En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 379.65 PTS
+0.65 %
5 373.0
+0.58 %
SBF 120 PTS
4 318.32
+0.71 %
DAX PTS
12 331.30
+0.99 %
Dowjones PTS
25 758.69
+0.35 %
7 371.42
-0.08 %
1.149
-0.01 %

Novartis a enregistré, en 2017, une belle performance opérationnelle et des innovations majeures, entrant ainsi dans une nouvelle phase de croissance

| GlobeNewswire | 469 | Aucun vote sur cette news
Novartis a enregistré, en 2017, une belle performance opérationnelle et des innovations majeures, entrant ainsi dans une nouvelle phase de croissance
Credits  ShutterStock.com
  • Hausse de 2% (tcc, +1% USD) des ventes sur l'exercice complet, car l'excellente performance de nos moteurs de croissance, notamment Cosentyx et Entresto, a plus que compensé l'érosion due aux génériques de Gleevec/Glivec:
    • Cosentyx a progressé à USD 2,1 milliards en 2017 et à USD 615 millions au T4
    • Entresto a grimpé à USD 507 millions en 2017 et à USD 185 millions au T4
    • Oncologie, sans Gleevec/Glivec, a augmenté de 10% (tcc), et de 13% (tcc) au T4
  • Le résultat opérationnel core[1] de l'exercice 2017 a été largement aligné sur celui de l'exercice précédent (0% tcc, -1% USD), l'accroissement des ventes et la productivité ayant entièrement compensé l'érosion due aux génériques et les investissements dans la croissance:
    • BPA core d'USD 4,86, en augmentation de 3% (tcc, +2% USD)
  • Résultat opérationnel en hausse de 7% (tcc, +4% USD), hausse plus rapide que celle du résultat opérationnel core grâce en partie à une baisse des amortissements
  • Résultat net en progression de 12% (tcc, +15% USD), progression plus forte que celle du résultat opérationnel, en raison principalement d'une augmentation de la quote-part dans le résultat net des entreprises mises en équivalence
  • Free cash-flow[1] en augmentation de 10% à USD 10,4 milliards
  • Alcon a renoué avec la croissance en 2017, avec une hausse de 4% (tcc/USD) des ventes et de 5% (tcc, +1% USD) du résultat opérationnel core
  • Année historique pour l'innovation avec 16 homologations majeures, 16 demandes importantes d'autorisation et 6 désignations de percée thérapeutique par la FDA; faits saillants du T4:
    • RTH258[2] s'est montré supérieur à l'aflibercept en ce qui concerne les critères secondaires de l'activité de la maladie
    • Kymriah a fait l'objet d'une demande d'homologation pour le lymphome diffus à grandes cellules B avec statut d'examen prioritaire aux Etats-Unis et d'évaluation accélérée dans l'UE
    • ACZ885: une demande d'autorisation a été déposée auprès de la FDA et de l'EMA pour la réduction du risque cardiovasculaire
    • Demande d'homologation du biosimilaire d'adalimumab aux Etats-Unis et de pegfilgrastim dans l'UE
  • Achèvement de l'acquisition d'Advanced Accelerator Applications
  • Dividende de CHF 2,80 par action, en hausse de 2%, proposé pour 2017
  • Perspectives pour 2018:
    • Augmentation prévue du chiffre d'affaires net à un taux à un chiffre (tcc) entre le bas et le milieu de la fourchette
    • Hausse prévue du résultat opérationnel core à un taux à un chiffre (tcc) entre le milieu et le haut de la fourchette
  • Elizabeth Barrett a été nommée Directrice générale de Novartis Oncologie et Robert Kowalski, Head of Global Regulatory Affairs, dirigera par intérim l'organisation Drug Development, tous deux avec effet au 1er février 2018

 

Chiffres clés[3]

 
 

T4 2017

T4 2016

Variation %

 

Exercice 2017

Exercice 2016

Variation %

 

M USD

M USD

USD

tcc

 

M USD

M USD

USD

tcc

Chiffre d'affaires net

12 915

12 322

5

2

 

49 109

48 518

1

2

Résultat opérationnel

2 070

1 455

42

41

 

8 629

8 268

4

7

Résultat net

1 976

936

111

58

 

7 703

6 698

15

12

BPA (USD)

0,85

0,40

113

59

 

3,28

2,82

16

14

Free cash-flow

2 456

2 976

-17

  

10 428

9 455

10

 

Core

         

Résultat opérationnel

3 223

3 013

7

5

 

12 850

12 987

-1

0

Résultat net

2 818

2 658

6

4

 

11 391

11 314

1

2

BPA (USD)

1,21

1,12

8

6

 

4,86

4,75

2

3

 

[1] Taux de change constants (tcc), résultats core et free cash-flow ne sont pas des mesures IFRS. Leur explication se trouve à la page 42 du Rapport financier simplifié (disponible en anglais uniquement). Sauf indication contraire, les taux de croissance mentionnés dans le présent communiqué se réfèrent à la même période de l'exercice précédent.

[2] RTH258 a également satisfait à son critère principal de non-infériorité comparé à aflibercept dans la variation moyenne de l'acuité visuelle la mieux corrigée dans la DMLA.

[3] Taux de change constants (tcc), résultats core et free cash-flow ne sont pas des mesures IFRS. Leur explication se trouve à la page 42 du Rapport financier simplifié (disponible en anglais uniquement). Sauf indication contraire, les taux de croissance mentionnés dans le présent communiqué se réfèrent à la même période de l'exercice précédent.

 

Bâle, le 24 janvier 2018 - En commentant les résultats, Joseph Jimenez, Directeur général de Novartis, a déclaré: «Novartis a eu une bonne année 2017: Cosentyx a atteint le statut de blockbuster multiple, Entresto a vu ses ventes dépasser USD 500 millions et Alcon a retrouvé la croissance. Ce fut une année historique pour l'innovation, qui s'est traduite par un pipeline riche en produits au stade ultime de développement. Avec plusieurs lancements majeurs à l'horizon et la mise en place de notre nouveau modèle opérationnel, Novartis est prêt pour une croissance durable.»

