5 427.19 PTS
+0.75 %
5 424.5
+0.71 %
SBF 120 PTS
4 324.77
+0.69 %
DAX PTS
13 183.53
+0.46 %
Dowjones PTS
24 544.50
+0.65 %
6 389.92
-0.06 %
Nikkei PTS
22 866.17
-0.32 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

INGENICO GROUP : Résultats semestriels conformes aux objectifs 2017

| GlobeNewswire | 245 | Aucun vote sur cette news
INGENICO GROUP : Résultats semestriels conformes aux objectifs 2017
Credits  ShutterStock.com

Communiqué de presse

Paris, le 26 juillet 2017

 

Résultats semestriels conformes aux objectifs 2017

  • Chiffre d'affaires de 1 222 millions d'euros
    • +5% en données comparables[1]
    • +8% en données publiées
  • Solide performance dans la plupart des régions
    • Retour de la croissance organique positive en Amérique du Nord au T2
    • Hors Brésil, croissance organique1 de +6% au premier semestre 2017
  • Poursuite de la dynamique d'ePayments
  • EBITDA[2]: 244 millions d'euros représentant 20% du chiffre d'affaires
  • Objectifs 2017 confirmés :
    • Croissance organique1 de l'ordre de 7%
    • Marge d'EBITDA2 légèrement supérieure à celle de 2016 (20,6%)

 

Ingenico Group, (Euronext : FR0000125346 - ING), leader mondial des solutions de paiement intégrées, annonce aujourd'hui ses états financiers pour le premier semestre 2017 clos le 30 juin.

 

Philippe Lazare, Président-directeur général d'Ingenico Group, a commenté : « En ligne avec nos objectifs, Ingenico Group a réalisé une performance solide au cours de ce semestre, avec une dynamique forte en Europe et en Asie-Pacifique qui contrebalance une moindre performance en Amérique Latine compte tenu de la situation macroéconomique brésilienne. Au cours du second trimestre, l'Amérique du Nord a rebondi après trois trimestres consécutifs de décroissance, démontrant ainsi le positionnement solide du groupe bâti au cours des quatre dernières années sur ce marché. L'activité ePayments continue de croître rapidement et nous restons confiants dans l'atteinte de nos objectifs moyen terme. Dans cet environnement, Ingenico a été en mesure de maintenir une marge d'EBITDA élevée et a démontré sa forte capacité de génération de trésorerie renforçant son excellente situation financière. Dans ce contexte, nous confirmons nos objectifs 2017 et abordons le futur avec confiance.

Le Groupe a également réalisé l'acquisition de Bambora pour un montant total de 1,5 milliard d'euros. C'est une étape majeure dans notre plan stratégique, permettant de proposer des solutions omnicanal et une offre client plus intégrée. Couplé aux investissements réalisés sur nos plateformes et au développement de nouvelles fonctionnalités, l'acquisition de Bambora permettra d'améliorer notre offre dédiée aux commerçant et de renforcer notre positionnement sur les marchés online et in-store. Cette opération sera relutive sur le profil de croissance du Groupe et sera créatrice de valeur pour nos actionnaires, nos clients et nos employés. »


 

Résultats S1 2017

 

Chiffres clés

 

 

S1'17

S1'16

Variations vs. S1'16

(en millions d'euros)

Chiffre d'affaires

1 222

1 133

8%

Marge brute ajustée

512

490

4%

En % du chiffre d'affaires

41,9%

43,2%

(130) bpts

Charges opérationnelles ajustées

-291

-284

3%

En % du chiffre d'affaires

-23,8%

-25,1%

(130) bpts

Résultat d'exploitation courant ajusté (EBIT)

221

206

7%

  En % du chiffre d'affaires

18,0%

18,1%

(10) bpts

Résultat opérationnel

191

184

4%

Résultat net

132

127

4%

Résultat net, part du groupe

130

122

7%

EBITDA

244

244

n.s.

