5 386.81 PTS
+0.27 %
5 371.00
+0.31 %
SBF 120 PTS
4 296.55
+0.19 %
DAX PTS
13 003.14
-
Dowjones PTS
23 273.96
-0.23 %
6 067.83
-0.67 %
Nikkei PTS
21 671.77
-0.11 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Les résultats du T2 confirment les prévisions de l'exercice 2017. Les très bons résultats du pipeline étayent le potentiel de plusieurs produits hautement novateurs

| GlobeNewswire | 352 | Aucun vote sur cette news
Les résultats du T2 confirment les prévisions de l'exercice 2017. Les très bons résultats du pipeline étayent le potentiel de plusieurs produits hautement novateurs
Credits  ShutterStock.com
  • Chiffre d'affaires net comparable à celui du T2 de l'exercice précédent (0% tcc[1], -2% en USD), car les moteurs de croissance ont compensé l'impact des génériques de Gleevec/Glivec:
    • Cosentyx (USD 490 millions, +90% tcc) a continué de croître fortement dans ses trois indications
    • Entresto (USD 110 millions) a progressé régulièrement, soutenu par un meilleur accès et par une expansion de sa force de vente aux Etats-Unis
    • En faisant abstraction de Gleevec/Glivec, Oncologie a gagné +9% (tcc), stimulé par Promacta, Tafinlar + Mekinist et Jakavi
    • Sandoz a reculé de 4% (tcc), principalement sous l'effet d'une pression accrue sur les prix aux Etats-Unis
    • Alcon a affiché une croissance de 3% (tcc), soutenue par Chirurgie (+3% tcc) avec une progression des segments clés, comprenant les LIO et Soins de la vision (+2% tcc)
  • Résultat opérationnel core[1] en ligne avec celui de l'exercice précédent (0% tcc, -3% en USD), l'expansion de la marge brute et la productivité ayant compensé l'érosion due aux génériques et les investissements dans la croissance
    • BPA core d'USD 1,22, en hausse de 2% (tcc, -1% en USD), bénéficiant du programme de rachat d'actions (environ +1%)
  • Résultat net en progression de 14% (tcc, +10% en USD), stimulé principalement par des gains provenant des cessions et par une baisse des amortissements
  • Free cash-flow[1] en hausse de 28% par rapport au T2 2016, à USD 3,2 milliards
  • Etapes clés de l'innovation renforçant le pipeline et les perspectives de croissance:
    • RTH258 a démontré sa non-infériorité par rapport à aflibercept, administré à la majorité des patients à des intervalles de 12 semaines exclusivement
    • ACZ885 a diminué le risque cardiovasculaire chez des personnes ayant survécu à un infarctus du myocarde
    • CTL019 JULIET a montré des réponses complètes jusqu'à 6 mois chez les adultes atteints du lymphome diffus à grandes cellules B (LMNH-B) récidivant ou réfractaire (r/r)
    • Rydapt homologué aux Etats-Unis pour la leucémie myéloïde aiguë (LMA) à mutation FLT3 et la mastocytose systémique au stade avancé
    • Tafinlar + Mekinist autorisé par la FDA pour le cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) à mutation BRAF+ au stade métastasique
    • Kisqali a reçu un avis favorable du CHMP pour le cancer du sein métastasique HR+/HER2-
    • CTL019 recommandé à l'unanimité par le Comité consultatif de la FDA pour son homologation dans le traitement de la leucémie lymphoblastique aiguë en pédiatrie
    • Homologation des biosimilaires Erelzi (etanercept) et Rixathon (rituximab) dans l'UE; acceptation d'examen réglementaire par l'EMA des biosimilaires d'adalimumab et d'infliximab
    • Générique d'Advair Diskus®, sa demande réglementaire a été acceptée par la FDA
  • Perspectives du Groupe en 2017 reconfirmées:
    • Chiffre d'affaires net attendu largement en phase avec celui de l'exercice précédent (tcc), résultat opérationnel core prévu globalement aligné sur l'exercice précédent (tcc) ou en recul à un taux bas à un chiffre (tcc)


 

 

Chiffres clés

T2 2017

T2 2016

Variation %

 

S1 2017

S1 2016

Variation %

 

M USD

M USD

USD

tcc

 

M USD

M USD

USD

tcc

Chiffre d'affaires net

12 242

12 470

-2

0

 

23 781

24 070

-1

1

Résultat opérationnel

2 280

2 093

9

13

 

4 202

4 544

-8

-4

Résultat net

1 979

1 806

10

14

 

3 644

3 817

-5

-1

BPA (USD)

0,84

0,76

11

15

 

1,54

1,60

-4

-1

Free cash-flow

3 243

2 526

28

  

4 908

3 888

26

 

Core

         

Résultat opérationnel

3 235

3 332

-3

0

 

6 245

6 593

-5

-2

Résultat net

2 866

2 930

-2

1

 

5 556

5 718

-3

0

BPA (USD)

1,22

1,23

-1

2

 

2,35

2,40

-2

1

 

[1] Taux de change constants (tcc), résultats core et free cash-flow ne sont pas des mesures IFRS. Leur explication se trouve à la page 43 du Rapport financier intermédiaire simplifié (disponible en anglais uniquement). Sauf indication contraire, les taux de croissance mentionnés dans le présent communiqué se réfèrent à la même période de l'exercice précédent.

