaborateurs. Ces transactions portant sur les actions propres ont entraîné une sortie nette de trésorerie se chiffrant à USD 4,3 milliards.

 

Au 30 septembre 2017, l'endettement net a augmenté d'USD 4,7 milliards, par rapport au 31 décembre 2016, à USD 20,7 milliards. Cette augmentation est due essentiellement au versement du dividende annuel s'élevant à USD 6,5 milliards, aux rachats d'actions et aux paiements liés à des activités de M&A (fusions / acquisitions). Cette hausse a été en partie compensée par un free cash-flow d'USD 8,0 milliards généré au cours des neuf premiers mois de 2017. La note de crédit à long terme de Novartis demeure AA (Moody's Investor Service: Aa3, S&P Global Ratings: AA-, Fitch Ratings: AA).

 

Perspectives pour 2017

 

Sauf événements imprévus

 

Nous reconfirmons les perspectives telles que présentées début 2017. En 2017, le chiffre d'affaires net du Groupe devrait être globalement similaire à celui de l'exercice précédent (tcc), après absorption de l'impact de la concurrence des génériques, notamment de ceux de Gleevec/Glivec aux Etats-Unis et en Europe.

 

Par division, l'évolution du chiffre d'affaires net (tcc) en 2017 devrait être la suivante:

  • Innovative Medicines: révisée à la hausse avec une légère augmentation
  • Sandoz: révisée à la baisse, de globalement en phase avec l'exercice précédent à en légère baisse
  • Alcon: croissance à un chiffre dans le bas de la fourchette

 

Le résultat opérationnel core du Groupe en 2017 devrait être largement similaire à celui de l'exercice précédent, en baisse à un taux à un chiffre bas (tcc).

 

Si les taux de change enregistrés à la mi-octobre perdurent sur le reste de l'année 2017, les effets de change sur le chiffre d'affaires net de l'exercice seraient négligeables et auraient un impact négatif de 1 point de pourcentage sur le résultat opérationnel core. L'impact estimé des taux de change sur nos résultats est publié chaque mois sur notre site Web.

 

Performance financière en bref

 

Innovative Medicines

T3 2017

T3 2016

Variation %

 

M9 2017

M9 2016

Variation %

 

M USD

M USD

USD

tcc

 

M USD

M USD

USD

tcc

Chiffre d'affaires net

8 302

8 173

2

2

 

24 269

24 289

0

2

Résultat opérationnel

2 179

2 020

8

11

 

5 975

6 066

-2

2

en % du chiffre d'affaires

26,2

24,7

 

 

 

24,6

25,0

 

 

Résultat opérationnel core

2 657

2 676

-1

1

 

7 659

7 947

-4

-1

en % du chiffre d'affaires

32,0

32,7

 

 

 

31,6

32,7

 

 

Sandoz

T3 2017

T3 2016

Variation %

 

M9 2017

M9 2016

Variation %

 

M USD

M USD

USD

tcc

 

M USD

M USD

USD

tcc

Chiffre d'affaires net

2 584

2 517

3

1

 

7 465

7 539

-1

-1

Résultat opérationnel

 390

 354

10

9

 

1 063

1 080

-2

-3

en % du chiffre d'affaires

15,1

14,1

 

 

 

14,2

14,3

 

 

Résultat opérationnel core

 580

 530

9

8

 

1 537

1 550

-1

-1

en % du chiffre d'affaires

22,4

21,1

 

 

 

20,6

20,6

 

 

Alcon

T3 2017

T3 2016

Variation %

 

M9 2017

M9 2016

Variation %

 

M USD

M USD

USD

tcc

 

M USD

M USD

USD

tcc

Chiffre d'affaires net

1 527

1 436

6

7

 

4 460

4 368

2

3

Résultat opérationnel

-50

-50

0

19

 

-112

-12

ns

ns

en % du chiffre d'affaires

-3,3

-3,5

 

 

 

-2,5

-0,3

 

 

Résultat opérationnel core

 238

 206

16

23

 

 636

 687

-7

-2

en % du chiffre d'affaires

15,6

14,3

 

 

 

14,3

15,7

 

 



Corporate

T3 2017

T3 2016

Variation %

 

M9 2017

M9 2016

Variation %

 

M USD

M USD

USD

tcc

 

M USD

M USD

USD

tcc

Résultat opérationnel

-162

-55

ns

ns

 

-367

-321

-14

-24

Résultat opérationnel core

-93

-31

ns

ns

 

-205

-210

2

-10

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Total du Groupe

T3 2017

T3 2016

Variation %

 

M9 2017

M9 2016

Variation %

 

M USD

M USD

USD

tcc

 

M USD

M USD

USD

tcc

Chiffre d'affaires net

12 413

12 126

2

2

 

36 194

36 196

0

1

Résultat opérationnel

2 357

2 269

4

6

 

6 559

6 813

-4

-1

en % du chiffre d'affaires

19,0

18,7

 

 

 

18,1

18,8

 

 

Résultat opérationnel core

3 382

3 381

0

1

 

9 627

9 974

-3

-1

en % du chiffre d'affaires

27,2

27,9

 

 

 

26,6

27,6

 

 

Résultat net

2 083

1 945

7

10

 

5 727

5 762

-1

2

BPA (USD)

 0,89

 0,81

10

12

 

 2,43

 2,42

0

3

Flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles

3 586

3 231

11

 

 

9 213

7 884

17

 

Free cash-flow

3 064

2 591

18

 

 

7 972

6 479

23

 

ns = non significatif

 

Un Rapport financier simplifié intermédiaire comprenant les informations répertoriées dans la liste ci-après est disponible (en anglais) sur notre site Web: http://hugin.info/134323/R/2143757/821433.pdf.