En % du chiffre d'affaires

20,0%

21,5%

(150) bpts

 

 

 

 

Free cash-flow

69

64

8%

Ratio FCF/EBITDA

28,1%

26,2%

+190 bpts

Dette nette

178

232

-23%

Ratio dette nette/EBITDA

0,4x

0,5x

(0,1)x

Capitaux propres, part du groupe

1 771

1 588

12%

 


 

 

S1 2017

T2 2017

MEUR

% variation

MEUR

% variation

Comparable1

Publié

Comparable1

Publié

Retail

516

3%

5%

273

2%

6%

Banques & Acquéreurs

706

7%

10%

355

7%

10%

Total

1 222

5%

8%

628

5%

8%

EMEA

470

7%

6%

242

4%

3%

APAC

264

13%

18%

122

5%

9%

Amérique Latine

87

-9%

1%

44

-1%

5%

Amérique du Nord

128

-16%

-14%

76

1%

3%

ePayments

273

12%

18%

145

11%

21%

Total

1 222

5%

8%

628

5%

8%

 

Performance du premier semestre

 

Au cours du premier semestre 2017, le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 1 222 millions d'euros, en hausse de 8% en données publiées, intégrant un effet de change positif de 12 millions d'euros. En données comparables1, la croissance du chiffre d'affaires s'établit à 5% par rapport au premier semestre 2016.

 

Au cours de la période, le chiffre d'affaires de la Business Unit Retail s'élève à 516 millions d'euros, en hausse de 5% en données publiées. En données comparables, la croissance du chiffre d'affaires est de 3%, tirée par la performance d'ePayments mais impactée par les renouvellements de parcs de terminaux ayant eu lieu en Europe en 2016.

La Business Unit Banques & Acquéreurs a enregistré un chiffre d'affaires de 706 millions d'euros, en hausse de 10% en données publiées et intégrant un effet de change positif de 12 millions d'euros. En données comparables, le chiffre d'affaires est en augmentation de 7%, porté par une forte demande en Europe et en Asie, et ce, malgré le manque de dynamisme observé au Brésil relatif aux incertitudes macroéconomiques.

 

Performance du second trimestre

 

Au cours du second trimestre 2017, Ingenico Group a réalisé un chiffre d'affaires de 628 millions d'euros, en croissance de 8% en données publiées, incluant un effet devise positif de 4 millions d'euros. En données comparables, la croissance du chiffre d'affaires s'établit à 5% par rapport au second trimestre 2016.

 

La Business Unit Retail a ralenti au cours du second trimestre et ressort en croissance de 2% à 273 millions d'euros de chiffre d'affaires. Au cours du deuxième trimestre, la performance des activités par rapport au T2'16, à périmètre et taux de changes constants, s'établit comme suit :

 

  • Online (+11%) : L'activité a réalisé une solide performance, en ligne avec nos objectifs. Les plateformes ont continué de démontrer leurs performances, notamment en termes de stabilité, de satisfaction clients et de churn, tandis que les premiers marchands ont adopté la nouvelle solution dédiée aux Marketplaces. Plusieurs signatures de nouveaux clients nous ont permis d'accélérer la dynamique sur la période avec des marques comme Five Guys, WoW Air et Anantara. Enfin, de nouveaux produits et partenariats ont été annoncés : automates de paiement intégrés aux messageries, solution SEPA Direct Debit, solutions de paiement BCMC ou encore des outils de gestion de fraude nouvelle génération. Ceux-ci vont enrichir l'offre d'Ingenico et accroître son attractivité auprès des marchands.
     
  • In-store (-6%) : En Europe, les Services in-store ont réalisé une solide performance au cours du trimestre avec une croissance soutenue de la plateforme Axis, démontrant d'une part la capacité d'Ingenico à répondre aux besoins de grands clients Tier 1, et d'autre part la dimension paneuropéenne de son offre omnicanal. En France, Ingenico a bénéficié de la contribution de nouveaux contrats omnicanal et continué de gagner des parts de marché au sein des différentes catégories de marchands. En parallèle, la Turquie est revenue à un niveau d'activité plus normatif, après une forte performance au T1'17 qui avait profité du lancement de terminaux à mémoire fiscale. En Amérique du Nord, le groupe a profité de l'adoption des solutions de paiement mobiles par les grands marchands, ainsi que de la pénétration du segment de la Restauration avec la signature de nouveaux clients comme Red Lobster, Hooters ou encore Frazoli's.

 

La Business Unit Banques et Acquéreurs a affiché une solide performance au cours de second trimestre et ressort en croissance de 7% à 355 millions d'euros de chiffre d'affaires. Au cours du deuxième trimestre, la performance des régions par rapport au T2'16, à périmètre et taux de changes constants, s'établit comme suit :

 

  • EMEA (+6%): Malgré une base de comparaison élevée, l'activité s'est montrée dynamique dans la plupart des pays. Le groupe a bénéficié du renouvellement de parc de terminaux PCI v1. Dans les pays d'Europe de l'Est, la dynamique a été notamment tirée par des règlementations favorables aux paiements électroniques.
     