Vas Narasimhan, nommé Directeur général à compter du 1er février, a ajouté:

«J'aimerais remercier Joe Jimenez et le Conseil d'administration pour leur accompagnement et leurs conseils dans la transition vers ma nouvelle fonction. En tant que Directeur général, mes priorités seront de mener la prochaine phase de croissance en renforçant les activités opérationnelles, en réalisant plus d'innovations révolutionnaires, en évoluant vers une organisation axée sur des données et en favorisant la numérisation, en développant la confiance et la réputation et en transformant notre culture d'entreprise. C'est pour moi un privilège de pouvoir diriger Novartis à un moment aussi passionnant.»

 

RAPPORT DU GROUPE

 

Résultats du quatrième trimestre

 

Le chiffre d'affaires net a atteint, au quatrième trimestre, USD 12,9 milliards (+5%, +2% tcc), car la croissance en volume de 7 points de pourcentage (tcc), comprenant la croissance de Cosentyx, et d'Entresto, a été en partie contrebalancée par l'effet négatif de la concurrence des génériques (-3 points de pourcentage) et des prix (-2 points de pourcentage).

 

Le résultat opérationnel a atteint USD 2,1 milliards (+42%, +41% tcc), stimulé principalement par les éléments suivants: moteurs de croissance, productivité, baisse des pertes de valeur et gain provenant d'un paiement d'étape dépendant des ventes lié à la cession, en 2015, des vaccins à GSK; cette progression a été en partie contrebalancée par l'érosion des ventes dues aux génériques. Les ajustements core se sont élevés à USD 1,2 milliard (2016: USD 1,6 milliard).

 

Le résultat net a augmenté à USD 2,0 milliards (+111%, +58% tcc), soutenu par la vigueur de la croissance du résultat opérationnel et par une hausse de la quote-part dans le résultat net des entreprises mises en équivalence. L'exercice précédent a compris des charges exceptionnelles liées à une perte de réévaluation d'USD 0,3 milliard au Venezuela.

 

Le BPA d'USD 0,85 (+113%, +59% tcc), a bénéficié de la progression du résultat net et du programme de rachat d'actions.

 

Le résultat opérationnel core s'est élevé à USD 3,2 milliards (+7%, +5% tcc), car les moteurs de croissance et la productivité ont plus que compensé l'érosion des ventes due aux génériques. La marge opérationnelle core à taux de change constants a grimpé de 0,7 point de pourcentage. Après déduction de l'impact négatif des effets de change s'élevant à 0,2 point de pourcentage, l'augmentation nette de la marge de 0,5 point de pourcentage a porté celle-ci à 25,0% du chiffre d'affaires net.

 

Le résultat net core s'est élevé à USD 2,8 milliards (+6%, +4% tcc), soutenu par la progression du résultat opérationnel core.

 

Le BPA core d'USD 1,21 (+8%, +6% tcc) a bénéficié de la progression du résultat net core et du programme de rachat d'actions.

 

Le free cash-flow du Groupe s'est élevé à USD 2,5 milliards (-17% USD), contre USD 3,0 milliards au quatrième trimestre 2016. La diminution d'USD 0,5 milliard résulte essentiellement d'une baisse des flux de trésorerie issus des activités opérationnelles et d'une hausse des investissements nets.

 

Innovative Medicines a enregistré, au quatrième trimestre, un chiffre d'affaires net d'USD 8,8 milliards (+6%, +4% tcc). La progression des ventes a bénéficié d'une hausse des volumes se chiffrant à 9 points de pourcentage. La concurrence des génériques a eu un impact négatif de 4 points de pourcentage, dû largement aux génériques de Gleevec/Glivec en Europe aux Etats-Unis. Les effets de prix ont eu un impact négatif de 1 point de pourcentage.

 

Le résultat opérationnel s'est élevé à USD 1,8 milliard (+33%, +31% tcc), sous l'effet d'une hausse des ventes et d'une baisse des pertes de valeur, en partie contrebalancées par l'érosion due aux génériques et par les investissements dans la croissance de Cosentyx, Entresto et Kisqali. Les ajustements core se sont élevés à USD 0,9 milliard (2016: USD 1,0 milliard). Le résultat opérationnel core s'est chiffré à USD 2,7 milliards (+11%, +9% tcc). La marge opérationnelle core à taux de change constants a augmenté de 1,5 point de pourcentage, principalement sous l'impulsion d'une amélioration de la marge brute grâce à la productivité. Après déduction de l'impact négatif des effets de change s'élevant à 0,1 point de pourcentage, l'augmentation nette de 1,4 point de pourcentage a porté la marge à 30,5% du chiffre d'affaires net.

 

Sandoz a enregistré, au quatrième trimestre, un chiffre d'affaires net d'USD 2,6 milliards (0%, -4% tcc); l'érosion des prix, principalement aux Etats-Unis, s'élevant à 8 points de pourcentage a été en partie compensée par la croissance en volume se chiffrant à 4 points de pourcentage. Aux Etats-Unis, les ventes ont reculé de 17% en raison de l'augmentation généralisée dans tout le secteur de la pression sur les prix et de la consolidation en cours chez les distributeurs. Hors Etats-Unis, le chiffre d'affaires net a progressé de 4% (tcc), tandis que les ventes mondiales de produits biopharmaceutiques ont progressé de 6% (tcc).

 

Le résultat opérationnel s'est inscrit à USD 305 millions (-16%, -19% tcc), essentiellement sous l'effet de l'érosion des prix aux Etats-Unis et d'une augmentation des charges de restructuration du réseau de production, en partie compensées par une amélioration continue de la marge brute. Le résultat opérationnel core s'est élevé à USD 543 millions (+4%, +1% tcc). La marge opérationnelle core a augmenté de 1,1 point de pourcentage (tcc), principalement sous l'impulsion du mix favorable de produits et de pays et d'améliorations continues de la productivité. Après déduction de l'impact négatif des effets de change s'élevant à 0,2 point de pourcentage, l'augmentation nette de 0,9 point de pourcentage a porté la marge à 20,9% du chiffre d'affaires net.

