5 542.55 PTS
-0.11 %
5 488.0
-0.16 %
SBF 120 PTS
4 430.65
-0.03 %
DAX PTS
12 938.01
+0.65 %
Dowjones PTS
24 753.09
-0.24 %
6 960.92
+0.16 %
Nikkei PTS
22 450.79
+0.06 %

GROUPE PARTOUCHE : forte progression du résultat net à 45,5 MEUR

| GlobeNewswire | 177 | Aucun vote sur cette news
GROUPE PARTOUCHE : forte progression du résultat net à 45,5 MEUR
Credits  ShutterStock.com

 

 

 

Groupe Partouche - 2017 : forte progression du résultat net à 45,5 MEUR

 

  • Chiffre d'affaires de 407 MEUR porté par le succès des ouvertures récentes
  • Résultat opérationnel doublé à 46 MEUR
  • Résultat net plus que doublé à 45,5 MEUR, dont part du groupe de 37,4 MEUR
  • Endettement net quasi-stable à 69 MEUR (0,9x l'EBITDA)

 

 

 

Paris, le 30 janvier 2018,

Lors de sa réunion du 30 janvier 2018, le conseil de surveillance a examiné les comptes consolidés annuels de l'exercice écoulé (clos au 31 octobre 2017) en cours d'audit, après avoir pris connaissance du rapport de gestion du directoire du Groupe Partouche.

 

Fortes hausses du résultat opérationnel et du résultat net

Après un début d'exercice notamment marqué par un environnement et un calendrier moins favorables, l'amélioration marquée de l'activité du second semestre, notamment portée par le succès des casinos récemment ouverts, a permis au Groupe d'enregistrer un PBJ annuel de 638,8 MEUR, en progression de +0,5%, et un PNJ de 320,8 MEUR en progression de 1,1%.

Le chiffre d'affaires 2017 du groupe a progressé de +0,4% pour atteindre 406,9 MEUR. L'application de la norme IFRIC 13, consécutive à la mise en place d'un programme de fidélisation clients à partir de novembre 2016, a un impact important sur le chiffre d'affaires, -3,4 MEUR sur l'exercice. Hors application de la norme IFRIC 13, la hausse du chiffre d'affaires de l'exercice 2017 ressortirait à +1,3%.

Le résultat opérationnel courant ressort à 36,4 MEUR, en recul de 4,9 MEUR. Cette évolution est pleinement attribuable à 4 établissements (les casinos d'Aix-en-Provence et PleinAir à La Ciotat, l'hôtel 3.14 à Cannes et le restaurant parisien Laurent) dont les ouvertures, le repositionnement ou l'entrée dans le périmètre obèrent de -6,1 MEUR le résultat opérationnel courant. Hors cet impact, le Groupe voit sa rentabilité opérationnelle progresser avec une augmentation du résultat opérationnel courant de 1,1 MEUR pour une augmentation de chiffre d'affaires de 0,6 MEUR.

L'analyse par composante de charges (voir le compte de résultat détaillé en annexe) se présente comme suit :

  • les Achats et charges externes enregistrent une réduction des dépenses de publicité, notamment liée à la première application de la norme IFRIC 13 ;
  • les Impôts et taxes restent stables autour de 18 MEUR ;
  • les Charges de personnel s'élèvent à 173 MEUR, en augmentation de 2,7%. Cette variation défavorable s'explique notamment par l'entrée dans le périmètre de notre filiale le restaurant « Laurent », par l'augmentation des effectifs au sein de la filiale Casino de la Ciotat induite par le changement du modèle économique ;
  • les Amortissements et dépréciations sont en hausse de 5,8 % (+2.1 MEUR), impactés par les investissements significatifs réalisés dans les casinos sur les derniers exercices, principalement sur les sites de Crans Montana, La Tour de Salvagny et La Ciotat ;
  • les Autres produits et charges opérationnels courants sont en réduction de 1,0 MEUR grâce principalement à des variations de provisions favorables.

 

 

Le résultat opérationnel non courant est un produit de 10,2 MEUR, contre une charge de -19,2 MEUR en 2016, grâce à :

  • un résultat sur cession de 17,8 MEUR lié à la vente de la société Cannes Balnéaire ;
  • une dépréciation des actifs non courants limitée à 4,7 MEUR, contre 16,4 MEUR en 2016, car portant sur le seul établissement de Bandol, ce qui reflète l'amélioration de la situation économique des exploitations du groupe.

Forte progression du résultat opérationnel à 46,5 MEUR en 2017 contre 22,1 MEUR en 2016 (+111%).

Le résultat financier représente une charge nette de -2,2 MEUR, contre -2,5 MEUR en 2016, grâce principalement à la baisse des frais financiers attachés à la dette financière.