 

Bâle, le 18 juillet 2017 - En commentant les résultats, Joseph Jimenez, Directeur général de Novartis, a déclaré: «Novartis a prouvé, au T2, la grande force de son innovation, notamment par les résultats des essais pivots de RTH258, ACZ885 et CTL019 JULIET démontrant la force de notre pipeline. Nous sommes en bonne voie de réaliser nos objectifs pour l'exercice complet. L'évolution des moteurs de croissance actuels conforte notre confiance dans la prochaine phase de croissance, qui devrait débuter en 2018.»

 

RAPPORT DU GROUPE

 

Résultats financiers du Groupe au deuxième trimestre

 

Le chiffre d'affaires net a atteint, au deuxième trimestre, USD 12,2 milliards (-2%, 0% tcc), car la croissance en volume de 6 points de pourcentage a été annihilée par les effets négatifs de la concurrence des génériques (-3 points de pourcentage) et des prix (-3 points de pourcentage).

 

Le résultat opérationnel s'est élevé à USD 2,3 milliards (+9%, +13% tcc), stimulé par une hausse provenant des gains des cessions et par une baisse des amortissements. Les ajustements core se sont élevés à USD 1,0 milliard (2016: USD 1,2 milliard).

 

Le résultat opérationnel core s'est inscrit à USD 3,2 milliards (-3%, 0% tcc). La marge opérationnelle core à taux de change constants est demeurée stable, car l'érosion due aux génériques de Gleevec/Glivec et les investissements dans la croissance ont été compensés par un accroissement de la marge brute et une amélioration de la productivité. Après déduction d'effets de change négatifs se montant à 0,3 point de pourcentage, la diminution nette a atteint 0,3 point de pourcentage, ramenant la marge opérationnelle core à 26,4% du chiffre d'affaires net.

 

Le résultat net s'est élevé à USD 2,0 milliards (+10%, +14% tcc), largement en phase avec le résultat opérationnel.

 

BPA d'USD 0,84 (+11%, +15% tcc), bénéficiant du programme de rachat d'actions.

 

Le résultat net core s'est élevé à USD 2,9 milliards (-2%, +1% tcc), largement en phase avec le résultat opérationnel core.

 

BPA core d'USD 1,22 (-1%, +2% tcc), bénéficiant du programme de rachat d'actions.

 

Le free cash-flow total du Groupe s'est élevé à USD 3,2 milliards (+28% en USD), contre USD 2,5 milliards au deuxième trimestre 2016. La hausse d'USD 0,7 milliard a résulté essentiellement de l'amélioration des flux de trésorerie des activités opérationnelles, qui comprenaient une augmentation du dividende reçu de GSK Consumer Healthcare Holdings Ltd. ainsi qu'une hausse du produit des cessions et une baisse des investissements en immobilisations corporelles.

 

Innovative Medicines a enregistré, au deuxième trimestre, un chiffre d'affaires net d'USD 8,3 milliards (-1%, +1% tcc), avec une croissance en volume de 7 points de pourcentage, soutenue par Cosentyx, Entresto, Promacta/Revolade, Tafinlar + Mekinist, Jakavi et Gilenya. L'érosion des prix et la concurrence des génériques ont eu un impact négatif se chiffrant respectivement à 2 et à 4 points de pourcentage, principalement en raison des génériques de Glivec/Gleevec sur le marché de l'Europe et des Etats-Unis.

 

Le résultat opérationnel a atteint USD 2,1 milliards (+11%, +16% tcc), cette hausse résulte essentiellement de gains de cession et d'une diminution des amortissements. Les ajustements core ont totalisé USD 501 millions (2016: USD 803 millions). Le résultat opérationnel core s'est inscrit à USD 2,6 milliards (-3%, +1% tcc). La marge opérationnelle core à taux de change constants a diminué de 0,2 point de pourcentage, à la suite de l'érosion des ventes due aux génériques et des investissements dans les lancements d'Entresto, de Cosentyx et de Kisqali, en partie compensés par une amélioration de la marge brute et de la productivité. Après déduction de l'impact négatif des effets de change se montant à 0,5 point de pourcentage, la diminution nette s'est chiffrée à 0,7 point de pourcentage, abaissant cette marge core à 31,1% du chiffre d'affaires net.

 

Sandoz a enregistré, au deuxième trimestre, un chiffre d'affaires net d'USD 2,5 milliards (-5%, -4% tcc), car la croissance en volume se chiffrant à 4 points de pourcentage a été annihilée par l'érosion des prix, principalement aux Etats-Unis, s'élevant à 8 points de pourcentage. Les ventes aux Etats-Unis ont reculé de 15% (tcc), principalement en raison de la pression exercée sur les prix des génériques vendus au détail et du timing de lancements au deuxième trimestre 2016, tandis que le chiffre d'affaires net réalisé en Europe et dans le reste du monde a progressé de 3% (tcc).

 

Le résultat opérationnel s'est chiffré à USD 330 millions (-13%, -13% tcc). Le résultat opérationnel core s'est inscrit à USD 497 millions (-7%, -7% tcc). La marge opérationnelle core à taux de change constants a diminué de 0,7 point de pourcentage, principalement en raison d'une hausse des investissements en Marketing et vente dans les marchés clés hors Etats-Unis et dans les biosimilaires. Grâce à des effets de change positifs se montant à 0,2 point de pourcentage, la diminution nette s'est limitée à 0,5 point de pourcentage, ramenant la marge opérationnelle core à 20,3% du chiffre d'affaires net.