 

Novartis : rapport financier intermédiaire simplifié du 3e trimestre et des 9 premiers mois de 2017, données complémentaires

 

SOMMAIRE

Page

PERFORMANCE OPÉRATIONNELLE DU GROUPE ET DES DIVISIONS, T3 et M9 2017

 

Groupe

2

Innovative Medicines

5

Sandoz

13

Alcon

15

FLUX DE TRÉSORERIE ET BILAN DU GROUPE

17

RAPPORT SUR L'INNOVATION

20

COMPTES CONSOLIDÉS INTERMÉDIAIRES SIMPLIFIÉS

 

Comptes de résultats consolidés

29

Comptes de résultat global consolidés simplifiés

31

Bilans consolidés simplifiés

32

Tableaux simplifiés de variation des capitaux propres consolidés

33

Tableaux simplifiés des flux de trésorerie consolidés

34

Notes relatives aux comptes consolidés intérimaires simplifiés, y compris le point sur les litiges

36

INFORMATION COMPLÉMENTAIRE

44

RÉSULTATS CORE

 

Rapprochement des résultats IFRS et core

46

Groupe

48

Innovative Medicines

50

Sandoz

52

Alcon

54

Corporate

56

INFORMATION SUPPLÉMENTAIRE

 

Tableau simplifié des variations de la dette nette consolidée / Information sur l'action Novartis

58

Free cash-flow

59

Division Innovative Medicines: chiffre d'affaires net des vingt premiers produits

60

Innovative Medicines: ventes par secteur d'activité

62

Chiffre d'affaires net par région

64

Cours de conversion des devises

66

Quote-part dans le résultat net des entreprises associées

67

DÉCHARGE

68

 

Décharge

Le présent document fait part de prévisions impliquant des risques connus et inconnus, des incertitudes ainsi que d'autres facteurs qui pourraient rendre les résultats réels matériellement différents des résultats, performances ou réalisations annoncés ou impliqués dans de telles déclarations. Certains risques associés à ces déclarations sont résumés dans la version anglaise de ce communiqué, ainsi que dans le plus récent formulaire 20-F soumis par Novartis AG à la Securities and Exchange Commission (SEC) (autorité de régulation des marchés financiers des Etats-Unis). Le lecteur est invité à lire attentivement ces résumés.

 

Tous les noms de produits apparaissant en italique sont des marques déposées que les sociétés du Groupe Novartis possèdent ou exploitent sous licence. Jakafi® est une marque déposée d'Incyte Corporation. Enbrel® est une marque déposée d'Amgen Inc. Stelara® est une marque déposée de Janssen Biotech, Inc. Rituxan® est une marque déposée de Biogen. Humira® est une marque déposée d'AbbVie Inc.

 

A propos de Novartis

Novartis propose des solutions de santé innovantes adaptées à l'évolution des besoins des patients et des populations. Basé à Bâle, en Suisse, Novartis offre un portefeuille diversifié qui satisfait ces besoins le mieux possible: médicaments innovants, génériques et biosimilaires économiques ainsi que soins ophtalmologiques. Novartis occupe des positions de leader mondial dans ces domaines. En 2016, le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires net d'USD 48,5 milliards, alors que ses investissements en R&D se sont élevés à environ USD 9,0 milliards. Les sociétés du Groupe Novartis emploient quelque 121 000 collaborateurs équivalents temps plein et les produits de Novartis sont disponibles dans 155 pays environ. Pour plus d'informations, prière de consulter le site Internet http://www.novartis.com.

 

Dates importantes

13 novembre, 2017   

Le point sur la R&D et Journée des investisseurs à Londres

24 janvier 2018

Résultats du quatrième trimestre et de l'exercice 2017

2 mars 2018

Assemblée générale

19 avril 2018

Résultats du premier trimestre 2018

15-16 mai 2018

Rencontre des investisseurs avec le management de Novartis à Bâle

18 juillet 2018

Résultats du deuxième trimestre 2018

18 octobre 2018

Résultats du troisième trimestre 2018

 



Copyright GlobeNewswire

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :
http://hugin.info/134323/R/2143758/821474.pdf
http://hugin.info/134323/R/2143758/821435.pdf


Ce communiqué de presse est diffusé par Nasdaq Corporate Solutions. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.



 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/11/2017

Gennevilliers, le 17 novembre 2017, Communiqué de presse Réalisation définitive de la fusion-absorption par Prologue de sa filiale Imecom…

Publié le 17/11/2017

Les fluctuations d'activité rencontrées par le fret ferroviaire n'ont pour l'instant pas d'impact sur l'activité de la société...

Publié le 17/11/2017

L'actuel Directeur Général d'EuropaCorp Television, Thomas Anargyros, s'est porté acquéreur. La transaction ne comprend pas Taken...

Publié le 17/11/2017

Le centre, situé à proximité de la gare Montparnasse, dégage un loyer annuel de 690 kE...

Publié le 17/11/2017

Une stratégie de réorganisation structurelle dont la finalisation demeure sujette à l'approbation de l'extension des agréments de sa filiale de gestion monégasque par les autorités…

CONTENUS SPONSORISÉS