En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 794.37 PTS
-0.34 %
4 808.00
-0.05 %
SBF 120 PTS
3 821.84
-0.29 %
DAX PTS
10 918.62
-0.12 %
Dowjones PTS
24 323.13
+0.48 %
6 707.53
+0.58 %
1.139
-0.04 %

INSEAD :Les entreprises, le gouvernement et les médias doivent regagner la confiance du public

| GlobeNewswire | 288 | Aucun vote sur cette news
INSEAD :Les entreprises, le gouvernement et les médias doivent regagner la confiance du public
Credits  ShutterStock.com

 

Les entreprises, le gouvernement et les médias doivent regagner la confiance du public

 

 

Des membres de la sphère académique, du monde de l'entreprise et du gouvernement singapourien discutent gestion d'entreprise et politique responsables lors des forums INSEAD

 

 

Fontainebleau, Singapour, Abu Dhabi, le 13 décembre 2018.

 

 

L'INSEAD, The business school for the world[1], a présenté son concept du '"business as a force for good"[2] à un public international. Après le lancement de la Campagne pour l'INSEAD : "A force for good"[3] sur son campus de Fontainebleau, c'est au tour de son campus de Singapour d'être mis en lumière à l'occasion du Forum INSEAD en Asie et du lancement de la Campagne pour l'INSEAD. Ces derniers ont réuni des dirigeants de toute l'Asie pour discuter de gestion d'entreprise et de politique plus responsables.

 

En complément de l'innovation en matière de commerce et de la coopération intergouvernementale, le monde est en train d'écrire un chapitre important de son histoire : celui de la mise en adéquation des intérêts des entreprises et de ceux de la population. Dans le même temps, on constate une perte de confiance dans les gouvernements, les entreprises et les institutions, ce qui pourrait entraver la mise en adéquation des objectifs commerciaux et sociétaux dans le monde.

 

Selon le baromètre de confiance Edelman 2018, dans de nombreux marchés, la confiance dans les entreprises, les pouvoirs publics et les médias reste faible. Dans certains pays, 30% seulement de la population fait confiance aux entreprises. À l'échelle mondiale, 60% est d'accord pour dire que les patrons sont davantage motivés par l'appât du gain que par le désir d'avoir un impact positif sur la société à travers le monde. Les médias quant à eux, sont devenus l'institution mondiale qui suscite le moins la confiance.

 

Comment les gouvernements et les entreprises peuvent regagner la confiance de la population
 
Dans son discours d'ouverture au Forum INSEAD en Asie et au lancement de la campagne pour l'INSEAD à Singapour, M. Chan Chun Sing, Ministre du Commerce et de l'Industrie de Singapour, a proposé trois façons dont les entreprises et les gouvernements peuvent jouer un rôle positif et instaurer un climat de confiance.
 
Premièrement, faire évoluer les règles du système commercial mondial ouvert afin que les profits économiques soient partagés équitablement. Deuxièmement, donner libre cours au potentiel des individus grâce à un système au mérite où les réussites de chacun sont dues à leur talent et à leurs efforts. Troisièmement, adhérer aux valeurs qui placent la société au-dessus des intérêts personnels et instillent le sens des responsabilités à chacun.
 
M. le Ministre Chan attire l'attention sur le fait que la façon dont on gérera ces disparités croissantes aura un réel impact politique dans le monde. Si la disparité entre ceux qui gagnent plus d'argent et ceux qui en gagnent moins n'est pas bien gérée, cela peut se traduire par une réaction brutale partout dans le monde à l'encontre de cette mise en adéquation.
 
M. Chan Chun Sing, Ministre du Commerce et de l'Industrie de Singapour, lors du Forum INSEAD en Asie et du lancement de la Campagne pour l'INSEAD à Singapour le 10 novembre 2018.
 
Des avis similaires ont été formulés par des chefs d'entreprises internationales lors des débats sur le thème «Business as a force for good"[4] animés par Peter Zemsky, Vice-Doyen de l'INSEAD et Doyen de l'Innovation, lors des forums INSEAD en France et à Singapour.
 
