En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 941.74 PTS
+0.34 %
4 923.0
+0.27 %
SBF 120 PTS
3 936.82
+0.33 %
DAX PTS
11 137.91
+0.65 %
Dowjones PTS
24 465.64
-2.21 %
6 526.96
+0.00 %
1.140
+0.28 %

INGENICO GROUP : Révision à 510 millions de l'EBITDA 2018 liée à la division B&A - Accélération de la croissance du chiffre d'affaires au troisième trimestre 2018

| GlobeNewswire | 166 | Aucun vote sur cette news
INGENICO GROUP : Révision à 510 millions de l'EBITDA 2018 liée à la division B&A - Accélération de la croissance du chiffre d'affaires  au troisième trimestre 2018
Credits  ShutterStock.com

Communiqué de presse

Paris,

 23 octobre 2018

 

La performance du chiffre d'affaires T3 illustre l'accélération prévue sur le second semestre

  • Chiffre d'affaires de 687 millions d'euros, en croissance de 8% en données comparables[1] et
    15% en croissance publiée
  • Accélération de la croissance de Retail à 12%1, performance de Bambora conforme à nos attentes
  • Banks & Acquirers en croissance de 4%1 avec un mix géographique défavorable
  • Effet de change négatif de 22 millions d'euros par rapport à l'année dernière

Révision de notre objectif d'EBITDA[2] 2018 à 510 millions d'euros

  • Chiffre d'affaires en croissance sur le second semestre, avec un mix géographique défavorable à la profitabilité de Banks & Acquirers
  • Confirmation des plans de réductions de coûts annoncés
  • 5 millions d'euros d'impact négatif additionnel des taux de change dans l'EBITDA révisé
  • Conversion de l'EBITDA en FCF ajusté[3] entre 40% et 45%

Lancement d'un plan d'optimisation de la performance de Banks & Acquirers

Décision du Conseil d'Administration de confier à un comité d'administrateurs indépendants le réexamen, en liaison avec le management, des options stratégiques de la société et de l'évolution de sa gouvernance

 

Philippe Lazare, Président-directeur général d'Ingenico Group, a commenté : « Cette performance trimestrielle illustre l'accélération du chiffre d'affaires en fin d'année que nous prévoyions pour 2018. La division Retail atteint, pour la première fois, une croissance à deux chiffres, grâce d'une part à une excellente performance de SMB, et d'autre part à une amélioration continue de la performance de Global Online et des activités américaines de la division Enterprise. La révision de nos objectifs 2018 est exclusivement liée à la performance décevante de la division Banks & Acquirers, en dépit de son retour à la croissance.

L'année 2018 illustre le basculement du centre de gravité du Groupe vers les activités Retail, entrainant un profil de revenus plus récurrents. Elle confirme à la fois le bien-fondé de la stratégie d'acquisitions et de développement menée par le groupe, mais aussi l'évolution différenciée de ses deux activités. Comme indiqué lors de notre dernière communication, Ingenico mène une revue de ses options stratégiques au niveau du groupe et de ses deux divisions afin d'améliorer le profil de création de valeur du Groupe. »
Chiffres-clés du troisième trimestre 2018

 

 

T3 2017 Publié

T3 2017
Pro forma*

T3 2018

MEUR

% Variation

MEUR

MEUR

Comparable1

Publiée

Retail

260

314

345

12%

33%

SMBs

35

89

103

20%

196%

Global Online

124

124

136

11%

9%

Entreprise

101

101

106

8%

6%

Banks & Acquirers

337

343

342

4%

1%

EMEA

155

152

127

-17%

-18%

Amérique Latine

44

44

58

55%

31%

Amérique du Nord

45

45

42

-6%

-7%

Asie-Pacifique

93

101

113

14%

21%

TOTAL

597

656

687

8%

15%

* Les chiffres 2017 PF incluent les acquisitions réalisées au cours de l'année 2017 à 100%

 

 

Ingenico Group (Euronext : FR0000125346 - ING), leader mondial des solutions de paiement intégrées, publie aujourd'hui son chiffre d'affaires du troisième trimestre 2018.