 

Alcon a affiché au deuxième trimestre, un chiffre d'affaires net d'USD 1,5 milliard (+1%, +3% tcc). Les ventes du secteur d'activité Chirurgie ont augmenté de 3% (tcc), avec une forte progression des consommables dans les opérations de la cataracte et vitréorétiniennes, les lentilles intraoculaires ayant renoué avec la croissance au niveau international. Les ventes de Soins de la vision ont progressé de 2% (tcc), grâce à la poursuite de la croissance à deux chiffres de Dailies Total1.

 

Le résultat opérationnel s'est inscrit en perte à USD 19 millions, contre un résultat opérationnel positif d'USD 7 millions un an auparavant. Le résultat opérationnel core a reculé à USD 211 millions (-11%, -7% tcc), sous l'effet des investissements en Marketing et vente dans le cadre du plan de croissance. La marge opérationnelle core à taux de change constants a diminué de 1,5 point de pourcentage. Après adjonction de l'impact négatif des effets de change s'élevant à 0,4 point de pourcentage, la diminution nette de 1,9 point de pourcentage a abaissé cette marge à 13,9% du chiffre d'affaires net.

 

Premier semestre

 

Le chiffre d'affaires net a atteint, au premier semestre, USD 23,8 milliards (-1%, +1% tcc), car la croissance en volume de 6 points de pourcentage a été en partie contrebalancée par les effets négatifs de la concurrence des génériques (-3 points de pourcentage) et des prix (-2 points de pourcentage).

 

Le résultat opérationnel s'est inscrit à USD 4,2 milliards (-8%, -4% tcc). Les ajustements core se sont élevés à USD 2,0 milliards, en ligne avec le premier semestre 2016, car la charge nette concernant RLX030 a été compensée en grande partie par une baisse des amortissements.

 

Le résultat opérationnel core s'est chiffré à USD 6,2 milliards (-5%, -2% tcc). La marge opérationnelle core à taux de change constants a diminué de 0,9 point de pourcentage, principalement en raison de l'érosion des ventes dues aux génériques de Gleevec/Glivec et des investissements soutenant la croissance. Après déduction d'effets de change négatifs se montant à 0,2 point de pourcentage, la diminution nette a atteint 1,1 point de pourcentage, ramenant la marge opérationnelle core à 26,3% du chiffre d'affaires net.

 

Le résultat net s'est situé à USD 3,6 milliards (-5%, -1% tcc), avec une baisse moins marquée que celle du résultat opérationnel, grâce à une hausse de la quote-part dans le résultat net des entreprises associées.

 

BPA d'USD 1,54 (-4%, -1% tcc), bénéficiant du programme de rachat d'actions.

 

Le résultat net core a atteint USD 5,6 milliards (-3%, 0% tcc), comprenant la hausse de la quote-part core dans le résultat net des entreprises associées.

 

BPA core d'USD 2,35 (-2%, +1% tcc), bénéficiant du programme de rachat d'actions.

 

Le free cash-flow total du Groupe s'est élevé à USD 4,9 milliards (+26% en USD), contre USD 3,9 milliards au premier semestre 2016. L'augmentation d'USD 1,0 milliard résultait principalement d'une amélioration des flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles, qui comprenaient la hausse du dividende reçu de GSK Consumer Healthcare Holdings Ltd.

 

Innovative Medicines a enregistré, au premier semestre, un chiffre d'affaires net d'USD 16,0 milliards (-1%, +2% tcc), avec une croissance en volume de 7 points de pourcentage, soutenue par Cosentyx, Entresto, Promacta/Revolade, Jakavi, Tafinlar + Mekinist et Gilenya. L'érosion des prix et la concurrence des génériques ont eu un impact négatif se chiffrant respectivement à 1 et à 4 points de pourcentage, principalement en raison des génériques de Glivec/Gleevec sur les marchés de l'Europe et des Etats-Unis.

 

Le résultat opérationnel s'est inscrit à USD 3,8 milliards (-6%, -2% tcc). Les ajustements core ont totalisé USD 1,2 milliard, en ligne avec le premier semestre 2016, car la charge nette concernant RLX030 a été compensée en grande partie par une baisse des amortissements. Le résultat opérationnel core s'est chiffré à USD 5,0 milliards (-5%, -1% tcc). La marge opérationnelle core à taux de change constants a diminué de 1,0 point de pourcentage, à la suite essentiellement de l'érosion des ventes due aux génériques et des investissements dans les lancements d'Entresto, de Cosentyx et de Kisqali, en partie compensés par une amélioration de la marge brute et de la productivité. Après adjonction de l'impact négatif des effets de change se montant à 0,4 point de pourcentage, la diminution nette s'est élevée à 1,4 point de pourcentage, abaissant cette marge à 31,3% du chiffre d'affaires net.

 

Sandoz a enregistré, au premier semestre, un chiffre d'affaires net d'USD 4,9 milliards (-3%, -2% tcc), car la croissance en volume se chiffrant à 6 points de pourcentage a été annihilée par les pertes dues à l'érosion des prix s'élevant à 8 points de pourcentage. Les ventes aux Etats-Unis ont reculé de 8% (tcc), principalement en raison de la pression exercée sur les prix des génériques vendus au détail, tandis que le chiffre d'affaires net réalisé en Europe et dans le reste du monde a progressé de 2% (tcc).

