5 438.55 PTS
-
5 378.50
-
SBF 120 PTS
4 343.57
-
DAX PTS
12 572.39
+0.25 %
Dowjones PTS
24 448.69
-0.06 %
6 648.80
-0.28 %
Nikkei PTS
22 196.34
+0.49 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

L'impression 3D dans l'industrie manufacturière

| GlobeNewswire | 302 | Aucun vote sur cette news
L'impression 3D dans l'industrie manufacturière
Credits  ShutterStock.com

L'impression de produits en trois dimensions n'est plus un phénomène nouveau. La capacité de créer des objets grâce au digital existe déjà. Ce point commence petit à petit à prendre de l'importance dans le secteur manufacturier. À ce stade, l'impression 3D a encore de longues années avant d'arriver à un marché mature, mais la bonne nouvelle, est que les ERP se sont déjà positionnés afin de répondre aux besoins des organisations lorsqu'elles commenceront à exploiter cette technologie.

 

Où pouvons-nous situer la technologie d'impression 3D dans le processus de fabrication industriel ?

 

On compte aujourd'hui quelques projets d'impression 3D très avancés: par exemple une entreprise asiatique qui construit des maisons avec des imprimantes 3D. Cependant, généralement, la valeur ajoutée de l'imprimante 3D réside dans les prototypes. 

 

Avec l'impression 3D, la création de prototypes se résume à :

-Créer un modèle numérique de l'élément,

-Rassembler les matériaux nécessaires à l'impression,

-Imprimer l'objet pour que le prototype devienne réel et puisse être analysé et évalué.

 

Les ressources financières ainsi que le temps nécessaire pour imprimer un prototype en 3D sont donc minimes en comparaison des procédés traditionnels, ce qui rend beaucoup plus facile pour les fabricants l'expérimentation de nouveaux produits et projets. La capacité d'accélérer la création de prototypes peut conduire à des économies importantes en termes de main-d'oeuvre, d'investissements, d'outillage et d'autres processus. 

 

Où en est la technologie d'impression 3D ?

 

La technologie entourant l'impression 3D continue d'évoluer, entraînant de nouvelles opportunités pour les fabricants. Il existe trois zones de croissance attendues : la construction d'objets de grandes tailles, des impressions plus rapides et la possibilité de basculer des matériaux à plusieurs imprimantes.

 

Préparation à l'impression 3D

 

Les organisations qui souhaitent tirer pleinement parti de l'impression 3D doivent moderniser leurs processus et leurs capacités. Tous les objets en lien avec les ventes et l'atelier doivent être connectés pour que les départements puissent partager les données et interagir de façon transparente entre eux. Cela permettra aux équipes commerciales de travailler avec les clients pour ajuster rapidement les produits et envoyer leurs commandes directement à la production, où les imprimantes 3D pourront accéder aux matériaux nécessaires et créer un produit avec une intervention humaine minimisée.

 

Dans le domaine de la manufacture, cette vision peut paraître proche du monde de la science-fiction, mais la réalité est tout autre. Au XXIe siècle, les solutions ERP ordonnancent déjà de tels flux de travail et les mettent à la portée des fabricants. Les progiciels ERP réunissent les flux de données à travers l'entreprise et, lorsqu'ils sont combinés avec les imprimantes 3D, permettent aux organisations de créer des prototypes plus rapidement.

 

Par Pierre Baudoin, Directeur General, ABAS France 

 


Copyright GlobeNewswire


Ce communiqué de presse est diffusé par Nasdaq Corporate Solutions. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.



 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/04/2018

En 2017, le groupe Kerlink a réalisé un chiffre d'affaires de près de 25 ME, et affiche une croissance annuelle moyenne de plus de 62%...

Publié le 23/04/2018

Retour d'assemblée générale...

Publié le 23/04/2018

Premier trimestre 2018...

Publié le 23/04/2018

PM Crypto d'Ekinops permet une mise en conformité RGPD simple et rapide...

Publié le 23/04/2018

Un ancien de chez Grant Thornton pour succéder à Laurent Gonthiez...