 

Alcon a enregistré, au quatrième trimestre, un chiffre d'affaires net d'USD 1,6 milliard (+8%, +6% tcc). Le secteur d'activité Chirurgie a enregistré une croissance de 9% (tcc), soutenue par les consommables dans les opérations de la cataracte et par les lentilles intraoculaires (LIO). Le secteur d'activité Soins de la vision a progressé de 2% (tcc), inclus une croissance continue à deux chiffres de Dailies Total1, en partie contrebalancée par le recul des lentilles à usage hebdomadaire ou mensuel. Les mouvements de stocks chez les distributeurs ont contribué pour environ 1% (tcc) à la croissance d'Alcon au cours du trimestre. Les résultats d'Alcon sont le reflet du quatrième trimestre d'affilée à avoir affiché une progression du chiffre d'affaires net, résultant d'une amélioration des opérations, de l'innovation et des relations avec la clientèle.

 

La perte opérationnelle s'est réduite à USD 78 millions, contre USD 120 millions au quatrième trimestre 2016, grâce principalement à une hausse des ventes. Le résultat opérationnel core s'est élevé à USD 221 millions (+36%, +36% tcc), stimulé essentiellement par l'augmentation des ventes. La marge opérationnelle core à taux de change constants a augmenté de 3,0 points de pourcentage, principalement sous l'effet de l'accroissement des ventes. Après déduction de l'impact négatif des effets de change s'élevant à 0,2 point de pourcentage, l'augmentation nette de 2,8 points de pourcentage a hissé la marge à 14,1% du chiffre d'affaires net.

 

Résultats de l'exercice

 

Le chiffre d'affaires net a atteint, au cours de l'exercice 2017, USD 49,1 milliards (+1%, +2% tcc), car la croissance en volume de 7 points de pourcentage (tcc), comprenant la croissance de Cosentyx et d'Entresto, a été en partie contrebalancée par l'effet négatif de la concurrence des génériques (-3 points de pourcentage) et des prix (-2 points de pourcentage).

 

Le résultat opérationnel s'est élevé à USD 8,6 milliards (+4%, +7% tcc), car les moteurs de croissance, la productivité, la baisse des amortissements et un gain provenant d'un paiement d'étape dépendant des ventes lié à la cession, en 2015, des vaccins à GSK ont plus que compensé l'érosion des ventes dues aux génériques. Les ajustements core se sont élevés à USD 4,2 milliards (2016: USD 4,7 milliards).

 

Le résultat net a atteint USD 7,7 milliards (+15%, +12% tcc), soutenu par une hausse du résultat opérationnel et de la quote-part dans le résultat net des entreprises mises en équivalence. L'exercice précédent a compris des charges exceptionnelles liées à une perte de réévaluation d'USD 0,3 milliard au Venezuela.

 

Le BPA d'USD 3,28 (+16%, +14% tcc), a bénéficié de la progression du résultat net et du programme de rachat d'actions.

 

Le résultat opérationnel core s'est inscrit à USD 12,9 milliards (-1%, 0% tcc), largement aligné sur celui de l'exercice précédent, l'accroissement des ventes et la productivité ayant entièrement compensé l'érosion due aux génériques et les investissements dans la croissance: La marge opérationnelle core à taux de change constants a baissé de 0,3 point de pourcentage, essentiellement à cause de l'érosion due aux génériques de Gleevec/Glivec, en partie compensée par les moteurs de croissance et la productivité. Après adjonction de l'impact négatif des effets de change s'élevant à 0,3 point pourcentage, le recul net de 0,6 point de pourcentage a ramené cette marge à 26,2% du chiffre d'affaires net.

 

Le résultat net core s'est chiffré à USD 11,4 milliards (+1%, +2% tcc), soit une hausse plus prononcée que celle du résultat opérationnel core, grâce à une augmentation de la quote-part dans le résultat net core des entreprises mises en équivalence.

 

Le BPA core d'USD 4,86 (+2%, +3% tcc) a bénéficié de la progression du résultat net core et du programme de rachat d'actions.

 

Le free cash-flow s'est élevé à USD 10,4 milliards (+10% USD), contre USD 9,5 milliards en 2016. Cette augmentation résulte principalement de variations favorables du fonds de roulement et d'une baisse des paiements pour règlements judiciaires issus des provisions.

 

Innovative Medicines a réalisé un chiffre d'affaires net d'USD 33,0 milliards (+1%, +2% tcc) au cours de l'exercice, comprenant USD 2,1 milliards de Cosentyx et USD 507 millions d'Entresto. La croissance en volume s'élevant à 8 points de pourcentage a plus que compensé l'effet négatif de la concurrence des génériques (-5 points de pourcentage) et des prix (-1 point de pourcentage).

 

Le résultat opérationnel a progressé à USD 7,8 milliards (+5%, +7% tcc), grâce principalement à l'accroissement des ventes, à une baisse des amortissements et à la productivité, en partie contrebalancés par l'érosion due aux génériques et aux investissements dans la croissance. Les ajustements core ont totalisé USD 2,5 milliards (2016: USD 2,9 milliards). Le résultat opérationnel core s'est chiffré à USD 10,3 milliards (0%, +2% tcc). La marge opérationnelle core à taux de change constants a légèrement diminué de 0,1 point de pourcentage. Après adjonction de l'impact négatif des effets de change s'élevant à 0,4 point de pourcentage, la diminution nette de 0,5 point de pourcentage a abaissé cette marge à 31,3% du chiffre d'affaires net.