Le résultat avant impôt atteint 45,5 MEUR contre 19,6 MEUR en 2016.

La charge d'impôt (CVAE incluse) du Groupe est un produit de 1,7 MEUR, contre une charge nette de -0,9 MEUR en 2016 et s'explique principalement par une charge de CVAE en réduction, en raison d'une évolution favorable dans les paramètres de calcul pour les sociétés intégrées fiscalement, accompagnée d'une régularisation rétroactive (remboursement de 2,3 MEUR au titre de la CVAE des exercices antérieurs).

Le résultat net ressort en forte progression, plus que doublant, à 45,5 MEUR vs. 18,6 MEUR en 2016 avec un résultat net part du Groupe de 37,4 MEUR contre 11,1 MEUR en 2016.

 

Importants investissements - Quasi-stabilité de l'endettement à 69 MEUR

A l'actif du bilan consolidé, les immobilisations corporelles nettes progressent de 20,6 MEUR et atteignent 262,4 MEUR; sous l'effet principalement d'un volume d'investissements important, égal au total à 67,2 MEUR et concernant notamment l'achèvement du casino PleinAir de La Ciotat, l'acquisition de parkings à Crans-Montana et les aménagements pour le casino au sein de l'hôtel 3.14 à Cannes, et des dotations aux amortissements (-39,1 MEUR).

Le poste Clients et autres débiteurs augmente de 12,3 MEUR, hausse essentiellement due à celle des comptes courants actifs, intégrant désormais le compte courant détenu sur le Palm Beach Cannes Côte d'Azur (société mise en équivalence) pour 11,3 MEUR.

La trésorerie s'élève à 116,4 MEUR, en recul de 36,1 MEUR.

Au passif les capitaux propres du groupe, intérêts minoritaires inclus, progressent de 32,8 MEUR et représentent 367,9 MEUR après résultat bénéficiaire de l'exercice pour 45,5 MEUR et distribution de dividendes pour -11,5 MEUR, dont -3,0 MEUR aux actionnaires du groupe.

La dette financière se réduit de 31,5 MEUR, en raison :

  • des remboursements annuel et anticipés du crédit syndiqué et du remboursement immédiat de l'avance d'actionnaire de la société Financière Partouche, suite à l'entrée en vigueur du plan de sauvegarde modifié approuvé et homologué par les jugements des 2 novembre 2016 et 8 décembre 2016 ;
  • et de la souscription de nouveaux crédits accompagnant les investissements des filiales.

Voir la synthèse de l'endettement en annexe

La dette financière nette ressort à 69,3 MEUR, quasi-stable, soit un ratio Endettement net / EBITDA de 0,9x et un gearing (Endettement net / Capitaux propres) stable à 0,2x.

 

Evènements récents et perspectives

Clubs de jeux parisiens

Groupe Partouche suit avec attention le dossier des Clubs de jeux parisiens. La loi du 28 février 2017 a mis fin au régime des Cercles de jeux associatifs opérant dans la capitale pour laisser place à des Clubs de jeux exploitant des jeux de cercle ou de contrepartie. Elle a été complétée par un décret du 9 mai 2017, précisant les conditions d'expérimentation à Paris pour une durée de trois ans à compter du 1er janvier 2018 et surtout, les types de jeux autorisés. Ainsi, Groupe Partouche travaille actuellement sur l'opportunité d'ouvrir un ou plusieurs Clubs dans la capitale.


 

Exploitation

Visant en permanence l'excellence de l'expérience client dans ses établissements, le Groupe poursuivra l'amélioration de son offre via notamment la poursuite de la rénovation de son parc. Groupe Partouche portera plus particulièrement son attention sur le suivi de ses chantiers et sur les mesures nécessaires pour poursuivre l'amélioration de ses performances. Ainsi, notamment, le Groupe :

  • a débuté, en fin d'exercice 2017, la construction du nouveau casino de Pornic, avec une livraison prévue fin octobre 2018 ;
  • le Pasino d'Aix-en-Provence fait l'objet d'une importante rénovation, initiée en septembre 2017, dont l'achèvement est attendu fin 2018 ;
  • des réaménagements d'établissements sont également prévus à Royat, Dieppe, La Roche-Posay, Hyères et Saint-Amand-les-Eaux.

Modification du taux de CSG

La loi de financement de la sécurité sociale pour l'année 2018 entraîne, à compter du 1er janvier 2018, une modification du taux de la CSG, s'appliquant sur une fraction du PBJ des machines à sous et passant à 11,2% contre 9,5% précédemment. L'impact pour le groupe a été estimé à un montant de l'ordre de 4,5 MEUR en année pleine.