 

Eléments clés du troisième trimestre 2018

 

Accélération de la croissance de Retail qui atteint 12%1

  • Croissance de 20% de la business line SMB, tirée par le succès de l'intégration de Bambora ainsi que par son développement en Allemagne
  • Retour à une croissance à deux chiffres (+11%) pour la business line Global Online, soutenue par de nouvelles fonctionnalités et de nouveaux produits
  • Performance robuste de la business line Enterprise (+8%) portée à la fois par l'Amérique du Nord et les services in-store en Europe

Banks & Acquirers en croissance de 4%1

  • Bonne dynamique en Asie-Pacifique
  • Forte accélération de la croissance en Amérique Latine
  • Performance décevante en Europe & Moyen-Orient et en Amérique du Nord

 

Performance du troisième trimestre 2018

 

Au troisième trimestre 2018, le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 687 millions d'euros, en croissance de 15% à données publiées, incluant un effet de change négatif de 22 millions d'euros. A données comparables, le chiffre d'affaires progresse de 8% par rapport au troisième trimestre 2017.

Le chiffre d'affaires de la business unit Retail ressort à 345 millions d'euros, en progression de 33% à données publiées, incluant un effet de change négatif de 8 millions d'euros. La croissance à données comparables ressort à 12% au cours du troisième trimestre 2018. L'intégration de Bambora est parfaitement en ligne avec nos anticipations, notamment avec le déploiement prometteur de son modèle en Allemagne ce trimestre.

  • Small & Medium Businesses (+20%) : La forte performance du trimestre illustre le succès de l'intégration de Bambora dont la dynamique ressort en phase avec nos prévisions. Au cours du trimestre, plus de 4 000 nouveaux marchands par mois ont rejoint la communauté des clients SMB démontrant ainsi la pertinence de l'offre. En plus de son positionnement historique dans les pays nordiques, la performance du trimestre a été tirée d'une part, par les activités d'acquiring qui continuent de progresser avec des volumes en croissance de plus de 30% et d'autre part, par la transformation de l'entité allemande avec une organisation et une dynamique commerciale renouvelée. En parallèle, le trimestre a été marqué par la conclusion d'un partenariat avec Payworks afin de lancer de nouvelles solutions de paiement innovantes à destination des verticaux intégrés.
     
  • Global Online (+11%) : Comme anticipé, la division retrouve une croissance organique à deux chiffres. Le taux de churn  demeure à un taux historiquement bas et l'activité profite du déploiement de nouvelles fonctionnalités et d'un on-boarding de clients plus efficace. Son organisation plus rationnelle permet au groupe de fournir plus facilement et rapidement qu'auparavant de nouveaux produits. Cela s'illustre avec le moyen de paiement Trustly nouvellement accepté, le déploiement de nouvelles versions de gateways de paiement compatibles avec les dernières versions des plateformes de commerce électronique. Le déploiement des Chatbot auprès de clients emblématiques se poursuit, ces solutions affichant des taux de conversion particulièrement élevés. Au cours du trimestre, de nombreux clients ont rejoint notre plateforme tels que Iberostar, Trip.com, Elevate Financial ou TickMill entre autres.
     
  • Entreprise (+8%) : Comme indiqué au cours de la publication des résultats du premier semestre, la division a bénéficié ce trimestre d'un contrat significatif auprès d'un grand distributeur américain. De fait, la performance nord-américaine est ressortie en forte croissance tout au long du trimestre et devrait continuer d'être tirée par les premiers renouvellements EMV en provenance du Retail et par la forte traction de nos solutions mobiles. En parallèle, la dynamique européenne reste contrastée, la Turquie étant fortement impactée par les conditions macroéconomiques, et à l'inverse des activités de processing très bien orientées. La division affiche également en Allemagne des succès commerciaux au sein du secteur de la Santé et bénéficie du déploiement du contrat Deutsche Post.