 

Le résultat opérationnel s'est chiffré à USD 673 millions (-7%, -8% tcc). Le résultat opérationnel core s'est inscrit à USD 1,0 milliard (-6%, -6% tcc). La marge opérationnelle core à taux de change constants a diminué de 1,0 point de pourcentage, principalement en raison d'une hausse des investissements en Marketing et vente dans les marchés clés hors Etats-Unis et dans les biosimilaires. Grâce à des effets de change positifs se montant à 0,3 point de pourcentage, la diminution nette s'est limitée à 0,7 point de pourcentage, ramenant la marge opérationnelle core à 19,6% du chiffre d'affaires net.

 

Alcon a enregistré au premier semestre, un chiffre d'affaires net d'USD 2,9 milliards (0%, +2% tcc). Les ventes du secteur d'activité Chirurgie ont augmenté de 1% (tcc), sous l'impulsion de l'excellente performance du portefeuille vitréorétinien et des consommables dans les opérations de la cataracte. Les ventes de Soins de la vision ont progressé de 3% (tcc), grâce à la poursuite de la croissance à deux chiffres de Dailies Total1.

 

Le résultat opérationnel s'est inscrit en perte à USD 62 millions, contre un résultat opérationnel positif d'USD 38 millions un an auparavant. Le résultat opérationnel core a reculé à USD 398 millions (-17%, -13% tcc), sous l'effet des investissements en Marketing et vente dans le cadre du plan de croissance. La marge opérationnelle core à taux de change constants a diminué de 2,3 points de pourcentage. Après adjonction de l'impact négatif des effets de change s'élevant à 0,5 point de pourcentage, la diminution nette de 2,8 points de pourcentage a abaissé la marge à 13,6% du chiffre d'affaires net.

 

Principaux moteurs de croissance

 

Nos résultats financiers du deuxième trimestre sont soutenus par une concentration constante sur les principaux moteurs de croissance, notamment Cosentyx, Entresto, Promacta/Revolade, Tafinlar + Mekinist, Jakavi, Tasigna, Gilenya et Kisqali, ainsi que sur les produits biopharmaceutiques et les marchés émergents en expansion.

 

Moteurs de croissance

  • Cosentyx (USD 490 millions, +90% tcc) a poursuivi, au deuxième trimestre, sa trajectoire ascendante, enregistrant une forte croissance dans ses trois indications: l'arthrite psoriasique, la spondylite ankylosante et le psoriasis. Depuis son lancement, Cosentyx a été utilisé pour traiter plus de 90 000 patients.
     
  • Entresto (USD 110 millions, +240% tcc), a continué de croître, bénéficiant d'un accès amélioré, d'une expansion de la force de vente aux Etats-Unis et de son remboursement en Europe.
     
  • Promacta/Revolade (USD 210 millions, +35% tcc) a fortement progressé à un taux à deux chiffres, stimulé par sa croissance continue dans le monde entier et par sa progression dans la classe de la thrombopoïétine dans le purpura thrombocytopénique immunologique chronique.
     
  • Tafinlar + Mekinist (USD 216 millions, +28% tcc) a affiché une performance marquée par une croissance à deux chiffres dans toutes les régions.
     
  • Jakavi (USD 186 millions, +32% tcc) a poursuivi sa progression à deux chiffres dans tous les principaux marchés, sous l'impulsion du traitement de la myélofibrose et du lancement de l'indication de seconde intention dans la polycythémie essentielle.
     
  • Tasigna (USD 463 millions, +7% tcc) a enregistré, au deuxième trimestre, une solide croissance, soutenue par les Etats-Unis et les marchés émergents de croissance.
     
  • Gilenya (USD 837 millions, +5% tcc) a affiché une croissance continue.
     
  • Kisqali (USD 8 millions) inhibiteur de CDK4/6, poursuit son accession au marché des Etats-Unis. Les ventes du deuxième trimestre ont été modestes avec la mise à disposition des malades de nombreux programmes destinés à faciliter leur accès au médicament afin de commencer un traitement et faire le pont avec la couverture d'assurance.
     
  • Biopharmaceutiques (USD 260 millions, +6% tcc) a enregistré une augmentation, stimulée principalement par Zarxio aux Etats-Unis.

 

Marchés émergents en expansion 

  • Le chiffre d'affaires net des marchés émergents en expansion - qui englobent tous les marchés, à l'exception des Etats-Unis, du Canada, de l'Europe de l'Ouest, du Japon, de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande - a augmenté, au deuxième trimestre, de 4% en USD et de 8% tcc, sous l'impulsion d'une excellente performance en Chine (+10% tcc), en Russie (9% tcc) et au Brésil (+8% tcc).

 

Renforcer la R&D

 

Rapport sur l'innovation

 

Bénéficiant de ses investissements continus dans l'innovation, Novartis possède l'un des pipelines les plus compétitifs de l'industrie pharmaceutique avec plus de 200 projets en développement clinique.

 

Principaux développements au deuxième trimestre 2017:

 

Nouvelles homologations et avis réglementaires

  • Kisqali a obtenu un avis favorable du CHMP pour le traitement, en association avec un inhibiteur de l'aromatase, des femmes postménopausées atteintes d'un cancer du sein HR+/HER2-, au stade avancé ou métastasique.
     
  • Rydapt (midostaurine, anciennement PKC412) a été homologué aux Etats-Unis pour le traitement de la leucémie myéloïde aiguë (LMA) à mutation FLT3, dont le diagnostic est récent, ainsi que de trois types de mastocytose systémique.
     
  • Zykadia a été homologué par la FDA et l'EMA pour le traitement de première intention du cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) à mutation ALK.
     