  • Asie-Pacifique (+5%): Le processus de démonétisation en Inde touche progressivement à sa fin, comme anticipé, après avoir porté la croissance de la région depuis novembre 2016. La dynamique du pays devrait donc se normaliser dans l'attente d'une règlementation sur la biométrie. En Chine, même si Landi fait face à un marché de plus en plus mature, le lancement de l'APOS a été un véritable succès avec près de 350 000 terminaux livrés au cours de ce second trimestre, permettant au groupe de croître sur la zone. Les autres pays de la région continuent de bénéficier d'une forte demande, à l'exception de l'Indonésie où la demande a été impactée par des évolutions règlementaires.
     
  • Amérique Latine (+1%): La région reste impactée par la situation macroéconomique au Brésil conduisant à un fort manque de visibilité sur l'évolution du marché. Toutefois, le Groupe progresse au sein des autres pays de la région, en particulier en Colombie et au Mexique, pays au sein duquel le déploiement de Telium Tetra se poursuit.
     
  • Amérique du Nord (+19%): Alors que l'effet de base restait difficile ce trimestre, Ingenico a réussi à améliorer ses performances au fur et à mesure de la reprise des commandes des distributeurs aux Etats-Unis. Les défis se poursuivent dans certains segments de marché, comme celui des petits et moyens marchands, pour qui la migration EMV n'est plus un prérequis suffisant pour renouveler leurs terminaux. Le marché se stabilise progressivement et les stocks de terminaux continuent de s'écouler. En parallèle, l'activité canadienne maintient sa bonne dynamique grâce à des renouvellements de base installée.

 

Une marge brute en progression de 4%

 

Au premier semestre 2017, la marge brute ajustée atteint 512 millions d'euros, soit 41,9% du chiffre d'affaires. Retraitée de la Chine, la marge brute ajustée représente 43,7% du chiffre d'affaires, en augmentation de 10 points de base par rapport au premier semestre 2016 pro forma retraité.

 

Des charges opérationnelles contenues

 

Au premier semestre 2017, les charges opérationnelles ajustées s'établissent à 291 millions d'euros, soit 23,8% du chiffre d'affaires contre 25,1% au premier semestre 2016. Comme indiqué en février dernier, les investissements dans nos plateformes se réduisent progressivement au fur et à mesure de l'atteinte de nos objectifs de développement.

 

Marge d'EBITDA et résultat opérationnel

 

L'EBITDA s'établit à 244 millions d'euros au premier semestre 2017, soit une marge de 20,0% à comparer à 21,5% au premier semestre 2016. Nous restons confiants dans notre objectif annuel de marge d'EBITDA, grâce à un second semestre 2017 qui bénéficiera d'un meilleur mix géographique et d'optimisations opérationnelles.

 

Après la prise en compte des charges relatives à l'allocation de prix d'acquisition et des autres produits et charges opérationnels, le résultat opérationnel s'établit à 191 millions d'euros contre 184 millions d'euros au premier semestre 2016. La marge opérationnelle représente 15,7% du chiffre d'affaires contre 16,2% en 2016.

 

Comme indiqué en février dernier, notre nouvelle organisation nous permettra d'optimiser notre modèle opérationnel grâce à une meilleure efficacité industrielle et allocation des dépenses R&D, au partage de modules entre nos différentes plateformes ou encore à l'optimisation de nos coûts par effet d'échelle.

Dans ce cadre, nous avons mis en place un plan d'excellence opérationnelle avec la participation et l'engagement de tous nos managers locaux. Nous prévoyons de réaliser entre 20 et 25 millions d'euros d'efficacité sur notre base de coûts en année pleine, grâce à un plan d'amélioration continue et à une meilleure efficacité dans la gestion de nos achats. Ce plan d'excellence opérationnelle s'inscrira dans la durée.

 

Croissance du résultat net part du groupe

 

Le résultat financier ressort à -8 millions d'euros contre -1 million d'euros au premier semestre 2016, période où Ingenico avait bénéficié de la cession des titres Visa Europe (8,5 millions d'euros).

 

Les impôts sur les bénéfices ressortent à -51 millions d'euros au S1 2017 contre -56 millions d'euros sur le premier semestre 2016. La contraction du taux d'impôt effectif reflète notamment un mix géographique favorable.

 

Le résultat net part du groupe ressort en croissance de 7% au premier semestre 2017, à 130 millions d'euros contre 122 millions d'euros au premier semestre 2016.