 

Sandoz a enregistré, sur l'exercice, un chiffre d'affaires net d'USD 10,1 milliards (-1%, -2% tcc), car la croissance en volume se chiffrant à 6 points de pourcentage a été annihilée par l'érosion des prix s'élevant à 8 points de pourcentage. Aux Etats-Unis, les ventes ont reculé de 12%, principalement en raison de l'augmentation généralisée dans tout le secteur de la pression sur les prix et de la consolidation en cours chez les distributeurs. Hors Etats-Unis, le chiffre d'affaires net a progressé de 4% (tcc), tandis que les ventes mondiales de produits biopharmaceutiques ont progressé de 12% (tcc).

 

Le résultat opérationnel s'est inscrit à USD 1,4 milliard (-5%, -7% tcc), essentiellement sous l'effet de l'érosion des prix aux Etats-Unis, d'un accroissement des investissements dans Marketing et vente hors Etats-Unis et d'une augmentation des charges de restructuration du réseua de production, en partie compensés par l'amélioration continue de la marge brute. Le résultat opérationnel core s'est chiffré à USD 2,1 milliards (0%, -1% tcc). La marge opérationnelle core à taux de change constants a grimpé de 0,1 point de pourcentage, auxquels s'ajoute l'impact positif des effets de change s'élevant à 0,2 point de pourcentage, de sorte que l'augmentation nette de la marge de 0,3 point de pourcentage a porté celle-ci à 20,7% du chiffre d'affaires net.

 

Alcon a réalisé, sur l'exercice, un chiffre d'affaires net d'USD 6,0 milliards (+4%, +4% tcc). Les ventes du secteur d'activité Chirurgie ont augmenté de 5% (tcc), sous l'impulsion de l'excellente performance du portefeuille vitréorétinien et des consommables dans les opérations de la cataracte. Les ventes du secteur d'activité Soins de la vision ont progressé de 3% (tcc), grâce à la poursuite de la croissance à deux chiffres de Dailies Total1.

 

La perte opérationnelle s'est élevée à USD 190 millions sur l'exercice, en comparaison d'une perte d'USD 132 millions en 2016; cette perte résulte principalement des investissements dans le plan de croissance et d'une hausse des charges pour pertes de valeur liées aux activités de développement des affaires, en partie compensés par un accroissement des ventes. Le résultat opérationnel core a atteint USD 857 millions (+1%, +5% tcc), la progression des ventes ayant été partiellement contrebalancée par les investissements dans le plan de croissance. La marge opérationnelle core à taux de change constants a grimpé de 0,2 point de pourcentage. Après déduction de l'impact négatif des effets de change de 0,6 point de pourcentage, la diminution nette de 0,4 point de pourcentage a abaissé la marge à 14,2% du chiffre d'affaires net.

 

Principaux moteurs de croissance

 

Nos résultats financiers du quatrième trimestre sont soutenus par une concentration constante sur les principaux moteurs de croissance, notamment Cosentyx, Entresto, Promacta/Revolade, Tafinlar + Mekinist, Jakavi, Kisqali, Tasigna, Kymriah et Gilenya ainsi que sur les produits biopharmaceutiques et les marchés émergents en expansion.

 

Moteurs de croissance (performance au T4)

  • Cosentyx (USD 615 millions, +53% tcc) a affiché une forte hausse dans toutes ses indications, avec plus de 125 000 patients traités depuis son lancement.
  • Entresto (USD 185 millions, +164% tcc) a réalisé une excellente performance grâce à une adoption grandissante par les médecins aux Etats-Unis et en Europe ainsi qu'aux améliorations continues de l'accès au marché.
  • Promacta/Revolade (USD 255 millions, +43% tcc) a enregistré une croissance à deux chiffres dans toutes les régions, grâce à sa progression dans le monde entier dans le purpura thrombocytopénique immunologique chronique.
  • Tafinlar + Mekinist (USD 246 millions, +33% tcc) ont affiché une performance soutenue par une croissance continue à deux chiffres aux Etats-Unis, résultant d'une hausse de la demande, et par de nouveaux lancements en Europe.
  • Jakavi (USD 228 millions, +33% tcc) a poursuivi sa progression à deux chiffres dans toutes les régions, sous l'impulsion du traitement de la myélofibrose et du remboursement de l'indication de seconde intention dans la polycythémie essentielle dans un nombre accru de pays.
  • Kisqali (USD 35 millions) a continué de progresser au quatrième trimestre, avec une croissance aux Etats-Unis et des lancements supplémentaires dans l'Union européenne.
  • Tasigna (USD 485 millions, +6% tcc) a enregistré une solide croissance particulièrement aux Etats-Unis.
  • Kymriah a affiché une bonne progression de son lancement au quatrième trimestre aux Etats-Unis; 33 centres ont été certifiés REM (stratégie de la gestion des risques), dont 25 sont pleinement opérationnels, notre objectif étant d'assurer l'accès des patients à ce médicament.
  • Gilenya (USD 825 millions, -1% tcc) a légèrement reculé aux Etats-Unis, recul en partie compensé par sa croissance en Europe.
  • Biopharmaceutiques (USD 309 millions, +6% tcc), ces produits ont progressé principalement sous l'impulsion de Zarxio aux Etats-Unis et des lancements de Rixathon (rituximab) et d'Erelzi (etanercept) dans l'UE, partiellement contrebalancés par la concurrence à Glatopa 20 mg.

 

Marchés émergents en expansion

 

Le chiffre d'affaires net des marchés émergents en expansion - qui englobent tous les marchés, à l'exception des Etats-Unis, du Canada, de l'Europe de l'Ouest, du Japon, de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande - a augmenté (+8% en USD, +7% tcc), sous l'impulsion principalement de la Chine (+13% tcc).

 

Renforcer la R&D

 

Rapport sur l'innovation

 

Bénéficiant de ses investissements continus dans l'innovation, Novartis possède l'un des pipelines les plus compétitifs de l'industrie pharmaceutique avec plus de 200 projets au stade de développement clinique.