  • Tafinlar + Mekinist a été autorisé par la FDA comme traitement contre le CPNPC à mutation BRAF V600E au stade métastasique.
     
  • CTL019 (tisagenlecleucel): un Comité de consultation des médicaments oncologiques de la FDA a recommandé, en juillet, à l'unanimité son homologation pour le traitement de la leucémie lymphoblastique aiguë à cellules B récidivant ou réfractaire chez l'enfant et le jeune adulte.
     
  • Cosentyx: l'EMA a autorisé, en juillet, une mise à jour de sa notice d'utilisation, afin d'inclure les résultats après 52 semaines de l'étude CLEAR dans le psoriasis, démontrant la supériorité à long terme de Cosentyx sur Stelara®. Cette mise à jour comprend également l'utilisation de Cosentyx dans le psoriasis modéré à grave du cuir chevelu, l'un des types de psoriasis les plus difficiles à traiter.
     
  • Tasigna a obtenu de l'EMA l'autorisation d'inclure les données concernant la rémission sans traitement dans sa notice d'utilisation. Tasigna est le premier et seul inhibiteur de la tyrosine kinase dont la notice d'utilisation dans l'UE contient une information sur l'arrêt du traitement chez les malades atteints de LMC Ph+.
     
  • Sandoz a lancé deux biosimilaires majeurs dans l'UE après leur homologation: Erelzi (etanercept) pour le traitement de maladies immunologiques, telles que l'arthrite rhumatoïde, le psoriasis et l'arthrite psoriasique; Rixathon (rituximab) pour traiter les cancers du sang et des maladies immunologiques.
     
  • Alcon Clareon LIO monofocale a été homologuée dans l'UE. Clareon est une lentille intra-oculaire de nouvelle génération dotée de propriétés optiques et d'une stabilité supérieures.
     
  • Alcon CyPass micro-stent a été lancé en Europe. Ce dispositif chirurgical micro-invasif est utilisé dans le glaucome pour abaisser la pression intra-oculaire.

 

Demandes d'homologation

  • AMG 334 (erenumab) est le premier anticorps monoclonal anti-CGRP pour lequel une demande d'homologation pour la prévention de la migraine a été soumise à la fois à la FDA et à l'EMA. Novartis a confirmé que l'EMA a accepté, en juin dernier, d'examiner cette demande.
     
  • Sandoz a soumis une demande d'homologation de ses biosimilaires adalimumab (Humira® d'AbbVie) et infliximab (Remicade® de Janssen et de Merck) à l'EMA, qui a accepté de procéder à leur examen réglementaire.
     
  • Sandoz, générique d'Advair Diskus®: la FDA a accepté la demande d'homologation de ce générique pour traiter l'asthme ainsi que l'obstruction des voies respiratoires et diminuer les accès chez les malades de la BPCO.

 

Résultats d'essais cliniques en cours et autres faits saillants

  • RTH258 (brolucizumab): les résultats d'études de phase III ont montré qu'il a satisfait à son critère principal de non-infériorité à aflibercept; le produit étant administré à la majorité des patients à 12 semaines d'intervalle exclusivement. Les résultats des essais HAWK et HARRIER seront présentés, en novembre prochain, au congrès de l'Académie américaine d'ophtalmologie (American Academy of Ophthalmology).
     
  • ACZ885 (canakinumab) CANTOS: l'étude de phase III a satisfait à son critère principal de diminuer, en association avec le traitement standard, le risque cardiovasculaire chez les patients ayant subi un infarctus du myocarde et souffrant d'une athérosclérose inflammatoire.

  • CTL019 JULIET: une analyse intermédiaire de l'essai a montré des réponses durablement complètes chez les adultes atteints du lymphome diffus à grandes cellules B (LMNH-B) récidivant ou réfractaire. Le taux de réponse global à trois mois a été de 45%, tandis que celui de réponse complète a atteint 37% et n'a plus bougé ensuite. Une première analyse après six mois a confirmé les résultats de l'analyse intermédiaire.
     
  • CTL019 ELIANA: les résultats de suivi à six mois montrent des taux de rémission durables chez les enfants et les jeunes adultes souffrant de leucémie lymphoblastique aiguë à cellules B récidivante ou réfractaire.
     
  • CTL119, en association avec ibrutinib, a montré que, après trois mois de traitement, huit patients sur neuf testés ne présentaient plus aucun signe de leucémie lymphocytaire chronique dans leur moelle osseuse.
     
  • AMG 334 (erenumab): les résultats des essais de phase III STRIVE et ARISE ont été présentés à l'Académie américaine de neurologie (AAN). Ces données confirment le potentiel d'AMG 334 de réduire le nombre de jours de migraine chez les personnes qui en souffrent jusqu'à 14 jours par mois (migraine épisodique). Le profil d'innocuité d'AMG 334 était comparable au placebo.
     
  • AMG 334: les résultats présentés à l'American Headache Society ont montré une réduction importante se chiffrant à 6,6 jours en moyenne par mois, par rapport à la référence constituée par les personnes souffrant de 15 jours au moins de migraine par mois (migraine chronique).
     
  • PDR001 a commencé (FPFV) les essais suivants: un essai de phase III en association avec Tafinlar + Mekinist dans le mélanome métastasique à mutation BRAF V600+, un essai de phase II dans les tumeurs neuro-endocrines et trois essais de phase I dans d'autres types de tumeurs.
     