 

Une solide génération de free cash-flow reflétée dans la situation financière

 

Au cours du premier semestre 2017, les opérations d'Ingenico Group ont généré un free cash-flow de 69 millions d'euros, en croissance de 8% par rapport au premier semestre 2016, soit un ratio de FCF/EBITDA de 28,1%, en augmentation de 190 points de base. Cette amélioration provient notamment d'un montant d'impôts décaissé plus faible que l'année dernière suite à l'évolution du mix géographique. En parallèle, le Groupe a poursuivi ses investissements avec des CAPEX représentant 38 millions d'euros.

 

Le paiement du dividende 2016 en numéraire a représenté un montant de 40 millions d'euros tandis que 58,6% du dividende total a été payé en actions (731 856 actions), témoignant de la confiance des actionnaires.

 

Au 30 juin 2017, la dette nette du groupe a atteint 178 millions d'euros, soit un levier de 0,4x l'EBITDA des douze derniers mois, contre 232 millions d'euros au premier semestre 2016.

 

Eléments marquants du premier semestre

 

Acquisition de TechProcess

Ingenico Group a acquis 100% du capital de TechProcess Payment Services Ltd ("TechProcess"), leader des services de paiement électronique en Inde, auprès de ses actionnaires actuels (fonds d'investissement internationaux et indiens). L'acquisition de TechProcess renforcera la stratégie d'Ingenico Group en Inde, où le Groupe est déjà leader sur le marché des terminaux avec environ 50% de parts de marché et un acteur majeur sur les paiements en ligne, au travers de sa complémentarité avec EBS. Ingenico ePayments est le numéro deux du marché indien en nombre de marchands. Ainsi, Ingenico Group va poursuivre son expansion dans ce pays, et, à terme, pourra y proposer une offre transfrontalière. 

 

Acquisition de SST

Ingenico Group a réalisé l'acquisition de 100% du capital de SST, activités de paiement de son partenaire BKC (BANCOMZVJAZOK JSC) en Ukraine. SST est une porte d'entrée en Ukraine pour Ingenico Group grâce à sa connaissance étendue du marché local et à ses relations fortes aves les principales banques ukrainiennes. SST fournit, par ailleurs, des services de développement de logiciels à diverses entités d'Ingenico Group, plus spécifiquement en Europe de l'Est, en Europe de l'Ouest et en Afrique. SST sera intégrée au sein de la division Banques et Acquéreurs.

 

Investissement dans Joinedapp

Ingenico Group a investi dans Joinedapp, une start-up basée à Palo Alto, en Californie. Ses solutions e-commerce permettent aux commerçants de toutes tailles ainsi qu'aux marques de communiquer avec leurs clients  directement, via leurs applications de messagerie favorites. La technologie de Joinedapp, basée sur les chatbots, constitue une solution évolutive pour développer et monétiser l'audience des marques.

 

Acquisition de Bambora

Ingenico Group a annoncé l'acquisition, auprès de Nordic Capital, de Bambora, société à forte croissance, spécialisée dans les services de paiement, pour un montant total de 1,5 milliard d'euros. L'opération sera intégralement financée par la trésorerie existante du Groupe et des financements bancaires. Le ratio d'endettement restera inférieur à 3x l'EBITDA, laissant ainsi à Ingenico la flexibilité nécessaire pour réaliser des opérations de croissance externe dans l'avenir. Bambora, dont les revenus sont à plus de 90% récurrents, a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires brut de 202 millions d'euros. Au cours des deux prochaines années, le chiffre d'affaires brut et l'EBITDA devraient croître respectivement de plus de 20% et 30% par an. Cette acquisition est une étape majeure dans l'exécution de la stratégie d'Ingenico puisque la société lui permettra de développer sa propre capacité d'acquisition de transactions en complément des partenariats existants, de se renforcer sur le marché en croissance des solutions end-to-end destinées aux petits et moyens marchands en Europe et d'étendre son exposition géographique sur les segments online et in-store. Les impacts opérationnels et financiers seront relutifs dès 2018 avec l'accélération de la croissance organique du groupe de 1 à 2% par an, un impact relutif sur le bénéfice par action de c. 5% en 2018 (avant synergies et PPA) et 30 millions d'euros de synergies en année pleine qui seront réalisées dans les trois ans et entraînant une relution de c.13% sur le bénéfice par action.

 

Perspectives

 

Ingenico Group confirme ses objectifs 2017 :

  • une croissance organique de l'ordre de 7%,
  • une marge d'EBITDA légèrement supérieure à celle de 2016 (20,6%).

