En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

La Commission Européenne choisit Atos pour deux projets majeurs du programme Quantum Flagship

| GlobeNewswire | 352 | Aucun vote sur cette news
La Commission Européenne choisit Atos pour deux projets majeurs du programme Quantum Flagship
Credits  ShutterStock.com

Paris, 4 décembre 2018 - À l'occasion du Conseil Scientifique du programme Atos Quantum qui s'est réuni aujourd'hui au siège d'Atos pour la 5ème fois, les membres - physiciens et de mathématiciens de rang mondial - ont passé en revue les dernières avancées technologiques et commerciales du plan de développement d'informatique quantique lancé par Atos. Ainsi, deux projets de recherche et développement sélectionnés pour le programme "Quantum Flagship" - une initiative européenne financée à hauteur d'un milliard d'euros pour développer les technologies quantiques - étaient à l'ordre du jour et confirment le leadership européen d'Atos en informatique quantique.

Dans le cadre de l'initiative "Quantum Flagship", faisant partie du programme européen H2020, Atos apportera son expertise dans deux domaines d'étude clés de la recherche quantique : l'informatique quantique et la simulation quantique.

  • Le projet AQTION (Advanced Quantum computing with Trapped IONs) - dont l'objectif est de réaliser un ordinateur quantique à ions piégés entièrement automatisé pour résoudre des problèmes scientifiques et commerciaux majeurs en faisant appel à des capacités excédant celles des ordinateurs classiques. Atos apportera au projet l'Atos Quantum Learning Machine, le simulateur d'algorithme quantique le plus puissant au monde, et travaillera sur la recherche de nouvelles applications industrielles des technologies quantiques. Ce projet mené par l'Université d'Innsbruck (Autriche) en consortium avec d'autres grands acteurs du monde de la recherche et de l'industrie, souligne l'engagement d'Atos de développer un véritable accélérateur quantique de 50 qubits d'ici 5 ans.
     
  • Le projet PASQuanS (Programmable Atomic Atomic Large-Scale Quantum Simulation) dont l'objectif est de créer des plateformes de simulation quantique d'atomes neutres et d'ions jusqu'à 500 atomes, pouvant aller bien au-delà de la portée du calcul classique. Dans le cadre de ce projet, mené par l'Institut Max Planck de Munich et l'Institut d'Optique Graduate School, Atos est en charge de la partie applicative avec des partenaires industriels européens clés comme Total, Bosch, Airbus, EdF et Siemens.

A l'issue de la réunion du Conseil Scientifique d'Atos Quantum, Thierry Breton, Président-directeur général d'Atos, a déclaré :

"La sélection de deux de nos projets pour le programme quantique "Quantum Flagship" lancé par l'Union Européenne est une très belle réussite  et conforte le leadership d'Atos dans l'informatique quantique. Nos équipes de chercheurs - appuyées par un Conseil Scientifique de renommée mondiale - ont développé le simulateur quantique le plus performant du marché, qui est désormais adopté par les universités et centres les plus prestigieux au monde. Grâce à notre laboratoire mondial de R&D dédié à l'informatique quantique, nous poursuivons nos efforts pour faire d'Atos et de l'Europe les leaders de cette technologie qui s'annonce d'ores et déjà majeure."

L'informatique quantique devrait permettre, dans les années à venir, de faire face à l'explosion des données qu'entraînent le Big Data et l'Internet des Objets. Par des capacités d'accélération de calcul ciblées et inédites, elle devrait également favoriser des avancées dans le deep learning, l'algorithmique et l'intelligence artificielle dans des domaines aussi variés que la pharmaceutique ou les nouveaux matériaux. Pour progresser sur ces sujets, Atos entend également mettre en place plusieurs partenariats avec des centres de recherche et des universités à travers le monde.

Pour plus d'informations : Atos Quantum

***

Contact presse :

Sylvie Raybaud | sylvie.raybaud@atos.net | +33 6 95 91 96 71 | @Sylvie_Raybaud

A propos d'Atos

Atos est un leader international de la transformation digitale avec 120 000 collaborateurs dans 73 pays et un chiffre d'affaires annuel de 13 milliards d'euros. Numéro un européen du Cloud, de la Cybersécurité et des supercalculateurs, le Groupe fournit à travers sa Digital Transformation Factory des solutions intégrées de Cloud Hybride Orchestré, Big Data, Applications Métiers et Environnement de Travail Connecté, ainsi que des services transactionnels par l'intermédiaire de Worldline, le leader européen des services de paiement. Grâce à ses technologies de pointe et son expertise marché, Atos accompagne la transformation digitale de ses clients dans tous leurs secteurs d'activités. Partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques et Paralympiques, le Groupe exerce ses activités sous les marques Atos, Atos Syntel, Unify et Worldline. Atos est une entreprise cotée sur Euronext Paris et fait partie de l'indice CAC 40.



Copyright GlobeNewswire

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :
http://hugin.info/143359/R/2227770/874661.pdf


Ce communiqué de presse est diffusé par West Corporation. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.



 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...