  • Cosentyx: des résultats additionnels ont fait état d'améliorations durables des signes et des symptômes de la spondylite ankylosante et de l'arthrite psoriasique chez jusqu'à 80% des malades après trois ans de traitement. En outre, dans l'arthrite psoriasique, un soulagement rapide de la douleur a été constaté déjà à partir de la semaine 3, soulagement qui s'est maintenu pendant deux ans.
     
  • Tafinlar + Mekinist: une étude a fait ressortir un bénéfice durable de survie après cinq ans des malades atteints d'un mélanome métastasique à mutation BRAF positive.
     
  • Kisqali: les données de suivi présentées lors de l'ASCO ont confirmé l'efficacité et l'innocuité de ce médicament en tant qu'option de première intention chez les femmes atteintes d'un cancer du sein HR+/HER2-, au stade avancé ou métastasique. Ces résultats ont montré qu'après presque un an de suivi supplémentaire, Kisqali plus letrozole prolongeaient la durée médiane de survie sans progression de la maladie à 25,3 mois, contre 16,0 mois avec letrozole seul.
     
  • Rydapt: une analyse complète de l'essai de phase III RATIFY, publiée dans le NEJM, a montré un bénéfice global important de survie dans la leucémie myéloïde aiguë (LMA) à mutation FLT3 et cela, quels que soient les sous-groupes de la mutation, ITD et TKD inclus.
     
  • VAY785 (emricasan): Novartis a exercé son option exclusive conclue avec Conatus lui accordant la licence de développer et de commercialiser ce produit dans le monde entier pour traiter la stéatohépatite non-alcoolique.

 

Transformer Alcon en une société agile

 

La division Alcon a enregistré, au deuxième trimestre, une hausse de ses ventes de 3% (tcc), stimulée par le secteur d'activité Chirurgie (+3% tcc) ainsi que par une croissance continue de Soins de la vision (+2% tcc). Ces résultats découlent des actions entreprises pour accélérer l'innovation, renforcer les relations avec la clientèle et améliorer l'efficacité ainsi que l'efficience des opérations. Sur la base de ces résultats, les perspectives d'Alcon pour l'exercice entier ont été révisées à la hausse à un chiffre dans le bas de la fourchette.

 

Le retour à la croissance des ventes dans le secteur d'activité Chirurgie a été impulsé dans des segments clés, comprenant une excellente performance des consommables dans les opérations de la cataracte et vitréorétiniennes ainsi qu'un retour à la croissance des lentilles intraoculaires (LIO) à l'échelle mondiale. La division a également investi dans les lancements de nouveaux produits, tels que CyPass qui a été admis, en juillet, au remboursement aux Etats-Unis et a été lancé dans l'UE au deuxième trimestre.

 

Dans Soins de la vision, les lentilles de contact ont progressé pour le cinquième trimestre d'affilée, sous l'impulsion de la croissance de Dailies Total1 dans toutes les régions.

 

En janvier 2017, Novartis a annoncé procéder à un examen stratégique d'Alcon. Des options visant à maximiser la valeur actionnariale de la division Alcon  sont à l'étude. Un point de la situation sera fait vers la fin de 2017.

 

Créer une entreprise plus forte pour le futur

 

Au deuxième trimestre, nous avons encore progressé dans nos programmes de productivité et de qualité:

  • Novartis Business Services (NBS), notre organisation de services transdivisionnaires, continue de réaliser des économies durables, en adoptant une approche disciplinée des investissements et en assurant des services de qualité. De plus, nous avons poursuivi l'optimisation de notre présence géographique pour renforcer davantage les compétences de nos cinq Global Service Centers.
     
  • Novartis Technical Operations (NTO) continue de réaliser ses priorités consistant à accroître l'efficience en tirant profit des synergies dans la production, à améliorer l'allocation des ressources et à diminuer ses dépenses externes. L'organisation de chaîne d'approvisionnement intégrée améliore les niveaux de service à la clientèle, la coordination à l'échelle mondiale des lancements de produits et son agilité à répondre à la variabilité à court terme des marchés. En outre, NTO révise ses stratégies de logistique, afin d'améliorer la compétitivité globale de Novartis grâce à un réseau de distribution plus efficace.
     
  • Global Drug Development (GDD), implémenté en 2016, supervise le développement des médicaments dans le portefeuille entier de médicaments innovants et de biosimilaires. Cette approche de la gestion du portefeuille à l'échelle de l'entreprise permet une meilleure allocation des ressources et une augmentation de la productivité de la R&D.
     
  • Novartis continue de se concentrer sur la conformité, une qualité fiable des produits et une efficacité durable qui s'inscrivent dans la stratégie qualité. Au total, 107 inspections conduites par les autorités de la santé à l'échelle mondiale ont été achevées au premier semestre (61 au T2), dont 18 ont été menées par la FDA (6 au T2). Les résultats de toutes ces inspections ont été considérés comme bons ou acceptables, avec un résultat en suspens.

 

Structure du capital et endettement net

 

Maintenir un bon équilibre entre les investissements dans nos activités, une structure financière solide et des rendements attrayants pour nos actionnaires reste une priorité.