 


 

Le présent document contient des données de nature prospective. Les tendances et objectifs indiqués dans le présent document sont fondés sur des données, hypothèses et estimations, considérées comme raisonnables par Ingenico Group. Ces données, hypothèses et estimations, sont susceptibles d'évoluer ou d'être modifiées en raison des incertitudes liées notamment aux résultats d'Ingenico Group et de ses filiales. Ces données de nature prospective ne constituent en aucun cas une garantie de performance future, présentent des risques et des incertitudes décrits dans le document de référence et les résultats réels sont susceptibles d'être substantiellement différents de ceux figurant dans ces données de nature prospective. Ingenico Group ne prend donc pas d'engagement ferme sur la réalisation des objectifs figurant dans le présent document. Ingenico Group et ses filiales, dirigeants, représentants, employés et conseils respectifs n'acceptent aucune responsabilité de quelque nature que ce soit au titre de ces informations prospectives.

 

A propos d'Ingenico Group

Avec son offre de solutions de paiement sécurisées sur l'ensemble des canaux de vente, Ingenico Group (Euronext: FR0000125346 - ING), leader mondial des solutions de paiement intégrées, accompagne les évolutions du commerce de demain. S'appuyant sur le plus large réseau d'acceptance dans le monde, nos solutions s'adaptent à la fois aux exigences locales et aux ambitions internationales de nos clients. Ingenico Group est le partenaire de confiance des institutions financières et des marchands, des petits commerçants aux enseignes référentes de la grande distribution. En nous confiant la gestion de leurs activités de paiement, nos clients peuvent se concentrer sur leur métier et tenir leur promesse de marque.

En savoir plus sur www.ingenico.com       twitter.com/ingenico 

Contacts / Ingenico Group

Investisseurs

Laurent Marie

VP Relations Investisseurs & Communication financière

laurent.marie@ingenico.com

(T) / 01 58 01 92 98

Investisseurs

Kévin Woringer

Responsable Relations Investisseurs

kevin.woringer@ingenico.com

(T) / 01 58 01 85 09

 

 

Communication

Coba Taillefer

Responsable Communication Externe

coba.taillefer@ingenico.com

(T) / 01 58 01 89 62

Prochains évènements

 

Publication du chiffre d'affaires T3'17 : le 25 octobre 2017

 


ANNEXE 1 :

Base de préparation des comptes semestriels 2017

 

 

Les états financiers intermédiaires consolidés résumés sont établis conformément aux normes IFRS. Afin de fournir des informations comparables pertinentes d'un exercice sur l'autre, les éléments financiers sont présentés en retraitant la charge d'amortissement liée à l'acquisition de nouvelles entités. En vertu de la norme IFRS3R, le prix d'acquisition de nouvelles entités est affecté aux actifs identifiables intégrés dans le périmètre puis amorti sur des durées définies.

 

Les principaux éléments financiers 2017 sont commentés sur une base ajustée, c'est-à-dire avant impact des écritures d'allocation du prix d'acquisition ("PPA") - voir Annexe 4.

 

L'EBITDA (Excédent Brut d'Exploitation) est une notion extracomptable représentant le résultat opérationnel courant avant amortissements, dépréciations et provisions, et coût des rémunérations fondées sur des actions. La réconciliation du résultat d'exploitation ajusté à l'EBITDA est disponible en Annexe 4.

 

Le résultat d'exploitation indiqué (EBIT) correspond au résultat opérationnel courant ajusté de la charge d'amortissement des prix d'acquisitions affectés aux actifs dans le cadre des regroupements d'entreprises.

 

Le free cash-flow représente l'EBITDA diminué : des éléments cash, des autres produits et charges opérationnels, de la variation de besoin en fonds de roulement, des investissements nets des produits de cession des immobilisations corporelles et incorporelles, des charges financières payées nettes des produits financiers encaissés et de l'impôt payé.

 

 


ANNEXE 2 :

 

Suite à l'évolution de ses activités et afin de soutenir sa position de leader mondial de l'acceptation omnicanal, Ingenico Group a désormais une organisation orientée clients. Le Groupe est structuré autour de deux Business Units : Banques & Acquéreurs (B&A) et Retail. En parallèle, la répartition géographique a évolué afin de mieux retranscrire l'organisation d'Ingenico. Dorénavant, Europe & Afrique incluront le Moyen-Orient (anciennement intégré dans Asie-Pacifique & Moyen-Orient) et deviendra de fait EMEA. Enfin, la plateforme EBS, historiquement intégrée à Asie-Pacifique & Moyen- Orient fera dorénavant partie de ePayments.