 

Principaux développements au quatrième trimestre 2017:

 

Nouvelles homologations et avis réglementaires (au T4) 

  • Tasigna (nilotinib) a été homologué par la Commission européenne pour le traitement des enfants atteints d'une leucémie myéloïde à chromosome Philadelphie positif (LMC Ph+) nouvellement diagnostiquée en phase chronique, ou qui sont résistants ou intolérants à un traitement antérieur incluant imatinib.
     
  • Tasigna: la notice d'utilisation aux Etats-Unis a été mise à jour pour inclure les données concernant la rémission sans traitement à la suite de l'autorisation accordée par la FDA.
     
  • Tafinlar (dabrafenib) + Mekinist (trametinib), traitement combiné, ont obtenu de la FDA la désignation de percée thérapeutique et le statut d'examen prioritaire comme adjuvants dans le mélanome à mutation BRAF V600 positive au stade 3 de la maladie.
     
  • Promacta (eltrombopag) a obtenu de la FDA en janvier la désignation de percée thérapeutique en tant que traitement de première intention de l'anémie aplasique grave.
     
  • Kisqali (ribociclib): la FDA lui a accordé la désignation de percée thérapeutique pour le traitement initial, fondé sur le système endocrinien, des femmes préménopausées atteintes d'un cancer du sein HR+/HER2- au stade avancé.
     
  • Gilenya (fingolimod) a obtenu de la FDA la désignation de percée thérapeutique pour le traitement des formes cycliques de la sclérose en plaques chez les enfants, à la suite de la demande d'homologation de Gilenya dans une indication pédiatrique de la SEP déposée à la fois auprès de la FDA et de l'EMA. Cette demande était fondée sur les résultats de l'étude de phase III PARADIGMS chez des enfants et adolescents, qui ont montré un taux de 82% de réduction des récidives.
     
  • Rituximab (Rituxan® de Roche), biosimilaire de Sandoz, a obtenu de l'Agence des médicaments et des dispositifs médicaux (PDMA) du Japon l'autorisation de produire et de commercialiser ce médicament.
     
  • Advanced Accelerator Applications: acquisition achevée en janvier.

 

Demandes d'homologation (au T4) 

  • Kymriah (tisagenlecleucel, anciennement CTL019): une demande d'homologation a été déposée auprès de la FDA pour le traitement de patients adultes souffrant du lymphome B diffus à grandes cellules (LBDGC) récidivant ou réfractaire (r/r) qui ne peuvent pas recevoir de transplantation autologue de cellules souches (TACS) ou rechutent après un tel traitement, et auprès de l'EMA pour le traitement de patients adultes atteints d'un LBDGC r/r qui ne sont pas éligibles à une TACS ainsi que chez les enfants et jeunes adultes entre 3 et 25 ans souffrant d'une leucémie lymphoblastique aiguë à cellules B r/r. La FDA a accordé à cette demande le statut d'examen prioritaire et l'EMA, celui d'évaluation accélérée.
     
  • ACZ885 (canakinumab) pour la réduction du risque cardiovasculaire: une demande supplémentaire de licence de produit biologique et d'autorisation de mise sur le marché a été déposée auprès de la FDA et de l'EMA.
     
  • Proposé par Sandoz, le biosimilaire de pegfilgrastim (Neulasta® d'Amgen) a été accepté par l'EMA pour un examen réglementaire.
     
  • Proposé par Sandoz, le biosimilaire d'adalimumab (Humira® d'AbbVie) a été accepté, en janvier, par la FDA pour un examen réglementaire.

 

Résultats d'essais cliniques en cours et autres faits saillants (au T4) 

  • RTH258 (brolucizumab) a satisfait à son critère principal de non-infériorité par rapport à aflibercept dans le changement moyen de la meilleure correction de l'acuité visuelle. En outre, cette molécule a démontré sa supériorité dans trois critères secondaires considérés comme des marqueurs clés de la forme néovasculaire de la DMLA: épaisseur de la rétine dans la sous-zone centrale, fluide rétinien et activité de la maladie. De surcroît, cette supériorité a été confirmée par une majorité des patients inscrits dans un programme de traitement sur 12 semaines immédiatement après la phase de charge lors de deux essais de phase III, HAWK et HARRIER, portant sur ces critères secondaires.
     
  • Kymriah: les résultats de la première analyse de l'essai pivot de phase II JULIET chez des adultes atteints d'un LBDGC r/r ont montré des réponses complètes durables au bout de six mois. Parmi les 81 malades ayant reçu une injection, ces résultats ont montré un taux de réponse global (TRG) de 53,1%, avec 39,5% des patients obtenant une réponse complète (RC) et 13,6%, une réponse partielle (RP), après un suivi de trois mois ou plus ou un arrêt plus tôt. Six mois après l'injection, le TRG a été de 37% avec un taux de RC de 30%. La durée moyenne de réponse n'a pas été atteinte.
     
  • Cosentyx (secukinumab) continue de progresser en tirant parti de son profil de meilleur de sa classe:
    • CLARITY: cette étude a démontré la supériorité de Cosentyx sur Stelara® (ustekinumab) en obtenant une peau claire ou presque après 12 semaines.
    • MEASURE 1: les résultats de cette étude ont montré que les radiographies de près de 80% des patients atteints de spondylarthrite ankylosante et traités avec Cosentyx ne montrent pas de progression de la rigidité de la colonne vertébrale après 4 ans (score de l'examen radiologique de la colonne vertébrale < 2).
    • FUTURE 5: les résultats de cette étude ont montré, après 24 semaines, une réduction par rapport à un placebo des signes et des symptômes de l'arthrite psoriasique tout en prévenant la progression des dommages structurels aux articulations.
    • Les études GESTURE et TRANSFIGURE ont montré des améliorations durables dans le psoriasis des ongles et palmo-plantaire.
       