 

La business unit Banks & Acquirers affiche un chiffre d'affaires de 342 millions d'euros, en croissance de 1% à données publiées et impactée par un effet de change négatif de 13 millions d'euros. A données comparables, l'activité ressort en croissance de 4% au cours du troisième trimestre 2018. La dynamique a continué de s'améliorer au cours du trimestre, tirée par la bonne performance de clients importants au sein des régions Asie-Pacifique et Amérique Latine. L'Europe, quant à elle, reste faible, impactée par une saisonnalité trimestrielle défavorable ainsi que par la sortie progressive du marché iranien.

 

  • Europe, Moyen Orient & Afrique (-17%) : Malgré la forte performance de l'activité en France tirée par la poursuite du déploiement de Telium Tetra, la performance de la région a été impactée par le sur-stockage de terminaux chez nos principaux clients du nord de l'Europe à la suite de la migration PCI. Cet impact devrait perdurer sur les prochains trimestres et se réduira à mesure que ces clients réduiront leurs stocks. Comme anticipé, la situation iranienne ne s'est pas améliorée et a donc impacté la dynamique de la région. L'activité est aussi restée sous pression du fait de la consolidation en cours en Allemagne ainsi que des effets de saisonnalité sur la région ibérique. Ces effets devraient se dissiper d'ici la fin d'année. L'Europe de l'Est continue de faire face à une base de comparaison élevée en Russie. En parallèle, le lancement d'Axium est en phase avec le plan produit.
     
  • Asie-Pacifique (+14%) : La tendance globale s'est nettement améliorée dans la région, notamment grâce à l'Inde qui revient en croissance positive après deux trimestres impactés par une base de comparaison élevée relative au processus de démonétisation. L'Australie accélère grâce aux gains de nouveaux contrats, tout comme le Japon qui monte en puissance avec de nouvelles certifications liées à la migration EMV en cours. Le marché d'Asie du Sud-Est reste dynamique, tiré par l'Indonésie qui revient sur un rythme d'activité normatif. La Chine est stable comme anticipé avec un bon momentum qui perdure sur l'APOS (~460k unités livrées au cours du trimestre).

  • Amérique Latine (+55%) : La performance trimestrielle illustre la forte reprise de l'activité au Brésil. La dynamique du pays a été tirée par les gains de nombreux contrats auprès d'importants acquéreurs locaux grâce au succès de Telium Tetra et le déploiement de produits Android. Cela a permis à Ingenico de gagner des parts de marché au cours du trimestre. Le reste de la région a été porté par le Mexique, qui a rebondi après un trimestre impacté par les anticipations relatives aux élections présidentielles, ainsi que par la forte performance de l'Argentine.
     
  • Amérique du Nord (-6%) : La dynamique trimestrielle ressort en demi-teinte, avec le Canada qui affiche une forte performance et les Etats-Unis plus en retrait. A l'inverse de l'activité nord-américaine contribuant à la business unit Retail, la partie Banks & Acquirers reste impactée par une montée en puissance plus lente que prévue de l'activité avec les ISV, tout comme certaines certifications plus longues à obtenir. Néanmoins, le trimestre a été marqué par quelques étapes importantes comme la signature du partenariat avec Toshiba ouvrant à Ingenico Group le vaste et prometteur marché du commerce de proximité.

 

Perspectives 2018 ajustées

Ingenico Group vise désormais un EBITDA de 510 millions d'euros au lieu d'au moins 545 millions d'euros précédemment. Le nouvel objectif intègre une performance décevante de Banks & Acquirers. La division est pénalisée par des effets de mix géographique qui impactent défavorablement sa profitabilité. Le taux de conversion de l'EBITDA en FCF ajusté est attendu entre 40% et 45% contre au moins 45% précédemment. Suite aux récentes évolutions des devises, la guidance intègre désormais entre 30 et 35 millions d'euros d'impact négatif des taux de change contre 25 à 30 millions d'euros précédemment.