 

Pour faciliter la lecture de la performance du Groupe à compter du 1er janvier 2017, le chiffre d'affaires 2016 est retraité, à partir du 1er janvier 2016 des acquisitions de l'année précédente (« pro forma 2016 »).

 

1. ANCIENNE REPARTITION GEOGRAPHIQUE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En millions d'euros

T1 2016

T2 2016

T3 2016

T4 2016

2016

T1 2017

T2 2017

 

Retail

235 

257 

251 

267 

1 010 

243 

273

 

Banques & Acquéreurs

317 

324 

319 

342 

1 302 

351 

355

 

Total

552 

581 

570 

609 

2 312 

594 

628

 

Europe-Afrique

193 

215 

224 

215 

846 

209 

225

 

APAC & Moyen-Orient

129 

133 

114 

153 

530 

162 

140

 

Amérique Latine

45 

41 

44 

42 

172 

44 

44

 

Amérique du Nord

74 

74 

62 

66 

276 

52 

76

 

ePayments

111 

119 

126 

133 

488 

127 

144

 

Total

552 

581 

570 

609 

2 312 

594 

628 

 

 

 

2. NOUVELLE REPARTITION GEOGRAPHIQUE

 

 

En millions d'euros

T1 2016

T2 2016

T3 2016

T4 2016

2016

T1 2017

T2 2017

 

Retail

235 

257 

251 

267 

1 010 

243 

273

 

Banques & Acquéreurs

317 

324 

319 

342 

1 302 

351 

355

 

Total

552 

581 

570 

609 

2 312 

594 

628

 

EMEA

209 

236 

237 

229 

911 

228 

242

 

APAC

112 

111 

100 

138 

462 

143 

122

 

Amérique Latine

45 

41 

44 

42 

172 

44 

44

 

Amérique du Nord

74 

74 

62 

66 

276 

52 

76

 

ePayments

112 

120 

127 

134 

493 

128 

145

 

Total

552 

581 

570 

609 

2 312 

594 

628 

 

 

 

 



3. NOUVELLE REPARTITION GEOGRAPHIQUE PRO FORMA

 

 

 

 

 

 

En millions d'euros

T1 2016 PF

T2 2016 PF

T3 2016 PF

T4 2016 PF

2016 PF

 

Retail

235 

257 

251 

267 

1 010 

 

Banques & Acquéreurs

321 

329 

323 

340 

1 313 

 

Total

556 

586 

574 

607 

2 323 

 

EMEA

209 

236 

237 

229 

911 

 

APAC

117 

115 

105 

136 

474 

 

Amérique Latine

45 

41 

44 

42 

172 

 

Amérique du Nord

74 

74 

62 

66 

276 

 

ePayments

112 

120 

127 

134 

493 

 

Total

556 

586 

574 

607 

2 323 

 

 

 

 


ANNEXE 3 :

 

Compte de résultat, Bilan, Tableau de trésorerie

 

1. COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE INTERMEDIAIRE RESUME

 
    

(en millions d'euros)

 

30-juin-17

30-juin-16

 

 

 

 

CHIFFRE D'AFFAIRES

 

1 222

1 133

Coût des ventes

 

-716

-650

 

 

 

 

MARGE BRUTE

 

506

484

 

 

 

 

Charges commerciales et marketing

 

-108

-99

Frais de recherche et développement

 

-91

-87

Frais administratifs

 

-109

-113

 

 

 

 

RESULTAT OPERATIONNEL COURANT

 

198

184

 

 

 

 

Autres produits opérationnels

 

 

3

Autres charges opérationnelles

 

-7

-4

 

 

 

 

RESULTAT OPERATIONNEL

 

191

184

 

 

 

 

Produits financiers

 

21

45

Charges financières

 

-29

-46

 

 

 

 

RESULTAT FINANCIER

 

-8

-1

 

 

 

 

Quote-part du résultat des sociétés mises en équivalence

 

0

0

 

 

 

 

RESULTAT AVANT IMPOTS

 

184

183

 

 

 

 

Impôts sur les bénéfices

 

-51

-56

 

 

 

 

RESULTAT NET

 

132

127

 

 

 

 

Attribuables aux :

 

 

 

- actionnaires d'Ingenico Group SA

 

130

122

- participations ne donnant pas le contrôle

 