  • Kisqali: l'essai de phase III MONALEESA-7, en association avec un inhibiteur de l'aromatase ou tamoxifène et goséréline en tant que traitement initial endocrinien, a montré un allongement significatif de la période de survie sans progression de la maladie (SPM) comparé à un traitement endocrinien et goséréline seul (taux moyen de la SPM de 23,8 mois contre 13,0 mois pour tamoxifène ou un inhibiteur de l'aromatase et goséréline) chez les femmes pré- ou périménopausées ayant un cancer du sein avancé ou métastatique, positif aux récepteurs hormonaux et négatif aux récepteurs du facteur de croissance épidermique humain 2 (HR+/HER2-).
     
  • ACZ885: une analyse secondaire planifiée d'un critère exploratoire dans l'étude de phase III CANTOS a montré que les malades ayant subi un infarctus et dont les niveaux de la protéine C-réactive ultrasensible (hsCRP) étaient inférieurs à 2 mg/l trois mois après la première dose présentaient une réduction de 25% d'accidents cardiovasculaires majeurs par rapport à un placebo. Ces patients ont également enregistré une réduction de 31% du taux de mortalité cardiovasculaire et de toute autre cause.
     
  • BAF312 (siponimod): une nouvelle analyse de l'étude de phase III EXPAND a démontré ses effets sur les lésions visibles par imagerie à résonance magnétique et sur l'atrophie cérébrale dans la forme secondairement progressive de la sclérose en plaques (SeP).
     
  • SEG101 (crizanlizumab): une analyse postérieure d'un sous-groupe dans l'étude de phase II SUSTAIN a montré que SEG101, administré à la dose de 5,0 mg/kg par mois, doublait pratiquement la période sans crises douloureuses liées à l'anémie à cellules falciformes (connues également sous le terme de crises vaso-occlusives). Ces résultats ont été constatés dans tous les sous-groupes de patients malgré des différences dans la gravité de la maladie, le génotype ou le traitement de base.
     
  • AMG 334 (erenumab): les résultats complets de l'étude de phase III STRIVE dans la migraine épisodique ont été publiés dans le «New England Journal of Medicine».
     
  • AMG 334: l'essai LIBERTY est le premier de ce genre à être consacré spécialement à la prévention de la migraine chez les patients ayant essayé plusieurs traitements sans succès. Il a satisfait à son critère principal, exprimé en pourcentage, consistant pour les patients sous AMG 334 à obtenir une réduction d'au moins 50% du nombre de jours de migraine par rapport à un placebo. En outre, LIBERTY a rempli tous ses critères secondaires.
     
  • Gilenya: une analyse de l'étude de phase III FREEDOMS dans la forme cyclique de la SEP a montré que les niveaux de neurofilaments dans le sang étaient notablement inférieurs chez les patients prenant Gilenya depuis six mois en comparaison d'un placebo.
     
  • Ultibro Breezhaler: de nouveaux résultats de l'étude FLASH ont montré qu'Ultibro (indacatérol/glycopyrronium) 110/50 µg améliorait de manière significative la fonction pulmonaire (VEMS1) des patients symptomatiques avec exacerbations sporadiques souffrant de BPCO modérée à grave et traités précédemment avec Seretide® (salmétérol/fluticasone) 50/500 Mu g.
     

  • CNP520 (un inhibiteur de l'enzyme BACE1): la collaboration avec Amgen et le Banner Alzheimer's Institute a été étendue pour démarrer un nouvel essai dénommé Alzheimer's Prevention Initiative Generation Study 2.

 

Alcon, revue stratégique

 

Début 2017, nous avons annoncé une revue stratégique de la division Alcon dans le but d'explorer toutes les options en vue de maximiser sa valeur pour nos actionnaires.

 

Nous avons accompli des progrès importants dans cette revue en cours. Alcon a renoué avec la croissance en 2017, comme en témoigne la hausse de 4% (tcc) des ventes et de 5% (tcc) du résultat opérationnel core sur l'exercice complet, grâce aux améliorations apportées aux opérations, à l'innovation et aux relations avec la clientèle. Alcon a enregistré une augmentation (tcc) de ses ventes à chaque trimestre de 2017 et accru sa marge opérationnelle core au second semestre. Comme indiqué en octobre dernier, les critères principaux pour parvenir à une décision finale et établir un calendrier demeurent la poursuite de la croissance des ventes d'Alcon et de l'amélioration de sa marge. Il faudra que la démonstration de ces critères se poursuive pendant plusieurs trimestres avant de parvenir à une action potentielle, peu probable avant le premier semestre 2019.

 

En outre, nous avons transféré, avec effet au 1er janvier 2018, à la division Alcon les produits ophtalmiques en vente sans ordonnance ainsi qu'un petit portefeuille de produits de diagnostic en chirurgie. En 2017, les ventes de ces produits se sont élevées à environ USD 0,8 milliard au total. Un retraitement de l'information sectorielle sera publié au cours du 1er trimestre 2018.

 

Stratégie de la qualité des produits

 

Novartis continue de se concentrer sur la conformité, une qualité fiable des produits et une efficacité durable qui s'inscrivent dans la stratégie qualité. Au total, 217 inspections menées par les autorités de la santé ont été achevées en 2017 (84 au T4 2017), 30 d'entre elles ont été conduites par la FDA (9 au T4 2017). Sur ces 217 inspections, 99% ont été considérées comme acceptables. Sur les deux qui ne l'ont pas été, l'inspection d'un site de production effectuée par le Ministère russe du commerce et de l'industrie a produit un résultat insatisfaisant (Puurs en Belgique), l'application de mesures correctives et préventives est en cours; s'agissant de l'autre, une inspection réalisée en novembre dernier par le Gulf Cooperation Council du site d'Unterach en Autriche, son résultat n'est pas encore connu.

 

Structure du capital et endettement net

 

Maintenir un bon équilibre entre les investissements dans nos activités, une structure financière solide et des rendements attrayants pour nos actionnaires reste une priorité.