 


Conférence téléphonique

Le chiffre d'affaires du troisième trimestre 2018 sera commenté lors de la conférence téléphonique qui aura lieu le 23 octobre 2018 à 8h00, heure de Paris (7h au Royaume-Uni). Elle sera accessible en composant l'un des numéros suivants : +33 (0)1 72 72 74 03 (depuis la France), +1 646 722 4916 (pour les États-Unis) et +44 (0)20 7194 3759 (pour l'international) avec le numéro de conférence : 13948420#. La présentation sera disponible sur www.ingenico.com/finance

 

Le présent document contient des données de nature prospective. Les tendances et objectifs indiqués dans le présent document sont fondés sur des données, hypothèses et estimations, considérées comme raisonnables par Ingenico Group. Ces données, hypothèses et estimations, sont susceptibles d'évoluer ou d'être modifiées en raison des incertitudes liées notamment aux résultats d'Ingenico Group et de ses filiales. Ces données de nature prospective ne constituent en aucun cas une garantie de performance future, présentent des risques et des incertitudes. Les résultats réels sont susceptibles d'être substantiellement différents de ceux figurant dans ces données de nature prospective. Ingenico Group ne prend donc pas d'engagement ferme sur la réalisation des objectifs figurant dans le présent document. Ingenico Group et ses filiales, dirigeants, représentants, employés et conseils respectifs n'acceptent aucune responsabilité de quelque nature que ce soit au titre de ces informations prospectives.  Le présent document ne constitue en aucun cas une offre de vente ou la sollicitation d'une offre d'acquisition ou de souscription de valeurs mobilières ou instruments financiers.

 

À propos d'Ingenico Group

Avec son offre de solutions de paiement sécurisées sur l'ensemble des canaux de vente, Ingenico Group (Euronext : FR0000125346 - ING), leader mondial des solutions de paiement intégrées, accompagne les évolutions du commerce de demain.  S'appuyant sur le plus large réseau d'acceptation de paiement dans le monde, nos solutions s'adaptent à la fois aux exigences locales et aux ambitions internationales de nos clients. Ingenico Group est le partenaire de confiance des institutions financières et des marchands, des petits commerçants aux enseignes référentes de la grande distribution.  En nous confiant la gestion de leurs activités de paiement, nos clients peuvent se concentrer sur leur métier et tenir leur promesse de marque.

 

Restons en contact  :

www.ingenico.com       twitter.com/ingenico 

 

Consultez nos experts, en visitant notre blog.

Contacts / Ingenico Group

Investisseurs

Laurent Marie

VP Relations investisseurs et

Communication financière

laurent.marie@ingenico.com

(T) / 01 58 01 92 98

Investisseurs

Kévin Woringer

Responsable Relations investisseurs

kevin.woringer@ingenico.com

(T) / 01 58 01 85 09

 

Communication

Stéphane Grand

Responsable Communication externe

stephane.grand@ingenico.com

(T) / 01 58 01 91 95

 

 

Prochains événements

 

Publication des résultats annuels 2018 : 26 février 2019

 


ANNEXE 1

 

Chiffres clés des neuf premiers mois 2018

 

 

9 mois
2017 Publié

9 mois
2017 PF*

9 mois 2018

MEUR

% Variation

MEUR

MEUR

Comparable1

Publiée

Retail

775

939

975

8%

26%

SMBs

103

260

288

15%

180%

Global Online

363

369

380

9%

5%

Entreprise

309

311

307

1%

-1%

Banks & Acquirers

1 044

1 060

941

-7%

-10%

EMEA

444

435

370

-14%

-17%

Amérique Latine

121

121

130

26%

7%

Amérique du Nord

137

137

119

-8%

-13%

Asie-Pacifique

343

367

321

-9%

-6%

TOTAL

1 819

1 999

1 916

0%

5%

* Les chiffres 2017 PF incluent les acquisitions réalisées au cours de l'année 2017 à 100%

 

 


ANNEXE 2

 

Suite à l'évolution de ses activités et afin de soutenir sa position de leader mondial de l'acceptation omnicanal, Ingenico Group a désormais une organisation orientée clients. Le Groupe est structuré autour de deux secteurs opérationnels : Banques & Acquéreurs (B&A) et Retail.