2

5

 

 

 

 

RESULTAT PAR ACTION (en euros)

 

 

 

Résultat :

 

 

 

- de base

 

2,12

2,01

- dilué

 

2,08

1,96

 


 

2. ETAT RESUME DE LA SITUATION FINANCIERE

 

  
 

 

  

ACTIF

 

  

(en millions d'euros)

 

30-juin-17

31-déc.-16

Goodwill

 

1 438

1 409

Autres immobilisations incorporelles

 

504

488

Immobilisations corporelles

 

73

75

Participations dans les sociétés mises en équivalence

 

9

9

Actifs financiers

 

23

17

Impôts différés actifs

 

56

58

Autres actifs non courants

 

28

27

TOTAL DES ACTIFS NON COURANTS

 

2 131

2 083

Stocks

 

164

172

Clients et créances d'exploitation

 

573

501

Créances liées à l'activité d'intermédiation

 

35

29

Autres actifs courants

 

32

24

Créances d'impôt courant

 

29

27

Instruments financiers dérivés

 

12

12

Fonds liés à l'activité d'intermédiation

 

242

273

Trésorerie et équivalents de trésorerie

 

1 173

1 014

TOTAL DES ACTIFS COURANTS

 

2 259

2 052

TOTAL DES ACTIFS

 

4 391

4 136

 

 

  

PASSIF

 

  

(en milliers d'euros)

 

30-juin-17

31-déc.-16

Capital

 

62

61

Primes d'émission et d'apport

 

816

762

Autres réserves

 

884

841

Ecarts de conversion

 

9

38

CAPITAUX PROPRES ATTRIBUABLES AUX ACTIONNAIRES D'INGENICO GROUP SA

 

1 771

1 703

PARTICIPATIONS NE DONNANT PAS LE CONTRÔLE

 

9

4

TOTAL CAPITAUX PROPRES

 

1 780

1 707

Dettes financières à long terme

 

899

896

Provisions pour retraites et engagements assimilés

 

25

25

Autres provisions à long terme

 

23

24

Impôts différé passifs

 

142

134

Autres dettes non courantes

 

121

127

TOTAL DES PASSIFS NON COURANTS

 

1 211

1 206

Dettes financières à court terme

 

452

244

Autres provisions à court terme

 

16

30

Dettes fournisseurs et autres dettes courantes

 

517

505

Dettes liées à l'activité d'intermédiation

 

276

302

Dettes diverses courantes

 

112

119

Dettes d'impôt courant

 

25

20

Instruments financiers dérivés

 

1

4

TOTAL DES PASSIFS COURANTS

 

1 399

1 223

TOTAL DES PASSIFS

 

2 611

2 429

TOTAL DES CAPITAUX PROPRES ET DES PASSIFS

 

4 391

4 136

 


 

 

3. TABLEAUX RESUME DES FLUX DE TRESORERIE CONSOLIDES AU TITRE DE LA PERIODE INTERMEDIAIRE

    

(en millions d'euros)

 

30-juin-17

30-juin-16

Résultat de la période

 

132

127

Ajustements pour :

 

  

  - Résultat des sociétés mises en équivalence

 

0

0

  - Elimination de la charge / (produit) d'impôt

 

51

56

  - Elimination des amortissements et provisions

 

39

44

  - Elimination des pertes / (profits) de réévaluation (juste valeur)

 

-7

-6

  - Elimination des résultats de cession d'actifs

 

0

0

  - Elimination des charges / (produits) d'intérêts nettes

 

7

-1

  - Coût des paiements fondés sur des actions (1)

 

7

15

Intérêts versés

 

-10

-11

Impôts payés

 

-47

-75

Résultat opérationnel avant variation du besoin en fonds de roulement

 

173

150

  - Stocks

 

1

-3

  - Créances et autres débiteurs

 

-91

-25

  - Dettes fournisseurs et autres créditeurs

 

12

-41

Variation du besoin en fonds de roulement

 

-79

-69

FLUX DE TRESORERIE PROVENANT DES ACTIVITES OPERATIONNELLES

 

94

80

Acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles

 

-38

-27

Produits des cessions d'immobilisations corporelles et incorporelles

 

0

9

Cessions de filiales sous déduction de la trésorerie acquise

 

0

3

Acquisitions de filiales sous déduction de la trésorerie acquise

 

-72

-8

Prêts et avances consentis

 

-2

-2

Remboursements reçus sur prêts

 

2

1

Intérêts encaissés

 