 

En janvier 2017, Novartis a annoncé un rachat d'actions jusqu'à concurrence d'USD 5,0 milliards exécuté sur la seconde ligne de négoce. En 2017, Novartis a racheté 56,4 millions d'actions (USD 4,5 milliards) dans le cadre de ce programme de rachat et 9,8 millions d'actions (USD 0,8 milliard), afin de compenser la dilution liée aux plans de rémunération en actions des collaborateurs. En outre, 3,8 millions d'actions (USD 0,3 milliard) ont été rachetées aux collaborateurs et 13,4 millions d'actions propres (USD 0,9 milliard) ont été distribuées à la suite de l'exercice d'options et d'attributions effectives d'actions dans le cadre des plans de rémunération des collaborateurs. Par conséquent, le nombre total d'actions en circulation a diminué de 56,6 millions par rapport au 31 décembre 2016. Novartis vise à compenser intégralement l'effet dilutif dû aux plans de rémunération des collaborateurs. Ces transactions portant sur les actions propres ont entraîné une sortie nette de trésorerie se chiffrant à USD 5,2 milliards.

 

Au 31 décembre 2017, l'endettement net a augmenté d'USD 3,0 milliards, par rapport au 31 décembre 2016, à USD 19,0 milliards. Cette augmentation est due essentiellement au versement du dividende annuel s'élevant à USD 6,5 milliards, aux rachats d'actions pour un montant net d'USD 5,2 milliards et aux paiements à hauteur d'USD 0,9 milliard liés à des activités de MA (fusions / acquisitions). Cette hausse a été en partie compensée par un free cash-flow d'USD 10,4 milliards généré en 2017. La note de crédit à long terme de Novartis reste AA (Moody's Investor Service: Aa3, SP Global Ratings: AA-, Fitch Ratings: AA).

 

Perspectives pour 2018

 

Sauf événements imprévus

 

En 2018, le chiffre d'affaires net du Groupe devrait croître à un taux à un chiffre (tcc) entre le bas et le milieu de la fourchette (tcc).

 

Par division, l'évolution du chiffre d'affaires net (tcc) en 2018 devrait être la suivante:

  • Innovative Medicines: croissance à un taux à un chiffre moyen
  • Sandoz: largement comparable à l'exercice précédent ou léger recul
  • Alcon: croissance à un taux à un chiffre bas à moyen

 

Le résultat opérationnel core du Groupe devrait croître à un taux à un chiffre (tcc) entre le milieu et le haut de la fourchette.

 

Si les taux de change moyens enregistrés à la mi-janvier perdurent sur toute l'année 2018, les effets de change sur l'exercice en cours auraient un impact positif de 3 points de pourcentage sur le chiffre d'affaires net et de 4 points de pourcentage sur le résultat opérationnel core. L'impact estimé des taux de change sur nos résultats est publié chaque mois sur notre site internet.

 

Performance financière en bref

 

Innovative Medicines

T4 2017

T4 2016

Variation %

 

Exercice 2017

Exercice 2016

Variation %

 

M USD

M USD

USD

tcc

 

M USD

M USD

USD

tcc

Chiffre d'affaires net

8 756

8 273

6

4

 

33 025

32 562

1

2

Résultat opérationnel

1 807

1 360

33

31

 

7 782

7 426

5

7

en % du chiffre d'affaires

20,6

16,4

   

23,6

22,8

  

Résultat opérationnel core

2 671

2 407

11

9

 

10 330

10 354

0

2

en % du chiffre d'affaires

30,5

29,1

   

31,3

31,8

  

Sandoz

T4 2017

T4 2016

Variation %

 

Exercice 2017

Exercice 2016

Variation %

 

M USD

M USD

USD

tcc

 

M USD

M USD

USD

tcc

Chiffre d'affaires net

2 595

2 605

0

-4

 

10 060

10 144

-1

-2

Résultat opérationnel

305

365

-16

-19

 

1 368

1 445

-5

-7

en % du chiffre d'affaires

11,8

14,0

   

13,6

14,2

  

Résultat opérationnel core

543

521

4

1

 

2 080

2 071

0

-1

en % du chiffre d'affaires

20,9

20,0

   

20,7

20,4

  

Alcon

T4 2017

T4 2016

Variation %

 

Exercice 2017

Exercice 2016

Variation %

 

M USD

M USD

USD

tcc

 

M USD

M USD

USD

tcc

Chiffre d'affaires net

1 564

1 444

8

6

 

6 024

5 812

4

4

Résultat opérationnel

- 78

- 120

35

33

 

- 190

- 132

-44

-14

en % du chiffre d'affaires

-5,0

-8,3

   

-3,2

-2,3

  

Résultat opérationnel core

221

163

36

36

 

857

850

1

5

en % du chiffre d'affaires

14,1

11,3

   

14,2

14,6

  

 

 

Corporate

T4 2017

T4 2016

Variation %

 

Exercice 2017

Exercice 2016

Variation %

 

M USD

M USD

USD

tcc

 

M USD

M USD

USD

tcc

Résultat opérationnel

36

-150

ns

ns

 

-331

-471

30

27

Résultat opérationnel core

-212

-78

ns

ns

 

-417

-288

-45

-53

ns: non significatif

         

 

Total du Groupe

T4 2017

T4 2016

Variation %

 

Exercice 2017

Exercice 2016

Variation %

 

M USD

M USD

USD

tcc

 

M USD

M USD

USD

tcc

Chiffre d'affaires net

12 915

12 322

5

2

 

49 109

48 518

1

2

Résultat opérationnel

2 070

1 455

42

41

 

8 629

8 268

4

7

en % du chiffre d'affaires

16,0

11,8

   

17,6

17,0

  

Résultat opérationnel core

3 223

3 013

7

5

 

12 850

12 987

-1

0

en % du chiffre d'affaires

25,0

24,5

   

26,2

26,8

  

Résultat net

1 976

936

111

58

 

7 703

6 698

15

12

BPA (USD)

0,85

0,40

113

59

 

3,28

2,82

16

14

Flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles

3 408

3 591

-5

  

12 621

11 475

10

 

Free cash-flow

2 456

2 976

-17

  

10 428

9 455

10

 

Un Rapport financier simplifié comprenant les informations répertoriées dans la liste ci-après est disponible (en anglais) sur notre site internet: http://hugin.info/134323/R/2163283/832171.pdf.