 

Le chiffre d'affaires consolidé pro forma pour l'exercice clos le 31 décembre 2017 tient compte de l'intégration des sociétés Techprocess, IECISA, SST et du groupe Bambora. Il a été préparé comme si chacune de ces acquisitions avait eu lieu le 1er janvier 2017.

 

1. NOUVELLE REPARTITION GEOGRAPHIQUE EN BASE PUBLIEE

 

 

 

 

 

 

 

 

En million d'euros

T1 2017

T2 2017

T3 2017

T4 2017

2017

Retail

243

272

260

325

1 099

SMBs

33

35

35

72

175

Global Online

111

127

124

131

494

Entreprise

99

110

101

122

434

Banques & Acquéreurs

351

356

337

367

1 411

EMEA

142

147

155

159

602

Amérique Latine

40

37

44

49

170

Amérique du Nord

37

55

45

50

187

Asie-Pacifique

132

118

93

111

454

TOTAL

594

628

597

692

2 510

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2. NOUVELLE REPARTITION GEOGRAPHIQUE EN BASE IFRS 15 PRO FORMA

 

 

 

 

 

 

 

En million d'euros

T1 2017 PF

T2 2017 PF

T3 2017 PF

T4 2017 PF

2017 PF

Retail

299

327

314

340

1,280

SMBs

81

90

89

89

349

Global Online

118

127

124

131

500

Entreprise

100

111

101

119

431

Banques & Acquéreurs

354

363

343

369

1,428

EMEA

137

146

152

158

594

Amérique Latine

40

37

44

49

170

Amérique du Nord

37

55

45

50

187

Asie-Pacifique

140

126

101

114

480

TOTAL

653

691

656

708

2,708

 



[1] À périmètre et change constants.

[2] EBITDA est une notion extra-comptable représentant le résultat opérationnel courant avant amortissements, dépréciations et provisions, et coût des actions distribuées au personnel et aux mandataires sociaux.

[3] Flux de trésorerie disponible ajusté des éléments non récurrents (coûts d'acquisition et de restructuration)


Copyright GlobeNewswire

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :
http://hugin.info/143483/R/2221623/869701.pdf

Information réglementaire
Ce communiqué de presse est diffusé par West Corporation. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.



 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 21/11/2018

Alors que la guerre des prix fait rage dans les télécoms, la possibilité d'une éventuelle consolidation du marché se pose. "On a atteint des pratiques de marchés sans équivalence en Europe",…

Publié le 21/11/2018

La Première ministre britannique Theresa May lors d'une conférence de presse à Londres, le 15 novembre 2018 ( Matt Dunham / POOL/AFP/Archives )La dirigeante britannique Theresa May va…

Publié le 21/11/2018

La croissance économique mondiale reste forte, mais elle a récemment atteint son point culminant et est confrontée à une montée des risques, liés notamment à l'exacerbation des tensions…

Publié le 21/11/2018

Mais la situation pourrait évoluer

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2018

Les marchés actions européens rebondissent timidement à l'approche de la mi-séance. Les investisseurs sont rassurés par la bonne orientation du pétrole après sa chute de près de 7%…

Publié le 21/11/2018

Alors que la guerre des prix fait rage dans les télécoms, la possibilité d'une éventuelle consolidation du marché se pose. "On a atteint des pratiques de marchés sans équivalence en Europe",…

Publié le 21/11/2018

Lectra s'adjuge 2,4% à 18,8 euros alors que le groupe a livré au groupe autrichien iSi Automotive une machine FocusQuantum FT6K...

Publié le 21/11/2018

Mais la situation pourrait évoluer

Publié le 21/11/2018

Par courrier reçu le 20 novembre 2018 par l'AMF, la société Morgan Stanley & Co...