4

4

FLUX DE TRESORERIE LIES AUX OPERATIONS D'INVESTISSEMENT

 

-106

-21

Augmentation de capital

 

0

0

Rachats et reventes d'actions propres

 

0

0

Emissions d'emprunts

 

214

0

Remboursements d'emprunts

 

-1

-94

Changements de parts d'intérêts dans des entités contrôlées

 

9

1

Effet des instruments financiers dérivés

 

0

0

Variation des autres dettes financières

 

0

0

Dividendes versés aux actionnaires

 

-40

-34

Impôt sur les opérations de financement

 

-1

 

FLUX  DE TRESORERIE LIES AUX OPERATIONS DE FINANCEMENT

 

180

-128

Incidence de la variation de cours des devises

 

-8

3

VARIATION DE TRESORERIE

 

161

-66

 

 

 

 

Trésorerie et équivalents de trésorerie nets d'ouverture

 

1 003

900

Trésorerie et équivalents de trésorerie nets de clôture (2)

 

1 164

834

 

 

 

 

TRESORERIE ET EQUIVALENTS DE TRESORERIE

 

 

 

Valeur mobilières de placement et dépôts à terme (uniquement pour la partie qui a un caractère de disponibilités)

 

146

237

Disponibilités

 

1 027

616

Comptes créditeurs de banque

 

-9

-19

TOTAL TRESORERIE ET EQUIVALENTS DE TRESORERIE

 

1 164

834

 


ANNEXE 4 :

 

Impact des écritures d'allocation du prix d'acquisition ("PPA")

 

(en millions d'euros)

S1'17 ajusté

Hors PPA

Impact PPA

 S1'17

Marge brute

512

(6)

506

Charges opérationnelles

(291)

(17)

(307)

Résultat opérationnel courant

221

(23)

198

 

 

Réconciliation du résultat opérationnel courant à l'EBITDA

 

L'EBITDA correspond au résultat opérationnel courant, retraité des éléments suivants :

  • les amortissements et dépréciations des immobilisations corporelles et incorporelles, nettes des reprises (y compris sur dépréciation des goodwill ou d'autres immobilisations incorporelles ayant une durée de vie indéterminée, mais à l'exclusion des dépréciations des stocks, clients et créances d'exploitation et autres actifs courants) et y compris les provisions (courantes et non courantes) comptabilisées au passif, nettes des reprises ;
  • les charges liées au retraitement en consolidation des contrats de location financement ;
  • les charges comptabilisées dans le cadre de l'attribution d'options d'achats d'actions, d'actions gratuites ou de tout autre paiement dont la comptabilisation relève de la norme IFRS 2                     (« Rémunérations fondées sur des actions ») ;
  • les variations de la juste valeur des stocks en application de la norme IFRS 3 (« Regroupements d'entreprises »), c'est-à-dire en utilisant les prix de vente diminués des coûts de sortie pour en déterminer la juste valeur.

 

Tableau de réconciliation :

 

 

 

(en millions d'euros)

S1'17

S1'16

Résultat opérationnel courant

198

184

Amortissement des actifs

23

21

EBIT

221

206

Autres amortissements et provisions

17

23

Coûts des paiements fondés sur des actions

7

15

EBITDA

244

244

 



[1] A périmètre et change constants

[2]EBITDA est une notion extra-comptable représentant le résultat opérationnel courant avant amortissements, dépréciations et provisions, et coût des rémunérations fondées sur des actions.


Copyright GlobeNewswire

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :
http://hugin.info/143483/R/2123259/809768.pdf

Information réglementaire
Ce communiqué de presse est diffusé par Nasdaq Corporate Solutions. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.



 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2017

ESI France assurera depuis ce site la démonstration et la commercialisation des produits du groupe et notamment de sa solution de Réalité Virtuelle, ESI IC.IDO...

Publié le 12/12/2017

Au titre du contrat de liquidité confié par Figeac Aéro à Louis Capital Market, il a été procédé...

Publié le 12/12/2017

La société Derichebourg annonce avoir déposé son document de référence 2016-2017 auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 12 décembre 2017.   Le document de…

Publié le 12/12/2017

Depuis le début de 2017, le volume quotidien moyen échangé sur le titre Fermentalg s'élève à plus de 117 kE...

Publié le 12/12/2017

Le Conseil d'administration d'Essilor, a décidé une augmentation de capital par émission d'un nombre maximal de 350 000 actions ordinaires dont la souscription est réservée aux salariés…

CONTENUS SPONSORISÉS