 

En janvier 2017, Novartis a annoncé un plan de rachat d'actions jusqu'à concurrence d'USD 5 milliards exécuté sur la seconde ligne de négoce. Au cours des six premiers mois de l'année, Novartis a racheté 35,1 millions d'actions dans le cadre de ce programme de rachat et 6,3 millions d'actions, afin d'atténuer la dilution liée aux plans de rémunération en actions des collaborateurs. En outre, 2,3 millions d'actions ont été rachetées aux collaborateurs et 12,5 millions d'actions propres ont été distribuées à la suite de l'exercice d'options et d'attributions effectives d'actions dans le cadre des plans de rémunération des collaborateurs. Par conséquent, le nombre total d'actions en circulation a diminué de 31,2 millions par rapport au 31 décembre 2016. Novartis vise à compenser intégralement l'effet dilutif provenant des plans de rémunération des collaborateurs. Ces transactions portant sur les actions propres ont entraîné une sortie nette de trésorerie se chiffrant à USD 2,9 milliards.

 

Au 30 juin 2017, l'endettement net a augmenté d'USD 6,1 milliards à USD 22,1 milliards. Cette augmentation est due essentiellement au versement du dividende annuel s'élevant à USD 6,5 milliards, aux rachats d'actions et aux paiements liés aux fusions et acquisitions. Cette hausse a été en partie compensée par un free cash-flow d'USD 4,9 milliards généré au cours des six premiers mois de 2017.

 

La note de crédit à long terme de Novartis demeure AA (Moody's: Aa3, Standard & Poor's: AA-, Fitch: AA).

 

Perspectives pour 2017

 

Sauf événements imprévus

 

Nous reconfirmons les perspectives de notre Groupe telles que présentées début 2017. En 2017, le chiffre d'affaires net du Groupe devrait être globalement similaire à celui de l'exercice précédent (tcc), après absorption de l'impact de la concurrence des génériques, notamment de ceux de Gleevec/Glivec aux Etats-Unis et en Europe.

 

Par division, l'évolution du chiffre d'affaires net (tcc) en 2017 devrait être la suivante:

  • Innovative Medicines: globalement en phase avec l'exercice précédent, voire en légère augmentation
  • Sandoz: largement comparable à l'exercice précédent
  • Alcon: révisée à la hausse à un chiffre dans le bas de la fourchette

 

Le résultat opérationnel core du Groupe en 2017 devrait être largement similaire à celui de l'exercice précédent, soit en baisse à un taux à un chiffre bas (tcc).

 

Si les taux de change moyens enregistrés à la mi-juillet perdurent sur le reste de l'année 2017, les effets de change sur l'exercice en cours auraient un impact négatif de 1 point de pourcentage sur le chiffre d'affaires net et de 2 points de pourcentage sur le résultat opérationnel core. L'impact estimé des taux de change sur nos résultats est publié chaque mois sur notre site Web.

 

Performance financière en bref

 

Innovative Medicines

T2 2017

T2 2016

 Variation %

 

S1 2017

S1 2016

  Variation %

 

M USD

M USD

USD

tcc

 

M USD

M USD

USD

tcc

Chiffre d'affaires net

8 275

8 387

-1

1

 

15 967

16 116

-1

2

Résultat opérationnel

2 075

1 866

11

16

 

3 796

4 046

-6

-2

en % du chiffre d'affaires

25,1

22,2

   

23,8

25,1

  

Résultat opérationnel core

2 576

2 669

-3

1

 

5 002

5 271

-5

-1

en % du chiffre d'affaires

31,1

31,8

 

 

 

31,3

32,7

 

 

Sandoz

T2 2017

T2 2016

  Variation %

 

S1 2017

S1 2016

  Variation %

 

M USD

M USD

USD

tcc

 

M USD

M USD

USD

tcc

Chiffre d'affaires net

2 451

2 577

-5

-4

 

4 881

5 022

-3

-2

Résultat opérationnel

 330

 380

-13

-13

 

 673

 726

-7

-8

en % du chiffre d'affaires

13,5

14,7

   

13,8

14,5

  

Résultat opérationnel core

 497

 535

-7

-7

 

 957

1 020

-6

-6

en % du chiffre d'affaires

20,3

20,8

 

 

 

19,6

20,3

 

 

Alcon

T2 2017

T2 2016

  Variation %

 

S1 2017

S1 2016

  Variation %

 

M USD

M USD

USD

tcc

 

M USD

M USD

USD

tcc

Chiffre d'affaires net

1 516

1 506

1

3

 

2 933

2 932

0

2

Résultat opérationnel

-19

 7

ns

ns

 

-62

 38

ns

ns

en % du chiffre d'affaires

-1,3

0,5

   

-2,1

1,3

  

Résultat opérationnel core

 211

 238

-11

-7

 

 398

 481

-17

-13

en % du chiffre d'affaires

13,9

15,8

 

 

 

13,6

16,4

 

 

ns : non significatif

 

 

 

 

 

 

 

 

Corporate

T2 2017

T2 2016

  Variation %

 

S1 2017

S1 2016

  Variation %

 

M USD

M USD

USD

tcc

 

M USD

M USD

USD

tcc

Résultat opérationnel

-106

-160

34

29

 

-205

-266

23

18

Résultat  opérationnel core

-49

-110

55

51

 

-112

-179

37

32

          

 

 

 

 

 

 

 

 

Total du Groupe

T2 2017

T2 2016

  Variation %

 

S1 2017

S1 2016

  Variation %

 

M USD

M USD

USD

tcc

 

M USD

M USD

USD

tcc

Chiffre d'affaires net

12 242

12 470

-2

0

 

23 781

24 070

-1

1

Résultat opérationnel

2 280

2 093

9

13

 

4 202

4 544

-8

-4

en % du chiffre d'affaires

18,6

16,8

   

17,7

18,9

  

Résultat opérationnel core

3 235

3 332

-3

0

 

6 245

6 593

-5

-2

en % du chiffre d'affaires

26,4

26,7

   

26,3

27,4

  

Résultat net

1 979

1 806

10

14

 

3 644

3 817

-5

-1

BPA (USD)

 0,84

 0,76

11

15

 

 1,54

 1,60

-4

-1

Flux de trésorerie provenant
  des activités opérationnelles

3 582

3 111

15

  

5 627

4 653

21

 

Free cash-flow

3 243

2 526

28

 

 

4 908

3 888

26

 

 

Un Rapport financier simplifié intermédiaire comprenant les informations répertoriées dans la liste ci-après est disponible (en anglais) sur notre site Web: http://hugin.info/134323/R/2120951/808094.pdf.