André Hoffmann, ancien étudiant MBA INSEAD, promotion de décembre 1990, Vice-Président du Conseil d'Administration de Roche Holdings, a expliqué comment Roche intègre des valeurs sociales dans son modèle économique, ce qui a placé la société au sommet du secteur de la santé depuis dix ans selon l'indice "Dow Jones Sustainability". Il a déclaré: «Nous en sommes au point où cela est maintenant inscrit dans l'ADN de l'entreprise. Si nous avons des entreprises qui gèrent correctement leur influence sur la planète et les marchés - de façon efficace et suffisante, avec un sens moral et un sens de l'objectif - les actions philanthropiques n'auront plus lieu d'être. Parce que la cause fondamentale de tous ces problèmes aura disparu. Je pense donc qu'il est très important de mettre le monde des affaires en adéquation avec la société le plus rapidement possible. »
 
Peter Zemsky (à gauche), Vice-Doyen de l'INSEAD et Doyen de l'Innovation, en compagnie d'André Hoffmann, ancien étudiant MBA INSEAD, promotion de décembre 1990, Vice-Président du Conseil d'Administration de Roche Holdings, à la conférence «Force for Good[5]» le 5 octobre 2018.
 
Piyush Gupta, PDG du groupe DBS Bank à Singapour, a détaillé le programme bancaire responsable «Do no harm, do more good"[6], axé sur le développement des énergies renouvelables, des obligations vertes, du logement social, de l'inclusivité financière et de la parité. Il affirme : «Le concept du monde des affaires comme force au service du bien est tellement important ; il ne peut pas être la responsabilité des gouvernements uniquement, ni de la société ou des ONG. Les entreprises du secteur privé sont la seule plate-forme et l'entité la plus pertinente en capacité de faire des choses et de faire avancer les choses. C'est la réalité du monde d'aujourd'hui."
 
Subi Rangan, professeur de stratégie et de management à l'INSEAD, a souligné que les entreprises et les institutions, créées et dirigées par des individus de pouvoir, doivent utiliser ce pouvoir comme une force au service du bien. Il déclare que ces individus feraient bien de se rappeler que «nous pouvons imposer des règles au pouvoir. La confiance est toujours soumise à la façon dont le pouvoir est utilisé, et à son objectif. Lorsque nous abusons de notre pouvoir, la confiance baisse, mais si nous l'utilisons de manière positive, alors on peut instiller la confiance.»
 
En quoi les écoles de commerce ont-elles un rôle à jouer ?
 
L'INSEAD s'engage à former des dirigeants responsables qui transforment les entreprises et la société. La notion de gestion responsable est importante. L'école a intégré des problématiques portant sur le rôle des entreprises dans la société à travers le monde dans ses programmes exécutifs et dans son nouveau programme MBA pour préparer ses participants et ses étudiants - les dirigeants d'aujourd'hui et de demain - aux défis mondiaux et aux questions épineuses qui s'annoncent.
 
L'INSEAD a également pour objectif de susciter le débat et de favoriser des actions pour répondre aux problèmes les plus pressants auxquels le monde est confronté grâce au tout nouveau Hoffmann Global Institute for Business and Society.
 
Peter Zemsky, Vice-Doyen et Doyen de l'Innovation à l'INSEAD, a déclaré : «En relayant les actions de ceux qui montrent la voie à suivre, nous espérons inspirer plus d'individus et de dirigeants dans davantage d'entreprises et d'institutions, y compris dans les médias, partout dans le monde. Nous devons tous réfléchir à notre pouvoir et notre influence, accroître la confiance en la société et agir comme une force au service du bien à travers le monde. À l'INSEAD, the business school for the world[7], il est de notre responsabilité de former des dirigeants d'entreprises internationales qui comprennent l'étroite relation entre le monde de l'entreprise et la société."
 
Un management responsable et une gestion saine du capital naturel peuvent faire regagner la confiance du public. C'est ainsi que les entreprises peuvent être une force au service du bien au niveau communautaire et poser les fondations d'une croissance sur plusieurs générations. C'est ainsi que nous pourrons aligner les objectifs des entreprises sur ceux de la société et entamer une nouvelle ère de prospérité.
 
Rejoignez les professeurs et les anciens diplômés de l'INSEAD, aux côtés de chefs d'entreprises internationales et de leaders d'opinion, pour poursuivre cette conversation décisive lors de la prochaine Global Business Leaders Conference et du lancement de la Campagne pour l'INSEAD au Moyen-Orient le 24 février 2019.

 

###

 

À propos de l'INSEAD, "The Business School for the World" :

L'INSEAD compte parmi les écoles supérieures de commerce les plus importantes et les plus influentes au monde. L'INSEAD réunit les individus, les cultures et les idées pour former des dirigeants responsables qui transforment le monde et la société. Son approche internationale et sa diversité culturelle se reflètent dans tous les aspects de sa recherche et de son enseignement.

