En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 479.10 PTS
-
5 481.00
+0.11 %
SBF 120 PTS
4 386.46
-
DAX PTS
12 374.66
-
Dowjones PTS
26 492.21
-0.26 %
7 563.19
+0.00 %
1.176
-0.01 %

LES RANSOMWARES NE PARTENT PAS EN CONGÉS !

| GlobeNewswire | 210 | Aucun vote sur cette news
LES RANSOMWARES NE PARTENT PAS EN CONGÉS !
Credits  ShutterStock.com

L'été se termine, emportant avec lui ses belles et longues journées ensoleillées. Voyage, plage, farniente, on en avait presque oublié ce que le mot « travailler » signifie. Et pourtant, ce début de mois de septembre nous confirme que les cyberpirates n'ont pas fait la moindre trêve : les ransomwares ne sont bel et bien pas partis en congés cet été. Bilan sur cet été bien agité.

 

Des tendances qui confirment que les ransomwares ne sont pas morts

 

Malgré la période estivale où chacun a pu profiter du beau temps et de la chaleur, les cyberattaques, elles, n'ont pas franchement diminué par rapport au reste de l'année. Plusieurs entreprises et établissements européens ont été touchés par de sévères attaques comme l'organisme hospitalier écossais NHS Lanarkshire visé par le ransomware BitPaymer. Une attaque informatique qui risque de lui coûter 200 000 EUR s'il décide de payer la rançon exigée, colossale non ? Pour rappel, il est fortement déconseillé de payer ce type de rançon qui n'assure en aucun cas la récupération des données. Des pays anglo-saxons et américains ont également été touchés par le ransomware « Defray », ciblant plus particulièrement le domaine de l'éducation et de la santé. 

 

Une autre tendance en cette période, et pas des moindres, est le développement massif d'applications mobiles permettant à chacun de créer ses propres ransomwares. De nombreux kits de développement de malwares sont accessibles sur mobile. Téléchargeables facilement, aucune notion en codage n'est nécessaire pour s'en servir et créer son premier ransomware. Cette nouveauté a de quoi attirer beaucoup de personnes qui deviendront une menace potentielle au fur et à mesure. Le mot d'ordre reste la prudence pour tout le monde.

 

Une prise de conscience de plus en plus importante

 

À différentes échelles, les entreprises sont les cibles des ransomwares. L'unique « bonne nouvelle » est que les dernières attaques mondiales recensées, très médiatisées, ont permis une prise de conscience plus importante chez les grands groupes et les TPE/PME. Il est essentiel de se rendre compte de l'importance des dégâts suite à une attaque c'est pourquoi la sensibilisation demeure une étape essentielle dans la protection et sécurisation des entreprises !

 

Quelques astuces et conseils pour se protéger

 

Pour se protéger, les consignes sont toujours les mêmes mais mieux vaut les répéter plusieurs fois que pas assez. Voici donc quelques conseils :

 

- Sauvegardez régulièrement vos données

- Évitez d'ouvrir des emails dont l'expéditeur vous est inconnu et/ou des PJ douteuses

- Mettez à jour régulièrement vos pare-feux

- Équipez-vous d'une solution anti spam / anti virus efficace

- Protégez vos smartphones et tous vos équipements connectés

- Utilisez des mots de passe différents et complexes

 

Par Justine Gretten, Chef de projet marketing Mailinblack

 

 


Copyright GlobeNewswire


Ce communiqué de presse est diffusé par Nasdaq Corporate Solutions. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.



 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/09/2018

L'autorité chargée du contrôle des investissements étrangers en Australie a rendu un avis écrit indiquant que le Commonwealth d'Australie n'a aucune...

Publié le 26/09/2018

Cegereal annonce la signature d`un nouveau bail avec KPMG, qui avait déjà étendu son implantation dans les étages jardins de la tour Europlaza au...

Publié le 26/09/2018

Le français JCDecaux annonce que l'autorité chargée du contrôle des investissements étrangers en Australie a rendu un avis écrit indiquant que le Commonwealth d'Australie n'a aucune objection à…

Publié le 26/09/2018

Nanobiotix annonce aujourd'hui que les résultats positifs de son étude de phase II/III évaluant NBTXR3 dans les Sarcomes des Tissus Mous (STM) seront...