 

Novartis: rapport financier intermédiaire simplifié du 2e trimestre et du
1
er semestre, données complémentaires

 

SOMMAIRE

Page

PERFORMANCE OPÉRATIONNELLE DU GROUPE ET DES DIVISIONS, T2 et S1 2017

 

Groupe

2

Innovative Medicines

5

Sandoz

13

Alcon

15

FLUX DE TRÉSORERIE ET BILAN DU GROUPE

17

RAPPORT SUR L'INNOVATION

19

COMPTES CONSOLIDÉS INTERMÉDIAIRES SIMPLIFIÉS

 

Comptes de résultats consolidés

28

Comptes de résultat global consolidés simplifiés

30

Bilans consolidés simplifiés

31

Tableaux simplifiés de variation des capitaux propres consolidés

32

Tableaux simplifiés des flux de trésorerie consolidés

33

Notes relatives aux comptes consolidés simplifiés, y compris le point sur les litiges

35

INFORMATION COMPLÉMENTAIRE

43

RÉSULTATS CORE

 

Rapprochement des résultats IFRS et core

45

Groupe

47

Innovative Medicines

49

Sandoz

51

Alcon

53

Corporate

55

INFORMATION SUPPLÉMENTAIRE

 

Tableau simplifié des variations de la dette nette consolidée / Information sur l'action Novartis

57

Free cash-flow

58

Division Innovative Medicines: chiffre d'affaires net des vingt premiers produits 

59

Innovative Medicines: ventes par secteur d'activité

61

Chiffre d'affaires net par région

63

Cours de conversion des devises

65

Quote-part dans le résultat net des entreprises associées

66

DÉCHARGE

67

 

Décharge

Le présent document fait part de prévisions impliquant des risques connus et inconnus, des incertitudes ainsi que d'autres facteurs qui pourraient rendre les résultats réels matériellement différents des résultats, performances ou réalisations annoncés ou impliqués dans de telles déclarations. Certains risques associés à ces déclarations sont résumés dans la version anglaise de ce communiqué, ainsi que dans le plus récent formulaire 20-F soumis par Novartis AG à la Securities and Exchange Commission (SEC) (autorité de régulation des marchés financiers des Etats-Unis). Le lecteur est invité à lire attentivement ces résumés.

 

Tous les noms de produits apparaissant en italique sont des marques déposées que les sociétés du Groupe Novartis possèdent ou exploitent sous licence. Advair Diskus® est une marque déposée du groupe de sociétés GSK. Stelara® est une marque déposée de Janssen Biotech, Inc. Humira® est une marque déposée d'AbbVie Inc. Remicade® est une marque déposée de Janssen Biotech, Inc. Jakafi® est une marque déposée d'Incyte Corporation. Enbrel® est une marque déposée d'Amgen Inc. MabThera® est une marque déposée de F. Hoffmann-la Roche AG. Rituxan® est une marque déposée de Biogen. Opdivo® et Yervoy® sont des marques déposées de Bristol-Myers Squibb Company.

 

A propos de Novartis

Novartis propose des solutions de santé innovantes adaptées à l'évolution des besoins des patients et des populations. Basé à Bâle, en Suisse, Novartis offre un portefeuille diversifié qui satisfait ces besoins le mieux possible: médicaments innovants, génériques et biosimilaires économiques ainsi que soins ophtalmologiques. Novartis occupe des positions de leader mondial dans ces domaines. En 2016, le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires net d'USD 48,5 milliards, alors que ses investissements en R&D se sont élevés à environ USD 9,0 milliards. Les sociétés du Groupe Novartis emploient quelque 119 000 collaborateurs équivalents temps plein et les produits de Novartis sont disponibles dans 155 pays environ. Pour plus d'informations, prière de consulter le site Internet http://www.novartis.com.

 

Dates importantes

24 octobre 2017            Résultats du troisième trimestre 2017

 



Copyright GlobeNewswire

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :
http://hugin.info/134323/R/2120951/808094.pdf
http://hugin.info/134323/R/2120966/808114.pdf


Ce communiqué de presse est diffusé par Nasdaq Corporate Solutions. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.



 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2017

Le nombre d'actions de la société s'élève à 180.744.625 au 18 octobre 2017...

Publié le 23/10/2017

La performance est liée à la progression de 5,9 ME de la contribution des pôles métiers Capital Investissement, Foncière et Immobilier...

Publié le 23/10/2017

Maisons du Monde met à jour des objectifs pour 2017...

Publié le 23/10/2017

"Ces bonnes performances commerciales démontrent le bon positionnement de l'offre Spineway"...

Publié le 23/10/2017

Remboursement anticipé de la dette obligataire de WhiteWave pour 500 M$...

CONTENUS SPONSORISÉS