 

Novartis : rapport financier simplifié du 4e trimestre et de l'exercice 2017, données complémentaires

 

SOMMAIRE

Page

PERFORMANCE OPÉRATIONNELLE DU GROUPE ET DES DIVISIONS, T4 et exercice 2017

 

Groupe

2

Innovative Medicines

6

Sandoz

14

Alcon

16

FLUX DE TRÉSORERIE ET BILAN DU GROUPE

18

RAPPORT SUR L'INNOVATION

21

COMPTES CONSOLIDÉS SIMPLIFIÉS

 

Comptes de résultats consolidés

26

Comptes de résultat global consolidés simplifiés

28

Bilans consolidés simplifiés

29

Tableaux simplifiés de variation des capitaux propres consolidés

30

Tableaux simplifiés des flux de trésorerie consolidés

31

Notes relatives aux comptes consolidés simplifiés, y compris le point sur les litiges

33

INFORMATION COMPLÉMENTAIRE

42

RÉSULTATS CORE

 

Rapprochement des résultats IFRS et core

44

Groupe

46

Innovative Medicines

48

Sandoz

50

Alcon

52

Corporate

54

INFORMATION SUPPLÉMENTAIRE

 

Tableau simplifié des variations de la dette nette consolidée / Information sur l'action Novartis

56

Free cash-flow

57

Division Innovative Medicines: chiffre d'affaires net des vingt premiers produits

58

Innovative Medicines: ventes par secteur d'activité

60

Chiffre d'affaires net par région

62

Cours de conversion des devises

64

Quote-part dans le résultat net des entreprises mises en équivalence

65

DÉCHARGE

66

 

Décharge

Le présent document fait part de prévisions impliquant des risques connus et inconnus, des incertitudes ainsi que d'autres facteurs qui pourraient rendre les résultats réels matériellement différents des résultats, performances ou réalisations annoncés ou impliqués dans de telles déclarations. Certains risques associés à ces déclarations sont résumés dans la version anglaise de ce communiqué, ainsi que dans le plus récent formulaire 20-F soumis par Novartis AG à la Securities and Exchange Commission (SEC) (autorité de régulation des marchés financiers des Etats-Unis). Le lecteur est invité à lire attentivement ces résumés.

 

Tous les noms de produits apparaissant en italique sont des marques déposées que les sociétés du Groupe Novartis possèdent ou exploitent sous licence. Rituxan® est une marque déposée de Biogen. Neulasta® est une marque déposée d'Amgen Inc. Humira® est une marque déposée d'AbbVie Inc. Stelara® est une marque déposée de Janssen Biotech, Inc. Seretide® est une marque déposée de GlaxoSmithKline. Jakafi® est une marque déposée d'Incyte Corporation. Enbrel® est une marque déposée d'Amgen Inc.

 

A propos de Novartis

Novartis propose des solutions de santé innovantes adaptées à l'évolution des besoins des patients et des populations. Basé à Bâle, en Suisse, Novartis offre un portefeuille diversifié qui satisfait ces besoins le mieux possible: médicaments innovants, génériques et biosimilaires économiques ainsi que soins ophtalmologiques. Novartis occupe des positions de leader mondial dans ces domaines. En 2017, le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires net d'USD 49,1 milliards, alors que ses investissements en R&D se sont élevés à environ USD 9,0 milliards. Les sociétés du Groupe Novartis emploient quelque 122 000 collaborateurs équivalents temps plein et les produits de Novartis sont disponibles dans 155 pays environ. Pour plus d'informations, prière de consulter notre site internet http://www.novartis.com.

 

Novartis a publié aujourd'hui son Rapport annuel 2017 qui est disponible sur son site www.novartis.com. Novartis déposera aujourd'hui également la version américaine de son Rapport annuel 2017 (Form 20-F) auprès de l'Autorité américaine de surveillance des marchés financiers (SEC), et publiera ce document sur www.novartis.com. Les actionnaires de Novartis qui en font la demande recevront gratuitement un exemplaire sur papier de l'un ou l'autre de ces documents, chacun contenant les états financiers complets et audités. Novartis a également publié son Rapport de responsabilité sociale d'entreprise pour 2017 qui est disponible sur son site www.novartis.com.

 

Dates importantes

2 mars 2018

Assemblée générale

19 avril 2018

Résultats du premier trimestre 2018

15-16 mai 2018 

Rencontre des investisseurs avec le management de Novartis à Bâle

18 juillet 2018

Résultats du deuxième trimestre 2018

18 octobre 2018   

Résultats du troisième trimestre 2018

 



Copyright GlobeNewswire

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :
http://hugin.info/134323/R/2163284/832193.pdf
http://hugin.info/134323/R/2163284/832172.pdf


Ce communiqué de presse est diffusé par Nasdaq Corporate Solutions. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.



 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/08/2018

La levée de fonds de Genkyotex pourrait atteindre 9,225 ME...

Publié le 20/08/2018

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL ALPES…

Publié le 20/08/2018

Après la nomination en juin dernier de Pierre Pouletty comme président de Cromology, Wendel a annoncé l'arrivée le 27 août prochain de Loïc Derrien au poste de directeur général de Cromology.…

Publié le 20/08/2018

Adocia a annoncé que le tribunal arbitral en charge de la procédure engagée à l’encontre de Eli Lilly & Company a statué en sa faveur en ce qui concerne sa première demande. Il a accordé à…

Publié le 20/08/2018

Transgene a finalisé la vente des droits de TG6002 (virus oncolytique) et TG1050 (vaccin thérapeutique contre l’hépatite B chronique) pour la Grande Chine à Tasly Biopharmaceuticals. Toutes les…