Fort d'un outil attractif et performant, le groupe est armé pour profiter au mieux de l'évolution favorable de son environnement économique.

 

 

 

Prochains rendez-vous :

- CA du premier trimestre : mercredi 14 mars 2018 - après la clôture de la Bourse de Paris

- Assemblée Générale : mercredi 11 avril 2018

 

 

Fondé en 1973, le Groupe Partouche a su se développer afin de devenir un leader européen dans son secteur d'activité. Coté en Bourse, il exploite des casinos, des hôtels, des restaurants, des centres thermaux et des golfs. Le Groupe exploite 43 casinos et emploie près de 4 300 collaborateurs. Il est reconnu pour ses innovations et ses expérimentations des jeux de demain, ce qui lui permet d'aborder l'avenir avec confiance en visant le renforcement de son leadership et la poursuite de la progression de sa rentabilité.

Introduit en bourse en 1995, Groupe Partouche est coté sur Euronext Paris, compartiment B. ISIN : FR0000053548 - Reuters : PARP.PA - Bloomberg : PARP:FP

                                                                                                                               

INFORMATIONS FINANCIERES

Groupe Partouche                                                                      Tél : 01.47.64.33.45

Alain Cens, directeur financier                                            info-finance@partouche.com

Annexes

 

Compte de résultat consolidé

En MEUR au 31 octobre

2017

2016

ECART

%

Chiffre d'affaires

406,9

405,2

1,7

0,4%

Achats et charges externes

(134,6)

(133,5)

(1,1)

0,8%

Impôts et taxes

(17,9)

(18,0)

0,1

(0,7%)

Charges de personnel

(173,0)

(168,4)

(4,6)

2,7%

Amortissements et dépréciations sur immobilisations

(37,6)

(35,5)

(2,1)

5,8%

Autres produits et charges opérationnels courants

(7,4)

(8,5)

1,0

(12,3%)

Résultat opérationnel courant

36,4

41,3

(4,9)

(11,9%)

Autres produits et charges opérationnels non courants

(1,7)

(3,0)

1,3

-

Résultat sur cession de participations consolidées

16,5

0,1

16,4

-

Dépréciation des actifs non courants

(4,7)

(16,4)

11,6

-

Résultat opérationnel non courant

10,2

(19,2)

29,4

-

Résultat opérationnel

46,5

22,1

24,4

110,6%

Résultat financier

(2,2)

(2,5)

0,4

-

Résultat avant impôt

44,4

19,6

24,8

-

Impôts sur les bénéfices et de CVAE

1,7

(0,9)

2,6

-

Résultat après impôt

46,1

18,6

27,4

-

Résultat net total

45,5

18,6

26,9

144,2%

Dont part du Groupe

37,4

11,1

26,3

-

  

 

  

EBITDA

73,3

80,1

6,8

(8,4%)

Marge EBITDA / CA

18,7%

19,8%

 

 

 

 

Analyse de la variation du résultat opérationnel courant

L'analyse de la rentabilité opérationnelle de l'exercice 2017 doit prendre en compte les évolutions spécifiques de certaines filiales d'exploitation, dont l'impact sur le résultat opérationnel courant est mis en évidence dans le tableau suivant :

 

 

2017

2016

écart

ROC Groupe Partouche (données publiées)

36,4

41,3

(4,9)

    

ROC La Ciotat

(1,8)

0,9

(2,7)

ROC Aix-en-Provence

(3,5)

(1,9)

(1,6)

ROC Hôtel 3.14

(3,7)

(2,5)

(1,1)

ROC Restaurant Laurent

(0,6)

-

(0,6)

ROC sociétés neutralisées

(9,6)

(3,5)

(6,1)

    

ROC Groupe hors sociétés neutralisées

46,0

44,8

1,1

 

 

 

Le résultat opérationnel courant du Groupe de 36,4 MEUR est en recul de -4,9 MEUR, notamment sous l'influence de quatre sociétés qui représentent à elles seules un recul du résultat opérationnel courant de -6,1 MEUR :

  • le casino PleinAir de La Ciotat a changé de modèle économique lors de son transfert en juin 2017 et expérimente un nouveau concept de casino en extérieur. Son début d'exploitation intègre des coûts de démarrage importants liés à la communication et à la nécessaire adaptation au caractère innovant du produit ;
  • le casino d'Aix-en-Provence a entrepris en fin d'exercice d'importants travaux de rénovation et en amont a dû progressivement réduire son offre de produits ce qui a pénalisé son activité (-2,2 MEUR au niveau du chiffre d'affaires) ;
  • l'hôtel 3.14 à Cannes, qui va à terme réaliser des travaux de rénovation, a dû fermer face aux nuisances occasionnées par les travaux de l'hôtel voisin, l'Intercontinental Carlton, incompatibles avec son exploitation : cette fermeture a dégradé le résultat opérationnel courant de -1,1 MEUR ;
  • enfin l'entrée dans le périmètre du groupe du restaurant parisien Laurent se traduit par une contribution négative au résultat opérationnel courant pour -0,6 MEUR.

 

Analyse du résultat opérationnel courant sectoriel

Rappelons que pour avoir une meilleure lisibilité de sa performance sectorielle, Groupe Partouche présente depuis l'exercice 2015 le contributif sectoriel avant élimination intragroupe.

en MEUR au 31 octobre

TOTAL GROUPE

CASINOS

HÔTELS

AUTRES

ELIM

2017

2016

2017

2016

2017

2016

2017

2016

2017

2016

Chiffre d'affaires

406,9 

405,2 

379,8 

379,6 

10,4 

13,3 

41,2 

35,5 

(24,6) 

(23,2) 

Achats et charges externes

(134,6) 

(133,5) 

(115,9) 

(116,7) 

(6,1) 

(7,0) 

(27,9) 

(24,1) 

15,3 

14,2 

Impôts et taxes

(17,9) 

(18,0) 

(25,6) 

(25,8) 

(0,9) 

(0,7) 

(1,5) 

(1,2) 

10,1 

9,7 

Charges de personnel

(173,0) 

(168,3) 

(153,5) 

(152,0) 

(5,4) 

(6,0) 

(14,0) 

(10,2) 

(0,2) 

(0,1) 

Amort. et dépréc. sur immo.

(37,6) 

(35,4) 

(32,4) 

(30,7) 

(1,1) 

(1,1) 

(4,1) 

(3,7) 

0,0 

0,0 

Autres prod. & ch. opé. courants

(7,4) 

(8,5) 

(8,4) 

(7,3) 

(0,3) 

(0,3) 

1,8 

(0,3) 

(0,5) 

(0,6) 

Résultat opérationnel courant

36,4 

41,4 

44,0 

47,1 

(3,3) 

(1,8) 

(4,4) 

(4,0) 

0,0 

0,0 

 

Les évolutions des casinos de La Ciotat et Aix-en-Provence expliquent le recul de 3,0 MEUR du résultat opérationnel courant du secteur casinotier.

De même la dégradation pour 1,5 MEUR du résultat opérationnel courant des hôtels est essentiellement liée à la fermeture de l'hôtel 3.14.

Enfin le résultat opérationnel courant du secteur Autres est notamment influencé par l'entrée dans le périmètre de la société SEGR Le Laurent comme vu précédemment.

 

Synthèse de l'endettement net

En MEUR au 31 octobre

2017

2016

Capitaux propres

367,9

335,2

EBITDA consolidé

73,3

80,1

Endettement brut *

155,0

186,5

Trésorerie nette des prélèvements

85,7

120,4

Endettement net

69,3

66,1

Ratio Endettement net / Capitaux propres (« gearing »)

0,2x

0,2x

Ratio Endettement net / EBITDA (« leverage »)

0,9x

0,8x

(*) La notion d'endettement brut comprend les emprunts bancaires et crédit-baux retraités, les intérêts courus, les emprunts et dettes financières divers, les concours bancaires et les instruments financiers.


Copyright GlobeNewswire

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :
http://hugin.info/143469/R/2164634/832778.pdf

Information réglementaire
Ce communiqué de presse est diffusé par Nasdaq Corporate Solutions. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.



 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

ÉVÈNEMENT

IMMERSION EXCLUSIVE AU COEUR DE LA BOURSE
DU 28 MAI AU 1erJUIN 2018

EN PARTENARIAT AVEC

INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT ! Cliquez ici

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/05/2018

BLEECKER         COMMUNIQUE DE PRESSE         RESULTATS SEMESTRIELS AU 28.02.2018       Paris, le 25 mai 2018       Le Groupe BLEECKER publie aujourd'hui ses…

Publié le 25/05/2018

A la suite de l'accord du conseil d'administration de Beni Stabili, le 24 mai, le conseil d'administration de Foncière des Régions a approuvé à l'unanimité le projet de fusion entre les deux…

Publié le 25/05/2018

Safran annonce que son Assemblée générale des actionnaires 2018 a décidé le versement d’un dividende de 1,60 euro par action et approuvé l’ensemble des résolutions proposées. La mise en…

Publié le 25/05/2018

HF COMPANY Société anonyme au capital de 1 670 631.50 EUROS Siège social : Node Park Touraine 37310 Tauxigny 405 250 119 R.C.S. TOURS       Tauxigny, le 25 mai…

Publié le 25/05/2018

Faible croissance...