Avec trois campus en Europe (France), en Asie (Singapour) et au Moyen-Orient (Abu Dhabi), l'INSEAD déploie sa recherche et son enseignement sur trois continents. Chaque année, ses 145 professeurs reputés, issus de 40 pays, inspirent plus de 1 400 étudiants et participants aux programmes MBA, Executive MBA (EMBA), PhD (Doctorat) et Masters spécialisés (Master in Finance, Executive Master in Consulting and Coaching for Change), ainsi que plus de 10 000 dirigeants participant aux programmes exécutifs.

En complément des programmes qu'elle propose sur ses trois campus, l'INSEAD a développé un partenariat académique avec la Wharton School de l'Université de Pennsylvanie (à Philadelphie et San Francisco), la Kellogg School of Management de l'Université Northwestern près de Chicago, l'Université Johns Hopkins/SAIS à Washington, le Teachers College de l'Université de Columbia à New York et la Sloan School of Management du MIT à Cambridge, Massachusetts. En Asie, l'INSEAD est partenaire de la School of Economics and Management de l'Université Tsinghua de Pékin et avec la CEIBS (China Europe International Business School) de Shanghai. L'INSEAD est Membre Fondateur de l'université pluridisciplinaire Sorbonne Universités créée en 2012. Enfin, l'INSEAD est partenaire de la Fundação Dom Cabral au Brésil.

L'INSEAD est devenue une pionnière de l'enseignement des affaires internationales en Europe et fait voir le jour à sa première promotion de MBA en 1960. En l'an 2000, l'INSEAD a inauguré le campus Asie de l'école basé à Singapour. En 2007, l'école a ouvert un centre alliant recherche et programmes éxécutifs aux Émirats Arabes Unis. Elle a officiellement inauguré son campus à Abu Dhabi en 2010.

A travers le monde et au fil des décennies, l'INSEAD continue de développer une recherche de pointe et d'innover au sein de l'ensemble de ses programmes afin d'offrir aux leaders du monde des affaires un savoir et une sensibilité leur permettant d'opérer efficacement à l'échelle mondiale. Ces valeurs fondamentales nous ont véritablement permis de devenir « The Business School for the World ».

Pour plus d'informations sur l'INSEAD, veuillez-vous rendre sur www.insead.edu

Contacts presse de l'INSEAD :

Axel Tagliavini

Tél : +33 (0)1 60 72 90 11

E-mail : axel.tagliavini@insead.edu

 

Aileen Huang

Tél : +65 6799 5552

Email : aileen.huang@insead.edu

 

Cheryl Ng

Tél: +65 6407 7234

Email : cheryl.ng@insead.edu

 

Zeina Sleiman

Tél : + 971 50 640 31 91

Email : zeina.sleiman@insead.edu

 

Linda Furtado

Tél : + 971 2 651 53 09

Email : linda.furtado@insead.edu

 



[1] "The business school for the world" : l'école de commerce pour le monde.

[2] "Business as a force for good" = le monde des affaires comme force au service du bien.

[3] "A force for good" = une force au service du bien.

[4] "Business as a force for good" : = le monde des affaires comme force au service du bien.

[5] "Force for good" : force au service du bien.

[6] "Do no harm, do more good" : ne portez pas préjudice, faites davantage le bien.

[7] "The business school for the world" : L'école de commerce pour le monde.


Copyright GlobeNewswire


Ce communiqué de presse est diffusé par West Corporation. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.



 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2019

5 prix lors des European Contact Center & Customer Service Awards (ECCCSA) dans 4 pays européens...

Publié le 17/01/2019

Martha Bejar, experte américaine dans le domaine des logiciels, est nommée en tant qu'administratrice indépendante de Neopost Paris, le 17 janvier 2019 Neopost, leader…

Publié le 17/01/2019

Fee et Covage ont signé le 17 janvier 2019 un partenariat qui permettra à Free de proposer son offre de Fibre optique sur les Réseaux d’Initiative Publique (RIP) dans les territoires couverts par…

Publié le 17/01/2019

Fnac Darty annonce être en négociations exclusives avec le Groupe Lagardère, en vue de l’acquisition de Billetreduc.com par sa filiale France Billet, spécialiste de la billetterie culturelle et…

Publié le 17/01/2019

Compagnie des Alpes vient de réaliser son point d’activité au titre de son premier trimestre de l’exercice 2018-2019. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié…