5 349.30 PTS
-
5 355.0
+0.24 %
SBF 120 PTS
4 267.01
+0.00 %
DAX PTS
13 103.56
-
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+0.00 %
Nikkei PTS
22 901.77
+1.55 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

GLOBAL BIOENERGIES : PUBLICATION DES RESULTATS SEMESTRIELS AU 30/06/2017

| GlobeNewswire | 115 | Aucun vote sur cette news
GLOBAL BIOENERGIES : PUBLICATION DES RESULTATS SEMESTRIELS AU 30/06/2017
Credits  ShutterStock.com

 

GLOBAL BIOENERGIES : PUBLICATION DES RESULTATS SEMESTRIELS AU 30/06/2017

 

 

Perte nette du Groupe de 7,8 MEUR sur le premier semestre 2017

 

Trésorerie nette de 8,4 MEUR au 30 juin 2017, juste avant l'opération d'augmentation de capital de 10,2 MEUR

 

Evry, le 2 octobre 2017 - Global Bioenergies (Euronext Growth Paris : ALGBE) publie ses comptes semestriels au 30 juin 2017 audités et arrêtés par le Conseil d'administration tenu le 29 septembre 2017.

Le rapport présentant l'activité et les comptes de la Société au cours du premier semestre 2017, ainsi que le rapport présentant les comptes consolidés du Groupe au cours de cette même période sont disponibles sur le site internet de Global Bioenergies, dans la rubrique « Investisseurs / Information réglementée ».

 

  • Compte de résultat du Groupe au 30 juin 2017

 

 

 

 

 

Données en kEUR

du 01/01/17

du 01/07/16

du 01/01/16

COMPTES CONSOLIDES

au 30/06/17

au 31/12/16

au 30/06/16

 

6 mois

6 mois

6 mois

 

 

 

 

 

 

 

 

Produits d'exploitation

1 209

2 525

767

Charges d'exploitation

8 655

8 016

7 200

Résultat d'exploitation

-7 446

-5 491

-6 433

 

 

 

 

Résultat financier

-368

-285

-245

Résultat exceptionnel

15

-18

-32

 

 

 

 

Impôts sur les bénéfices

NA*

-1 896

NA*

 

 

 

 

Résultat net

-7 799

-3 898

-6 709

 

* Note : par convention, le Groupe n'enregistre pas de Crédit d'Impôt Recherche lors des situations semestrielles à fin juin.

 

La répartition des charges d'exploitation du Groupe a évolué en raison de l'acquisition de la société néerlandaise Syngip en février dernier et du début d'amortissement du démonstrateur de Leuna. Ces deux éléments pèsent respectivement pour 460 kEUR et 700 kEUR dans le résultat d'exploitation du premier semestre. Les autres charges d'exploitation sont restées assez stables par rapport aux semestres précédents.

Les produits d'exploitation dépendent largement des subventions accordées d'une part par le Ministère Allemand de l'Education et de la Recherche (subventions totalisant 6,1 MEUR sur la période 2013-2017 pour la construction et l'exploitation du démonstrateur de Leuna) et d'autre part par la Commission Européenne pour adapter le procédé à l'utilisation de sucres de deuxième génération (subvention de 4,4MEUR sur 4 ans à partir de 2017).

 

  • Bilan du Groupe au 30 juin 2017

 

Actif en kEUR

30/06/17

31/12/16

 

Passif en kEUR

30/06/17

31/12/16

 

 

 

 

 

 

 

Immobilisations incorporelles

1 271

69

 

Capital

184

168

Immobilisations corporelles

12 069

12 182

 

Prime d'émission

55 473

49 409

Immobilisations financières

365

146

 

Report à nouveau

-40 673

-30 066

 

 

 

 

Résultat

-7 799

-10 607

 

 

 

 

Subventions d'équipement

638

391

 

 

 

 

 

 

 

ACTIF IMMOBILISE

13 705

12 397

 

CAPITAUX PROPRES

7 823

9 295

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PROVISIONS

51

42

 

 

 

 

 

 

 

Stock - Créances - CCA

3 212

5 074

 

Avances conditionnées et emprunts

12 159

11 483

Disponibilités - VMP

9 322

8 066

 

Fournisseurs et comptes rattachés

3 384

4 120

 

 

 

 

Autres dettes et comptes de régul.

2 821

597

 

 

 

 

 

 

 

ACTIF CIRCULANT

12 534

13 140

 

DETTES

18 365

16 200

 

 

 

 

 

 

 

TOTAL ACTIF

26 239

25 537

 

TOTAL PASSIF

26 239

25 537

 

La fin de la construction du démonstrateur de Leuna et le début de son amortissement entraîne, pour la première fois dans les comptes de Global Bioenergies, une baisse des immobilisations corporelles.

L'acquisition de la start-up néerlandaise Syngip pèse pour 1,14 MEUR dans les immobilisations incorporelles, correspondant à l'écart entre la valeur d'acquisition (875 kEUR) et la valeur des capitaux propres de cette société à la date d'acquisition (-260 kEUR).

L'opération d'augmentation de capital de 10,24 MEUR dont le succès a été communiqué le 30 juin dernier a été enregistrée sur le second semestre - date de certificat de dépôt des fonds du
4 juillet faisant foi - et n'est donc pas reflétée dans ce bilan.

 

  • Présentation des flux de trésorerie du Groupe Global Bioenergies au 30 juin 2017

 

FLUX DE TRESORERIE en kEUR

S1 2017

2016

2015

 

 

 

 

Flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles

-3 736

-9 279

-8 840

  Résultat net

-7 799

-10 607

-10 395

  Dotations aux amortissements (+)

1 097

1 213

979

  Plus-values de cession d'actif (-)

-

138

-

  Impact de la variation du BFR

2 965

115

576

 

 

 

 

Flux de trésorerie provenant des activités d'investissement

-1 180

-6 120

-4 488

Flux de trésorerie provenant des activités de financement

5 906

12 676

7 873

 

 

 

 

 

Le tableau des flux de trésorerie illustre la fin des grands chantiers d'investissement matériel, dominés ces dernières années par les investissements relatifs au laboratoire d'Evry, puis au pilote de Pomacle-Bazancourt et enfin au démonstrateur de Leuna.

 

  • Faits marquants du premier semestre 2017 et événements récents

Mise en production du démonstrateur de Leuna

Entamée au premier semestre 2015, la construction du démonstrateur industriel de Leuna s'est achevée en novembre 2016 et sa mise en production a été progressive, chacune des étapes menant à la production de l'isobutène devant être successivement testée puis validée préalablement à l'obtention du permis d'exploitation. Fortes des premiers résultats encourageants obtenus depuis, les équipes poursuivent le travail d'amélioration des performances dans le but de s'approcher progressivement des objectifs commerciaux.


Développement des accords industriels et commerciaux

Le Groupe Global Bioenergies a monté autour de lui un consortium européen réunissant notamment les leaders européens de l'industrie chimique Clariant et Ineos ; le projet sur 4 ans vise à produire des dérivés d'isobutène à partir de paille de blé. Ce consortium a obtenu de l'Europe une subvention de 9,8MEUR dont 4,4MEUR destinés à Global Bioenergies.

Par ailleurs, Global Bioenergies s'est associée au Groupe Butagaz pour introduire des lots de bio-isobutène dans les filières butane et propane, suite à une série de tests venue valider la conformité de l'isobutène issu du procédé développé par Global Bioenergies.

 

Acquisition de Syngip B.V.

Global Bioenergies a finalisé en février l'acquisition de Syngip B.V., une start-up néerlandaise spécialisée dans la conversion de ressources de troisième génération (notamment les gaz émis par les aciéries) en carburants et en matériaux. Ces travaux, encore à un stade de R&D amont, portent la perspective de convertir des rejets néfastes pour l'environnement en produits d'intérêt correspondant à d'importants marchés.

 

Augmentation du capital par placement privé (enregistrée sur le second semestre)

Global Bioenergies a lancé le 29 juin une opération d'augmentation de capital par placement privé, laquelle s'est traduite avec succès par l'émission début juillet de 640 000 actions ordinaires nouvelles en contrepartie de l'encaissement de 10,24MEUR.

 

François-Henri Reynaud, Directeur Administratif et Financier de Global Bioenergies, déclare : « La trésorerie de la Société au 29 septembre 2017 (17MEUR, non audité) nous procure une visibilité complète sur 2018. »

Marc Delcourt, co-fondateur et Directeur Général de Global Bioenergies, conclut : « Les succès récemment annoncés sur notre démonstrateur industriel nous permettront d'écrire le chapitre suivant avec sérénité. Les objectifs sont clairement identifiés et nous avons les moyens de les atteindre. »

 


 

 

A propos de GLOBAL BIOENERGIES

 

Global Bioenergies est l'une des rares sociétés au monde et la seule en Europe à développer un procédé de conversion de ressources renouvelables en hydrocarbures par fermentation. La société s'est focalisée dans un premier temps sur la fabrication biologique d'isobutène, une des plus importantes briques élémentaires de la pétrochimie qui peut être convertie en carburants, plastiques, verre organique et élastomères. Global Bioenergies continue d'améliorer les performances de son procédé, mène des essais sur son démonstrateur industriel en Allemagne et prépare la première usine de pleine taille au travers d'une Joint-Venture avec Cristal Union nommée IBN-One. Global Bioenergies est cotée sur Euronext Growth à Paris (FR0011052257 - ALGBE).

 

 

Recevez directement l'information de Global Bioenergies en vous inscrivant sur www.global-bioenergies.com

 

Suivez-nous sur Twitter : @GlobalBioenergi

 

 

 

Contact

GLOBAL BIOENERGIES

François-Henri Reynaud

Directeur Administratif et Financier

Téléphone :       01 64 98 20 50

Courriel :            invest@global-bioenergies.com

 

 
  

 


Copyright GlobeNewswire

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :
http://hugin.info/166909/R/2138721/818717.pdf

Information réglementaire
Ce communiqué de presse est diffusé par Nasdaq Corporate Solutions. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.



 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2017

La FDA a donné son veut vert à la commercialisation...

Publié le 18/12/2017

EuropaCorp connaîtra un exercice 2017-2018 significativement déficitaire.

Publié le 18/12/2017

Les deux institutions remplaceraient Marcegaglia...

Publié le 18/12/2017

Thales a offert 51 euros par action pour racheter Gemalto, qui a accepté la proposition. Atos, qui proposait 46 euros, se retire...

Publié le 18/12/2017

Mediawan s'empare d'un catalogue de marques exceptionnelles : Le Petit Prince, Playmobil, Miraculous Ladybug, Robin des Bois, Le Petit Nicolas, Iron Man, Chaplin, Drôles de petites bêtes...

CONTENUS SPONSORISÉS